Clicks135

445. AVE MARIA de LOURDES & FATIMA : 50 couplets -5- en mineur

AJPM
4
AJPM1074 SOMMAIRE "Intégral Ave Maria (audio)" / Le CHAPELET récité / N'hésitez pas à télécharger. [AJPM1073-AJPM1075] TABLE des 2000 CANTIQUES / Les 3 AVE MARIA du matin & du soir : montforta…More
AJPM1074 SOMMAIRE "Intégral Ave Maria (audio)" / Le CHAPELET récité / N'hésitez pas à télécharger. [AJPM1073-AJPM1075] TABLE des 2000 CANTIQUES / Les 3 AVE MARIA du matin & du soir : montfortajpm.blogspot.com/p/blog-page.html
Interprète : Gilbert Chevalier (aveugle), septembre 2016

Vidéo : www.youtube.com/watch

Dernier Ave Maria :
444. Lourdes & Fatima : AVE MARIA -35- en mineur

+ 379. LOURDES HISTORIQUE sur les Ave Maria de Lourdes & Fatima

MÉTHODE MONTFORTAINE pour RÉCITER le ROSAIRE avec IMAGES & VIDÉOS à télécharger : montfortajpm.blogspot.com/p/le-chapelet-rec…
>>> En PDF illustré de 12 pages

+ LITANIES de NOTRE-DAME de LOURDES : montfortajpm.blogspot.com/…/notre-dame-de-l…
+ NEUVAINE à NOTRE-DAME de FATIMA : montfortajpm.blogspot.com/…/neuvaine-notre-…

PAROLES en PDF des Cantiques sur les Ave Maria de Lourdes & Fatima, à télécharger ici :
1- Cantique de Procession de Lourdes
2- Ave Maria de Fatima
3- Historique des Apparitions de Lourdes en 153 couplets
4- "À Massabielle" & "Ô vous qui sur terre"
5- Les 15 mystères du Rosaire (6 cantiques sur les Ave Maria de Lourdes & Fatima)
6- L'Angelus & Louanges à Marie
7- Vie de la Sainte Vierge
8- L'Assomption
9- Cantique de l'Apparition de La Salette
10- À Notre-Dame du Perpétuel-Secours
11- Mois de Marie
12- Lourdes & la France
13- À Lourdes & Fatima
14- Pour le Centenaire de Fatima
15- "Ô Mère chérie" & "Rosaire et Scapulaire"
* Cantique de Procession à Notre-Dame des Trois Ave Maria
16- À Sainte Anne de Beaupré
17- À Saint Joseph, Patron de la famille
18- Chemin de la Croix
19- "Jésus notre Maître est ressuscité !"
20- Stances sur la vie et les gloires de Sainte Jeanne d’Arc

***************************************

« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

montfortajpm.blogspot.com/p/le-chapelet-rec…
(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)

C’est par l’Ave Maria,

LE BON CHAPELET
(à télécharger ici : montfortajpm.blogspot.com/…/lien-pour-telec… )
Prenez votre chapelet
Et souvent le récitez

www.youtube.com/watch
Ou bien le psalmodiez
www.youtube.com/watch
Ou encore le chantez :
www.youtube.com/watch
Un Chapelet bien récité
www.youtube.com/watch
Ou chanté ou psalmodié
www.youtube.com/watch
Et bien intentionné
Est un bon Chapelet !


Que tu te sauveras !

« Récitant tous les jours un Rosaire, si vous êtes fidèles à le dire malgré la grandeur de vos péchés, dévotement jusqu'à la mort, croyez-moi, vous recevrez une couronne de gloire qui ne flétrira jamais. Quand vous seriez sur le bord de l'abîme, quand vous auriez déjà un pied dans l'enfer, quand vous auriez vendu votre âme au diable comme un magicien, quand vous seriez un hérétique endurci et obstiné comme un démon, vous vous convertirez tôt ou tard et vous sauverez, pourvu que, je le répète, et remarquez les paroles et les termes de mon conseil, vous DISIEZ TOUS LES JOURS LE SAINT ROSAIRE, DÉVOTEMENT JUSQU’À LA MORT, POUR CONNAÎTRE LA VÉRITÉ ET OBTENIR LA CONTRITION ET LE PARDON DE VOS PÉCHÉS. »
(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, "Le Secret admirable du Très Saint Rosaire")

***************************************
jili22
Mobilisation pour la récitation du Rosaire en ces temps ténébreux .La seule solution passe par la Sainte Vierge !...
GChevalier
PREMIER VENDREDI DU MOIS (dévotion réparatrice au SACRÉ-CŒUR de JÉSUS)

ACTE DE RÉPARATION AU SACRÉ-CŒUR (Pie XI)
Très doux Jésus, vous avez répandu sur les hommes les bienfaits de votre charité,
et leur ingratitude n’y répond que par l’oubli, le délaissement, le mépris.
Nous voici donc prosternés devant votre autel,
animés du désir de réparer, par un hommage spécial, leur coupable indiffé…More
PREMIER VENDREDI DU MOIS (dévotion réparatrice au SACRÉ-CŒUR de JÉSUS)

ACTE DE RÉPARATION AU SACRÉ-CŒUR (Pie XI)
Très doux Jésus, vous avez répandu sur les hommes les bienfaits de votre charité,
et leur ingratitude n’y répond que par l’oubli, le délaissement, le mépris.
Nous voici donc prosternés devant votre autel,
animés du désir de réparer, par un hommage spécial, leur coupable indifférence
et les outrages dont, de toutes parts, ils accablent votre Cœur très aimant.

Cependant, nous souvenant que nous-mêmes,
nous nous sommes dans le passé rendus coupables d’une si indigne conduite,
et pénétrés d'une profonde douleur,
nous implorons d’abord pour nous-même votre miséricorde.
Nous sommes prêts à réparer, par une expiation volontaire,
les fautes que nous avons commises,
tout prêts aussi à expier pour ceux qui,
égarés hors de la voie du salut, s’obstinent dans leur infidélité,
refusant de vous suivre, vous, leur Pasteur et leur Chef,
ou, secouant le joug si doux de votre loi,
foulent aux pieds les promesses de leur baptême.

Nous voudrions expier pour tant de fautes lamentables,
réparer pour chacune d’elles :
désordres de la conduite, indécence des modes,
scandales corrupteurs des âmes innocentes,
profanations des dimanches et des fêtes,
blasphèmes exécrables contre vous et contre vos Saints,
insultes à votre Vicaire et à vos prêtres,
abandon et violations odieusement sacrilèges du divin sacrement de votre amour,
péchés publics enfin des nations
qui se révoltent contre les droits et l’autorité de votre Église.

Que ne pouvons-nous effacer de notre propre sang tant d’offenses !
Du moins, pour réparer votre honneur outragé,
nous vous présentons cette même satisfaction
que vous avez offerte à votre Père sur la Croix
et dont vous renouvelez l’offrande, chaque jour, sur l’autel ;
nous vous la présentons, accompagnée de toutes les satisfactions
de la Très Sainte Vierge votre Mère, des Saints, des chrétiens fidèles.
Nous vous promettons, de tout notre cœur,
autant qu’il dépend de nous et avec le secours de votre grâce,
de réparer nos fautes passées,
celles de notre prochain,
l’indifférence à l’égard d’un si grand amour,
par la fermeté de notre foi,
la pureté de notre vie,
la docilité parfaite aux préceptes de l’Évangile,
à celui surtout de la charité.
Nous vous promettons aussi de faire tous nos efforts
pour vous épargner de nouvelles offenses
et pour entraîner à votre suite le plus d’âmes possible.

Agréez, nous vous en supplions, ô très bon Jésus,
par l’intercession de la Bienheureuse Vierge Marie Réparatrice,
cet hommage spontané d’expiation ;
gardez-nous, jusqu’à la mort,
inébranlablement fidèles à notre devoir et à votre service,
accordez-nous ce don précieux de la persévérance
qui nous conduise tous enfin à la patrie
où, avec le Père et le Saint-Esprit,
vous régnez, Dieu, dans les siècles des siècles.
Ainsi soit-il.

CONSÉCRATION DU GENRE HUMAIN AU SACRÉ-CŒUR (Léon XIII)
Très doux Jésus, Rédempteur du genre humain,
jetez un regard sur nous, qui sommes humblement prosternés devant votre autel.
Nous sommes à vous, nous voulons être à vous ;
et, afin de vous être plus étroitement unis,
voici que, en ce jour,
chacun de nous se consacre spontanément à votre Sacré-Cœur.

Beaucoup ne vous ont jamais connu ;
beaucoup ont méprisé vos commandements et vous ont renié.
Miséricordieux Jésus, ayez pitié des uns et des autres
et ramenez-les tous à votre Sacré-Cœur.

Seigneur, soyez le Roi non seulement des fidèles qui ne se sont jamais éloignés de vous,
mais aussi des enfants prodigues qui vous ont abandonné ;
faites qu’ils rentrent bientôt dans la maison paternelle
pour qu’ils ne périssent pas de misère et de faim.

Soyez le Roi de ceux qui vivent dans l’erreur ou que la discorde a séparé de vous ;
ramenez-les au port de la vérité et à l’unité de la foi,
afin que bientôt il n’y ait plus qu’un seul troupeau et qu’un seul pasteur.
Soyez le Roi de tous ceux qui sont encore égarés
dans les ténèbres de l’idolâtrie ou de l’islamisme,
et ne refusez pas de les attirer tous à la lumière de votre royaume.
Regardez avec miséricorde les enfants de ce peuple qui fut jadis votre préféré ;
que sur eux aussi descende, mais aujourd’hui en baptême de Vie et de rédemption,
le Sang qu’autrefois ils appelaient sur leurs têtes.

Accordez, Seigneur, à votre Église une liberté sûre et sans entraves ;
accordez à tous les peuples l’ordre et la paix ;
faites que, d’un pôle du monde à l’autre, une seule voix retentisse :

Loué soit le Divin Cœur qui nous a acquis le salut,
à lui honneur et gloire dans tous les siècles.


Ainsi soit-il.
Montfort AJPM
NEUVAINE EFFICACE de l'IMMACULÉE-CONCEPTION
(29 novembre au 7 décembre)_ Huitième Jour :
montfortajpm.blogspot.com/…/le-saint-Nom-de…
C’est un lis entre les épines,
Qui par sa blancheur nous ravit,
Et dont les puissantes racines
Détruisent le serpent maudit.
montfortajpm.blogspot.com/…/petit-office-de…

- I -
Ô Marie, VIERGE PUISSANTE, Vous à qui rien n’est impossible...,
par cette …More
NEUVAINE EFFICACE de l'IMMACULÉE-CONCEPTION
(29 novembre au 7 décembre)_ Huitième Jour :
montfortajpm.blogspot.com/…/le-saint-Nom-de…
C’est un lis entre les épines,
Qui par sa blancheur nous ravit,
Et dont les puissantes racines
Détruisent le serpent maudit.
montfortajpm.blogspot.com/…/petit-office-de…

- I -
Ô Marie, VIERGE PUISSANTE, Vous à qui rien n’est impossible...,
par cette puissance même dont vous a gratifiée le Père tout puissant,
je vous en conjure, assistez-moi dans la nécessité où je me trouve.
Puis donc que vous pouvez me secourir, ne m’abandonnez pas,
ô vous qui êtes l’avocate des causes les plus désespérées !
Il me semble que la gloire de Dieu, votre honneur et le bien de mon âme,
sont attachés à la concession de cette faveur.
Si donc, comme je le pense, elle est conforme
à la très aimable et très sainte volonté de Dieu,
je vous en prie, ô Toute-Puissance suppliante,
intercédez pour moi auprès de votre Fils, qui ne peut rien vous refuser.
Je vous le demande de nouveau,
au nom de la Puissance sans borne que le Père céleste vous a communiquée,
et en l’honneur de laquelle je vous dis, en union avec sainte Mechtilde,
à qui vous avez révélé la salutaire pratique des Trois Ave Maria :

Je vous salue, Marie,
Pleine de grâce,
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous, pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.


- II -
Divine Vierge, qui êtes appelée le TRÔNE DE LA SAGESSE,
parce que la Sagesse incréée, le Verbe de Dieu, a résidé en vous...,
Vous a qui cet adorable Fils a communiqué toute l’étendue de sa science divine,
dans la mesure où la créature la plus parfaite pouvait la recevoir...,
Vous connaissez la grandeur de ma misère et quel besoin j’ai de votre assistance.
Confiant dans votre divine Sagesse, je m’abandonne entre vos mains,
afin que vous disposiez tout avec force et douceur,
pour la plus grande gloire de Dieu et le plus grand bien de mon âme.
Daignez donc me venir en aide,
par les moyens que vous savez être les plus propres à atteindre cette fin.
Ô Marie ! Mère de la divine Sagesse, daignez, je vous en supplie,
m’obtenir la grâce précieuse que je sollicite ;
je vous la demande au nom même de cette Sagesse incomparable
dont le Verbe, votre Fils, vous a illuminée,
et en l’honneur de laquelle je vous dis,
en union avec saint Léonard de Port-Maurice,
le plus zélé prédicateur de vos Trois Ave Maria :

Je vous salue, Marie,
Pleine de grâce,
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous, pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.


- III -
Ô bonne et tendre Mère, vraie MÈRE DE MISÉRICORDE,
qui, dans ces derniers temps, vous êtes appelée vous-même
« Mère toute Miséricordieuse »,
je viens vous supplier d’user envers moi de votre bonté compatissante.
Plus ma misère est grande, plus elle doit exciter votre compassion.
Je le sais, je ne mérite aucunement la grâce précieuse que je désire,
moi qui vous ai si souvent contristée en offensant votre divin Fils.
Mais, si j’ai été coupable, très coupable,
je me repens sincèrement d’avoir blessé le Cœur si tendre de Jésus et le vôtre.
D’ailleurs, n’êtes-vous pas,
comme vous l’avez révélé à l’une de vos servantes, sainte Brigitte,
« la Mère des pécheurs repentants » !
Pardonnez-moi donc mes ingratitudes passées, et,
considérant uniquement votre Bonté miséricordieuse,
ainsi que la gloire qui en reviendra à Dieu et à vous, obtenez-moi,
de la miséricorde divine, la grâce que j’implore par votre intercession.
Ô vous qu’on n’a jamais invoquée en vain,
« ô clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie ! »
daignez, daignez me secourir,
je vous en conjure par cette miséricordieuse bonté
dont le Saint-Esprit vous a remplie pour nous,
et en l’honneur de laquelle je vous dis, avec saint Alphonse de Liguori,
l’apôtre de votre miséricorde et le docteur des Trois Ave Maria :

Je vous salue, Marie,
Pleine de grâce,
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous, pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.


Prière approuvée par St Pie X et Benoît XV.
Il est conseillé, lorsqu’il s’agira de grâces importantes, de faire trois neuvaines consécutives.
Pour obtenir plus sûrement la grâce demandée,
il sera bon de promettre d’être à tout jamais fidèle aux Trois Ave Maria, le matin et le soir.


* * *
Les TROIS AVE MARIA du matin & du soir :
avec cette invocation à la fin :
- le matin :
« Ô ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant ce jour. »
- le soir : « Ô ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant cette nuit.»

« Oh ! quelle sainte pratique de piété !
c’est un moyen très efficace d’assurer votre salut. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)