Clicks367

La dévotion des Trois Ave Maria aux Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie

Montfort AJPM
1
XX- Images pieuses / www.montfortajpm.sitew.fr
Illustration de la vidéo Tryptique instrumental ("Cœur Sacré de Jésus", "Je vous salue Marie", "Au nom du Père")

« Saint Jean Eudes, auteur du culte liturgique des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie, priez pour nous. »
("Litanies chantées de St Jean Eudes")

************************************************************


La vénérable Mère Marie Villani, religieuse de l’Ordre de Saint-Dominique, fondatrice d’un monastère, dans la ville de Naples, sous le titre de Sainte-Marie du divin Amour, décédée dans le même monastère en odeur de sainteté, le 26 de mars 1670, l’an 86 de son âge, avait une dévotion spéciale au très saint Cœur de la bienheureuse Vierge, dont voici une preuve signalée, qui est rapportée en sa Vie imprimée à Naples en langue italienne.
C’est que le Saint-Esprit lui inspira de dire tous les jours trois Ave Maria, au premier desquels elle saluait le Cœur adorable de Jésus, le très doux Fils de Marie, et elle lui offrait le Cœur très pur de la bienheureuse Vierge sa Mère, avec tout l’amour, la dévotion et les services qu’elle lui avait rendus pendant cette vie, le remerciant avec cela de toutes les grâces et privilèges dont il avait enrichi ce Cœur virginal.
Au second Ave Maria, elle saluait le très doux Cœur de la bienheureuse Vierge, et lui offrait le Cœur de son Fils, la remerciant de tous les services qu’elle lui avait rendus, et bénissant cet adorable Fils pour les grâces très abondantes dont il avait enrichi le Sacré-Cœur de sa très digne Mère.
Au troisième Ave Maria, elle offrait son propre cœur à Jésus et à Marie, en union des aimables Cœurs du Fils et de la Mère.
Faisant cette dévotion en un jour de l’Assomption de la glorieuse Vierge, elle la vit proche de soi, toute environnée de gloire; l’ayant remerciée des dévotes salutations qu’elle lui présentait, elle lui offrit de lui obtenir de son Fils toutes les grâces qu’elle demanderait. Alors elle, qui dans cette pieuse pratique ressentait une dévotion extraordinaire vers ces divins Cœurs de Jésus et de Marie, et une grande tendresse de charité vers le prochain, demanda que tous ceux qui pratiqueraient la même chose eussent les mêmes sentiments. La très bonne Vierge lui promit non seulement d’impétrer cette grâce de son Fils; mais de plus elle ajouta ces paroles : « Je ne te promets pas seulement ce que tu m’as demandé, mais encore d’être la Spéciale protectrice, en la vie et en la mort, de ceux qui pratiqueront ces salutations, de les délivrer de tout péril intérieurement, et extérieurement, et de leur faire expérimenter mon assistance, qui sera toujours prompte à les favoriser. » Ce qui donna une grande consolation à cette fille.
Il n’y a personne qui ne voie que ces saintes salutations ne peuvent être que très agréables aux Cœurs très sacrés de Jésus et Marie, et que, si on les pratique avec dévotion, elles attireront de grandes bénédictions sur les cœurs et sur les corps de ceux qui les pratiqueront.


("Le Cœur admirable de la Mère de Dieu" de saint Jean Eudes)
Montfort AJPM
SAINT JEAN EUDES

Saint Jean Eudes propagea
Les Trois Ave Maria
Aux deux saints Cœurs unis
De Jésus et de Marie.


Résumé d'albums