Clicks138

POÈME-DES-POÈMES 20

Article précédent : L’Antéchrist vu par un non-spécialiste

* * *

3901- Il fera danser le soleil
Et d’autres choses tout pareil
Avec son bâton magistral
Donné par Wicca l’infernale,
Mais cela, le moment venu,
Où le grand-diable cornu
Lui dira : « Vas-y, fonce,
Et toute la société défonce ! »

3902- En attendant, il se retient,
Ce spécialiste du purin,
Car il attend le moment favorable
Pour faire ce que veut son diable.
Il fait donc deux pas en avant
Et par ensuite un en arrière,
Tout comme fait le serpent,
Comme aussi d’ailleurs la vipère.

3903. - Ouellet vient de le démontrer !
- Et il a bien réussi son coup :
On le croira, c’est assuré,
Personne n’y voyant rien du tout
Qui puisse faire un obstacle
Au sacro-saint divin oracle
Qu’est la parole de François !
Vraiment, c’est un coup de choix.

3904- Tout y est bien enveloppé
D’un beau papier super-doré
Qui va aveugler les tradis,
Et par cela ils seront pris,
Et ils tomberont dans les bras
De notre grand-maître François.
Le vénérable de la rue Cadet
N’arrive point même à ses jarrets.

3905- Et lorsqu’il est dans un avion,
Là du coup, il ne se contient plus :
Il lui pousse des boutons
Qui font déborder le surplus
En des propos incohérents
Qui font rigoler les bonnes gens
Tant le François déménage !
- Eh ! que veux-tu, c’est son âge !

3906- Il radote comme un vieil ours
Ou comme une vieille grand-mère !
- Je dirais plus, comme une sorcière
Qui est tombée dans un four !
Mais avec son bâton fourchu,
Il s’en tire tant et plus,
Et tout le monde s’extasie
Devant sa nouvelle poésie !

3907. - Tu crois qu’il joue à l’idiot,
Notre François Bergoglio ?
- Il joue et il joue bien
Car c’est un petit malin
Qui met partout la pagaille :
C’est son boulot, c’est son travail,
Et c’est pour ça qu’on l’a élu
Au jour J, le temps venu.

3908. - Tu n’étais pas au conclave,
Non plus que moi d’ailleurs !
- Oui, mais il est notre esclave,
Quoique l’Exterminateur.
Il nous a bien obéi,
Du moins jusqu’aujourd’hui !
Il nous échappe maintenant :
C’est ce qui est préoccupant.

3909. - Préoccupant ? Pourquoi cela ?
- Parce que cela signifie
Que nous marquons le pas
Et que lui-même grandit
Comme la corne de Daniel !
Il est donc à surveiller,
Car s’il coupe la ficelle,
Nous serons tous noyés.

3910- Il montera, il montera,
Et il nous échappera.
Il risque bien de s’envoler :
Il va falloir le trucider !
Il n’y a pas d’autre moyen :
On se payera quelqu’un
Pour effectuer la besogne,
Car ça passe où ça cogne !

3911. - Holà ! Mais te voilà violent !
- Comment veux-tu faire autrement ?
Et puis, ça ira, ça ira,
Puisqu’il ressuscitera !
Donc, c’est un service à lui rendre,
Et c’est d’ailleurs ce qu’il demande :
Il l’a dit à un sien frère
Qui est aussi notre confrère.

3912- Nous attendons le moment propice
Pour lui rendre ce service
Dont il nous remerciera
Puisqu’il ressuscitera.
- Et s’il ne ressuscite pas...
- Ce sera le prochain, voilà !
Quant à lui, on l’enterrera,
Et puis bien sûr, on le canonisera.

3913. - Tout ceci est bien ficelé...
- Bien mieux même, prémédité :
Chez nous, mon cher Bolivar,
Rien ne se fait au hasard,
Car nous avons tout prévu
Même jusqu’à l’imprévu !
Donc, les surprises de Dieu
Sont des surprises pour les bleus !

3914. - C’est donc bien une roulure ?
- C’est là notre confiture
Que nous donnons à déguster
À tous les forumisés
Qui sont tous de notre parti,
C’est vérifié, sans contredit :
Ils sont nos plus grands alliés
Puisqu’ils répandent nos idées.

3915. - Tu parles des latomisés ?
- Exactement ! Tu as bien trouvé !
Mais à quoi bon en dire davantage
Puisque nombreux est notre aréopage !
Il se situe dans toutes les classes
De la société actuelle :
Cela va de la maternelle
Jusqu’aux plus vieilles godasses...

3916. - Tu exagères un peu quand même !
- Un tout petit peu seulement.
À nous appartient la crème
De tous les plus gros meussiâyants.
- Mais que signifie ce mot ?
- C’est du patois vendéen
Emprunté à Mickey-Catho
Quoique je sois mexicain.

3917. - Mais qui est ce Mickey-Catho ?
- C’est une espèce de zigoto
Qui vadrouille sur internet,
Mais qui n’a pas l’esprit très net,
Ce qui est tout à fait normal,
N’étant pas de notre carnaval,
Et les nôtres le lui font bien sentir
Puisqu’ils le dégomment tout à loisir.

3918. - Mais qui lui a donné ce pseudo ?
- C’est l’un de nos commensaux,
Daoudal pour ne pas le nommer,
Et il a fort bien visé,
Car ce Mickey fait rigoler
Toute notre gente ailée,
Mais sous son peu de sérieux,
Pour nous il est très dangereux...

3919. - Un rigolo dangereux ?
C’est tiré par les cheveux !
- Pas tant que tu le penses,
Car nous autres il offense !
Par deux fois on l’a enfermé,
Et par deux fois il s’en est tiré !
Si ça arrive une troisième fois,
Là du coup, on le descendra.

3920. - Là, tu me fais rigoler :
Se battre contre un demeuré,
Et en plus un handicapé !
- Eh bien, je vais te détromper !
Sais-tu quels sont ses meilleurs lecteurs ?
- Oh ! tu vas me le dire sur l’heure !
- Eh bien, ce sont les francs-maçons
Qui savent bien qu’il a raison...

3921. - Mais il a raison en quoi ?
- En l’Antéchrist-François !
On dirait qu’il a deviné
Ce que nous avons concocté !
- Ah ! c’est donc un franc-maçon ?
- Pour ça, mon vieux, non !
Mais c’est bien tout le contraire :
Il nous regarde de travers.

3922. - Mais comment peut-il deviner
Ce qui est notre secret ?
- Ce n’est pas très compliqué :
C’est avec son Chapelet !
- Tu as donc peur de ce truc ?
- Oh ! ce n’est pas là un truc !
Car nous avons une ennemie,
Et c’est la Vierge Marie.

3923. - D’Elle tu as donc grand-peur ?
- Nous en avons grande frayeur
Car Elle défait tous nos plans,
En un moment, en un instant.
- Mais il faut contourner l’obstacle
Avec ton divin pentacle !
- Rien à faire : Elle rompt tout,
Ce qui nous rend moitié fous !

3924. - Fais donc comme le vieux François :
Il la démolit pas à pas !
- Voilà un excellent conseil
Que je loge dans mes orteils :
Je le dirai à mon vénérable
Qui le déposera sous la table !
Il le sortira le moment venu,
Et cela fera du raffut !

3925. - Bon, je crois qu’il est l’heure
D’entrer en notre demeure
Parce que, vois-tu, ce soir,
Nous avons une tenue noire
Où nous verrons Satan en personne :
Entends-tu, mon vieux Margallone ?
- Bolivar, j’ai bien entendu :
Vous allez serrer la patte à Lulu !

3926. - Cela ne t’inspire donc pas ?
- Je l’ai vu cinq-cent-mille fois,
Et je trouve qu’il est bête et niais.
- Je te l’accorde, c’est vrai !
Mais enfin, c’est lui qui nous mène !
- Oh ! c’est un énergumène
Dont il faut bien se méfier
Pour n’être pas trucidé.

3927. - C’est vrai que partout où il passe,
Il faut que quelqu’un succombasse !
C’est sa manière à lui
De dire qu’il est bien lui !
- Oui, c’est sa signature :
On reconnaît son écriture
Parce qu’elle est toute tordue !
Ça, c’est du pur Lulu.

3928- Et aujourd’hui il est en fête !
- Tu te payes ma tête ?
- Pas du tout ! Car son Paulo
A été monté sur les tréteaux
Comme le rouge Romero
Par l’organe de Bergoglio !
- Lucifer a dû danser
Et tout l’enfer se trémousser !

3929. - Et avec Becciu maintenant,
Ils vont aller bien de l’avant
Car ils vont sûrement canoniser
Tous les démons et les damnés,
Ce qui fera bien notre affaire :
Nous leur avons soufflé de le faire
Et ils vont nous écouter.
- On va donc pouvoir rigoler !

3930. - Tu sais, depuis Vatican II,
Ils sont dociles comme pas deux
Puisqu’ils se sont unis au monde
Pour pouvoir faire comme tout le monde !
Qu’ils ne se plaignent pas après cela
D’être tombés aussi bas.
- Ils ne sont pas rendus au fond !
- Ne t’inquiète pas car ils iront.

3931. - Tiens, voilà ton XA
Qui passe : le vois-tu là-bas ?
- Il est avec son Daoudal :
Peut-être vont-ils au carnaval !
Mais au fait, tu devais partir !
- Tu fais bien de me le redire !
Margallone, je te dis à plus tard !
- Salut, à bientôt Bolivar ! »

3932- Et ils s’en sont aller
Chacun de son côté
Tandis que dans le lointain
Bavardaient les deux copains,
Je veux dire XA FC
Et Daoudal Hervé.
Laissons-les discutailler :
L’aventure est terminée.

3933- Un synode s’est ouvert
Pour aussitôt se fermer :
C’est un synode à l’envers
Où la boucle est bouclée,
Car on connaît d’avance
Le résultat programmé !
Il n’y a donc pas de suspens :
Il n’y a rien à signaler.

3934- De même ils ont canonisé
Deux élus de l’enfer :
Ce sont deux diplômés
De messire Lucifer
Dont l’université est ouverte
Depuis un certain Vatican II
Pour balancer les pommes vertes
Dans l’entonnoir tout en feu.

3935- As-tu remarqué que Bergoglio
Est complètement dingo ?
Si je disais une seule chose
Comme lui-même dit les choses,
Je serais tout de suite enfermé
En hôpital psychiatrique,
Et j’y serais bouclé
Par l’haldol : voilà la trique !

3936- Ce monsieur dit n’importe quoi :
Il sait et il ne sait pas !
Ses propos sont incohérents !
Son let-motive : Aller de l’avant !
Dans n’importe quelle direction,
Peu importe le chemin,
Pourvu qu’il y ait confusion
Et qu’on se salisse les mains !

3937- « Je m’appelle Emmanuel !
- Et moi la Fée Violine !
- Je suis un homme cruel !
- Moi je suis sibylline !
- Et moi je suis XA,
Un homme scélérat !»
Et voilà en raccourci
Trois planètes impies.

3938- Surtout n’y allez pas
Car toutes ces grosses huiles
Vous casseraient les bras,
Et vous n’auriez plus de piles.
Je vais vous démontrer
Par ces exemples-là
Comment on se fait rouler
Dans tous ces forums-là.

3939- J’ai fréquenté les planètes :
Aucune d’entre elles n’est nette !
Elles ont toutes un gourou
Qu’il faut suivre peu ou prou,
Sinon tu te fais virer
Même si tu n’as pas parlé :
Tous ces administrateurs
Ne sont que des dictateurs.

3940- Et que sont les modérateurs ?
Rien que des cambrioleurs
Qui mettent partout la terreur
Et sont toujours plein de fureur.
Regardez tous ces grands forums
Où se massent femmes et hommes :
Ils sont des mille et des mille
Dont on ne voit que le profil.

3941- Qui parle dans ces tribunes ?
Le soleil et la lune !
Toujours les mêmes assurément
Et qui s’en fichent complètement.
Ils disent n’importe quoi
Pour attirer le client !
Ils l’ont trouvé : ils en font quoi ?
Un prosélyte de Satan !

3942- On me dira : Tu y vas fort !
Je réponds : Comme le Père de Montfort !
S’il vivait aujourd’hui, croyez-moi,
Il parlerait plus fort que moi,
Et il vous mettrait tous en enfer,
Et à l’endroit et à l’envers,
Et il n’y irait pas de main morte
Car il aurait la poigne forte.

3943- Les XA et Emmanuel,
Croyez-vous ce qu’il en ferait ?
Il les enverrait au feu éternel
Comme avec Rennes il a fait !
Vous donc, les administrateurs,
Et vous donc, les modérateurs,
Le feu éternel vous attend
Puisque vous êtes mécréants.

3944- Oui, vous êtes mécréants :
Vous méprisez les pauvres gens.
Mais j’en ai dit bien assez :
Je m’en vais d’un autre côté.
Avec l’Antéchrist, j’ai à faire,
Et je vous laisse à vos affaires :
Salutations non distinguées,
Et je me gratte le nez !

3945- L’Antéchrist est à découvert,
Mais personne ne l’a découvert !
Pourquoi donc cette contradiction ?
J’avance une solution,
C’est que s’il était découvert,
Il ne serait plus à couvert,
Et il ne pourrait se maintenir :
Tout le monde il ferait fuir.

3946- Faisons une supposition,
C’est que chacun de nous disions :
« L’Antéchrist c’est Bergoglio ! »
Eh bien, il tomberait aussitôt
Car il serait découvert
Et ne pourrait plus rien faire.
Il doit donc être caché
À tous les yeux aveuglés.

3947- L’Antéchrist, on ne le connaît pas,
Car si on le connaissait,
C’est sûr, on s’effraierait !
Maintenant, on ne se méfie pas,
Et lorsqu’on s’en rendra compte,
Alors là, quel mécompte !
Mais il sera trop tard
Quand il enlèvera son fard.

3948- Chacun va son chemin
Sans s’occuper de rien :
On commente, on commente, on commente,
On s’entortille et on se vante
De connaître quantité de choses,
De leurs effets jusqu’à leurs causes !
Mais en fait, on parle pour rien dire,
Et l’Antéchrist ne fait qu’en rire.

3949- J’ai vu quelque part quelqu’un se demander
Si l’Antéchrist s’emparerait de Saint-Pierre,
Et je lui réponds sans hésiter
Que oui et qu’il doit le faire
Et que d’ailleurs il l’a déjà fait
Si on examine bien les faits,
Et cela depuis Vatican II,
Lui étant le dernier d’entre eux.

3950- Si l’Antéchrist n’était que politique,
Ce serait l’Union Soviétique ;
Mais il faut que le spirituel
S’allie aussi au temporel,
Et donc il faut un faux-pasteur,
Un faux-concile, une fausse-église,
Afin que solides soient les assises
De ce terrible Exterminateur.

Gilbert Chevalier,
l'Aveugle-Vendéen

>>> POÈME-DES-POÈMES 19
>>> POÈME-DES-POÈMES 21

* * * * * * * * * * * * *
Album ACTU

Album POÈMES

>>> BERGOGLIO = 666 !!! Troublant, non ?


>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : si François l'est, concluez.
GChevalier
On croira que c'est de la technique,
Mais ce sera l'esprit maléfique.
Voici comment on reconnaîtra
Que le diable succède à l'IA :
Quand ce que tu vois en virtuel
Deviendra immédiatement réel,
Tu pourras dire à ce moment
Qu'ici agit Satan.
AJPM
Quels seront les esprits supérieurs
Qui succèderont à l'IA ?
Se sont les esprits inférieurs
Qui viennent tous d'en-bas.
Cela se fera subrepticement,
Sans qu'on sache pourquoi ni comment,
Car la ligne de démarcation
N'est pas marquée par le démon.
Il y a des âmes qui font leur purgatoire au pied des autels ;
Maintenant, dit Antéchrist, c'est fini pour elles et tant mieux, car les autels, on les a foutus à la poubelle...