Clicks204

CANTIQUE de la GARDE D'HONNEUR : "Que la terre Toute entière"

JMJ662 SOMMAIRE "Cantiques au Sacré-Cœur" / Le CHAPELET récité [JMJ659-JMJ661] TABLE des 2000 CANTIQUES / Les 3 AVE MARIA du matin & du soir : montfortajpm.blogspot.com/p/blog-page.html
Orgue & Chant : Jean-Myriam Chevalier (2016)

Autre Version mieux travaillée et chantée en duo : La GARDE d'HONNEUR (cantique au Sacré-Cœur de Jésus)
Version instrumentale : Cantique 4 de l'Album MP3 "Le Cœur de Jésus"

R./ Que la terre
Toute entière
Forme la Garde d'Honneur !
Qu'elle chante,
Triomphante :
Gloire, amour au Sacré-Cœur !


1- De sa profonde blessure
S'échappent des flots d'amour ;
Jésus donne sans mesure
Ses trésors en ce beau jour.
...
8- Cache nous dans la tempête,
Ô Cœur, délices du Ciel !
Sois notre aimable retraite,
Notre séjour éternel !

PAROLES & Vidéo avec 7 autres cantiques au Sacré-Cœur : montfortajpm.blogspot.com/2016/07/cd-le-cur-de-jesus.html

Autres Cantiques :
AMENDE HONORABLE au SACRÉ-CŒUR "Pitié, mon Dieu ! sur le bord de l'abîme"
& "VIVE JÉSUS ! C'est le cri de mon âme" (sur: "Petit papa, c'est aujourd'hui ta fête")
& Au SACRÉ-CŒUR "Je suis venu parmi vous sur la terre"
& JÉSUS, DOUX et HUMBLE de CŒUR (versions chantée & musicale)

Acte de RÉPARATION, LITANIES & CANTIQUES au SACRÉ-CŒUR : montfortajpm.blogspot.com/…/acte-de-reparat…

Album :
INTÉGRAL MARGUERITE-MARIE

********************

« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

montfortajpm.blogspot.com/p/le-chapelet-rec…

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)

C’est par l’Ave Maria,

LE BON CHAPELET
(à télécharger ici : montfortajpm.blogspot.com/…/lien-pour-telec… )
Prenez votre chapelet
Et souvent le récitez

www.youtube.com/watch
Ou bien le psalmodiez
www.youtube.com/watch
Ou encore le chantez :
www.youtube.com/watch
Un Chapelet bien récité
www.youtube.com/watch
Ou chanté ou psalmodié
www.youtube.com/watch
Et bien intentionné
Est un bon Chapelet !


Que tu te sauveras !

« Récitant tous les jours un Rosaire, si vous êtes fidèles à le dire malgré la grandeur de vos péchés, dévotement jusqu'à la mort, croyez-moi, vous recevrez une couronne de gloire qui ne flétrira jamais. Quand vous seriez sur le bord de l'abîme, quand vous auriez déjà un pied dans l'enfer, quand vous auriez vendu votre âme au diable comme un magicien, quand vous seriez un hérétique endurci et obstiné comme un démon, vous vous convertirez tôt ou tard et vous sauverez, pourvu que, je le répète, et remarquez les paroles et les termes de mon conseil, vous DISIEZ TOUS LES JOURS LE SAINT ROSAIRE, DÉVOTEMENT JUSQU’À LA MORT, POUR CONNAÎTRE LA VÉRITÉ ET OBTENIR LA CONTRITION ET LE PARDON DE VOS PÉCHÉS. »

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, "Le Secret admirable du Très Saint Rosaire")

*****************************************
Montfort AJPM
Fête du SACRÉ-CŒUR (8 juin) :
montfortajpm.blogspot.com/…/acte-de-reparat…
« Nous décrétons et prescrivons que, tous les ans,
en la fête du Cœur-Sacré de Jésus,
dans toutes les églises du monde entier,
soit récitée solennellement
l’amende honorable à Notre Sauveur très aimant,
selon la formule même qui est jointe à cette encyclique,
afin que toutes nos fautes soient déplorées
et que soient …
More
Fête du SACRÉ-CŒUR (8 juin) :
montfortajpm.blogspot.com/…/acte-de-reparat…
« Nous décrétons et prescrivons que, tous les ans,
en la fête du Cœur-Sacré de Jésus,
dans toutes les églises du monde entier,
soit récitée solennellement
l’amende honorable à Notre Sauveur très aimant,
selon la formule même qui est jointe à cette encyclique,
afin que toutes nos fautes soient déplorées
et que soient réparés les droits outragés du Christ,
Souverain Roi et Seigneur très aimant. »

(Pie XI, Encyclique "Miserentissimus" du 8 mai 1928)

ACTE DE RÉPARATION AU SACRÉ-CŒUR
prescrit par Pie XI pour la fête du Sacré-Cœur
Très doux Jésus, vous avez répandu sur les hommes les bienfaits de votre charité,
et leur ingratitude n’y répond que par l’oubli, le délaissement, le mépris.
Nous voici donc prosternés devant votre autel,
animés du désir de réparer, par un hommage spécial, leur coupable indifférence
et les outrages dont, de toutes parts, ils accablent votre Cœur très aimant.

Cependant, nous souvenant que nous-mêmes,
nous nous sommes dans le passé rendus coupables d’une si indigne conduite,
et pénétrés d'une profonde douleur,
nous implorons d’abord pour nous-même votre miséricorde.
Nous sommes prêts à réparer, par une expiation volontaire,
les fautes que nous avons commises,
tout prêts aussi à expier pour ceux qui,
égarés hors de la voie du salut, s’obstinent dans leur infidélité,
refusant de vous suivre, vous, leur Pasteur et leur Chef,
ou, secouant le joug si doux de votre loi,
foulent aux pieds les promesses de leur baptême.

Nous voudrions expier pour tant de fautes lamentables,
réparer pour chacune d’elles :
désordres de la conduite, indécence des modes,
scandales corrupteurs des âmes innocentes,
profanations des dimanches et des fêtes,
blasphèmes exécrables contre vous et contre vos Saints,
insultes à votre Vicaire et à vos prêtres,
abandon et violations odieusement sacrilèges du divin sacrement de votre amour,
péchés publics enfin des nations
qui se révoltent contre les droits et l’autorité de votre Église.

Que ne pouvons-nous effacer de notre propre sang tant d’offenses !
Du moins, pour réparer votre honneur outragé,
nous vous présentons cette même satisfaction
que vous avez offerte à votre Père sur la Croix
et dont vous renouvelez l’offrande, chaque jour, sur l’autel ;
nous vous la présentons, accompagnée de toutes les satisfactions
de la Très Sainte Vierge votre Mère, des Saints, des chrétiens fidèles.
Nous vous promettons, de tout notre cœur,
autant qu’il dépend de nous et avec le secours de votre grâce,
de réparer nos fautes passées,
celles de notre prochain,
l’indifférence à l’égard d’un si grand amour,
par la fermeté de notre foi,
la pureté de notre vie,
la docilité parfaite aux préceptes de l’Évangile,
à celui surtout de la charité.
Nous vous promettons aussi de faire tous nos efforts
pour vous épargner de nouvelles offenses
et pour entraîner à votre suite le plus d’âmes possible.

Agréez, nous vous en supplions, ô très bon Jésus,
par l’intercession de la Bienheureuse Vierge Marie Réparatrice,
cet hommage spontané d’expiation ;
gardez-nous, jusqu’à la mort,
inébranlablement fidèles à notre devoir et à votre service,
accordez-nous ce don précieux de la persévérance
qui nous conduise tous enfin à la patrie
où, avec le Père et le Saint-Esprit,
vous régnez, Dieu, dans les siècles des siècles.
Ainsi soit-il.
AJPM
*Fête du SACRÉ-CŒUR (8 juin) : montfortajpm.blogspot.com/…/acte-de-reparat…*

MOIS du SACRÉ-CŒUR
HUITIÈME JOUR
montfortajpm.blogspot.com/…/poeme-des-poeme…
JE VOUS SALUE, CŒUR de mon BIENFAITEUR : ENRICHISSEZ-MOI !
Pratique :
Je veux mieux connaître,
mieux apprécier les trésors inestimables
que renferme pour moi le divin Cœur :
quel bonheur si je savais me les approprier !


Voici…More
*Fête du SACRÉ-CŒUR (8 juin) : montfortajpm.blogspot.com/…/acte-de-reparat…*

MOIS du SACRÉ-CŒUR
HUITIÈME JOUR
montfortajpm.blogspot.com/…/poeme-des-poeme…
JE VOUS SALUE, CŒUR de mon BIENFAITEUR : ENRICHISSEZ-MOI !
Pratique :
Je veux mieux connaître,
mieux apprécier les trésors inestimables
que renferme pour moi le divin Cœur :
quel bonheur si je savais me les approprier !


Voici le trésor véritable
De la grâce de Jésus-Christ,
Voici la fontaine admirable
De tous les dons du Saint-Esprit.

C’est en ce trésor d’innocence
Qu’ont été formés tous les Saints :
C’est en lui qu’ils ont pris naissance
Et consommé tous leurs desseins.

« Que tout aime et que tout adore
Mon Cœur par de divins transports,
J’ai promis, je promets encore
À ces dévots tous mes trésors. »

Soyons pleins de reconnaissance
Pour ces innombrables bienfaits :
Ayons-en toujours la présence
Dans nos cœurs et nos cabinets.

(Les 7 Cantiques en un de St Louis-Marie de Montfort : montfortajpm.blogspot.com/…/liens-de-telech… )

« Mon aimable Jésus,
pour vous témoigner ma reconnaissance
et pour réparer mes infidélités, moi...,
je vous donne mon cœur,
je me consacre entièrement à vous
et je me propose, avec votre secours,
de ne plus vous offenser. »

(Courte consécration de soi-même à réciter devant une image du Sacré-Cœur,
Indulgence plénière chaque mois aux conditions ordinaires)