Clicks378
AJPM
31

Ça déraille ? Mais non ! Tout va bien Madame la Marquise !!!

Article précédent : Avec ces trois trucs, l'Antéchrist va régner ! Je m'adresse à ses moutons...

* * *

Le pape François a nommé Mgr Charles Scicluna secrétaire adjoint de la Congrégation pour la doctrine de la Foi.

Rappelons que, dans un texte publié par « L’Osservatore Romano », Mgr Scicluna fut l’un des premiers évêques à enseigner qu’ « Amoris laetitia » permettait de donner la communion aux divorcés soi-disant remariés, obligeant les prêtres de Malte, dont il était alors l’évêque d’obtempérer.

Il avait alors expliqué que « si, au terme du processus de discernement, entrepris avec humilité, discrétion, amour de l’Église et de son enseignement, dans la recherche sincère de la volonté de Dieu et avec le désir de parvenir à y répondre de façon plus parfaite, une personne séparée ou divorcée vivant une nouvelle relation en arrive, avec une conscience informée et éclairée, à comprendre et croire qu’il ou elle est en paix avec Dieu, il ou elle ne peut être exclu de la participation aux sacrements de réconciliation et de l’Eucharistie. »

Pour ma part, au terme d’un processus de discernement entrepris avec humilité, discrétion, amour de l’Église et de son enseignement, dans la recherche sincère de la volonté de Dieu et avec le désir de parvenir à y répondre de façon plus parfaite, j’en suis arrivé, avec une conscience informée et éclairée, à comprendre et croire que je devais m’abstenir d’assister aux messes célébrées dans les églises des environs si je voulais rester catholique.

Puisque c’est maintenant, de façon officielle, les sentiments personnels qui doivent prévaloir sur les enseignements de l’Église, tirons les conclusions qui s’imposent et allons-y franco. Merci Mgr. Scicluna : vous êtes vraiment l’homme de la situation (actuelle).

Denis Crouan

* * * *

Lundi dernier, le Vatican s’est opposé au plan des évêques américains qui visait à faire face aux abus sexuels. Pourquoi ? Voudrait-on protéger une personne haut placée dans l’Église qu’on ne s’y prendrait pas autrement ? Toujours est-il que le cardinal Daniel DiNardo, président de la Conférence épiscopale des États-Unis s’est dit « déçu » par la décision du Vatican.

D’autres évêques ont déclaré qu’à elle seule, la requête du Vatican portait atteinte aux efforts de la hiérarchie catholique américaine pour regagner la confiance des paroissiens. Mgr Shawn McKnight, évêque de Jefferson City, a été encore plus clair : « Ce genre de chose est un coup dur pour ce que nous essayons de surmonter ici aux États-Unis . (...) Je commence à me demander si nous ne devrions pas envisager une résolution où nous refuserions de participer à toute forme de camouflage de la part de nos supérieurs. C’est pour le bien de l'église. Nous devons respecter la Curie romaine, mais nous avons aussi une obligation envers notre peuple. Et nos prêtres ».

Enfin, après une intervention du Nonce apostolique, Mgr DiNardo a déclaré que les évêques des États-Unis resteraient attachés à leurs propositions : « Frère évêques, nous exempter de cette norme élevée de responsabilité est inacceptable et ne peut pas tenir. La question de savoir si nous serons considérés comme les protecteurs de l’agresseur ou des agressés sera déterminée par nos actes. »

Presque dans le même temps, le Père James Martin s.j. très en grâce au Vatican, a confirmé au cours d’une conférence à Washington DC que le pape François nommait des évêques « gay friendly » (sic) pour changer l’attitude de l’Église à l’égard des homosexuels. Changer « l’attitude » de l’Église ou « changer l’Église » ? On craint de trop bien comprendre ce qui se trame quand on sait que NN.SS. Cupich, Maradiaga, Coccopalmerio... sont toujours aux commandes.

Toujours est-il que dans ce climat, le nombre des fidèles qui ne comprennent plus rien aux orientations de l’actuel pontificat va en augmentant : ceux-ci parlent de plus en plus ouvertement et expriment leurs désapprobations en choisissant de déserter les messes dominicales et la vie paroissiale qui s'y rattache. Les églises ferment, les séminaires se vident, d’excellents prêtres deviennent les premières victimes d’un soupçon permanent : la situation devient intenable pour beaucoup.

Source : catholique.forumactif.com/t21-ca-deraille…

* * * * * * * * * * * *
Album ACTU

>>> BERGOGLIO = 666 !!! Troublant, non ?
>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : si François l'est, concluez.
avecrux.avemaria likes this.
GChevalier
L'Antéchrist freine tout bien
Et il promeut tout mal
Puisque le fils du malin,
Du dragon infernal.
Pour tous, cela est visible !
Mais les gens ont perdu la vue
Ou alors ils ont la berlue :
Cela est plus que visible !
Montfort AJPM
L'Antéchrist a des récompenses
Pour toutes les licences !
Il promeut tous ses voyous
Qui comme lui sont des loups !
Scicluna en fait partie
Comme le fut McCarri..
Dont j'enlève le c et le k
Parce que celui-ci est un cas...
AJPM
Rien ne vous est impossible, ô Marie ;
En effet, tout m'est possible, rétorque Antéchrist !