Join Gloria’s Christmas Campaign. Donate now!
Clicks1.4K

II-17b. Ouverture de la mission (cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

GChevalier
1
AMDG489 Intégral Montfort-Cantiques / Le CHAPELET récité / www.montfortajpm.sitew.fr / Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle). N'hésitez pas à télécharger. [AMDG488-AMDG490]…More
AMDG489 Intégral Montfort-Cantiques / Le CHAPELET récité / www.montfortajpm.sitew.fr / Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle). N'hésitez pas à télécharger. [AMDG488-AMDG490] Litanies & Prières (vidéo) / Le Ciel ouvert par les 3 Ave Maria

Version du premier intégral

Voir aussi : II-17a. Ouverture de la mission (cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

Paroles dans commentaire ci-dessous

***************************

C’est par l’Ave Maria,


LE BON CHAPELET
Prenez votre chapelet
Et souvent le récitez

www.youtube.com/watch
Ou bien le psalmodiez
www.youtube.com/watch
Ou encore le chantez :
www.youtube.com/watch
Un Chapelet bien récité
www.youtube.com/watch
Ou chanté ou psalmodié
www.youtube.com/watch
Et bien intentionné
Est un bon Chapelet !


Que tu te sauveras !

***************************


« Le moderniste a ceci de commun avec d’autres hérétiques, qu’il refuse toute révélation chrétienne. Mais parmi ces hérétiques, il présente ceci de particulier qu’il dissimule son refus. Le moderniste, on ne le saura jamais suffisamment, est un apostat doublé d’un traître. Saint Pie X, dans sa lucidité, avait bien vu ce qui était en train de se préparer. Le modernisme n’est pas seulement une hérésie classique : pire encore, il est toutes les hérésies sans en être une en particulier, quoique la pire de toutes. C’est pour cela qu’on a tant de peine à trouver des hérésies explicites chez eux ; s’il était si facile de débusquer des hérésies évidentes dans les thèses modernistes, le modernisme ne serait pas si pernicieux. On ne doit donc pas considérer les modernistes comme des catholiques qui se trompent, mais, à l’instar de saint Pie X, les considérer comme les tenants de toutes les hérésies, et par conséquent les tenir pour les pires ennemis de l’Église dans laquelle ils se sont infiltrés pour la détruire. Le moderniste, pour ne pas être mis hors de l’Église, reconnaît d’abord toute sa doctrine et l’ensemble de la structure ecclésiastique ; ensuite et peu à peu, il travaille à vider de leur vraie signification tous les dogmes et à détourner de sa fonction la structure de l’Église ; enfin, une fois au pouvoir, il éjecte les vrais catholiques hors de cette même structure ; et pour couronner le tout, il va même jusqu’à mettre dehors le véritable Dieu pour le remplacer par une vague divinité panthéiste. On peut se demander avec saint Pie X, si une telle crise n’est pas celle qui doit précéder l’arrivée du fils de perdition. En effet, une fois le terrain bien disposé, le temps pour l’Antéchrist de s’asseoir dans le temple vide et de se faire passer pour Dieu lui-même devient propice. »

(Le R.P. Calmel, dans sa préface du catéchisme de Lémius, lequel catéchisme explique "Pascendi" de saint Pie X en questions-réponses)

***************************
GChevalier
* www.youtube.com/watch
* AM18. Le Chapelet récité

OUVERTURE DE LA MISSION
(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

1- La Mission est ouverte :
Quittons tout pour la gagner,
Car la perdre est une perte
Qu’on ne saurait réparer !

R./ Profitons de ce saint temps,
Car il passe, passe, passe,
Profitons de ce saint temps,
Car il passe vitement :
Je le veux de tout mon cœur,
Grâce, …
More
* www.youtube.com/watch
* AM18. Le Chapelet récité

OUVERTURE DE LA MISSION
(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

1- La Mission est ouverte :
Quittons tout pour la gagner,
Car la perdre est une perte
Qu’on ne saurait réparer !

R./ Profitons de ce saint temps,
Car il passe, passe, passe,
Profitons de ce saint temps,
Car il passe vitement :
Je le veux de tout mon cœur,
Grâce, grâce, grâce, grâce,
Je le veux de tout mon cœur,
Grâce à Jésus, mon Sauveur !


2- Homme, et femme, êtes-vous sage ?
Oubliez le temporel,
La famille et le ménage,
Pour le salut éternel !

3- Vous n’y perdrez rien, j’en jure,
Pour un, vous gagnerez cent,
Et, pour un morceau d’ordure,
La grâce du Dieu vivant.

4- C’est Dieu qui nous parle en chaire
Par un homme comme nous :
Comme il enseigne il faut faire,
Ou bien nous périrons tous !

5- Écoutons, amis fidèles,
Et gardons en notre cœur
Cette parole éternelle
Qui fera notre bonheur.

6- Loin de nous l’esprit critique
Qui manque de charité !
Loin de nous l’homme hérétique
Qui combat la vérité !

7- Faisons, faisons pénitence !
Demandons des cœurs touchés,
Sondons notre conscience,
Confessons tous nos péchés.

8- Ayons une horreur extrême
Du maudit péché mortel,
Craignons l’apparence même
Du moindre péché véniel.

9- Adorons Dieu, notre Père,
Aimons-le parfaitement,
Faisons-lui notre prière
Soir et matin saintement.

10- Calmons-le dans sa colère
Par le jeûne et l’oraison,
Et méritons sa lumière
En assistant au sermon.

11- Ayons horreur du blasphème
Et du moindre jurement :
Ne disons plus « pardi » même,
Ni « ma foi » pareillement.

12- Assistons bien à la messe,
Fuyons la danse et le jeu,
Allons souvent à confesse
Et sans cesse prions Dieu !

13- Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours !

14- Voici le seul nécessaire :
Servir bien Dieu, se sauver.
C’est là notre unique affaire,
Il y faut donc travailler !

15- Méprisons tout ce qui passe
Comme indigne de nos cœurs !
Ne recherchons que la grâce
Qui seule nous rend meilleurs.

16- En surmontant la nature,
Vivons toujours de la foi ;
En aimant Dieu sans mesure,
Remplissons toute la loi !