Clicks940

A35a. Aux Religieuses de la Visitation (1) (cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

AJPM
1
AJPM633 Intégral Montfort-Cantiques / Le CHAPELET récité / www.montfortajpm.sitew.fr / Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle). N'hésitez pas à télécharger. [AJPM632-AJPM634] Intégr…More
AJPM633 Intégral Montfort-Cantiques / Le CHAPELET récité / www.montfortajpm.sitew.fr / Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle). N'hésitez pas à télécharger. [AJPM632-AJPM634] Intégral Ave Maria / Le Ciel ouvert par les 3 Ave Maria

Autre version du premier Intégral

A35c. Aux Religieuses de la Visitation (3) (cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

Paroles dans commentaire ci-dessous

***************************************

LE BON CHAPELET

Prenez votre chapelet
Et souvent le récitez

www.youtube.com/watch
Ou bien le psalmodiez
www.youtube.com/watch
Ou encore le chantez :
www.youtube.com/watch
Un chapelet bien récité
www.youtube.com/watch
Ou chanté ou psalmodié
www.youtube.com/watch
Et bien intentionné
Est un bon chapelet !


Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen

***************************************

PROPHÉTIE DE SAINT FRANÇOIS D'ASSISE :

« Ayant convoqué ses frères peu de temps avant de mourir, il les avertit des tribulations futures, disant :
« Mes frères, agissez avec force, ayez de la fermeté et soyez dans l’attente du Seigneur. Une grande époque de tribulations et d’affliction est imminente dans laquelle de grands périls et des embarras temporels et spirituels pleuvront, la charité d’un grand nombre se refroidira et l’iniquité des méchants surabondera. Le pouvoir des démons sera plus grand que d’ordinaire, la pureté immaculée de notre congrégation religieuse et des autres sera flétrie, au point que très peu parmi les chrétiens voudront obéir au vrai Souverain Pontife et à l’Église Romaine avec un cœur sincère et une charité parfaite. Au moment décisif de cette crise, un personnage non canoniquement élu, élevé à la Papauté, s’efforcera avec adresse de communiquer à beaucoup le poison mortel de son erreur. Alors les scandales se multiplieront, notre congrégation religieuse sera divisée, plusieurs parmi les autres seront complètement détruites, parce que leurs membres ne s’opposeront pas mais consentiront à l’erreur. Il y aura tant et de telles opinions et divisions dans le peuple, et chez les religieux et chez les clercs que si ces jours mauvais n’étaient abrégés, comme l’annonce l’Évangile, même les élus tomberaient dans l’erreur (si cela se pouvait), si dans un tel ouragan ils n’étaient protégés par l’immense miséricorde de Dieu. Alors notre Règle et notre manière de vivre seront attaquées très violemment par certains. D’effroyables tentations surviendront. Ceux qui auront été très éprouvés en bien recevront la couronne de vie. Malheur éternel à ceux qui s’attiédiront en mettant leur seule espérance dans leur vie de religion, qui ne résisteront pas fermement aux tentations permises pour l’épreuve des élus. Ceux qui dans la ferveur de l’esprit s’attacheront à la piété avec charité et le zèle de la vérité, recevront des persécutions et des injures comme désobéissants et schismatiques. Car leurs persécuteurs aiguillonnés par les esprits mauvais diront que c’est faire un grand hommage à Dieu de tuer et de faire disparaître de la terre des hommes si mauvais. Alors le Seigneur sera le refuge des affligés et il les sauvera parce qu’ils auront espéré en lui. Et alors, pour se conformer à leur Chef, ils agiront selon la Foi et ils choisiront d’obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes, gagnant par la mort la vie éternelle. Ne voulant pas consentir à l’erreur et à la perfidie, ils ne craindront absolument pas la mort. Alors la vérité sera tenue dans le silence par certains prédicateurs alors que d’autres la foulant aux pieds la nieront. La sainteté de vie sera tenue en dérision par ceux qui la professent extérieurement, c’est pourquoi Notre-Seigneur Jésus-Christ leur enverra non pas un digne pasteur, mais un exterminateur. » »

(Traduction littérale du texte latin figurant dans les très officielles « Opera omnia » de saint François d’Assise, imprimerie de la bibliothèque ecclésiastique, Paris 1880, colonne 430)

*******************************************************
AJPM
* * * AM18. Le Chapelet récité * * *

AUX RELIGIEUSES DE LA VISITATION
(cantique de saint Louis-Marie Grignion de Montfort)

1- Ô très saintes Religieuses,
Mes vers ne peuvent vous nommer
Tant je vous trouve bienheureuses
D’avoir ce grand Cœur pour l’aimer.

2- Il vous a prises pour partage,
Il a pris son palais chez vous,
Il est aussi votre héritage,
Ce qui n’est pas commun à tous.

3- Du …
More
* * * AM18. Le Chapelet récité * * *

AUX RELIGIEUSES DE LA VISITATION
(cantique de saint Louis-Marie Grignion de Montfort)

1- Ô très saintes Religieuses,
Mes vers ne peuvent vous nommer
Tant je vous trouve bienheureuses
D’avoir ce grand Cœur pour l’aimer.

2- Il vous a prises pour partage,
Il a pris son palais chez vous,
Il est aussi votre héritage,
Ce qui n’est pas commun à tous.

3- Du haut de la Croix du Calvaire,
Par Marie, il est descendu
Jusqu’au cœur de votre saint Père,
C’est en lui qu’il s’est tout perdu.

4- Ce Père saint et charitable,
Après un docteur amoureux,
Vous a donné ce Cœur aimable
Afin de brûler de ses feux.

5- Si votre règle est si charmante,
François n’en est pas tant l’auteur,
Que la douceur humble, innocente,
Et sans orgueil et sans rigueur.

6- C’est pour vous une gloire immense
De ce que ce Cœur de l’Agneau
À chez vous comme pris naissance :
Votre maison est son berceau.

7- Si, chez vous, il a voulu naître,
C’est pour s’accroître et s’augmenter :
Vous devez le faire connaître,
Vous devez le faire éclater.

8- Il a chez vous pris son asile,
Chassé qu’il est de tant de cœurs ;
Il a chez vous son domicile :
Brûlez, brûlez de ses ardeurs.

9- Dieu vous a fait dépositaires
De ce trésor très excellent ;
C’est à vous, Révérendes Mères,
De faire croître ce talent.

10- Comme, Dieu merci, vous le faites,
Je ne vous menacerai point ;
Tâchez d’être encor plus parfaites
Et plus fidèles en ce point.

11- Entre trois cœurs, prenez vos places :
Jésus, Augustin et François ;
Mais que le premier, plein de grâces
Vous mette en un et non en trois.

12- Voici mes vers, que je présente
À vos cœurs tous réduits en un ;
Si cette offrande est excellente,
C’est parce qu’elle est en commun.

13- Si quelque cœur par sa malice
N’est pas dans la communauté,
Je n’offre point mon sacrifice
Pour ce monstre d’iniquité.

14- Que, s’il est sorti de son centre,
De ce Cœur plein de charité,
Que dès aussitôt, il y rentre
Par l’ouverture du côté.

15- Sans trop vous soucier de la rime,
Méditez bien mes petits vers ;
Comprenez-en le sens sublime
Et faites-en vos doux concerts.

16- Si ces vers sont très peu de chose,
Jetez-en la faute sur moi,
Mais que je ne sois pas la cause
Que vous y refusiez la foi.

17- Mais, si mes vers vous édifient,
Rendez-en la gloire au Très-Haut,
Faites partout qu’ils fructifient
Et suppléez à mon défaut.

18- Un prêtre a besoin de sagesse,
Qu’il entre dans vos oraisons :
Le Cœur de Jésus vous y presse,
Obtenez-lui ce don des dons.