youyoutetloulou
youyoutetloulou

Affrontements entre anti-avortement et assassins pro-choix

Resistant-catho

"Les dégénérés (gays,lesbiennes,travlo,zoophiles!!) crasseux le paieront !" Charmant... on peut vous retourner le compliment... C'est beau le respect.
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Cher Tomvercla,

Je ne suis pas égoïste, je donne sans compter à mes proches, à mon compagnon et même à de simples connaissances. Il n’y a rien d’égoïste à ça, s’aimer c’est pouvoir aimer les autres. Une personne qui ne s’aime pas, et une personne qui se retire d’une façon ou d’une autre de la société, qui se marginalise, qui perd son identité, qui a tout simplement des difficultés à vivre avec …More
Cher Tomvercla,

Je ne suis pas égoïste, je donne sans compter à mes proches, à mon compagnon et même à de simples connaissances. Il n’y a rien d’égoïste à ça, s’aimer c’est pouvoir aimer les autres. Une personne qui ne s’aime pas, et une personne qui se retire d’une façon ou d’une autre de la société, qui se marginalise, qui perd son identité, qui a tout simplement des difficultés à vivre avec l’autre, parce qu’il est persuadé que les autres ne vont pas l’aimer puisqu’il ne s’apprécie pas lui-même. Je le sais.
Je vous rappelle qu’il est très difficile de juger une personne d’après un forum. Il est inutile de me comparer à cœur percé, puisque vous ne connaissez aucune de nous deux.
Mon opinion est faite, mais une opinion c’est comme un jeune enfant, ça grandi, ça mûri, une opinion c’est quelque chose qui doit se décanter et s’affiner avec le temps. Votre avis m’intéresse, comme votre religion. Pourquoi ? Par curiosité, par intérêt pour les autres (une égoïste n’aurait pas de telles intentions).
J’ai regardé ces vidéos, ce n’est pas l’acte réel que je vous « reproche » de montrer, c’est la façon. En quoi l’avortement est-il comparable au nazisme ? On part d’un fait historique pour démontrer un fait populaire. Que vous soyez contre et moi « pour » (j’y mets quand même une légère nuance), cela ne regarde que vous et moi, mais ces vidéos, à l’image de celles d’extrémistes musulmans anti-Amérique s, prônent une certaine forme de propagande. Vous (catholique "extrémiste") me faites peur, réellement, il y a une forme d’extrémisme dans ce forum. Simple exemple des préservatifs… Il y a un certain endoctrinement. Mais je n’ose même pas imaginer l’impacte sur les jeunes, sur la futur génération. Une génération sans préservatif, c’est une génération au nombre croissant d’avortement, de jeunes parents, de maladies sexuellement transmissibles, etc.
Je n’ai jamais été à Dieu, je n’appartiens à personne sauf à moi-même, qu’y a-t-il de si compliqué à comprendre dans cette idée ? Vous avez peur de votre Dieu, parce que vous avez peur de l’enfer. Je ne me soumettrai jamais à cette forme de chantage. Encore une fois cela n’engage que moi.
Cela-dit, il est primordial de garder une certaine forme de politesse, le vouvoiement en est une. Si cela vous fatigue, je vous invite à ne plus me lire, ce qui est votre droit le plus fondamental. Je ne fais de mal à personne et surement pas à Dieu, jusqu’à preuve du contraire je suis libre. Je ne vous demande pas de me répondre, cela m’est bien égal. Restons juste courtois.

Bien à vous, Youyoute.

Cher Cœur percé,

Je tiens à m’excuser, vos paroles vives ont réveillé les miennes. Celles-ci ont dépassé ma pensée, je tâcherai de me contenir à l’avenir.
Je ne peux daigner que vous aimez, toutes personnes aime. Mais je ne vous comprends pas, vous avez « mauvais goût » en matière de vêtements, mais qui vous le dit ? Si vous les choisissez c’est qu’ils vous plaisent, que vous êtes bien dedans, les vêtements quelque soit le type ou le style sont une sorte de carapace. C’est votre identité. Je ne vous dit pas d’acheter l’entièreté des vêtements qu’y vous intéressent, évidement, tous ne sont pas fait pour vous. Mais ne laissez personne vous dire ce qui est meilleur pour vous que ce que vous désirez vraiment, je ne parle pas ici de futilité, ou d’objet, mais de désirs concrets. D’objectif mûrement réfléchi et non de caprice. Aucun être n’a à vous dire qui vous êtes et ou vous allez, il peut juste vous conseiller. Vous obéissez à vos parents, cela vous regarde, et vous faite probablement le meilleur choix. Mais si j’ai bien un conseil à vous donner c’est de ne pas rentrer dans le « moule » pour satisfaire le regard des autres.
Comme je l’ai dit plus haut, aimer les autres c’est s’aimer soit même. Si vous ne vous aimiez pas, si vous ne vous aimiez pas entrain d’aider les autres, entrainer d’aimer votre famille, vous ne seriez plus là, plus avec eux en tout cas, vous ne sauriez les apprécier. Me comprenez-vous ? Il serait faux de dire que vous ne vous appréciez pas, vous n’aimez peut-être pas votre physique, ou que sais-je, mais il y a toujours quelque chose que vous chérirez en particulier chez vous, que se soit votre grand cœur, votre générosité, etc. Vous aimez d’abord quelque chose en particulier en votre personne puis vous aimez les autres. Aucun n’être humain au monde ne sait vivre sans les autres, sans perdre son humanité et son identité.
Je suis persuadée que vous êtes une bonne personne. Vos propos ont heurté ma sensibilité(tout comme les miens) et je m’excuse une nouvelle fois pour mes paroles vivent.

Bonne fin de soirée,
Bien à vous Youyoute.
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Cœur percé,
Je ne veux pas être désagréable, mais pour moi il est tout à fait inconcevable et déplacé de tenir de tels propos : « Tristement, cela ne fait que mettre en évidence ce que je craignais. J'espère que votre couple tiendra le coup puisque vous n'êtes visiblement pas prête à vous sacrifier même pour ceux que vous aimez. » alors que vous me dites vous-même n’avoir jamais été aimée ou …More
Cœur percé,
Je ne veux pas être désagréable, mais pour moi il est tout à fait inconcevable et déplacé de tenir de tels propos : « Tristement, cela ne fait que mettre en évidence ce que je craignais. J'espère que votre couple tiendra le coup puisque vous n'êtes visiblement pas prête à vous sacrifier même pour ceux que vous aimez. » alors que vous me dites vous-même n’avoir jamais été aimée ou avoir aimé.
Je suis toujours avec mon compagnon, au risque de vous décevoir. Et non ce n’est pas à lui que je dois plaire en premier, c’est à moi et à personne d’autre. Il est primordiale de s’aimer d’abord soi-même avant d’aimer quelqu’un d’autre ou même de se faire aimer par quelqu’un . Voyez-vous ? Imaginez votre mère ou votre père, une personne qui vous est chère vous dire que votre pull ne vous va pas, qu’il n’est pas beau même si vous l’adorez… Que faites vous ? Vous l’enlevez ?... si vous le faites vous seriez bien bête, si votre pull vous plait, gardez le. C’est exactement la même chose avec un être humain. Celui-ci doit d’abord se plaire, s’aimer, et se moquer de l’avis des autres. On ne vit pas pour les autres on vit avec les autres. Vouloir plaire à tout prix à quelqu’un avant de se plaire, c’est mettre sa vie de côté, la mettre entre parenthèse pour se consacrer à des futilités.
Considérez donc moi comme un démon, parce que je ne suis pas prête à changer de discours. Excusez-moi, d’être si imparfaite à vos yeux, je suis effectivement persuadée que la foi que vous avez en votre « Dieu » vous rend meilleur mais surtout plus prétentieuse, moralisatrice (un comble non ?) et concédante.
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Cher Michel-René Landry
Contrairement à vous, je ne suis pas là pour imposer mon avis, ni même ma pensée. Je ne cherche pas à vous déranger dans vos croyances. Je suis ici pour parler avec vous, vous comprendre et vous faire réagir (non pas en vous « convertissant » mais en remettant en question vos avis et vos paroles). Je ne suis pas athée, être athée c’est ne croire en rien, dire qu’aucuns …More
Cher Michel-René Landry
Contrairement à vous, je ne suis pas là pour imposer mon avis, ni même ma pensée. Je ne cherche pas à vous déranger dans vos croyances. Je suis ici pour parler avec vous, vous comprendre et vous faire réagir (non pas en vous « convertissant » mais en remettant en question vos avis et vos paroles). Je ne suis pas athée, être athée c’est ne croire en rien, dire qu’aucuns Dieux n’existent et à l’inverse des catholiques ou musulman (etc.). Je n’ai pas cette prétention et je ne l’aurai jamais, comment peut-on affirmer qu’un Dieu est réel ou non ? C’est impossible, puisque les croyances sont personnelles.
Il n’y a pas qu’un Dieu, il y a votre Dieu et les autres (quel que soit le nom qu’on lui donne). Personnellement si je dois plaire à quelqu’un ce n’est pas à un Dieu ou même à vous, c’est d’abord à moi-même et puis aux autres.
« Si vous continuez comme sa avec vos commentaire et votre façon de pensé, plus tard dans votre vie future, vous allez rencontré un mur de béton qui vas vous tombé sur vous. Si vous ne comprenez pas...., vous allez chuté au plus profons de l'enfer sur terre et vous allez y resté temp que vous ne demandez pas de l'aide de Dieu lui même qui vous conduira a une conversion. »
Mais j’ai envie de dire allons y tentons l’expérience ! Si l’enfer existe je n’ai pas peur d’y aller. Vous craignez votre Dieu, vous tentez de lui plaire pour éviter ses punitions (dont l’enfer), mais c’est justement ça la vie, une série de conséquences, bonnes ou mauvaises. Je ne vais pas me cacher de ce que je suis, me contredire pour plaire à une Dieu hypothétique. Dieu n’est pas dans votre cœur il est dans votre tête !
Je vous en prie ne priez pas pour moi, j’en n’ai que faire. Je n’ai pas besoin de l’approbation de quelqu’un pour être heureuse. « Cherché a vous instruir catholiquement avec la fois, la pratique, la théologie catholique et ect.... » Pourquoi tenter de me convertir ? Votre style de vie n’est pas le mien et je n’en veux pas.
Si pour vous nous sommes des enfants de Dieu pour moi je suis avant tout une enfant de la Terre. Je ne suis pas Belge, je suis terrienne, tout comme vous. Dieu n’a pas créé la Terre… je vous renvoie à vos cours d’histoire-géographie.
Je suis bien triste pour vous, parce que vous ne verrez jamais plus loin que le bout de votre nez. « Dieu a créé le monde, l’homme, etc. » Vous vous en cantonnerez toujours à cette image.
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Cher fournival.eric
Excusez-moi, le précédant commentaire ne vous était pas attribué, celui-ci était pour Michel-René Landry. Je répondrai ultérieurement à votre commentaire, un grand soleil m’attend, ainsi que les mauvaises herbes dans les parterres. Bonne journée !
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Cher cœur percé,
Vous dites « Le Seigneur avait pardonné à Adam et Eve, sinon il n'aurait pas envoyé son Fils en sacrifice pour racheter leur faute. » en réponse au commentaire de Fournival.éric.
A moins que je ne me trompe, se que vous dites n’a aucun sens… Dieu est bien un être de haine comme de bonté. Selon vous, si cela n’est pas le cas, pourquoi peut-on lire :
«Ne pensez pas que je sois venu…More
Cher cœur percé,
Vous dites « Le Seigneur avait pardonné à Adam et Eve, sinon il n'aurait pas envoyé son Fils en sacrifice pour racheter leur faute. » en réponse au commentaire de Fournival.éric.
A moins que je ne me trompe, se que vous dites n’a aucun sens… Dieu est bien un être de haine comme de bonté. Selon vous, si cela n’est pas le cas, pourquoi peut-on lire :
«Ne pensez pas que je sois venu mettre la paix sur la terre; je ne suis pas venu mettre la paix, mais l’épée: car je suis venu jeter la division entre un homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère; et les ennemis d’un homme seront les gens de sa maison. » Mathieu 10.34.
La science ne pourra jamais tout expliquer, pas plus qu’un livre appelé « Bible » ou même un Dieu qui ne se manifeste pas physiquement. Si le seigneur n’a ni fin ni commencement, il est proprement absurde de pensée que nous soyons les seules êtres de sa création. Ce que la science nous a appris par ailleurs, c’est que tout à un commencement et une fin. Donc laissez-moi rire. Je ne remets pas en doute votre foi, ni même l’existence de Dieu, mais pour moi il a bien était créé par quelqu’un, par quelque chose de plus grand que lui. Et jamais nous ne saurons la vérité. Mais dites vous bien et gardez la à l’esprit que vous êtes peut-être dans l’erreur, tout comme moi. Et cette notion d’infini me semble totalement improbable, incompatible avec l’existence de Dieu. Même si Dieu est spirituelle, il a eu un commencement, que se soit dans la tête d’un pauvre illuminé qui entendait des voix ou même dans l’esprit du plus brillant des hommes de sont époques. Sa première manifestation dans l’esprit ou les esprits d’êtres vivants, que se soit homo erectus ou homo sapiens est bel et bien un commencement.
Je suis assez d’accord avec votre réflexion sur le hasard, même si j’appellerai plutôt ça destinée ou probabilité dans certain cas. Bien que le hasard s’applique aussi bien au non-croyant qu’au croyant, rien n’arrive complètement par hasard. Je vous vois mal recevoir un pot de fleur sur la tête, pot de fleur que le voisin a intentionnellement laissé tomber, et vous dire, ce n’est rien c’est Dieu qui l’a décidé ainsi. Si le hasard est notre divinité et les défauts des autres nos démons… cela s’applique à toutes personnes.
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Cher Fournival.eric,
Passons la création de l’homme et du monde, nous y reviendrons plus tard. Ce qui m’a réellement interpellé dans votre commentaire c’est « N'oubliez pas que les malédictions tout comme les bénédictions se transmettent de génération en génération ! «, je ne vous comprends pas, pour vous un être qui a pêché, entraîne ses descendants des générations futur à vivre avec une « …More
Cher Fournival.eric,
Passons la création de l’homme et du monde, nous y reviendrons plus tard. Ce qui m’a réellement interpellé dans votre commentaire c’est « N'oubliez pas que les malédictions tout comme les bénédictions se transmettent de génération en génération ! «, je ne vous comprends pas, pour vous un être qui a pêché, entraîne ses descendants des générations futur à vivre avec une « malédiction », avec ce même pêché, soyons réaliste ça n’a aucun sens. Vous dites, ainsi que la plupart d’entre vous sur ce forum, que Dieu n’est pas un être de haine (donc de méchanceté) mais un être d’amour et de pardon. En quoi Dieu est-il un être de bonté en condamnent les enfants d’un meurtrier à une « malédiction » ?
J’avais parfaitement compris en quoi s’illustré une punition divine… merci pour cette exemple.
La suite vous concerne également cher Fournival.éric.
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Cher Fredsinam,

Il est tout aussi prétentieux de se dire athée que chrétien, comment peut-on affirmer : « oui Dieu existe » ou au contraire « non il n’existe pas, j’en suis sûr ! ». C’est tout simplement absurde, passons…
« L’homme ne descend pas du singe comme certains théories de l'évolution voudrait nous le faire croire ». Les théories de l’évolution n’essayent pas de vous faire croire en …More
Cher Fredsinam,

Il est tout aussi prétentieux de se dire athée que chrétien, comment peut-on affirmer : « oui Dieu existe » ou au contraire « non il n’existe pas, j’en suis sûr ! ». C’est tout simplement absurde, passons…
« L’homme ne descend pas du singe comme certains théories de l'évolution voudrait nous le faire croire ». Les théories de l’évolution n’essayent pas de vous faire croire en quelque chose à l’instar de la foi chrétienne ou même de la foi qui habite les témoins de Jehova, il est bon de le précisée. Ces théories ont des bases scientifiques, qui ne relèvent pas d’une identité divine fondée sur un « peut-être ». Elles tentent de donner une explication rationnelle aux choses, sans intervention d’un quelconque Dieu.
« Il est absolument certain que l’homme préhistorique avait le même cerveau, la même intelligence que l’homme d’aujourd’hui. Or, il est tout à fait sûr qu’il ne faisait pas de raisonnements mathématiques compliqués, ne construisait ni avions ni centrales atomiques et ne savait même pas monter à bicyclette ! Alors se pose la question, absolument insoluble pour les évolutionnistes : comment un changement génétique a-t-il doté d’une si grande intelligence un sauvage qui n’en avait pas besoin puisqu’il a mis des milliers d’années avant de s’en servir pleinement. Un oiseau utilise ses ailes dès qu’elles ont poussé alors qu’un homme n’utilise toute la puissance de son intelligence qu’après qu’on lui a appris à le faire. »
A-t-on déjà vu un singe se servir d’un couteau pour ouvrir une banane ? A-t-on déjà vu un chien assister un aveugle dans sa vie de tous les jours ? OUI, mais pourquoi ? Parce que nous leur avons tout simplement appris. Ils développent des capacités dites acquises et non innées. Ils développent des capacités répondent à leurs besoins ! Est-ce innées, pour un singe, de prendre une baguette pour chercher les fourmis dans leur trou ? Bien sûr que non. Je prends un simple exemple, qui m’est personnel. Voyez-vous, j’ai un chat, Loulou, il a appris, indépendamment de notre volonté à ouvrir les portes, surtout celle de la buanderie ou il mange. Donc quand Monsieur à fini son petit quatre heure, il ouvre la porte et va s’installer dans le divan. En développant la capacité « ouvrir les portes » mon chat répond à un besoin (ou un caprice…). Et c’est exactement ce qu’a fait l’homme au cours de son évolution ! Il a acquis des capacités qu’il a ensuite transmis… ce fait répond à notre époque au nom de « l’école, de l’université » etc. Bien sûr qu’il ne faisait pas de raisonnements mathématiques compliqués, mais il savait surement compter ses bêtes (au moment de l’élevage et de la sédentarisation de l’homme). Il ne construisait pas d’avion, mais rêvait surement de voler comme un oiseau. Qui plus est le premier « avion » construit (machine volante) volait-elle vraiment ? Du premier coup ? Non, il a fallut attendre, comprendre ce qui n’allait pas et modifier. Il ne construisait pas de central atomique ni de bicyclette, non seulement parce qu’il n’en avait pas besoin, mais qu’il n’en avait pas les capacités matériels (pas de plastique, de composant radioactif, pas d’électricité, etc.). Pourquoi n’a-t-il pas les capacités matérielles ou bien pourquoi n’a-t-il pas les capacités intellectuelles pour construire le matériel me direz-vous… Tout simplement parce que l’évolution des biens, des objets, des techniques etc. de l’être humain ne s’est pas fait du jour au lendemain et qui plus est, cette évolution, cette création d’objets invraisemblables n’est pas le fruit d’une seule et même personne, mais est bien le fruit de l’humanité. Comprenez-vous ?
Vous, personnellement, sauriez vous moudre du grain, tailler un silex, construire un système d’irrigation ? Oui. Mais sans que personne ne vous ait montré, expliqué, sans que cela existe vraiment, sans que vous ne compreniez même le mot ? Non.
Les êtres humains ne sont pas intelligent, cette intelligence n’est pas innée, elle est acquise ! Tout ce que je sais, et tout ce que vous savez n’est pas propre à nous même, si on nous dit que 1+1 = 2 nous l’apprenons comme ça sans savoir le pourquoi. Ce n’est pas nous qui avons dit 1+1 = 2, nous nous servons des capacités d’autrui pour nous dire « intelligent » et enrichir nos connaissance. Un enfant ne s’est pas compter si on ne le lui apprend pas.
C’est le fait même de l’évolution, si un jour un être vivant n’avait pas compris que quand on moud du grain on a de la farine, qu’avec un peu d’eau on peut en faire de la pate, etc. nous n’aurions peut-être jamais eu de pain, de galette, ou du moins pas si tôt dans l’histoire. Vous dites que l’homme préhistorique n’avait pas de capacités intellectuelles et qu’il n’en avait pas besoin, mais c’est faux. Elles n’étaient simplement pas les n’autres. Quand vous ne partez de rien, il est fort difficile de construire une centrale nucléaire. Comprenez-vous ? Ces personnes que vous dites « non-intelligente » on construit, créé : des modèles de société, des objets (silex, poteries, dessins, maisons, fortifications), ils ont habitaient des endroits peu commodes comme en Italie, où ceux-ci s’installaient sur des fonds lacustres (des maisons sur pilotis), ils ont créé des divinités (les déesses stéatopyge d’Italie), ils ont développé des cultes autour des morts, tantôt en les incinérant, tantôt en les enterrant, et vous osez dire qu’ils ne sont pas intelligent ? Qu’ils n’ont pas pleinement utilisé leurs capacités ? Vous êtes bien bête alors, et je peux également vous dire que vous n’utilisez pas non plus pleinement votre intelligence.
Tout être à une « âme » (bien que je n’y crois pas), que se soit, l’homme préhistorique, l’animal ou même vous, puisque toute créature vient de Dieu. La prétention de l’homme restera toujours plus grande que son intelligence. « La terre nous appartient », « nous sommes des créatures exceptionnelles, Dieu nous a créé », « nous sommes plus intelligent » quelle belle race d’être vivant nous somme là, quelle belle création divine… Guerre, famine, meurtre,… Pourquoi Dieu n’aurait-il pas alors créé quelque part, sur une autre planète, une race d’être plus perfectionné que nous, plus « humain » ?
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Chère cœur percé,

Vous dites que Dieu n'est pas un être de haine, mais quand est-il de la peine relatée dans la jolie histoire d’Adam et Eve ? Il ne les a pas pardonné non ? Ne sommes nous pas à l’image de Dieu ? Des êtres de haines et de joies ?
Je ne peux pas vous dire que Dieu n’existe pas, vos croyances ne regardent que vous. Je suis simplement perplexe, l’origine de l’ADN et les protéines …More
Chère cœur percé,

Vous dites que Dieu n'est pas un être de haine, mais quand est-il de la peine relatée dans la jolie histoire d’Adam et Eve ? Il ne les a pas pardonné non ? Ne sommes nous pas à l’image de Dieu ? Des êtres de haines et de joies ?
Je ne peux pas vous dire que Dieu n’existe pas, vos croyances ne regardent que vous. Je suis simplement perplexe, l’origine de l’ADN et les protéines restent et resteront peut-être toujours un mystère, je ne suis pas biologiste je ne peux donc pas essayer de répondre à la question. Mais se « mystère » qu’est celui de la vie ne peut pas non plus s’expliquer par le billet de la création divine. Je m’explique : comment peut-on dire avec certitude « Nous sommes des fils de Dieu, Dieu notre père » alors que Dieu lui-même est un mystère ? Pourquoi Dieu et pourquoi pas le hasard ? Dieu n’a pas d’origine exacte ? Ma logique va peut-être vous paraîtres simple mais elle me semble pertinente. Si nous sommes des créations divines à l’image de notre père Dieu, celui-ci ne devrait-il pas avoir lui-même un nombril ? Ne serait-il alors pas une création d’une entité supérieur ? Ou une simple imagination ? Voyez-vous mon argument ?
Une question me trotte alors dans la tête,… L’homme d’aujourd’hui n’est il pas descendant d’Adam et Eve donc d’homo sapiens sapiens ? Que faites vous de l’évolution jusqu’à cet homo sapiens sapiens ? Celui-ci, je le rappelle n’étant pas tout jeune (plus ou moins 1 million d’années). Les homos sapiens Archaïque, les homos sapiens néandertaliens, les homos erectus ?????
Vous ne pouvez ici contester une évolution qu’à subit l’homme, et cette évolution se traduit dans l’histoire de l’humanité, des premiers hommes maniant des outils, dessinant, etc. jusqu’à nous pianotant sur nos ordinateur en passant par la religion et l’écriture ! Alors pourquoi ne pas envisager que l’homme soit le fruit d’une évolution, depuis la création de la terre à la formation de cellules et ainsi de suite jusqu’à l’apparition d’animaux marins, terrestres, et d’hommes ? En envisageant cette évolution je ne met pas à mal votre religion, pour moi si un Dieu existe ou a existé, celui-ci n’a pas créé l’homme, mais la cellule ! Le fait est qu’à notre époque il est impossible de reniée le concept de l’évolution biologique (exemple : la mutation de virus, de maladie, etc.) et historique.
Notre création reste et restera toujours un mystère, qu’elle soit née de l’évolution ou d’une création (la Bible n’explique pas tous, si Dieu avait créé l’homme n’aurait-il pas expliqué son fonctionnement en détail ?). Et pour ma part je remets ma vie et mon origine au hasard. Bonne soirée à vous.
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Cher Eric,

Je suis pour ma part toujours stupéfaite de voir quelqu’un tant aimer « Dieu » ! C’est quelque chose que jamais je ne pourrai comprendre (il n’y a aucune ironie ici !) Par contre je déplore vôtre – je ne parle pas de vous en particulier, mais d’une majorité d’adorateur de Dieu- incroyable incapacité à tenter de comprendre les autres et leurs opinions.
Nous ne sommes pas ici pour impo…More
Cher Eric,

Je suis pour ma part toujours stupéfaite de voir quelqu’un tant aimer « Dieu » ! C’est quelque chose que jamais je ne pourrai comprendre (il n’y a aucune ironie ici !) Par contre je déplore vôtre – je ne parle pas de vous en particulier, mais d’une majorité d’adorateur de Dieu- incroyable incapacité à tenter de comprendre les autres et leurs opinions.
Nous ne sommes pas ici pour imposer notre opinion et basta : « c’est le mien qui compte pas le vôtre ! ». J’entends bien vôtre raisonnement et je ne me dis pas « pro-avortement », je ne pense même pas moi-même avoir le courage d’en subir un ; je suis jeune, je n’ai pas suffisamment « les moyens », mais j’attends avec grande impatience le jour ou mon gynécologue m’annoncera que je suis enceinte, et si c’est avant que je ne sois complètement installer dans ma vie et bien tant pis, pour mon plus grand bonheur ! Bien évidement, je préfère qu’une femme fasse adopter son enfant plutôt que de subir un avortement. Mais je considère toujours que l’avortement doit être légalisé, pas non plus normalisé, mais légalisé, pour les femmes qui le souhaitent, pour un motif valable. Après tout ça ne nous regarde pas nous, mais bien cette femme, le père éventuelle de l’enfant, si il se manifeste, et le médecin. Chacun à ses avis et aussi révoltant je trouve parfois les vôtres – généralité – je les respects sans vous dire que vous « êtes stupide de penser ça, de croire ceci ou cela ».
Par ailleurs, simple opinion personnel qui me traverse l’esprit, je pense que le domaine religieux devrait rester de l’ordre du privé. Il ne devrait plus y avoir DE religions mais bien UNE seule religion, j’entends par là un regroupement sous l’appellation « religion ».
Bref après ce petit interlude,… vous parlez de liberté mais comme je l’ai dit auparavant, la liberté est subjective, votre liberté n’est pas la mienne, ni même la conception que l’on s’en fait.
Je ne suis pas d’accord, et je parle au-delà de la religion, sur le fait que nous subissons les conséquences de l’utilisation de la pilule, des contraceptifs ou de l’avortement, autrement dit que nous subissons le résultat de nos actes suivant la colère de Dieu. Les erreurs de la nature dont vous parlé (oui une déformation, maladie etc. est bien une « erreur » de la nature) ne sont pas dues au courroux de Dieu, ni dues à notre fautes, mais bien à une évolution, à une malformation, une mutation génétique propre à la nature.
Je reste cependant mitigée quand à la nature même de vos convictions, qui peut réellement dire si Dieu existe ou non ? Croire en Dieu et « vivre » avec Dieu est bien un mode de vie. Par conséquent j’envisage aussi bien la création de l’être humain par une volonté divine que par un phénomène d’évolution. Bien que je penche plus pour cette dernière, je trouve ça « gros » voir lâche de s’en remettre à Dieu pour toutes les petites imperfections de la vie ainsi que pour la nature première de l’être humain. Pourquoi ne serions nous pas une simple erreur biologique ?
Pour ma part si nous sommes des créatures de Dieu, je ne pense pas qu’un enfant le soit directement, au sens ou celui-ci a été confié à des parents. Ne sommes-nous pas maître de nos actes ? N’avons-nous pas le pouvoir de décider de ceux-ci sans aucune intervention divine ? Un enfant est le résultat d’une relation sexuelle non protégée, qu’il soit voulu ou non. Pour moi Dieu, n’a pas d’incident direct sur la vie de l’homme, au sens ou l’homme fait ses choix propres. (Je commence à m’embrouiller dans mes pensées et je clarifierai cette idée un autre jour vu l’heure qu’il est).
Si l’on suit votre résonnement - les animaux sont également des créatures de Dieu. Qui aurait pu les créer d’autre ? - mais si l’on castre un chat, ou que l’on tue ses chatons, n’est-ce pas non plus un crime à son égard ? Ne devrions-nous pas nous en offusquer et les interdire ? Et si votre argument est celui de dire qu’on évite une surpopulation de chat dans les villes et les campagnes pourquoi ne s’applique tel pas aux hommes ? Un fœtus à peut-être des « ressentis » mais un chaton aussi ? Comment savoir ? Voyez-vous où je veux en venir ? … passons.
Pourquoi le cœur de l’enfant se développe-t-il en premier ? Simple phénomène de mécanisme et d’irrigation sanguine, je vous renvois donc à vos livres de biologie. Pour moi, cela n’a aucun rapport avec Dieu, ni même avec son amour, sachant que l’émotion « aimer » n’est pas propre au cœur.
Dieu ne prescrit-il pas la tolérance ? «Le problème ne se poserait pas dans une société qui suivrait la Loi de DIEU et Son Commandement, ne serait que le Décalogue !» Le fait est que nous sommes dans une société en pleine évolution, certes une société qui se dégrade petit à petit à mes yeux. Mais ce que vous dites c’est que tout le monde devrais suivre votre religion, la religion catholique, parce que celle-ci est la perfection à vos yeux ? Que faites-vous des autres religions ? Comment pouvez-vous jurer que votre Dieu existe plus qu’un autre ? Ce n’est pas le non-suivit des Loi Divines qui ont entrainé cette ampleur de « péchés », on est en proie à une perversion de la société, que se soit du à internet, à la télé, à la cigarette ou à l’alcool, etc. Et ceci s’appelle l’évolution… L’Histoire à connu des hauts et des bas, des périodes plus sombres et d’autres plus productives. Tuer est un péché… Combien d’homme dans l’histoire de l’humanité ne sont pas mort au nom de la religion catholique ? Les croisades, les guerres de religions, etc. Comment pouvez-vous juger - « Nul temps n'a vu une telle ampleur dans le péché collectif et la licence généralisée » - sans avoir aucun point réel de comparaison ??
La religion catholique est à la base de beaucoup de guerre, de meurtre et de violence dans l’histoire de l’humanité.

Chère cœur percé,

Je serais brève.
Ce n’est pas une fatalité ! Je suis certaine que vous apprécierez qu’un homme vous regarde et vous complimente parce qu’il vous trouve belle, toute personne doit se sentir belle que se soit à travers ses propres yeux qu’à travers ceux de quelqu’un d’autre (d’un homme, d’une mère, etc.)
Bien évidement il existe des couples comme vous les idéalisez (quoi que… j’émets une réserve à se sujet)! Mais effectivement c’est rare, autrement dis c’est peine perdue… Comme je l’ai dit à Eric, je préfère largement une adoption à un avortement.
La haine et l’amour sont liés. Pour moi Dieu (même si je n’y crois pas plus que ça) est un être d’amour comme de haine.
Je suis d’accord que cela reste une injustice de condamner un être, même un fœtus. Mais effectivement, comment savoir si une personne à envie de vivre ou non ? L’avortement doit rester un choix que toute femme doit prendre avec le plus grand soin, peser les pours et les contres, c’est une décision qui doit être murement réfléchie et qui ne doit pas se prendre « seule » (avis médicale, suivit psychologique). Il faut comprendre la mère, voir avec elle pourquoi elle désire se faire avorter, et si cela n’est pas du à un problème intérieur, psychologique, etc. Ecouter une femme ou tout autre personne c’est voir avec elle ses problèmes, ses envies, son ressenti sur sa propre vie, etc. C’est important pour toute situation de la vie.

Je peux absolument vous confirmez que les défauts d’une personne sont effectivement son charme mais également une source prodigieuse d’énervement. Seul un bon dialogue peut éviter d’en arriver à la rupture. Combien de fois, je ne me suis pas énervée en voyant mon fiancé se ronger les ongles ! Défaut (pour moi) qu’il a entretenu pendant des années… Mais l’amour dans un couple, et même toute autre relation, c’est aussi faire des efforts, des concessions,… et miracle il y a moins d’un mois il est arrivé tout fier me montrant ses petits ongles en repousses. Seul ennuie… il en devient obsédé, les « retaille » à chaque fois qu’une lime est sous sa main (plutôt sous ses griffes !!). Mais personne n’est parfait ! 🙂
J'avoue ne pas avoir eu le temps de regarder le lien que vous m'avez envoyez, mais dès demain je regarderai à cela !

La maman de la petite Nina a fait du bon travail ! Une vraie petite chipie au yeux bleu-gris, mais tellement adorable et attachante ! Une pure petite merveille de la création 😁
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Cher cœur percé,

Cela fait bien longtemps que je ne vous ai écrit et je m'en excuse, pour répondre à votre commentaire précédant, il est bon de clarifier quelque petit détail.
"C'est vrai toute femme est désirable. Mais ce que les hommes désire généralement chez elles, ce n'est pas ce que je veux qu'ils aiment en moi."
Tout d’abord il faut être réaliste et arrêter avec cette idée première qui …More
Cher cœur percé,

Cela fait bien longtemps que je ne vous ai écrit et je m'en excuse, pour répondre à votre commentaire précédant, il est bon de clarifier quelque petit détail.
"C'est vrai toute femme est désirable. Mais ce que les hommes désire généralement chez elles, ce n'est pas ce que je veux qu'ils aiment en moi."
Tout d’abord il faut être réaliste et arrêter avec cette idée première qui consiste à comparer l'homme à un animal, ou plus précisément avec un "cochon" parce qu’il regarde un peu trop vos fesses ou vos seins ! Combien de femmes, moi-même comprise, ne se sont jamais retournées dans la rue pour faire de même et regarder le postérieur aguichant de ces messieurs ? L’homme et la femme sont pareils dans ce domaine (je parle de celui du « premier regard »). L’ennuie c’est que la femme se l’avoue moins, c’est comme ce stéréotype « un homme a toujours plus envie que la femme de faire l’amour », FAUX, il y a des femmes insatiables, qui ont plus souvent envie que leur partenaire mais on en parle moins ou pas, comme si c’était quelque chose d’un peu tabou.
Mais oui, la première chose qu'un homme va regarder c'est votre visage, votre corps, vos seins, vos fesses etc. Il y a d'abord une attirance physique (à ne pas confondre avec une attirance sexuelle) avant tout autre chose (en excluant évidement les rencontres sur le net ou généralement on apprécie d’abord la personne pour ses idées et son « parlé »), il va vous désirer physiquement comme vous aussi le désirerez.
« Un homme qui serait capable de franchir toutes les barrières aussi bien dû au physique qu'à ma timidité excessive, si je trouve un tel homme, qui serait capable - et pour lequel je serais capable - de donner sa -ma- vie. C'est avec un tel homme que j'aimerais passer ma vie.»
Je suis d’accord avec vous, mais il y a une foule d’étape à franchir avant d’atteindre cela. Je vous le dit tout nette, si vous voulez un homme qui ne regarde pas d’abord votre physique, partez à la chasse aux aveugles ! Croyez-vous que le matin au réveil je suis jolie et désirable, avec les plis du drap imprimés sur ma joue et les cheveux coiffés comme les plumes d’un cacatoesque ? Pour mon fiancé oui (et il me le fait assez comprendre). Quand vous êtes à l’hôpital depuis une semaine et que vous avez la total impossibilité de prendre une douche pour vous lavez les cheveux à cause de la perfusion (imaginez-vous bien des cheveux gras depuis une semaine, que la fièvre et votre transpiration frontale ont fait boucler – pas très sexy me direz-vous) et que votre fiancé arrive bouquet de fleurs à la main et vous embrasse comme si vous étiez la plus belle chose au monde ; quand vous avez les jambes couvertes de cellulite (et je n’exagère pas !) et qu’il vous dit que vous avez des « gambettes à croquer » et qu’il vous répond que vous êtes « folle » quand vous parlez de régime parce que vous avez pris 2 kilos; et bien c’est ça ! C’est l’amour « aveugle » dont vous parlez qui ne se limite pas aux barrières du physique ! Par tous ces exemples j’essaye de vous faire comprendre que la relation que vous désirez avec un homme est partiellement possible parce qu’elle passe d’abord par un désir physique. Je vous parle « d’amour » du vrai, celui qui unis deux personnes, pas d’un amour fictif et trompeur, où l’homme va choisir une femme (ou l’inverse) sans que sont physique ne lui soit agréable uniquement par dépit et par peur de rester seul (à cause d’un physique ingrat, etc.) l’amour au fil du temps va naître entre eux, je vous l’accorde, mais il y aura toujours un sentiment de frustration et de peine. Vous ne trouverez jamais cette relation si vous ne vous laissez pas aimer et désirer ! Vous avez souffert de l’acné ? Vous avez des cicatrices et des marques ? Quel horreur !!! Mais non voyons, j’ai été mordue par un chien étant petite se qui a laissé une cicatrise sur mon visage, j’ai eu la varicelle : cicatrice en forme de petits cratères, charmant non ? J’ai des cicatrices sur les bras et en dessous d’un sein, pire trois longue cicatrise rouge sur l’une de mes fesses, sans parler de mes jambes etc. etc. Et aujourd’hui je suis fiancée !! Alors si mes imperfections et mon sale caractère ont plus à quelqu’un les vôtres plairont sans problème !
« C’est l'une des raisons qui m'a longtemps poussé à être le moins féminine possible.» Je vais vous confiez un secret, de mes 8 ans (peut être avant) jusqu’à mes 13 ans je m’habillé presque ou comme un garçon avec un style totalement impersonnelle, j’ai évolué vers un style classique et enfin ( !) quand j’ai pu régler mes problèmes intérieur et mettre des « mots » sur certaines choses (vers 17ans) je me suis accepter, j’ai commencé à me trouver jolie, désirable et aujourd’hui je porte des talons, des jupes et même des robes ! Et tout ça ne m’a pas empêchée de sortir avec des garçons ni même de « trouver » l’être avec qui je veux faire ma vie.
Votre désir de trouver quelqu’un qui franchira les barrières du physique est possible, à la seul condition de vous laissez aimer et désirer et de baisser VOS barrière avec cet homme. Je vous souhaite un jour de trouver l’amour comme je l’ai trouvé, d’avoir une complicité incroyable avec lui, et d’avoir une intimité extraordinaire ou vous pourrez exprimer vos sentiments sans honte ni gène ainsi que vos désirs, où finalement vous ne considérerez plus cet homme comme une personne mais comme une partie de vous indissociable à vôtre âme. Le chemin est long certes, mais je vous souhaite beaucoup de courage et de chance !

Je suis d’accord avec vous, désolée si au final je me contredis, mais j’ai eu la chance d’avoir une merveilleuse petit cousine du nom de Nina, qui a un peu tout chamboulé. On ne peut pas savoir à l’avance comme un enfant va réagir au fait d’avoir était abandonné, délaissé, etc. Mais pour reprendre vôtre argument « Ces même enfants dont les mères ont avorté, si on leur donnait leur choix, il préfèreraient vivre. » Une personne est différente d’une autre. Comment peut-on savoir à l’avance qu’une personne sera satisfaite de sa vie ? Et heureuse avec celle-ci ? C’est tout simplement impossible.
Je n’arrive pas à vous comprendre quand vous dites "A mon sens l'Amour, qui est Dieu, est la plus grande chose de toutes (mais cela ne regarde que moi bien sûr).»
Vous parlez sans cesse d’amour mais vous oublié le sentiment de haine. Une femme qui choisi d’accoucher, c’est parce qu’elle aime son futur enfant, qu’elle a aimé le père, ou qu’elle y est contrainte (à cause de la religion, du père, etc.), une femme qui se fait avorter porte une certaine haine à son égard, de la peur, ou de la compassion : un avortement est une épreuve en soi, quand on sait que l’on ne peut pas élever son enfant, parce qu’on est trop jeune, parce qu’on ne peut tout simplement pas l’élever correctement, qu’on en a pas les moyens ni les capacités, ne pas vouloir l’abandonnée à une autre famille ou dans un orphelinat pour moi cela s’apparente clairement à un acte de compassion. L’avortement c’est soit de la compassion ou de l’égoïsme, mais les deux sont souvent liés. Je suis pour l'avortement dans certain cas bien défini.

Vous savez il est parfois bon de voir les défauts des autres, parce que se sont c’est même défaut qui font le charme et les caractéristique d’une personne.
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Cher denisper,

Je reconnais que les propos de youyouk sont vifs et haineux, mais je me permets de signaler qu’il n’est pas le seul gros impoli de l’histoire ! Yves et la politesse ça fait également deux… Alors que nous soyons catholique ou non, la politesse s’applique à tout le monde et je l’ai parfois bien déplorée sur ce site.

Chère cœur percé,

Laissez-moi douter, du fait que vous ne soyez …More
Cher denisper,

Je reconnais que les propos de youyouk sont vifs et haineux, mais je me permets de signaler qu’il n’est pas le seul gros impoli de l’histoire ! Yves et la politesse ça fait également deux… Alors que nous soyons catholique ou non, la politesse s’applique à tout le monde et je l’ai parfois bien déplorée sur ce site.

Chère cœur percé,

Laissez-moi douter, du fait que vous ne soyez pas « intéressante » aux yeux des hommes, toute femme est désirable. Je suis parfaitement d’accord avec vous, il est bien plus facile de se lier d’amitié avec un homme qu’avec une femme. C’est bien pour cela que je n’ai pas d’amies.

Par ailleurs je peux vous assurez que je n’ai pas perdu ma vertu - la chose la plus importante et la plus précieuse qu’une femme puisse posséder – sous la pulsion d’un quelconque « besoin » ou d’une simple « envie naturelle ». J’ai donné la chose la plus intime de mon être pour celui que j’aime, et jamais je ne le regretterai.

Pour quelqu’un qui n’a jamais partagé le grand amour, vous le définissez extraordinairement bien. Effectivement l’amour, le vrai, se résume aux quelques mots que vous lui avait attribué. Et c’est pertinemment ce que mon compagnon et moi-même ressentons, c’est bien pour cela que je vous assure ne pas avoir caché la moindre partie de ma vertu, ni même la sienne. Ce n’était aucunement un acte irréfléchi. C’est bien pour cela que nous ne ressentons pas le besoin de nous marier dans l’immédiat, faute de moyen aussi … L’amour ne se résume pas au mariage. Il m’a fait la promesse en se fiançant avec moi, qu’un jour nous nous marierons, la date, alors, m’importe peut. Le simple fait qu’il le veille, qu’il désire que je sois la mère de ses enfants, et qu’il ait envie de passer le restant de ses jours avec moi me suffit amplement pour l’instant.

J’apprécie de voir une femme dans cette discussion. Je ne suis pas certaine que chaque femme avortée le fait par manque d’amour pour l’être qu’elle portait. Je comprends votre point de vue, mais je peine a expliquer mes idées. Il me paraît, qua dans certain cas l’avortement soit la meilleur des solutions, vaut-il mieux avoir un enfant non désiré à 15-16 ans qu’on n’aimera peut-être pas ou vaut-il mieux en avoir un quand le « bon » moment sera là ?
Je ne sais pas si vous comprenez le fond de ma pensée. Je tâcherais de m’expliquer plus clairement la prochaine fois.

J’entends bien votre argument sur l’Enfer et le Paradis, mais cela reste tout de même quelque chose de « fictif », comment accorder un plein crédit à un livre ? Je ne peux décidément pas le comprendre. La bible est un livre, comment pouvez-vous être certaine qu’il ait été écrit ou dicté par Dieu ?????
Je vois plus la Bible comme une sorte de code de vie imagée, nullement dictée par un Dieu, mais bien écrit par des personnes faites de chair et de sang comme vous et moi. Je ne comprends pas non … Je ne dis pas que parfois je ne me laisse pas tenter par cette notion d’Enfer et de Paradis, mais j’y pense pour me rassurer, me dire que les personnes qui m’étaient chers sont là, quelque part. Et non pas pour moi. Cela m’est égale de savoir ou je vais finir après ma mort, je n’ai jamais rien eu à me reprocher de mon vivant et je ne regrette rien.
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Je n'ai pas dit qu'il n'existait rien après la mort, c'est beaucoup trop incertain pour en être sur mais j'ai bien envie d'y croire. Je ne crois simplement pas en l'enfer ni au paradis. Mais il est possible qu'il existe quelque chose aprés, un aboutissement spirituel peut-être. Je ne sais pas. En attendant je concentre mon amour jusqu'à ma mort, j'aurai le temps de me préoccuper de ça après.
Le …More
Je n'ai pas dit qu'il n'existait rien après la mort, c'est beaucoup trop incertain pour en être sur mais j'ai bien envie d'y croire. Je ne crois simplement pas en l'enfer ni au paradis. Mais il est possible qu'il existe quelque chose aprés, un aboutissement spirituel peut-être. Je ne sais pas. En attendant je concentre mon amour jusqu'à ma mort, j'aurai le temps de me préoccuper de ça après.
Le vrai bonheur que vous d'écrivez est pour vous pas pour moi.
Mon bonheur est pour moi assez suffisant et assez grand. n'en jugez pas s'il vous plait. Je vous parle de quelque chose que vous ne pouvez pas connaître : MON bonheur.
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

cher Yves,

Si cela doit-être notre dernière conversation, je tiens à vous remercier d'avoir enrichi ma culture sociale. J'espère en avoir fait de même.
Je peux également vous assurer que je suis heureuse comme je suis, sans Dieu, et sans foi. Les deux points que vous exposez, ne sont peut-être pas conciliable (bien que...) mais ils peuvent clairement cohéxister.
Comment pouvez-vous penser être…More
cher Yves,

Si cela doit-être notre dernière conversation, je tiens à vous remercier d'avoir enrichi ma culture sociale. J'espère en avoir fait de même.
Je peux également vous assurer que je suis heureuse comme je suis, sans Dieu, et sans foi. Les deux points que vous exposez, ne sont peut-être pas conciliable (bien que...) mais ils peuvent clairement cohéxister.
Comment pouvez-vous penser être plus heureux que moi ? Le bonheur n'est pas quantitatif mais bien propre à chaques êtres.

Je vous souhaite donc d'être heureux, dans votre foi, dans la vie et dans l'éternel.

Nathalie
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Yves ne tenez pas compte du commentaire :

"Je ne sais pas si vous avez reçu mon précédant commentaire, j'ai eu un petit problème de connexion... Bref je préfère me répéter.
Etant athée, je ne crois pas en la création de l'homme par Dieu, je suis un peu plus adepte de la théorie de l'évolution, qui pour moi évidement me parait plus probable.
Cependant j’ai une question à laquelle vous pourrez …More
Yves ne tenez pas compte du commentaire :

"Je ne sais pas si vous avez reçu mon précédant commentaire, j'ai eu un petit problème de connexion... Bref je préfère me répéter.
Etant athée, je ne crois pas en la création de l'homme par Dieu, je suis un peu plus adepte de la théorie de l'évolution, qui pour moi évidement me parait plus probable.
Cependant j’ai une question à laquelle vous pourrez peut-être répondre. Dieu étant infini, et l’homme ayant été crée à l’image de Dieu… Dieu a donc un nombril non ? Donc il ne peut-être aussi infini qu’on pourrait le croire ?"

Celui-ci était pour une conversation privée.
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Je ne sais pas si vous avez reçu mon précédant commentaire, j'ai eu un petit problème de connexion... Bref je préfère me répéter.
Etant athée, je ne crois pas en la création de l'homme par Dieu, je suis un peu plus adepte de la théorie de l'évolution, qui pour moi évidement me parait plus probable.
Cependant j’ai une question à laquelle vous pourrez peut-être répondre. Dieu étant infini, et l’…More
Je ne sais pas si vous avez reçu mon précédant commentaire, j'ai eu un petit problème de connexion... Bref je préfère me répéter.
Etant athée, je ne crois pas en la création de l'homme par Dieu, je suis un peu plus adepte de la théorie de l'évolution, qui pour moi évidement me parait plus probable.
Cependant j’ai une question à laquelle vous pourrez peut-être répondre. Dieu étant infini, et l’homme ayant été crée à l’image de Dieu… Dieu a donc un nombril non ? Donc il ne peut-être aussi infini qu’on pourrait le croire ?

Yves,

« C'est toujours pareil... la vieille reductio ad hitlerum.
C'est vous qui êtes intolérante envers mes idées.
Vous ne supportez pas la différence catholique. »

Je vous ferez gentiment remarquer que c’est bien vous qui avez introduit Hitler depuis les débuts de commentaire, alors ne vous offusquez pas quand j’utilise le même argument que vous. Vous avez bien dit dans un commentaire précédant :

« Vous avez exactement la même idéologie qu'Hitler : il massacrait toutes les personnes qui - à ses yeux - étaient "indignes" (juifs, trisomiques, homosexuels, etc). »
L'homosexualité n'est pas une race en effet, pourtant ils existent bien du racisme envers les personnes à la peau noire, pourtant se sont bien des hommes et pas une race a parmentière.
Ai-je une seule fois dit que j’étais raciste envers les catholiques ? Que je ne les aimais pas ? Ai-je déjà dit que le catholicisme était un fléau ? On se demande bien qui est le raciste des deux. Qui plus est, ma mère est une catholique non pratiquante. Je me donc mal être « raciste ».
J’accepte vos idées, je les comprends mais je ne les trouve pas toutes applicables. C’est bien pour cela que nous parlons. Si je ne supportais pas votre « différence catholique » je ne serai pas ici entrain d’en discuter.
Cependant si moi «je n’accepte pas vos position » que dire de vous qui le faites avec beaucoup plus de nervosité et de « haine » :

« La liberté d'expression existe pour ceux et celles qui ont un minimum de bon sens. Les abrutis qui militent - sous prétexte de liberté - pour massacrer des enfants innocents n'ont pas le droit à la parole. Puisque vous invoquez la "liberté" pour qu'une femme puisse massacrer son enfant, j'invoque tout comme vous ma "liberté" pour qu'une autre arrête de raconter des conneries.»

Agréable comme commentaire vous ne trouvez pas ?
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

J’assume pleinement se que je suis une athée. Le mot païen n'est juste pas approprié ici, c'est comme si je me permettais de dire "les Fous de Jésus" à la place de catholique.

Mes propos ne sont pas incohérents, vous les interprétez juste mal.
Ne confondez pas liberté et Liberté ! La liberté que vous décrivez ici n’est ni plus ni moins une liberté qu’une personne s’est octroyée. La Liberté, …More
J’assume pleinement se que je suis une athée. Le mot païen n'est juste pas approprié ici, c'est comme si je me permettais de dire "les Fous de Jésus" à la place de catholique.

Mes propos ne sont pas incohérents, vous les interprétez juste mal.
Ne confondez pas liberté et Liberté ! La liberté que vous décrivez ici n’est ni plus ni moins une liberté qu’une personne s’est octroyée. La Liberté, la vraie, (la vôtre comme la mienne et celle du reste du monde) n’a effectivement pas de limite à nous même. Mais celle-ci s’arrête bien là où la Liberté d’autrui commence. La liberté de massacre dont vous parlez n’est pas une liberté. L’acte d’attouchement sur un enfant n’est pas conduit par la liberté d’un pédophile à faire se qu’il veut, mais par son désir et son choix égoïste d’assumer des pulsions.

J’approuve la liberté des pédophiles, tant qu’elle n’atteint pas celle d’autres personne ou d’enfants. Chaque être humain est libre, quoi qu’il ait fait, mais il doit vivre avec ses erreurs et d’éventuelles entraves à sa Liberté pour les actes qu’il a commis.

Je ne suis en rien raciste, que se soit contre un pédophile ou un homosexuel. J’accepte qui ils sont ainsi que leurs problèmes. Mais je ne suis pas d’accord avec leurs actes. Je ne déteste aucunement la personne responsable de ma souffrance et je ne lui souhaite aucuns malheurs. Je ne rejette personne pour ses différences contrairement à vous cher Yves. Comment pouvez vous juger qu’une personne, un être humain est mieux ou moins bien que vous par ses choix de vie.

L’homosexualité un fléau ??? Ont-ils entravés à votre liberté ? Non … ils sont Libre de faire se que bon leur semble. Ce qui se passe dans leur chambre ne vous concerne pas à se que je sache. Vous ont-ils perverti ? Ce n’est pas parce qu’ils se baladent dans la rue, qu’ils « convertissent et pervertissent » d’autres personnes ! Soyons sérieux cinq minutes, s’il vous plait ! Vous rendez-vous compte que vos propos son digne d’HITLER!
Alors très bien !! Soyons extrémistes à fond et créons une France Nazie (à titre d’exemple évidement) ! Brulons, tuons : hérétiques, juifs, homosexuels, musulmans, handicapés, païens, etc. … Créons un monde ou les « Fous de Jésus » règnent et chantent la gloire de Dieu !

Le « mal » qui existe ici, quand vous parlez de ses personnes, c’est bien votre intolérance aux différences !

Je suis d’accord avec vous : « Toucher un enfant innocent est gravissime. » immonde, inqualifiable ! Mais qu’y a-t-il de gravissime à ce que deux personnes du même sexe s’aiment ? « Contre nature » ??? Parce que vous êtes en mesure de dire se qui est ou non contre nature. Laissez-moi rire… C’est exactement comme la « normalité » ça n’existe pas tellement les différences entre les êtres humains sont présentent !
En quoi leur vie sexuelle, qui ne regarde bien qu’eux et personne d’autre, vous dérange, ils ne font rien de mal… qui a-t-il de mal à s’aimer finalement ?

Alors ouvrez un peu votre esprit, vous, vous rendrez bien compte qu’un homosexuel(le) à bien comme vous cinq doigts à chaque mains, deux yeux, deux pieds, un cerveau, etc. … que beaucoup sont catholiques et que beaucoup seront surement choqués de votre commentaire… Mais poussons plus loin … vos idées sont ici en atteintes avec leur Liberté…
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Mon Amour est donc limité dans le temps, comme l'Amour en général. Si cela peut vous faire plaisir. Non je ne souhaite pas aimer éternellement parce que pour moi c'est impossible, ne croyant pas en Dieu. Ce n'est pas pour autant qu'il n'est pas aussi fort qu'un autre Amour!Et vous n'avez pas à en juger. Comme je vous l'ai dit dans mon précédant commentaire, la discussion est close, cela ne vous …More
Mon Amour est donc limité dans le temps, comme l'Amour en général. Si cela peut vous faire plaisir. Non je ne souhaite pas aimer éternellement parce que pour moi c'est impossible, ne croyant pas en Dieu. Ce n'est pas pour autant qu'il n'est pas aussi fort qu'un autre Amour!Et vous n'avez pas à en juger. Comme je vous l'ai dit dans mon précédant commentaire, la discussion est close, cela ne vous regarde en rien après tout.
Le mot "païen" est-il nécessaire ici, j'y note un certain caractère de dédain?

"Quelle ouverture que de pouvoir se suicider et d'avoir des relations homosexuelles ! A quand le mariage polygame ? A quand le mariage pour les transexuels ? A quand la reconnaissance sociale des sado-masochistes ?A quand le mariage alter-sexuel ?lol"

Je suis au regret de vous dire que oui c'est une ouverture d'esprit que de sintérresser aux autres et de comprendre leur motivation. Quel mal y a-t-il à avoir une relation sexuelle avec une personne du même sexe, si celles-ci s'aime ?
Et je dis absolument OUI à tout se que vous avez dit ! N'importe quelles personnes, quel soient homosexuelles, trasexuelles et ainsi de suite, à le droit d'avoir les mêmes avantages que les personnes "normales" (j'entends par ici la majorité) !
Qui êtes-vous pour juger de se qui est bien ou mal ? Tant que l'Amour est là ce n'est pas le plus important ?
Je vous sent quelque peu "raciste" envers les homosexuelles, je me trompe ?
Quel honte y a-t-il de vivre dans un pays qui accepte toutes les différences et sans leur mettre de barrière ?? J'en suis extrèmement fière.
Nous ne sommes pas dans une dictature, notre liberté n'a pas de limité, personnes ne nous dira se qui est bien ou mal nous empéchant d'atteindre ainsi notre bonheur !
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Yves,
Pensez donc se que vous voulez. Un Amour n'est pas limité dans le temps de toute manière. Si vous vivez heureux dans l'espoire de vivre dans la mort avec votre cher et tendre, j'en suis bien contante pour vous. Après tout c'est un bel espoire. Je m'interresse primordialement à l'amour que je lui porte de mon vivant, je m'inquietterai du reste plutard. Alors oui, mon amour s'arrêtera après …More
Yves,
Pensez donc se que vous voulez. Un Amour n'est pas limité dans le temps de toute manière. Si vous vivez heureux dans l'espoire de vivre dans la mort avec votre cher et tendre, j'en suis bien contante pour vous. Après tout c'est un bel espoire. Je m'interresse primordialement à l'amour que je lui porte de mon vivant, je m'inquietterai du reste plutard. Alors oui, mon amour s'arrêtera après ma mort si cela peut vous faire taire. LE SUJET PRINCIPAL n'étant pas l'amour que je porte à mon fiancé, la discussion en est donc close, pour se chapitre.
Yves, je vous rappele avec le plus de délicatesse possible qu'il faut être respectueux des autres, de leur pays et de leurs croyances. Bien que les commentaires de "Youyouk" soit mal formulé il mérite tout de même un intérêt.
Nous ne sommes pas ici pour formuler des commentaires haineux ! Mais pour discuter de nos différences avec le respect qui s'impose !!!!

"Pauvre Belgique... On savait déjà que la Belgique était enfoncé dans la dépravation morale (mariage homosexuel, euthanasie, etc), là voilà maintenant en train de pervertir le site gloria.tv. Ne venez pas polluer la France avec vos pratiques infâmes."

Votre commentaire peut ici être interprété comme une forme de racisme.
Et je suis fière d'être dans un pays ouvert ! fière d'habiter dans un pays où les homosexuels ne sont pas jugé ! et ou le choix de mort est légale.
Qui a-t-il de mal à évoluer dans notre époque ?
vous demandez à Youyouk d'élever son niveau intellectuel... Alors je vous demande aussi à vous d'élever le vôtre aux différences et à un niveau supérieur ne se limitant pas qu'à la Bible ! Au lieux de vous désinterresser des autres, interressez-vous à leurs idées. On ne vous demande pas de les accepter, juste de les entendre, d'y réfléchir, et de donner votre avis.
Je suis bien curieuse de savoir combien de personnes dans Votre Belle France, on les même idée que vous. Aussi étroites soient-elles.
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Denisper...
J'expose simplement mon avis tout comme vous exposez le vôtre.
Il y a des choses que je ne comprends pas dans votre religieux, c'est bien de l'information pour ma culture social que je recherche ici.
Il est toujours bon de s'interresser aux autres, aussi différents soient-ils !
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

attendez cher Deniserp... vous ne croyez quand même pas réellement en la résurection du Christ ?
Dieu n'a créé personne pour ma part. Nous l'avons simplement "inventé" par peur de l'inconnu. L'enfer et le Paradis ont servi de moteur pour la population de l'époque, réduisant les crimes par crainte qu'un enfer existe vraiment, et comme personne n'a jamais pu le prouver et que les hommes ont …More
attendez cher Deniserp... vous ne croyez quand même pas réellement en la résurection du Christ ?
Dieu n'a créé personne pour ma part. Nous l'avons simplement "inventé" par peur de l'inconnu. L'enfer et le Paradis ont servi de moteur pour la population de l'époque, réduisant les crimes par crainte qu'un enfer existe vraiment, et comme personne n'a jamais pu le prouver et que les hommes ont toujours eu peur de l'inconnu ... nous en sommes arrivez là à débattre un mardi matin.
Personne n'a à juger personne, ni vous, ni moi, ni même un hypothétique Christ ou Dieu !
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

chagrine * Excusez ma légère dyslexie
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

denisper...

Vos propos me chacrine un peu... une masturbation est bien un acte d'abandon clair de paternité, puisque le sperme émis ne féconde rien, mais cependant est un élément essentielle de la fécondité... N'est il pas naturel de se masturber et de découvrir ainsi son corps ?
Je suis dans le regret de vous dire que nous sommes au moins 6 milliards d'être humain à avoir péché.
Qui a-t-il d'…More
denisper...

Vos propos me chacrine un peu... une masturbation est bien un acte d'abandon clair de paternité, puisque le sperme émis ne féconde rien, mais cependant est un élément essentielle de la fécondité... N'est il pas naturel de se masturber et de découvrir ainsi son corps ?
Je suis dans le regret de vous dire que nous sommes au moins 6 milliards d'être humain à avoir péché.
Qui a-t-il d'égoïste de penser parfois à soi et non pas aux autres ? Personne n'est assez altruiste pour faire passé le bonheur de chaque personne avant le sien. Et ne me dite pas Dieu, se serait mentir.
Qui plus est si vos noisettes restaient pleine jusqu'au mariage (excusez mon language) vous auriez de sérieux difficulté de marcher !
Mais quel obsession avec le mariage ! =O alloh on est au XXI ème siècle rare sont les personnes en occident à être encore vierge au mariage !!!
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

"Encore une fois, je ne suis pas croyante * je ne crois pas en votre Dieu" ¨***
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Cher Yves,
Il y a deux solutions pour vous. Pour moi il n'y a pas lieu de croire à une vie dans la joie et l'amour pertétuels !
Le but de ma vie et de toute vie se résume bien à finir en cendre et mangé par les asticotes. Et je suis au regret de vous dire que vous subirez également ce même sort.
Encore une fois je ne suis pas crois pas en votre Dieu. Et je pense que c'est plutôt en la nature de …More
Cher Yves,
Il y a deux solutions pour vous. Pour moi il n'y a pas lieu de croire à une vie dans la joie et l'amour pertétuels !
Le but de ma vie et de toute vie se résume bien à finir en cendre et mangé par les asticotes. Et je suis au regret de vous dire que vous subirez également ce même sort.
Encore une fois je ne suis pas crois pas en votre Dieu. Et je pense que c'est plutôt en la nature de l'homme qu'il faut croire. Aucun homme n'est dicté par une parole divine, chaques actes de notre vie nous incombes!
Personne ne sera jugé. Jamais et par personne !

Cher Youyouk !
mais que de belles paroles avez vous là ! La masturbation masculine est clairement un acte d'abandon de partenité. Donc à proprement dit un génocide, si nous poussons à l'extréme. L'église interdit-il également l'interdiction de masturbation avant le mariage ?
A quand une vidéo contre "la masturbation, le nouveau génocide" ?
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

En effet Canissi,

Si je suis venue ici, ce n'est pas le fruit du hasard, mais bien le fait que par une absence j'ai raté la diffusion de "La Bible se dévoile" lors de mon cours de Sciences Religieuses. Et je ne suis ici pour rien de plus, j'ai seulement été interpellée par le sublime titre "L'avortement, le nouvel holocauste". Je ne suis pas venu ici pour que des fanatiques de Dieu et de la …More
En effet Canissi,

Si je suis venue ici, ce n'est pas le fruit du hasard, mais bien le fait que par une absence j'ai raté la diffusion de "La Bible se dévoile" lors de mon cours de Sciences Religieuses. Et je ne suis ici pour rien de plus, j'ai seulement été interpellée par le sublime titre "L'avortement, le nouvel holocauste". Je ne suis pas venu ici pour que des fanatiques de Dieu et de la Bible me poussent à une quelconque conversion.

Pour moi les textes de la Bible ont un sens plus profond qui ne se résume pas à aimer Dieu et à faire ses "volontés". La Bible est un subtil mélange de phrase imagée, une sorte de guide pour certains travers de la vie, une sorte de philosophie, qui ne doit pas systématiquement se rattacher au tout puissant.

Yves,

Votre argument sur l'amour éternel tient la route, cependant quelque chose continue à me chiffonner. Comment peut-on continuer à croire en quelque chose que l’on n’a jamais vu ? Qui n'est attesté que par l'écrit ? Doit-on alors faire confiance, les yeux fermés, à un livre ? C'est bien se qu'est la Bible, un LIVRE ! Remplis, d'histoire, de personnes réelles ou inventées...

Mon amour pour mon fiancé s'accroit continuellement et est suffisamment fort - dans l'hypothèse d'un autre monde - pour survivre à tous. L’Amour, le vrai est au dessus de tout, même de la mort. S’il y a vraiment quelque chose après la vie, je ne pense pas que se soit un Paradis ou un Enfer, personne n’a le droit de juger les actions d’autrui, même pas Dieu…

Il n'y a aucun phénomène surnaturelle, le monde est ce qu'il est et la vie aussi, c'est-à-dire un perpétuel recommencement. On naît, on grandi, on donne la vie et on meurt... la vie ne se résume à rien de plus.

Si Dieu protégé réellement des souffrances, est-ce qu'un jour j'aurai pu imaginer être sexuellement abusée ?? Dieu n'est-il pas sensé protéger ses enfants ??? Dieu est un mythe, une légende pour moi. Et rien ni personne ne revient jamais à la vie ! Ni Jésus Christ, ni la petite fille que j'étais! Et ça c’est scientifiquement impossible…
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Cher Canisii et Yves,
Merci pour votre concidération à mon égard, mais je suis au regret de vous dire qu'effectivement je ne crois pas en Dieu. J'ai perdu la foi, j'y ai cru il y a bien longtemps, désespérant qu'un être "supérieur" pouvait nous protéger des souffrances les plus immences - naïveté enfantine - et rien n'y personne ne la refera jamais revenir et je n'en veux plus!

Canisii, Evangile…More
Cher Canisii et Yves,
Merci pour votre concidération à mon égard, mais je suis au regret de vous dire qu'effectivement je ne crois pas en Dieu. J'ai perdu la foi, j'y ai cru il y a bien longtemps, désespérant qu'un être "supérieur" pouvait nous protéger des souffrances les plus immences - naïveté enfantine - et rien n'y personne ne la refera jamais revenir et je n'en veux plus!

Canisii, Evangile selon Matthieu si je ne m'abuse ?
Mais faut il encore croire à l'enfer, non ? Pourquoi reffuser qui on est ? Ce que l'on fait? et ce que l'on pense? pour se repentir ? et obéir à des règles qui ne sont plus toutes jeunes.
Enlevons le caractère religieux a cette phrase de Matthieu et nous obtenons un joli point sur le quel philosopher.

Yves, je suis entièrement d'accord que l'amour ne se résume pas au sexe, je remets en doute l'efficacité réel quant à la datation précise des périodes fécondes et infécondes d'une femme. Et je me refuse à prendre des risques.
Nous ne sommes pas de la "même écoles" vous et moi, et j'ai l'impression que nous ne vivons pas dans le même époque. Peut-être du à une différence d'âge ? je vous vois parfaitement dans la trentaine. Cette impression est peut-être aussi du à une éducation différente. Je respects vos idées, mais celles-ci ne sont en rien pour moi.
je ne vois toujours pas en quoi le fait d'être "sous l'Amour du Christ" changera quelque chose à la longévité d'un couple. Ce n'est pas une force divine qui maintient l'amour, mais bien la discussion qui règne entre les deux personnes, l'armonie, l'affection et la confiance mutuelle. L'amour est un abandon complet à l'autre.
Le mariage n'empêche pas le divorce, même pour les plus pures chrétiens.
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

cher Yves,
Excusez moi je me suis mal exprimée quant aux gens atteints de trismonies.. J'ai par ailleurs un membre de ma famille qui en souffre. Ce n'est pas ici l'enfant atteint de trisomie dont je parle à proprement dit, mais bien des parents. C'est une lourde responsabilité, avec beaucoup de contrainte autant pour les parents que les enfants. C'est un chalenge de tout les jours. Si un couple …More
cher Yves,
Excusez moi je me suis mal exprimée quant aux gens atteints de trismonies.. J'ai par ailleurs un membre de ma famille qui en souffre. Ce n'est pas ici l'enfant atteint de trisomie dont je parle à proprement dit, mais bien des parents. C'est une lourde responsabilité, avec beaucoup de contrainte autant pour les parents que les enfants. C'est un chalenge de tout les jours. Si un couple ne se sent pas capable de faire face, je trouve ça domage de l'élever et puis au moment où cela devient trop dure de l'abandonner à un centre médicale, ect. ...
Un enfant atteint de trismonie est tout à fait "normal" (même si je n'aime pas ce mot, qui peut réellement dire se qui est ou n'est pas normal de nos jours?). Ce membre de ma famille, même éloigné, travail, à une maison, une femme, etc. Je ne voulais en rien que mon commentaire vous paraisse raciste. Ce n'était pas le but ici.
Bien que la conversation dévie un peu sur le sujet premier qui était "l'avortement, le nouvel holocauste", je souffre effectivement d'une maladie qui m'a obligée à me rendre plusieurs semaines à l'hôpital, à avoir des "maladies" à répétition et à suivre plusieur examen chaque année. Mon fiancé m'y a toujours accompagné et "soutenue" (si l'on peut vraiment parler d'un soutien?) dans cette "épreuve".
Je ne comprends pas clairement en quoi la prise d'un médicament qui certe est cancérigène (bien que l'on pourrait également débattre à se sujet) soit un facteur de rupture chez un couple marié ou non.
J'ai beaucoup souffert étant jeune d'un problème personnel (que nous n'aborderons pas ici) qui m'a beaucoup marqué et dont j'ai gardé beaucoup de séquelles... Il est toujours là quand ça ne va pas, quand j'ai mes sautes d'hummeur et mes chagrins.
Donc je pense que oui se n'est pas un amour de jeunesse, ni même une amourette... Nous officialicerons notre amour devant Dieu bien entendu, mais non pas parce que je rechercher une bénédiction quelconque mais bien parce que je veux lui prouver à lui que je ne veux personne d'autre.
Je ne pense pas que l'amour peut être perverti par un moyen de contraception, c'est bien l'acte de l'amour et non les relations affectives entre deux personnes qui sont "touchées". Pour ma part que se soit préservatif et pillule, et même les deux combinait ensemble, je suis convaincue que ça reste un moyen de prévenir d'une grossesse surtout chez les jeunes. Il y a des moments pour tout dans la vie, pour se marier, pour avoir un enfant, une maison.
Et je ne me vois pas personnellement même si j'en rêve devenir maman à mon âge, je suis encore aux études, sans avenir futur d'un travail qui me permettra d'assumer mon rôle de mère et subvenir au besoin de l'enfant, je n'ai pas de logement m'appartenement à proprement dit, un kot (logement estudientin) n'est pas un endroit pour un enfant.
Je ne comprend pas votre répulsion non plus pour les préservatifs ... prenons le simple exemple de personnes atteintes du Sida ou de MST, et je ne parle pas ici d'aventure à droite et à gauche. Mais d'une personne saine en couple avec quelqu'un porteur d'un virus (mortel !). par respect pour la vie du ou de la partenaire le préservatif est primordial ! Non seulement par soucis de préserver la vie d'autrui mais également pour éviter que ce virus "prolifère". Si vous n'acceptez pas la pillule, et je comprend votre point de vue, même si celui-ci n'est pas le mien, je ne peux pas encore comprendre votre non-acceptation du préservatif.

Cher Deniserp,
J'apprécie tout le mal que vous vous donnez affin d'essayer de répondre à mes questions.
Il y a un bonne accès à la contraception mais une mauvaise "information" chez les jeunes. Le problème récide bien dans l'information véhiculer... J'ai été par ailleurs étrêmement choquée il y a quelque semaine en regardant une émission sur MTV : "Le sexe... mes parents...et moi". Le principe de cette émission consite, sous la demande du jeune ou des parents, à consulter un psychologue-sexologue affin de mieux comprendre la séxualité et d'en parler librement. Un jeune homme de 17-18 ans pensé réellement que le fait de fumer de la marijuanna avant d'avoir un rapport sexuelle avec sa partenaire, réduirai ainsi la concentration de son sperme, ce qui éviterai une grossesse non désirer pour la jeune fille. Et cette émission n'est qu'une suite interminable de jeune mal informé sur les moyens de contraception et sur la sexualité en générale.
Simple exemple, je me souviens d'une de mes amies il y a 3-4 ans de celà, qui était persuader de ne JAMAIS pouvoir tomber enceinte à ça première relation séxuelle avec un garçon.
Une autre toujours dans la même émission précédante, demandait au psychologue si elle risquait de tomber enceinte parce qu'elle avait caressé le sexe de son petit ami.
Je pense qu'il y a une mauvaise information ou peu suffisante sur la contraception et la sexualitté en générale, renforcée bien souvent par le non-dit et un climat de "Tabou" dans les familles.
Toute fois, il y a un réel progrès entre les jeunes et la contraception cependant il semble encore insuffisant. Le gros problème avec l'avortement et sa légalisation et c'est se qui pour ma part fait qu'il est en perpétuelle accroissement, est qu'une jeune fille va se dire : "la contraception ? pourquoi faire? si je tombe enceinte je me ferais avortée". Je pense qu'en restant objectif, nous pourions sensibilisser les jeunes sur la contraception et sur l'avortement (en présentant ici, les conséquence psychologique sur celle qui subit un avortement, se que devient "l'avorté" et les pratiques d'avortement).
Effectivement je suis belge, je poursuis actuellement mes études unniversitaires sur Namur. Oui, j'ai déjà entendu parler de la Love Génération et j'ai par ailleurs consulté les sites internets que vous avez mis à ma disposition. Merci

Bonne journnée, ensoleillé à Yves et Deniserp.
Bien à vous Nathalie.
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

cher Yves,
Ne jugait pas l'amour des autres sans connaître... L'amour et le fait d'aimer est différent pour chaque personne. On peu s'aimer toute sa vie sans pour autant se marier. Ce n'est pas le mariage qui changera quelque chose à l'amour. L'amour est au dessus de tout. Je rejoins par ailleurs votre "idée" comme quoi le sexe ne doit pas être banalisé. Et je ne le banalise pas ! Mais je vous …More
cher Yves,
Ne jugait pas l'amour des autres sans connaître... L'amour et le fait d'aimer est différent pour chaque personne. On peu s'aimer toute sa vie sans pour autant se marier. Ce n'est pas le mariage qui changera quelque chose à l'amour. L'amour est au dessus de tout. Je rejoins par ailleurs votre "idée" comme quoi le sexe ne doit pas être banalisé. Et je ne le banalise pas ! Mais je vous parle ici du fait de faire l'amour pour la première fois avec l'être avec qui vous voulez et qui veut également passer le restant de ses jours à vos côtés (et non pas du sexe à droite ou à gauche pour assouvir ses pulsions). C'est pourquoi je ne pense pas que le fait d'attendre le mariage est très "important".
C'est ici que je rejoins votre idée sur le fait qu'il ne faut pas aller à droite à gauche. Une première fois est quelque chose d'unique et il faut être sur d'aimer suffisament l'être avec qui on veut le partager. Faire l'amour doit être un acte murement réfléchi.
Je ne suis pas en total accord avec le fait de faire l'amour avec plusieurs personnes au cour de sa vie. j'entends ici dans le "plusieurs", plus de deux partennaires sexuelles.
Le prononcement des voeux de fidélité devant Dieu, n'empéche pas les travers de la vie. On peut aimer quelqu'un, se marier, et finir par se quitter ou se détester, en arriver au divorce dans beaucoup de cas.
Le mariage n'est pas une protection divine qui vous gardera à l'abri des soucis de la vie, voir même affectif. Dieu ne vous guidera en rien dans les problèmes quotidien.

Deniserp... j'entends bien votre raisonnement, et je suis en partie d'accord avec vous, bien que je ne place pas au même moment le fait qu'un embrion soit un être humain. L'avortement n'est pas une chose qui doit se banaliser mais je pense, qu'il doit être légale est autorisé dans certaine circonstance. Comme quand une jeune fille ou même une femme tombe enceinte après un viol. Quand l'enfant est diagnostiqué comme étant trisomique, ou porteur d'une maladie déformatrice, etc. ... C'est une lourde est parfois douloureuse responsabilité de s'occuper d'un enfant dans ces conditions. Et je pense que c'est un acte de compation que de ne pas vouloir lui infliger un vie aussi dure et contraignante.
Je ne pense pas non plus bien que certaine s'en sorte très bien, qu'une mère de 15-16 ans (qui pour moi est entre l'enfance et l'adolescence) soit apte à s'en occuper corectement. Bien que dans ce cas précis il faut assumer les responsabilité de ses actes. Ce n'est qu'un avis personnel bien évidement, mais je maintiens à dire (même si cela ne plait pas à Yves) que le problème sous-jacent est bien celui de la contraception.

Je vous souhaite une agréable journée, et vous remercie de prendre le temps de répondre comme vous le faites à mes commentaires.
Bien à vous Nathalie.
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

C'est parceque je suis libre que je prend la decision de me "soumettre" à la pillule, étant aux études je ne peux pas prendre le risue de tomber enceinte. Elle ne détruit en rien ma nature féminine. pourquoi un médicament changerait-il la nature d'une femme ? Comme tout médicament, il comporte des avantages commes de inconvénient.
Pour ça revenons à des choses naturelles tel que la marijuanna :)
More
C'est parceque je suis libre que je prend la decision de me "soumettre" à la pillule, étant aux études je ne peux pas prendre le risue de tomber enceinte. Elle ne détruit en rien ma nature féminine. pourquoi un médicament changerait-il la nature d'une femme ? Comme tout médicament, il comporte des avantages commes de inconvénient.
Pour ça revenons à des choses naturelles tel que la marijuanna :)
La science à fait de nombreux progrès, pourquoi ne pas les utilisées à fait d'améliorer les conitions de notre société ?
Avoir des relation sexuelle à mes 18 ans ne me rend pas malheureuse pour autant :) et je ne le rengrette en rien.
c'est un amour de longue date et pas une amourette de quelques mois, il m'aime et est pour le moment particulière choqué de votre commentaire. notre amour est au dessus de la ceinture, je ne suis pas entrain de vous dire que nous nous voyons uniquement pour le plaisir charnel, mais celui-ci fait partie intégrante d'un couple. évidement qu'il s'estompe avec le temps, comme toutes choses.
je ne suis pas obsédée par le sexe, bien que j'aime ça, comme tout à chacun; j'essaye s'implement de vous faire comprendre que le sexe est une chose intégrante à l'homme, à l'être humain que nous sommes !
concrétement qu'est ce que ça change et qu'est se qu'il y a de mal d'avoir eut chacun ( j'ai bien dit chacun) sa première fois, avec l'être que l'on aime, celui avec qui on passera le restant de ses jours ? ce n'est pas l'officialisation de notre amour, par le mariage qui changera quelque chose à notre decision murement réfléchie et qui aurait pu nous empecher de partager un moment intime, car c'est bien s'offrir à l'autre :)
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

désolé de vous contredire très cher Yves mais je ne suis en rien soumise au pulsion de mon fiancé et non de mon mari. Je suis entièrement libre de dire non à une relation sexuelle ou même à ses envies !
En quoi aimer faire l'amour, avoir une relation intime avec celui qu'on aime est-il de la soumission ?
je n'ai que 18 ans et je ne suis aucunement honteuse d'avoir eut des rapports avec mon compag…More
désolé de vous contredire très cher Yves mais je ne suis en rien soumise au pulsion de mon fiancé et non de mon mari. Je suis entièrement libre de dire non à une relation sexuelle ou même à ses envies !
En quoi aimer faire l'amour, avoir une relation intime avec celui qu'on aime est-il de la soumission ?
je n'ai que 18 ans et je ne suis aucunement honteuse d'avoir eut des rapports avec mon compagnon ! à partir du moment où la première fois n'est pas gachée, je ne vois pas le problème de "pureté" avant le mariage, qui escusez moi, son des pratique digne du Moyen-Age.
Vivez et comprenez mieux votre temps au lieu de vivre avec un livre vieux de plus d'une 100 d'années :)
Se convertir à quoi ? à une sorte de secte ? qui vous dis quoi faire ou non ?
non merci, se genre de vie SOUMISE n'est pas pour moi ! je suis libre de mes actes à partir du moment où je n'entrave pas à la liberté d'autrui ! Je n'ai pas à être jugée par qui que se soit.
J'apprécie par ailleur les commentaires de "Geniserp" qui sont , je le reconnais bourré de bon sens. Il exprime son opinion tout comme moi, sans agressivité, ni jugement, ni même envie de convertion.
Par ailleur pour revenir à votre précédant commentaire cher Yves, l'homme est bien un annimal, avec ses pulsion autant sexuelle que meutrière.
Et comme mot de la fin, jen'ai qu'une chose à dire... SEXE SEXE SEXE (la chose la plus naturelle au monde, qui perpétue l'espèce et qui l'a fait évoluer. Contrairement à certains qui n'ont pas encore pris conscience de la nature de l'homme et les problème aux quels ils sont quotidiennement exposés, la sexualité est bien une réalité de NOTRE temps, et non plus celui de l'époque où votre cher Bible [livre très intérésant, que j'étudie à l'unniversité] a été rédigée)
Bien à vous l'abrutie non vierge :)
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Il faut aussi vivre avec son temps! la sexualité chez les jeunes est bien une réalité. si l'on demande aux jeunes filles comme vous le dites si bien, de rester "pure" jusqu'au mariage, quand est t'il des garçons ?
Qui plus est la prise de la pillule est un choix personnel qui n'est pas imposé par l'homme ! Nous sommes au XXIème siècle ! réveillez-vous, la femme est "libre" bien qu'il existe …More
Il faut aussi vivre avec son temps! la sexualité chez les jeunes est bien une réalité. si l'on demande aux jeunes filles comme vous le dites si bien, de rester "pure" jusqu'au mariage, quand est t'il des garçons ?
Qui plus est la prise de la pillule est un choix personnel qui n'est pas imposé par l'homme ! Nous sommes au XXIème siècle ! réveillez-vous, la femme est "libre" bien qu'il existe encore des inégalités. Si elle veut prendre la pillule c'est son choix pas celui du partenaire ! Et pour être bien dans son corps ! Faire l'amour c'est partager quelque chose avec quelqu'un et ça ne devrait pas être un peur de tomber enceinte.
Qui plus est si l'agente masculine, se chargait en partie de la contraception, spermiside, ou préservatif, la prise de la pillule ne serait pas obligatoire.
Si une femme n'a pas envie de se retrouver enceinte tout les ans, la prise de pillule est quand même mieux, que de coloniser la planète comme des lapins. Non?
Et si l'homme n'avait pas si souvent envie, la pillule n'existerai probablement pas !
Quelle honte y a-t-il d'avoir des relation sexuelle avant le mariage ?!
Je ne peux pas vous comprendre... je ne comprend pas votre répulsion envers la sexualité chez les jeunes et je n'arrive pas a concevoir, même si votre cause est noble, que vous preferiez parler de l'avortement plutôt justement de la contraception qui est à la base du problème ?
Je n'en attendais pas moins d'un homme,... après tout ça vous est égale non ? vous n'étes pas concerné.
Maintenant entre nous, je suis ici pour discuter, essayer de comprendre quel son vos motivations, et le grand POURQUOI de cette cause. Je ne suis pas là pour me faire agresser, ni insulter. Alors encore une fois un peu plus de RESPECT s'il vous plait :)
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

L'enfer ? il faut déjà croire à l'enfer pour ça !
Pourquoi se repentir ? pourquoi ne pas accepter tout simplement qui nous sommes et ce en quoi nous croyons ? j'ai mes idées différentes des vôtres, elles ne sont pas meilleurs, ni pire, il n'y a pas de vérité absolue.

"Guiharan" selon le philosophie de (son nom m'échappe, je te dirai ça se soir) un être humain se caractérise et se différencie …More
L'enfer ? il faut déjà croire à l'enfer pour ça !
Pourquoi se repentir ? pourquoi ne pas accepter tout simplement qui nous sommes et ce en quoi nous croyons ? j'ai mes idées différentes des vôtres, elles ne sont pas meilleurs, ni pire, il n'y a pas de vérité absolue.

"Guiharan" selon le philosophie de (son nom m'échappe, je te dirai ça se soir) un être humain se caractérise et se différencie des animaux par le fait de pouvoir saisir des choses, le fait de se servir de ses mains, ainsi que ça capacité à créer des choses inutiles. Un embrion n'a pas encore cette capacité, même au cours du développement intérieur dans le corps de sa mère il à bien à un moment des mains palmées. Pour ma part un enfant peut-être considéré comme un être à partir du moment où son coeur est dévellopé, et là effectivement à ce stade, sauf cas exeptionnel, je suis contre l'avortement !

bien à vous la jeune abrutie qui ne crois pas à l'enfer :)
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

Il n'y a aucune raison de s'emporter, ni même d'être insultant !
Si à partir du moment où nous n'avons pas les mêmes idées, je suis une abrutie, je vous en retourne le compliment. Merci d'être à l'avenir un peu Plus respectueux des autres et de leurs opinions.
Nous sommes ici pour discuter calmemant de nos opinions divergeant
Au moment de l'avortement qui ne se déroule, sauf cas expetionnel, …More
Il n'y a aucune raison de s'emporter, ni même d'être insultant !
Si à partir du moment où nous n'avons pas les mêmes idées, je suis une abrutie, je vous en retourne le compliment. Merci d'être à l'avenir un peu Plus respectueux des autres et de leurs opinions.
Nous sommes ici pour discuter calmemant de nos opinions divergeant
Au moment de l'avortement qui ne se déroule, sauf cas expetionnel, avant les 15 semaines de grossesse, l'enfant n'est pas développé, ce n'est pas un enfant à proprement dit, mais bien un être, une chose en création, sans sentiments.
Je trouve simplement que dans certaines situations, l'avortement est plus favorable autant pour la mère que pour l'enfant.
Qui plus est peut-on réellement parler de "masacre" ? Nous ne parlons pas ici du génocide Rwandais, ni du masacre des juifs.
Je n'accepte simplement pas le fait qu'une grossesse non désirée devrait être un emprisonnement pour la mère. On devrait avoir le choix. Il faut une certaine maturité pour élever un enfant, pour ma part je ne trouve pas qu'une jeune maman de 15-16 ans pourait apporter tout le bien être à un enfant.
Je n'accepte pas totalement l'avortement, l'adoption est une autre solution, mais dans certain cas je pense que c'est inévitable.
Au lieu de crier votre colère contre l'avortement, pourquoi ne pas plutôt se sensibiliser sur les moyens de contraception qui en réduirai considérablement le nombre ?
Bien à vous, l'abrutie..
youyoutetloulou

Avortement, le nouvel holocauste

la liberté d'expression on ne connait pas ça ici ? pour des gens qui se disent tolérant...