Langue
Clics
734
GChevalier 5

Mini-article pour une doctrine maxi : les canonisations sont infaillibles !

Pour la canonisation du bienheureux André-Hubert Fournet

« ...Bien que Nous ayons manifesté Notre désir de décerner à ce Bienheureux (André-Hubert Fournet) les honneurs souverains de l’Église triomphante, [...], cependant, comme la chose est très grave, car elle est liée au magistère infaillible du Vicaire du Christ, Nous jugeâmes bon de surseoir à cette canonisation, afin de demander, selon la coutume de l’Église romaine, dans un Consistoire semi-public, leur avis, pour la seconde fois, à Nos vénérables Frères les cardinaux, ainsi qu’à tous ceux qui devaient prendre part à ce Consistoire, les patriarches, les archevêques, les évêques et les abbés nullius.
[...] Nous, après avoir imploré de nouveau et avec plus de ferveur les lumières d’en haut, avons, en qualité de Chef suprême de l’Église catholique, prononcé l’infaillible sentence en ces termes :
“ En l’honneur de la Sainte et indivisible Trinité, pour l’exaltation de la foi catholique et pour l’accroissement de la religion chrétienne, par l’autorité de Notre-Seigneur Jésus-Christ, des bienheureux apôtres Pierre et Paul, et par la Nôtre ; après mûre délibération, et ayant imploré souvent le secours divin, de l’avis de Nos vénérables Frères les cardinaux de la Sainte Église Romaine, les patriarches, archevêques et évêques présents dans la Ville, Nous décrétons et Nous définissons Saint le bienheureux André-Hubert Fournet et Nous l’inscrivons au catalogue des Saints ; statuant que sa mémoire devra être célébrée tous les ans avec une pieuse dévotion dans l’Église universelle le jour de sa naissance au ciel, c’est-à-dire le 13 mai, parmi les saints confesseurs non pontifes. An nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.” ... »

(Pie XI, Lettres décrétales "Inclita pictavorum" du 4 juin 1933)

« Croire que l’Église peut se tromper dans la canonisation des Saints, ce serait une hérésie ou du moins une erreur qui approche de l’hérésie, selon saint Bonaventure, Bellarmin, Suarez et d’autres, puisque dans la canonisation des Saints, le Souverain-Pontife est guidé par l’assistance infaillible du Saint-Esprit, ainsi que l’enseigne le Docteur angélique. »

(Saint Alphonse de Liguori)

* * * * * * * * * * * * *
Album ACTU

Album
DOCUMENTS PONTIFICAUX
Ludovic Denim
@JeanBaptiste Oui, mais on ne peut pas changer la Tradition de l'église catholique. Donc, s'ils changent la règle pour les canonisations, cela veut dire que la canonisation prononcée n'est pas faite selon la Tradition et donc que la canonisation n'est pas valide.
Il faut croire ce que tous les Pères de l'Eglise ont toujours cru, et jamais les Pères de l'Eglise n'ont cru qu'on pouvait être … Plus
@JeanBatiste ,vous n'allez pas nous bassinez avec Paul VI ?
@JeanBatiste ,Quel vrais Pape aujourd'hui ?personne .
JeanBaptiste
Un pape légitime peut très bien changer les règles de canonisation. Une canonisation prononcée par un vrai pape est infaillible.
blanche52
Sauf quand on change les règles de la canonisation.......... évidemment !
GChevalier a mentionné cette publication dans À l'USAGE des COMMENTATEURS : Mini-article pour une doctrine maxi : les canonisations sont infa….