Clicks619

Au St Ange Gardien & à St Pie V (cantiques de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

JMJ240 V- Chants à Marie / Chaîne YouTube : Chapelet récité / www.montfortajpm.sitew.fr / Compositeur-interprète: Gilbert Chevalier (aveugle). N'hésitez pas à télécharger. [JMJ239-JMJ241] Intégra…More
JMJ240 V- Chants à Marie / Chaîne YouTube : Chapelet récité / www.montfortajpm.sitew.fr / Compositeur-interprète: Gilbert Chevalier (aveugle). N'hésitez pas à télécharger. [JMJ239-JMJ241] Intégral Montfort-Cantiques / Le Ciel ouvert par les 3 Ave Maria

Voir vidéo

Paroles dans commentaire ci-dessous et en PDF ici : www.sitew.com/…/cr9uf-En_l_honn…
&
www.sitew.com/…/crwlw-En_l_honn…

Autres versions : À St Joseph, l'Ange Gardien & St Pie V (cantiques de St Louis-Marie Grignion de Montfort) & À St Pie V, l'Ange Gardien & St Joseph (cantiques de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

Voir aussi :
1- "Prière à l'Ange Gardien" : www.youtube.com/watch
2- "Récitation du Chapelet avec Méthode & Explication montfortaines" : www.youtube.com/watch


*****************************************

LE BON CHAPELET

Prenez votre chapelet
Et souvent le récitez

www.youtube.com/watch
Ou bien le psalmodiez
www.youtube.com/watch
Ou encore le chantez :
www.youtube.com/watch
Un chapelet bien récité
www.youtube.com/watch
Ou chanté ou psalmodié
www.youtube.com/watch
Et bien intentionné
Est un bon chapelet !


Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
(31/10/2014)

*****************************************

NOTRE-DAME du PERPÉTUEL-SECOURS

A Notre-Dame du Perpétuel-Secours (poésie de Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus)

Notre-Dame du Perpétuel-Secours,
Oh ! secourez-nous tous les jours,
Car vous êtes un secours perpétuel
Envers nous, pauvres mortels.
« Je vous secourrai volontiers
Si point vous ne m'abandonnez,
Car si moi l'on abandonne,
L'on ne trouve plus personne.
Mais pour qui me prie tous les jours,
Je suis son perpétuel secours.
Ma tendresse ne tarit jamais
Envers tous mes pauvres enfants
Qui sont à mes pieds, me priant :
Et voilà bien ce qui me plaît. »
Mais aussi que faut-il faire
Pour vous aimer et vous plaire ?
« Imitez-moi, voilà tout
Ce que je demande aujourd'hui de vous. »
Vous prier et vous imiter,
Nous le ferons donc tous les jours ;
Et en échange, soyez
Notre perpétuel secours.
« Je suis bien aise que vous vouliez
M'aimer, me prier et m'imiter.
Persévérez donc, chers enfants,
Et je vous secourrai à tout instant. »
Mais secourez aussi l'Église
Qui en a un si grand besoin.
« Je la sauverai à la fin :
C'est là une chose promise. »
Louange, action de grâces et gloire
À Notre-Dame des Victoires
Qui nous protège tous les jours,
Notre-Dame du Perpétuel-Secours.


Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen

*****************************************
Montfort AJPM
AU BON ANGE GARDIEN
(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

PDF ici : www.sitew.com/…/cr9uf-En_l_honn…

1- Je suis heureux en vérité
D’avoir toujours à mon côté
Un Ange tutélaire !
C’est un prince du Paradis,
De Dieu c’est l’un des favoris,
La terreur de ses ennemis,
Enfin l’un de ces purs esprits
Qui n’ont rien de la terre.

2- Son pouvoir est très étendu :
Il peut lui seul, …
More
AU BON ANGE GARDIEN
(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

PDF ici : www.sitew.com/…/cr9uf-En_l_honn…

1- Je suis heureux en vérité
D’avoir toujours à mon côté
Un Ange tutélaire !
C’est un prince du Paradis,
De Dieu c’est l’un des favoris,
La terreur de ses ennemis,
Enfin l’un de ces purs esprits
Qui n’ont rien de la terre.

2- Son pouvoir est très étendu :
Il peut lui seul, par sa vertu,
Renverser tout le monde.
Il est d’un aspect ravissant,
C’est un esprit très clairvoyant,
Très subtil et très agissant,
Qui peut même dans un instant
Passer la terre et l’onde.

3- Étant si parfait, il veut bien
Être lui-même mon gardien
Pour aider ma faiblesse :
Car il me forme, il me conduit,
Il me reprend, il m’avertit,
Il me défend sans aucun bruit,
Et l’ennemi qui nous séduit
Perd toute sa finesse.

4- Il me préserve à tous moments
De plusieurs fâcheux accidents
Qu’on aurait peine à croire.
C’est par son inspiration
Que j’ai de la dévotion.
Il me fait vaincre le démon,
Surmonter la tentation,
Remporter la victoire.

5- Mais de qui prend-il tant de soin ?
Hélas ! Il secourt au besoin
Un pauvre ver de terre,
Un pauvre pécheur, un néant,
Qui, pour tant de bien qu’il lui rend,
Lui refuse un remerciement,
Et qui, sachant qu’il est présent,
N’a pas soin de lui plaire.

6- Je veux, mon bon Ange Gardien,
Mettre dedans votre entretien
Toute ma complaisance !
Je vous rends grâces de l’honneur
Que j’ai d’avoir votre faveur !
Je vaincrai le grand tentateur,
Vous ayant pour mon protecteur
Contre son insolence.
GChevalier
À SAINT PIE V
(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

1- Que la terre s’unisse aux cieux,
Que tout canonise en tous lieux
Les vertus du grand Pie !
Rien de petit où tout est grand,
Où tout étonne, où tout surprend.
Je ne sais si l’on me comprend,
Mais j’ai l’Église pour garant,
Et sa très sainte vie.

2- Grand en sa naissance, en son lieu,
Plus grand en ce qu’il tient de Dieu
Qu’en ce …
More
À SAINT PIE V
(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

1- Que la terre s’unisse aux cieux,
Que tout canonise en tous lieux
Les vertus du grand Pie !
Rien de petit où tout est grand,
Où tout étonne, où tout surprend.
Je ne sais si l’on me comprend,
Mais j’ai l’Église pour garant,
Et sa très sainte vie.

2- Grand en sa naissance, en son lieu,
Plus grand en ce qu’il tient de Dieu
Qu’en ce qu’il a de l’homme.
Il était grand lorsqu’il vivait,
Aucun des grands ne l’égalait,
Et tout à ses pieds s’abattait
Quand on savait ce qu’il était :
Un évêque de Rome !

3- Un Vicaire de Jésus-Christ,
Un organe du Saint-Esprit
D’où sortaient des oracles,
Un flambeau brûlant et brillant
Qui brûlait tout dans l’Occident,
Et qui brillait jusqu’en Orient,
Dont l’éclat était si puissant
Que tout criait : miracles !

4- Avec son Rosaire à la main,
Il battait les Turcs et païens
De son propre oratoire !
Ce Moïse tout merveilleux
Était sur terre et dans les cieux
Pour lancer des traits rigoureux
Qui foudroyaient ces orgueilleux
Et nous donnaient victoire !

5- Voyez ces vaisseaux fracassés,
Ces Turcs noyés et renversés,
Au Golfe de Lépante ;
Voyez ces autres vaisseaux pris,
Quinze mille esclaves repris,
Près de cent mille Turcs soumis :
Saint Pie a fait ce grand débris
Par sa prière ardente !

6- Oh ! l’homme de fer et de feu,
De feu du pur amour de Dieu,
De fer contre soi-même !
C’était un feu lorsqu’il priait,
Qu’il parlait ou qu’il agissait ;
C’était un fer lorsqu’il souffrait,
Et lorsqu’il se mortifiait :
En tout, grand et suprême !

7- C’est un modèle général
De l’évêque et du cardinal,
Et même du Saint-Père.
Les princes et les religieux,
Petits et grands, jeunes et vieux,
N’ont qu’à jeter sur lui les yeux
Pour savoir le chemin des cieux.
Chose extraordinaire !

8- Oui, les religieux ont en lui
Le détachement sans appui
Et l’humble obéissance ;
Les souverains, l’humilité ;
Les évêques, la charité ;
Les cardinaux, la fermeté ;
Les Papes, la fidélité,
Et chacun, la prudence.

9- Saints pénitents, voulez-vous voir
La pénitence et son pouvoir ?
Un Pape tout en larmes
Prosterné devant son Sauveur,
Le cœur tout brisé de douleur,
Pour rendre son peuple vainqueur,
Pour calmer Dieu dans sa fureur
Et lui ravir les armes !

10- Ne craignez point, pauvre orphelin,
C’est votre appui, c’est votre pain
Dans ses grandeurs sublimes ;
Aveugles, c’est votre bâton ;
Prisonniers, c’est votre rançon ;
Pauvres gens, c’est votre maison ;
Pénitents, c’est votre pardon,
Si vous pleurez vos crimes.

11- Dans son palais, quel règlement,
Et quel désintéressement
Dans les biens de l’Église !
Afin de réformer les mœurs,
Combien détruisit-il d’erreurs ?
Combien d’abus, combien d’horreurs
Chassa-t-il de Rome, et des cœurs !
L’Histoire en est surprise.

12- J’admire moins sa dignité
Que sa profonde humilité
Au sommet de la gloire.
Il fuit la gloire, elle le suit ;
On le fait Pape, il tremble, il fuit,
On le voit pleurer jour et nuit.
C’est un flambeau qui brûle et luit,
Lui seul ne le peut croire.

13- Si nous pouvions ouvrir son cœur,
Ce grand royaume du Sauveur,
Ce riche sanctuaire,
Nous y verrions de grands secrets,
Le doux repos et cette paix
Que Dieu communique aux parfaits,
Et surtout nous verrions les traits
De Jésus et sa Mère.

14- Grand Pasteur, conduit du Seigneur
De la grandeur à la grandeur,
De l’Église, la tête :
Préservez vos brebis des loups
Qui sont déguisés parmi nous ;
Priez, intercédez pour tous,
Enfin attirez-nous à vous
Dans la gloire où vous êtes.