Clicks471
Montfort AJPM
3

Six News loupées du 1er au 7 septembre 2018

Article précédent : POÈME-DES-POÈMES 16

* * *


en.news 1er septembre 2018

Comment François a activement promu les Gay abuseurs au Vatican.

Une source du Vatican « haut placée », « très digne de confiance » et « bien informée » a déclaré à LifeSiteNews.com (30 août) que le cardinal Gerhard Müller et trois prêtres avant lui ont été licenciés par le pape François parce qu'ils avaient tous essayé d'appliquer les règles de l'Église concernant les abus homosexuels.

Selon la source, Müller s'opposait à ce que François veuille réintégrer le Père Mauro Inzoli, un abuseur de nombreux adolescents qui a été suspendu du sacerdoce en 2012. François n'a pas écouté Müller et a permis à Inzoli d'accomplir certaines fonctions du sacerdoce.

Dans un autre cas, François a décidé qu'un appartement du Vatican ne serait pas donné à l'un des secrétaires de Müller - bien que Müller lui-même l'ait demandé. Au lieu de cela, il est allé à l'infâme Monseigneur Luigi Capozzi, un secrétaire du Cardinal Coccopalmerio, un pro-gay.

Selon la source, François a été informé des problèmes homosexuels de Capozzi mais lui a quand même donné l'appartement.

Dans cet appartement, Capozzi a organisé en été 2017 une fête gay avec de grandes quantités de cocaïne. La fête s'est terminée par une descente de police.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

en.news 1er septembre 2018

Le secrétaire d'État de François sur le dénonciateur Viganò, "La situation n'est pas du tout inquiétante".

Le Secrétaire d’État du Vatican, le Cardinal Pietro Parolin n'a pas remarqué « de difficultés particulières » lors du récent voyage du Pape François en Irlande.

Au cours du voyage, on a appris que l'ancien nonce Carlo Maria Viganò avait rompu son silence et accusé François d'avoir couvert l'affaire McCarrick.

Parlant à La Stampa (30 août), Parolin a commenté la déclaration de Viganò avec : « Il n'est pas possible d'exprimer autre chose que la douleur. »

Il a montré qu'il est dans le déni en ajoutant : « La situation n'est certainement pas du tout inquiétante. »

La Stampa, connue en Italie comme un point de vente anti-église, appartient à la machine de propagande de Bergoglio.

Parolin a refusé d'entrer dans les détails [les faits] de la déclaration.

Au lieu de cela, il répète les paroles vides du Pape François au sujet du texte : « Vous le lisez, et vous portez votre jugement. Le texte parle de lui-même. »

La déclaration de Viganò a détruit la crédibilité de François.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

en.news 3 septembre 2018

Nouvelles Révélations de Viganò : François et son ami homosexuel mentent.

L'homosexuel chilien Juan Carlos Cruz a dit à NyTimes.com (28 août) que François lui a dit que le dénonciateur, l'archevêque Viganò a « presque saboté » la visite aux États-Unis en septembre 2015 en organisant une rencontre entre François et Kim Davis, une greffière du Kentucky qui a refusé de délivrer des licences de pseudo mariage gay et a donc été emprisonnée en 2015.

François dit à Cruz : « J'étais horrifié et j'ai viré ce nonce. »

Après la rencontre entre François et Davis, la machine de presse du Vatican a d'abord refusé de commenter, puis a minimisé et finalement dit que François n'avait eu « qu'une audience réelle » avec un couple homosexuel.

L'archevêque Carlo Maria Viganò a répondu à Cruz dans une déclaration écrite et détaillée (30 août) soulignant qu'il a parlé à Washington avec François et plusieurs diplomates du Vatican au sujet d'une rencontre avec Kim Davis et a présenté une note de service d'une page sur son cas. Un jour plus tard, François accepta de rencontrer Davis.

Ce n'est que lorsque la propagande médiatique pro-gay a commencé, que Viganò a reçu un appel « frénétique » du secrétaire d'État du Vatican, Pietro Parolin, qui lui a dit : « Tu dois venir immédiatement à Rome parce que le Pape est furieux contre toi ! »

Viganò s'est rendu à Rome, a rencontré le pape François le 9 octobre et a parlé avec lui pendant près d'une heure. À sa grande surprise, François n'a pas mentionné Davis une seule fois.

Viganò a informé Parolin de la réunion. Parolin répondit : « C'est impossible, avec moi, il était furieux à cause de toi. »

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

en.news 7 septembre 2018

Nouvelle bombe au Vatican sur le cardinal Farrell ?

Un dossier sur le Cardinal Kevin Farrell a été transmis au Vatican à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, écrit Francesca Fagnani dans IlFattoQuotidiano.it (4 septembre).

Fagnani appelle le dossier une nouvelle « bombe » au Vatican mais n'en connaît pas le contenu.

Pro-gay, Farrell est le préfet du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie.

Légionnaire du Christ, il fut un proche collaborateur du père Marcial Maciel. Plus tard, il est devenu un ami et protégé du cardinal McCarrick, agresseur homosexuel.

Farrell a affirmé à maintes reprises qu'il ne savait rien des abus entourant McCarrick, même s'ils étaient largement connus, même par des personnes de l'extérieur.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

en.news 7 septembre 2018

Deux prêtres arrêtés à Miami pour crime homosexuel

Le père Diego Berrio, 39 ans, pasteur de la Misión San Juan Diego à Arlington Heights, Illinois, et le père Edwin Giraldo Cortes, 30 ans, prêtre de Soacha, Colombie, qui a servi à la paroisse St Aloysius de Chicago pendant un mois en août, ont été arrêtés à Miami le 3 septembre dans une rue très publique, Miami Beach.

La police a trouvé Berrio en train d'avoir des relations sexuelles orales avec Giraldo Cortes sur le siège avant d'une voiture garée à la vue du public qui passait à 15h20.

Les deux étaient tellement occupés qu'ils n'ont même pas remarqué la présence de la police. L'agent a dû tapoter sur la fenêtre pour attirer leur attention. Entre-temps, le cardinal de Chicago Blase Cupich, pro-gay, a suspendu Berrio de son ministère.

Selon Restore-DC-Catholicism.blogspot.com Berrio, a été juge au tribunal de l'archidiocèse de Cupich et a participé à la "pastorale des jeunes". Le blog propose une révision en profondeur de cette "pastorale des jeunes".

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

en.news 7 septembre 2018

Trump défend la [mauvaise] gestion de la crise des abus par François.

S'adressant au Daily Caller (5 septembre), le président américain Donald Trump a mentionné la crise homosexuelle dans l'Église en affirmant que « le Pape s'en occupe, je suppose, mieux que quiconque peut le faire ».

Trump a affirmé que le scandale d'abus remontait à 70 ans, bien qu'il ait explosé à la suite du Concile Vatican II. Il appelait cela « une des histoires les plus tristes parce que je respecte tellement l'Église catholique ».

En 2016, François accusa Trump de ne « construire que des murs », ajoutant que ces gens ne sont pas chrétiens. En mai 2017, François a reçu Trump dans une audience. Trump appelait cela « l'honneur de toute une vie ».

Par l'intermédiaire de ses ambassades qui arborent des drapeaux gays et participent officiellement à des marches gaies, Trump est l'un des principaux promoteurs de l'idéologie gay dans le monde qui est à l'origine des abus homosexuels dans l'Église.

* * * * * * * * * * * * *
Album ACTU

>>> BERGOGLIO = 666 !!! Troublant, non ?
>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : si François l'est, concluez.
AJPM
1) On peut d'ailleurs trouver cette nouvelle ici : Nouvelles révélations
Comme quoi l'Antéchrist couvre et promeut tout ce qu'il y a de plus sordide.
2) Viganò dit la vérité, mais il est bien seul !
3) On voit ici l'Antéchrist jouer son double-jeu ordinaire.
4) Il faut dire que tout ce qui sort de chez Maciel est très sulfureux.
GChevalier
5) C'est la continuation de la suite.
6) Voilà bien la farce de Trump.