Clicks150
Montfort AJPM
2

Mao-Bergoglio, même topo !

Article précédent : L’Antéchrist vu par un non-spécialiste

* * *

Chine : une Église bouleversée

Blog d’Aldo Maria Valli, le 15 décembre 2018

Nous apprenons d’AsiaNews que Monseigneur Vincenzo Guo Xijin, évêque officieux de Mindong, reconnu par le Vatican mais pas par le gouvernement et jusqu’à présent évêque ordinaire du diocèse, quittera sa place comme ordinaire et la donnera à Monseigneur Vincenzo Zhan Silu, reconnu par le gouvernement, un des sept évêques excommuniés que François a repris en communion.

La nouvelle, rapporte AsiaNews, a été donnée par quelques prêtres du diocèse. Selon l’un de leurs rapports, Monseigneur Guo a réuni ses prêtres pour leur communiquer la nouvelle situation selon laquelle il devient évêque auxiliaire. Le prélat est rentré d’un voyage à Pékin, où il a rencontré Monseigneur Zhan et Monseigneur Claudio Maria Celli, chef d’une délégation du Vatican. Monseigneur Celli a remis à Monseigneur Guo une lettre signée par le Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’État, et le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de Propaganda Fide, dans laquelle il demandait à l’évêque clandestin de donner le poste d’ordinaire à Mgr Zhan. Toujours selon le récit des prêtres de Mindong, Monseigneur Celli a dit à Monseigneur Guo que la demande de geste d’obéissance venait du Pape lui-même, comme « sacrifice pour la situation générale de l’Église chinoise ».

« Beaucoup de prêtres et de fidèles laïcs sont attristés par cette nouvelle, rapporte AsiaNews. Autrefois, lorsqu’un évêque officiel se réconciliait avec le Saint-Siège, et dans le même diocèse il y avait un évêque clandestin, il restait comme d’habitude et l’autre, dès qu’il se réconciliait, devenait l’auxiliaire. Dans ce cas, c’est le contraire qui s’est produit. De plus, dans le cas de Mindong, il y a un grand déséquilibre des forces : sur les plus de 90 000 fidèles du diocèse, au moins 80 000 appartiennent à l’Église non officielle, servie par quarante-cinq prêtres, deux cents moniales, trois cents laïcs consacrés et des centaines de catéchistes. L’évêque officiel Zhan a plutôt quelques membres parmi les fidèles et douze prêtres qui servent dans différentes paroisses. »

Selon le rapport reçu d’AsiaNews, le Pape François a exprimé sa grande reconnaissance à Monseigneur Guo et lui a demandé de continuer personnellement à s’occuper de la pastorale des paroisses souterraines, mais aussi de trouver une « certaine intégration » avec Monseigneur Zhan Silu.

Au cours de la rencontre de Pékin, Monseigneur Celli a également annoncé que l’évêque clandestin de Shantou, Monseigneur Pietro Zhuang Jianjian, cédera la place à l’évêque officiel Giuseppe Huang Bingzhang, également réconcilié récemment avec le Saint Siège.

« En tout cas - écrit AsiaNews - la décision de donner la place d’ordinaire aux deux évêques officiels, très appréciée par le gouvernement, semble avoir été prise il y a un an, lors d’un autre voyage à Pékin par Monseigneur Celli. A cette occasion, Monseigneur Celli aurait expliqué à Monseigneur Guo que le pape lui-même avait demandé ce pas en arrière « sinon l’accord [sino-vatican] ne peut être signé ». Le Pape craignait que, sans l’accord sur les nominations épiscopales, l’Église chinoise ne soit envahie par des dizaines d’évêques illicites, ce qui aurait de graves conséquences sur l’unité de l’Église. »

Certains prêtres de Mindong, cependant, soulignent qu’après quarante ans d’existence, « l’Église souterraine meurt ainsi » ; d’autres apprécient l’obéissance extrême manifestée par Mgr Guo et d’autres encore disent qu’avec cette mesure le Vatican remet maintenant l’Église au gouvernement. Il est à noter que la rencontre entre Mgr Celli et les deux évêques de Mindong a eu lieu au Diaoyutai, l’un des hôtels de l’État chinois pour les hôtes officiels.

Maintenant, pour exercer son ministère épiscopal d’une manière ouverte, Monseigneur Guo a besoin de l’approbation du gouvernement et du Conseil des évêques officiels chinois.

Au sujet de cette nouvelle, un lecteur catholique chinois m’écrit : « Il faut se rappeler que le Cardinal Zen s’est rendu à Rome il y a quelque temps pour rapporter en personne le cas des évêques au Pape. Le cardinal a remis à François une lettre de sept pages pour lui faire prendre conscience de la situation difficile de l’Église souterraine et pour lui demander de ne pas accepter de compromis avec les autorités. Le Pape aurait dit au cardinal qu’il ne connaît pas la question de Mgr Guo Xijin et de Mgr Zhan Silu. Par la suite, cependant, le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin et le porte-parole du Vatican ont déclaré que Bergoglio avait été informé de tous les détails des procédures diplomatiques entre la Curie romaine et les autorités chinoises. Il est donc clair que Bergoglio savait tout, comme Parolin et le porte-parole du Vatican l’ont déclaré. »

Pendant ce temps, une autre affaire enflamme les catholiques chinois. Il s’agit du Père Wang Zeyi, administrateur diocésain de Wu Da (Ningxia), et de Monseigneur Du Jiang, évêque officiel de Bameng (Mongolie intérieure), qui est passé de l’Église souterraine à l’Église officielle en 2010. Après la concélébration eucharistique, le père Wang explique : « Le Pape me l’a dit, le Vatican me l’a dit. » Mais ses fidèles l’accusent d’être un « faible » et un « traître ».

« En soi - explique AsiaNews - cette concélébration ne constitue pas un obstacle dogmatique, théologique ou disciplinaire, étant donné que Mgr Du Jiang est reconnu par le Saint Siège. Mais les fidèles voient dans le Père Wang quelques ambiguïtés. Tout d’abord, le prêtre a voulu passer au statut officiel il y a quelques années, affirmant que certains évêques clandestins le poussaient à le faire. Mais les fidèles ont vérifié que ce n’était pas vrai. Ainsi, cette fois encore, lorsqu’il dit avoir reçu l’indication du Pape François et du Vatican, les fidèles ne le croient pas. »

La situation est très confuse et semée d’embûches. « La lettre de Benoît XVI aux catholiques chinois affirmait que les principes sur lesquels se fonde l’Association patriotique sont « inconciliables » avec la doctrine catholique. Mais l’élimination de l’excommunication de sept évêques officiels (et d’un post-mortem), à la demande du Pape François, donne aux fidèles chinois l’impression que l’appartenance à l’Association est une bonne chose ou peu importante. D’autre part, selon les témoignages de la Chine, les sept évêques réconciliés n’ont pas changé leur façon de voir et d’agir et continuent à exalter l’idée d’une Église "indépendante". De nombreux évêques clandestins demandent au Vatican de clarifier ce point. Quoi qu’il en soit, le passage du secret au statut officiel doit se faire dans un dialogue étroit entre prêtres et fidèles, afin de ne pas « donner lieu à des situations scandaleuses », comme le recommande la Lettre de Benoît XVI (n. 7) : ce que le Père Wang a omis de faire. D’autre part, comme l’affirme le Père Wang lui-même, beaucoup d’évêques et de fidèles de l’Église souterraine sont soumis à des pressions et à des contrôles comme « surveillés spéciaux » pour les forcer à rejoindre l’Association patriotique. Et souvent les fonctionnaires du gouvernement disent que « le pape est d’accord avec nous ». »

Source Catholique-Forum : catholique.forumactif.com/t113-mao-bergoglio-meme-topo

* * * * * * * * * * * * *
Album ACTU

>>> BERGOGLIO = 666 !!! Troublant, non ?
>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : si François l'est, concluez.
GChevalier
« Le Pape est infaillible quand il parle comme Pape, mais non quand il parle comme homme ; et il parle comme Pape lorsqu’il enseigne publiquement et officiellement des vérités qui intéressent toute l’Église, au moyen de ce qu’on appelle une bulle ou une encyclique ou quelque autre acte de ce genre. »
catholique.forumactif.com/t22p40-paroles-d-esperance
(Mgr de Ségur)
Ludovic Denim and one more user like this.
Ludovic Denim likes this.
Vidi Aquam likes this.
« Si vous persévérez jusqu'à la mort dans la vraie dévotion à Marie,
ayez, sans l'ombre d'hésitation, la ferme confiance que votre salut est certain. »

catholique.forumactif.com/t22p20-paroles-d-esperance
(Saint Alphonse de Liguori)
Vidi Aquam likes this.