Clicks514

A30g. La Passion : 3b. Jésus couronné d'épines (cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

AJPM
1
AJPM595 Intégral Montfort-Cantiques / Chaîne YouTube : Chapelet récité / www.montfortajpm.sitew.fr / Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle). N'hésitez pas à télécharger. [AJPM594…More
AJPM595 Intégral Montfort-Cantiques / Chaîne YouTube : Chapelet récité / www.montfortajpm.sitew.fr / Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle). N'hésitez pas à télécharger. [AJPM594-AJPM596] Intégral Ave Maria / Le Ciel ouvert par les 3 Ave Maria

Voir vidéo

Autre version

Paroles en PDF ici : www.sitew.com/…/cnms2-Le_Poeme_…

***************************************

LE BON CHAPELET

Prenez votre chapelet
Et souvent le récitez

www.youtube.com/watch
Ou bien le psalmodiez
www.youtube.com/watch
Ou encore le chantez :
www.youtube.com/watch
Un chapelet bien récité
www.youtube.com/watch
Ou chanté ou psalmodié
www.youtube.com/watch
Et bien intentionné
Est un bon chapelet !


Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
(31/10/2014)

***************************************

PROPHÉTIE DE SAINT FRANÇOIS D'ASSISE :

« Ayant convoqué ses frères peu de temps avant de mourir, il les avertit des tribulations futures, disant :
« Mes frères, agissez avec force, ayez de la fermeté et soyez dans l’attente du Seigneur. Une grande époque de tribulations et d’affliction est imminente dans laquelle de grands périls et des embarras temporels et spirituels pleuvront, la charité d’un grand nombre se refroidira et l’iniquité des méchants surabondera. Le pouvoir des démons sera plus grand que d’ordinaire, la pureté immaculée de notre congrégation religieuse et des autres sera flétrie, au point que très peu parmi les chrétiens voudront obéir au vrai Souverain Pontife et à l’Église Romaine avec un cœur sincère et une charité parfaite. Au moment décisif de cette crise, un personnage non canoniquement élu, élevé à la Papauté, s’efforcera avec adresse de communiquer à beaucoup le poison mortel de son erreur. Alors les scandales se multiplieront, notre congrégation religieuse sera divisée, plusieurs parmi les autres seront complètement détruites, parce que leurs membres ne s’opposeront pas mais consentiront à l’erreur. Il y aura tant et de telles opinions et divisions dans le peuple, et chez les religieux et chez les clercs que si ces jours mauvais n’étaient abrégés, comme l’annonce l’Évangile, même les élus tomberaient dans l’erreur (si cela se pouvait), si dans un tel ouragan ils n’étaient protégés par l’immense miséricorde de Dieu. Alors notre Règle et notre manière de vivre seront attaquées très violemment par certains. D’effroyables tentations surviendront. Ceux qui auront été très éprouvés en bien recevront la couronne de vie. Malheur éternel à ceux qui s’attiédiront en mettant leur seule espérance dans leur vie de religion, qui ne résisteront pas fermement aux tentations permises pour l’épreuve des élus. Ceux qui dans la ferveur de l’esprit s’attacheront à la piété avec charité et le zèle de la vérité, recevront des persécutions et des injures comme désobéissants et schismatiques. Car leurs persécuteurs aiguillonnés par les esprits mauvais diront que c’est faire un grand hommage à Dieu de tuer et de faire disparaître de la terre des hommes si mauvais. Alors le Seigneur sera le refuge des affligés et il les sauvera parce qu’ils auront espéré en lui. Et alors, pour se conformer à leur Chef, ils agiront selon la Foi et ils choisiront d’obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes, gagnant par la mort la vie éternelle. Ne voulant pas consentir à l’erreur et à la perfidie, ils ne craindront absolument pas la mort. Alors la vérité sera tenue dans le silence par certains prédicateurs alors que d’autres la foulant aux pieds la nieront. La sainteté de vie sera tenue en dérision par ceux qui la professent extérieurement, c’est pourquoi Notre-Seigneur Jésus-Christ leur enverra non pas un digne pasteur, mais un exterminateur. » »

(Traduction littérale du texte latin figurant dans les très officielles « Opera omnia » de saint François d’Assise, imprimerie de la bibliothèque ecclésiastique, Paris 1880, colonne 430)

*******************************************************
AJPM
* * * AM18. Le Chapelet récité * * *
LE POÈME DE LA PASSION
(cantique de saint Louis-Marie Grignion de Montfort)


INTÉGRALITÉ des PAROLES téléchargeable ici : www.sitew.com/…/cnms2-Le_Poeme_…

III- JÉSUS COURONNÉ D’ÉPINES
(pour le mardi)

31- Jésus ayant avec peine
Pris ses habits déchirés,
Regardez comme on le mène
Brusquement, à coups de pied !

32- Suivons, chrétiens, à la trace
More
* * * AM18. Le Chapelet récité * * *
LE POÈME DE LA PASSION
(cantique de saint Louis-Marie Grignion de Montfort)


INTÉGRALITÉ des PAROLES téléchargeable ici : www.sitew.com/…/cnms2-Le_Poeme_…

III- JÉSUS COURONNÉ D’ÉPINES
(pour le mardi)

31- Jésus ayant avec peine
Pris ses habits déchirés,
Regardez comme on le mène
Brusquement, à coups de pied !

32- Suivons, chrétiens, à la trace
Cet Agneau très innocent,
Car en quelque endroit qu’il passe,
Il reste teint de son Sang...

33- Comme on ferait d’une bête,
On le mène à coups de fouets !
Transi de froid, on l’arrête
À la porte du palais.

34- À peine est-il dans la salle
Au milieu de ces bandits,
On l’habille à la royale
Pour le couvrir de mépris.

35- On lui jette par outrage
Sur le dos un vieux manteau,
En lui tirant avec rage
Le sien collé à sa peau.

36- Une pierre très pointue
Lui sert d’un trône royal,
Afin qu’étant mieux en vue
Il reçoive plus de mal.

37- On met dans ses mains sacrées,
Pour sceptre, un frêle roseau.
Chacun en fait des risées,
En disant : « Ha ! qu’il est beau ! »

38- On le couronne d’épines
Avec des coups de bâton !
Un chacun lui fait des mines
En hurlant comme un démon.

39- Cette couronne cruelle
Lui transperce le cerveau :
On voit couler sa cervelle
Avec du Sang et de l’eau...

40- D’un vieux torchon de cuisine
On lui bande les deux yeux,
Chacun lui disant : « Devine
Qui t’a frappé, malheureux !

41- « N’es-tu pas un faux prophète,
Qui veut nous en imposer ?
Compagnons, qu’on le maltraite !
Ne cessons de le frapper ! »

42- Chacun lui crache au visage
De gros crachats tout pourris
Pour marque de son hommage,
Avec des cris inouïs !

43- On l’adore par risée,
En lui donnant un soufflet :
« Bonjour, ô roi de Judée,
Ah ! que te voilà bien fait ! »

44- Il ne reçoit pour harangue
Que des discours impudents,
L’un tire sur lui la langue
Et l’autre grince des dents.

45- Non, ce ne sont pas des hommes,
Mais des démons furieux !
Les voyez-vous qui l’assomment ?
On le bat à qui mieux mieux !

46- À cet objet pitoyable,
Ne serons-nous point touchés ?
Il n’est que trop raisonnable,
Hélas ! c’est pour nos péchés !

47- Il souffre tout et l’endure
Sans même lever les yeux,
Sans qu’il se plaigne ou murmure
De ces tourments rigoureux.

48- Depuis les pieds à la tête
Il est tout froissé de coups.
Ah ! si c’était une bête,
Nous lui compatirions tous !

49- Notre orgueil insupportable
À rechercher les grandeurs
Est le bourreau véritable
Qui lui cause ces douleurs !

50- Orgueilleux, viens te confondre :
Voyant ton Dieu méprisé,
Qu’auras-tu donc à répondre,
Toi qui veux être estimé ?

51- Notre cœur plein d’amertume
Et d’un cuisant repentir,
Comparaisse et se consume
En voyant Jésus souffrir.

52- Ayons toujours en mémoire
Ce très aimable Sauveur :
Le mépris soit notre gloire,
Et la souffrance un bonheur !

53- Ô Jésus très pitoyable
Par les injustes mépris,
Voyez d’un œil favorable
À vos pieds des cœurs contrits.