crocodile12
crocodile12

Mgr Ducaud-Bourget "le catholicisme n'est pas un fétichisme"

A apvs et aux autres of course 😌 - Poème de Mgr Ducaud- Bourget 13/12/1974

Prière Buissonnière

Faisant l'école buissonnière
je m'en vais musant ma prière
sur le sentier soudain s'offrant
à mon humeur aventurière.

C'est bien plus gai,plus amusant
d'aller ainsi sur les sentiers
que de coller aux bénitiers
où l'ombre se noie en dormant

Le vent me "cours" ...et je cours loin
dans les halliers …More
A apvs et aux autres of course 😌 - Poème de Mgr Ducaud- Bourget 13/12/1974

Prière Buissonnière

Faisant l'école buissonnière
je m'en vais musant ma prière
sur le sentier soudain s'offrant
à mon humeur aventurière.

C'est bien plus gai,plus amusant
d'aller ainsi sur les sentiers
que de coller aux bénitiers
où l'ombre se noie en dormant

Le vent me "cours" ...et je cours loin
dans les halliers parfumés d'herbes
et je ceuile d'énormes gerbes
de reflets qui sentent le foin.

Parfois, au détour du chemin,
j'aperçois mon Dieu qui se cache.
Il ne faut pas que je m'en fâche :
Il aime jouer, le matin.

Aussi, nous deux, comme on s'amuse !
Il me taquine, Il fuit, Il rit...
Pardon ! n'ayez aucun mépris
de ces claires et douces ruses.

Vous direz : "Que de distractions !
Quel manque d'égards, d'attention !
Traiter Dieu de cette façon
n'est pas le fait d'un garçon."

C'est vrai. Resté petit garçon,
je veux même un enfançon
pour chanter toujours la chanson
des Dons de Dieu...dig ! dig ! ding ! dong !

Sonnez, matines buissonnières !
dans la rosée et les parfums
des bois et des fleurs où chacun
peut cueillir la Grâce dernière

de rire avec l'enfant divin
jouant sous les roses trémières
avec mes cocasses prières
Et tout est bien qui finit bien !
crocodile12

Paix obligatoire ..

Pourtant, je leur avait dit "la Paix soit avec vous" nom d'un chien !
crocodile12

Mgr Ducaud-Bourget "le catholicisme n'est pas un fétichisme"

AUX ZIZANISTES......12/07/1978

Pensez de moi ce que vous voudrez.
Je suis tel que le jour me porte.
Il en est peu de même sorte.
Aimez, détestez...vous pouvez.

Dites de moi le mal, le bien,
que changerez vous à mon être ?
Je demeure ce petit prêtre
dont vous êtes les paroissiens.

Au fond, de moi, que savez-vous ?
Un tout petit peu ...moins que rien.
Je suis un ascète, un vaurien,

un saint ...…More
AUX ZIZANISTES......12/07/1978

Pensez de moi ce que vous voudrez.
Je suis tel que le jour me porte.
Il en est peu de même sorte.
Aimez, détestez...vous pouvez.

Dites de moi le mal, le bien,
que changerez vous à mon être ?
Je demeure ce petit prêtre
dont vous êtes les paroissiens.

Au fond, de moi, que savez-vous ?
Un tout petit peu ...moins que rien.
Je suis un ascète, un vaurien,

un saint ...ou bien, peut-être : un fou
Vous l'ignorez. Vous devinez ?...
Chaque jour, par moi Jésus naît.

ça, c'est bien sûr. Et puis.... c'est tout !
crocodile12

Chevaucher le dragon

La maîtrise de l’Energie

ou la chevauchée du monstre-dragon-vouivre

est représentée sur le portail droit de l’église de Le Blanc,

dans le Berry :


D’abord l’homme mordu par la bête, le dragon, la tarasque, avant d’en acquérir la maîtrise lorsqu’il chevauche l’animal symbole de l’Energie. Au centre le bienheureux qui n’est plus dans la lutte ou la maîtrise. C’est l’état qu’atteint le saint …More
La maîtrise de l’Energie

ou la chevauchée du monstre-dragon-vouivre

est représentée sur le portail droit de l’église de Le Blanc,

dans le Berry :


D’abord l’homme mordu par la bête, le dragon, la tarasque, avant d’en acquérir la maîtrise lorsqu’il chevauche l’animal symbole de l’Energie. Au centre le bienheureux qui n’est plus dans la lutte ou la maîtrise. C’est l’état qu’atteint le saint céphalophore, lorsque ayant eu symboliquement la tête tranchée, il n’a plus de mental, mais marche en tenant sa tête bien en main au niveau du cœur[1].

Mais remettons les choses dans leur contexte, ce n'est qu'une agréable chanson certes le dragon est assimilé au mal. En maitrisant les énergies mauvaises et avec la bénédiction de Dieu nous pouvons lutter contre les forces ténébreuses ou résister . La prière à Saint Michel Archange m'est d'un grand recours dans les moments difficiles. 😌
crocodile12

Chevaucher le dragon

chevaucher le dragon - indique à mon avis, une promptitude dans l'action comme un soldat qui se bat sur tous les champs de bataille. Notre Eglise ressemble à la diligence de la"chevauchée fantastique" assaillie par des hordes d'indiens etc... Aujourd'hui notre Eglise est attaquée de toute part (propagation de l'islamisation etc....CA CANARDE dans tous les sens . Il nous faut nous munir de bons …More
chevaucher le dragon - indique à mon avis, une promptitude dans l'action comme un soldat qui se bat sur tous les champs de bataille. Notre Eglise ressemble à la diligence de la"chevauchée fantastique" assaillie par des hordes d'indiens etc... Aujourd'hui notre Eglise est attaquée de toute part (propagation de l'islamisation etc....CA CANARDE dans tous les sens . Il nous faut nous munir de bons chevaliers pour protéger la diligence. On peut être un John Wayne aussi bien dans la prière que dans l'action, chacun selon la grâce donnée.
crocodile12

Dettes et grande dépression : Les Baby Boomers et la destruction économique des jeunes générations

si personne ne paye l'oligarchie peut s'asseoir dessus. Le temps des frondes apparaîtra, si l 'argent, l 'or enfin les réserves sont bloqués volontairement par un groupe "d'illuminés" le peuple Français réagira à la grâce de Dieu
crocodile12

29.6.1976 - Marcel Lefebvre

-Mgr Ducaud-Bourget le Pape est le supérieur, le vicaire de Jésus Christ mais pour accomplir une certaine tache

DE CONSERVER LA TRADITION DONNEE PAR L'EGLISE CAR L'EGLISE EXISTAIT AVANT LE PAPE
crocodile12

29.6.1976 - Marcel Lefebvre

Don Gobbi et de fausses prophéties ???

J.-M. Bot, l’Esprit des derniers temps, Éd. de l’Emmanuel, 2004, pp. 109-110
Ce prêtre italien est à l’origine du Mouvement sacerdotal marial 29. Il attribue l’initiative de sa fondation
à la Vierge Marie qui, le 8 mai 1972, alors qu’il se trouvait en prière à Fatima, l’appela à créer
cette oeuvre extraordinaire. De fait, l’oeuvre a connu un succès internat…More
Don Gobbi et de fausses prophéties ???

J.-M. Bot, l’Esprit des derniers temps, Éd. de l’Emmanuel, 2004, pp. 109-110
Ce prêtre italien est à l’origine du Mouvement sacerdotal marial 29. Il attribue l’initiative de sa fondation
à la Vierge Marie qui, le 8 mai 1972, alors qu’il se trouvait en prière à Fatima, l’appela à créer
cette oeuvre extraordinaire. De fait, l’oeuvre a connu un succès international, en grande partie à
cause de sa dimension apparemment « charismatique ». Car ce prêtre prétend recevoir en permanence
des messages de la Vierge Marie qu’il met par écrit pour alimenter la ferveur de ses disciples.
Le ton en est très affectueux. C’est une approche sensible du mystère, qui accumule les expressions
sentimentales, au point de susciter la critique de théologiens et de mariologues fervents. Le plus
grave est un comportement peu cohérent qui n’hésite pas à corriger les affirmations attribuées à la
Vierge dans les éditions successives de ses livres ! Et surtout, don Gobbi s’est permis de faire une
prophétie retentissante qui s’est révélée fausse. Dans le célèbre message du 18 septembre 1988 il a
fait prédire à la Vierge Marie des événements apocalyptiques dans les dix ans qui suivent:
En cette période de dix ans s’accomplira la plénitude du temps qui vous a été indiqué par moi depuis La
Saiette jusqu’aux dernières et actuelles apparitions. En cette période de dix ans atteindra son sommet la
purification que vous vivez depuis des années; ainsi pour tous les souffrances s’intensifieront. En cette
période de dix ans s’achèvera le temps de la grande tribulation, qui vous a été prédite par la divine Écri -
ture et qui doit intervenir avant la seconde venue de Jésus. En cette période de dix ans se manifestera le
mystère d’iniquité, préparé par la diffusion de plus en plus grande de l’apostasie. En cette période de dix
ans se réaliseront tous les secrets que j’ai révélés à certains de mes enfants et s’accompliront tous les événe -
ments que je vous ai prédits.
Bien entendu, cette prophétie est fausse de bout en bout. Est-ce à dire que ce prêtre est un faussaire
au sens délibéré du terme? Non, mais plutôt un homme naïf et friand de manifestations extraordinaires.
Ses écrits ne sont que le fruit de sa propre méditation dans laquelle l’imagination a plus
de part que la grâce divine. En aucun cas ils ne sauraient venir de la Vierge Marie. Ce que finit par
admettre plus ou moins explicitement don Gobbi lors d’un interrogatoire à la Congrégation de la
doctrine de la foi. Pourtant la dure réalité n’empêchait pas ses adeptes de laisser ses fausses prédictions
sur un site Internet deux ans après 1998 (l’échéance de la prétendue prophétie)! Comme
pour les dates de la fin du monde annoncées à l’avance par les témoins de Jéhovah et plusieurs fois
dépassées, le démenti de l’expérience ne modifie pas forcément l’a priori de crédulité, puisque la
raison n’a plus droit à la parole. Si un brave prêtre, débordant de bonnes intentions, peut en arriver
à ce point d’illusion, on tremble en pensant aux véritables imposteurs qui fabriquent délibérément
leur fausse monnaie de doctrine, d’effets surnaturels ou de thérapies en tous genres, à l’intérieur
de l’Église catholique.
29. Je résume ici quelques pages de Joachim BOUFLET, Faussaires de Dieu, Presses de la
Renaissance, 2000, p. 436-440, « Les contradictions de don Gobbi ».

IL Y EN A QUI SE PRENNENT POUR DES PROPHETES

Jésus "Ce n'est pas un bon arbre qui porte de mauvais fruit, ni un mauvais arbre qui porte du bon fruit"
VATICAN II est un désastre pour l'Eglise, c'est un fait visible

"car il s'élèvera de faux prophètes, qui feront de grands prodiges et des miracles, pour séduire même les élus, s'l était possible"

"gardez vous ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais ce sont des loups ravisseurs"

"bien-aimés, n'ajoutez pas foi à tout esprit; mais éprouvez les esprits pour savoir s'ils sont de Dieu ....

QUI NE CONFESSE PAS JESUS N'EST PAS DE DIEU
crocodile12

29.6.1976 - Marcel Lefebvre

Mgr Lefebvre, à la fin de sa vie, a parlé de l'esprit du concile Vatican II en l'associant à l'esprit de Jean-Paul II. C'est à propos du concile et de Jean-Paul II qu'il a parlé d'une perversion totale de l'esprit : Voici un passage de la conférence du 6 septembre 1990 à Ecône :
"Ce combat entre l’Église et les libéraux modernistes, c’est celui du concile Vatican Il. Il ne faut pas chercher …More
Mgr Lefebvre, à la fin de sa vie, a parlé de l'esprit du concile Vatican II en l'associant à l'esprit de Jean-Paul II. C'est à propos du concile et de Jean-Paul II qu'il a parlé d'une perversion totale de l'esprit : Voici un passage de la conférence du 6 septembre 1990 à Ecône :
"Ce combat entre l’Église et les libéraux modernistes, c’est celui du concile Vatican Il. Il ne faut pas chercher midi à quatorze heures. Et cela va très loin. Plus on analyse les documents de Vatican II et l’interprétation qu’en ont donnée les autorités de l’Eglise, plus on s’aperçoit qu’il s’agit non seulement de quelques erreurs, l’œcuménisme, la liberté religieuse, la collégialité, un certain libéralisme, mais encore d’une perversion de l’esprit. C’est toute une nouvelle philosophie, basée sur la philosophie moderne du subjectivisme. Le livre que vient de faire paraître un théologien allemand, et qui, j’espère sera traduit en français afin que vous puissiez l’avoir en mains, est très instructif de ce point de vue. Il commente la pensée du Pape, spécialement une retraite que, simple évêque, il prêcha au Vatican. Il montre bien que tout est subjectif chez le Pape. Quand on relit ensuite ses discours, on s’aperçoit bien que telle est sa pensée. Malgré les apparences, ce n’est pas catholique. La pensée que le Pape a de Dieu, de Notre Seigneur, vient du tréfonds de sa conscience et non pas d’une Révélation objective à laquelle il adhère par son intelligence. Il construit l’idée de Dieu. Il a dit dernièrement, dans un document invraisemblable, que l’idée de la Trinité n’a pu venir que très tard, parce qu’il fallait que la psychologie de l’homme intérieur puisse être capable d’arriver à la Trinité Sainte. C’est donc que l’idée de la Trinité n’est pas venue d’une révélation, mais du tréfonds de la conscience. C’est toute une autre conception de la Révélation, de la foi et de la philosophie, c’est une perversion totale."
N'oublions pas non plus les cérémonies sacrilèges de bénédiction du pape par des sorciers Indiens d'Amérique. En voici une :

Jean-Paul II se faisant bénir selon un rite païen par un indien, en 1987.

(source : site sédévacantiste Most Holy Family monastery.)

N'oublions pas le signe de Shiva qu'il s'est fait imposer sur le front, la cérémonie secrète avec les sorciers dans le bois de Lomé, le baiser qu'il a donné au Coran, la phrase sacrilège :" Que saint Jean-Baptiste protège l'Islam" etc.

Jean-Paul II avait donc une pensée maçonnique, mais mise à part son arrivée sur le siège de Pierre après l'assassinat de Jean-Paul Ier par des francs-maçons, avons-nous d'autres indices qu'il était franc-maçon ? Oui, nous en avons :
Ce document intéressant mentionne que Jean-Paul II a reçu trois fois les B'nai B'rith au Vatican : la première fois, c'était le 22 mars 1984. Le pape a, paraît-il, commencé son discours de façon originale, en nommant trois fois de suite les B'nai B'rith "Mes chers amis, mes chers amis, mes chers amis". Le script du Vatican ne mentionne pas que le pape ait fait cette triple appellation. Mais quand on voit comment la Fraternité saint Pie X en prend à son aise avec les scripts, par exemple celui de la conférence de Mgr de Galarreta à Villepreux le 13 octobre 2012, on peut se dire que le Vatican est bien capable d'en faire autant avec les discours du pape. On ne voit pas pourquoi les sédévacantistes auraient inventé cette triple appellation. D'ailleurs, on voit que le Vatican s'est trompé dans la date du discours qui était le 22 mars et non le 2 mars, comme il est noté ici. Ce discours du pape du 22 mars 1984 insiste lourdement à plusieurs reprises sur les liens de fraternité et le lien spirituel ("spiritual link") que le pape a avec ces B'nai B'rith et avec tous les Juifs en général. Vous pouvez le lire en anglais sur le lien ci-dessus. Il vaut son pesant.
Jean-Paul II faisait partie du Rotary club : Armando Corona, grand maître de la maçonnerie italienne en 1986 a dit, dans la revue officielle du Rotary italien du 9 septembre 1986, après avoir exalté "les valeurs spirituelles communes à la maçonnerie et aux Rotary Clubs", que l’excommunication à l’égard de la maçonnerie a disparu et en même temps les interdits canoniques à l'égard des Rotary clubs. Il affirme ensuite que "le pape Jean-Paul II lui-même est un Paul Harris fellow" (c'est-à-dire un rotarien). Cela n'a pas été démenti (à la connaissance du juge Agnoli, édité au Courrier de Rome). Le pape Jean-Paul II a reçu à plusieurs reprises les rotariens au Vatican et il a loué les principes de leur association. Pourtant le Père Pirri, jésuite, a dit : "le Rotary ne diffère absolument pas de la Franc-maçonnerie." (source)
Jean-Paul II a élevé au rang de cardinal deux personnages officiellement francs-maçons, d'après la liste Pecorelli : Fiorenzo Angelini et Virgilio Noé. (source)

1er COMMANDEMENT -

"JE SUIS LE SEIGNEUR TON DIEU, QUI T'AI FAIT SORTIR DU PAYS D'EGYPTE, DE LA MAISON D'ESCLAVAGE"

TU N'AURAS PAS D'AUTRES DIEUX QUE MOI. TU NE FERAS AUCUNE IDOLE...TU NE TE PROSTERNERAS PAS DEVANT CES IMAGES, POUR LEUR RENDRE UN CULTE.

Il existe selon Saint Paul entre des faux-dieux et les déviations morales une relation de cause à effet ; en ne reconnaissant pas le VRAI DIEU ; ils sont aveuglés et ont perdus le sens de la vie.

LA VIE DIEU VERITABLEMENT UNI AUX HOMMES "Je suis le pain de la vie" "EN VERITE , EN VERITE JE VOUS LE DIS, SI VOUS NE MANGEZ PAS LA CHAIR DE FILS DE L'HOMME ET NE BUVEZ PAS SON SANG, VOUS N'AUREZ PAS LA VIE EN VOUS"

.....NOTEZ EN VERITE 2 FOIS JESUS NOUS DEMANDE AVEC INSISTANCE

Jean Paul II a embrassé le Coran, il a consentit à la pose d'un Bouddha sur l'AUTEL

IL ECRIT "LE CHEMIN DE L'EGLISE C'EST L'HOMME" alors que DIEU NOUS DIT
"CELUI CI EST MON FILS, MON ELU, ECOUTEZ-LE"

nous écoutons Jésus et ce que l'Eglise témoigne depuis 2000 ANS
"JE SUIS LE CHEMIN, LA VERITE, ET LA VIE, NUL NE VIENT AU PERE QUE PAR MOI

JESUS ne dit pas que bouddha ou que Mahomet peuvent être également des chemins
crocodile12

2007 - Hommage au Maréchal Pétain, par l'abbé Beauvais (FSSPX)

« Beaucoup suivent Jésus jusqu’à la fraction du pain, mais peu jusqu’à boire le calice de Sa Passion. »
(Imitation de Jésus-Christ)


Si différent qu’il soit par les objectifs et les aspirations, le destin de Mgr Lefebvre n’est pas sans ressembler à celui de Georges Bidault et Jacques Soustelle. Lui aussi aurait pu conserver les honneurs, les ors et les charges en se taisant. Quand on possède …More
« Beaucoup suivent Jésus jusqu’à la fraction du pain, mais peu jusqu’à boire le calice de Sa Passion. »
(Imitation de Jésus-Christ)


Si différent qu’il soit par les objectifs et les aspirations, le destin de Mgr Lefebvre n’est pas sans ressembler à celui de Georges Bidault et Jacques Soustelle. Lui aussi aurait pu conserver les honneurs, les ors et les charges en se taisant. Quand on possède du renom et de l’influence, complice muet est un rôle sans risque, qui rapporte gros.

Mais comment le tenir quand on est chrétien ? Quand on croit à la vérité et qu’on la voit trahie ? Quand on sait « qu’on n’allume pas la lampe pour la mettre sous le boisseau… on la met sur le support et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. » (Mt, 15)

Durant la longue méditation dont je parlais plus haut, Mgr Lefebvre acquit la conviction, nourrie par des exemples quotidiens, des faits, des prises de position, des attitudes, la politique poursuivie par le Vatican avec autant de prudence que de résolution, que l’Eglise ne voulait plus gagner la guerre poursuivie contre elle, depuis des siècles, par le modernisme.

Ce constat annonçait la trahison de la Tradition. Or, pour Mgr Lefebvre, la meilleure arme et la meilleure armure de l’Eglise, son cœur et son bras, étaient la Tradition. Celle-ci n’occupait plus dans l’Eglise – en particulier dans l’Eglise après le Concile – la place qu’elle aurait dû occuper. Il convenait donc de parler haut et clair, le plus haut et le plus clair qu’il fût possible, afin qu’elle la retrouvât.

C’est quand il s’aperçut que sa voix ne portait plus à l’intérieur, qu’elle était ignorée ou étouffée, que Mgr Lefebvre reprit son bâton de missionnaire et s’en alla dire dehors ce qu’on ne voulait plus entendre dedans.

L’écho fut immédiat. De nombreux concours se manifestèrent aussitôt. Des prêtres, des séminaristes, des intellectuels de la foi, des fidèles de toutes conditions qui avaient mal à l’Eglise, se rassemblèrent spontanément. Dans le désert catholique français, la rapidité de ce mouvement, son étendue, sa puissance, les moyens matériels qui furent trouvés, tenaient du miracle.

Mgr Lefebvre y vit une intervention divine. Il l’a dit : « Le Bon Dieu a voulu la Tradition. Je suis intimement convaincu que la Fraternité [Saint Pie X] représente le moyen que le Bon Dieu a voulu pour garder et maintenir la foi, la vérité de l’Eglise et ce qui peut être encore sauvé dans l’Eglise. » (Fideliter n°79)

Dès lors le devoir était tout tracé et rien ni personne n’aurait pu empêcher Mgr Lefebvre de le suivre jusqu’au bout – sauf Dieu.

C’est ce qui lui donna cette force hors du commun, cette résistance à toute épreuve, et cette sérénité dans l’adversité. J’en ai eu la certitude bien avant Suresnes. Je l’ai écrit ici même, il y a deux ans. « Mgr Lefebvre, c’est le Maréchal Pétain. »

Le Maréchal, à qui, aussi, le devoir servait de cuirasse.

Une des scènes de sa vie qui le démontre le mieux se passe le 16 mai 1940. Le Maréchal est à Madrid, ambassadeur de France. Arrive une dépêche chiffrée à l’ambassade. Le front français est enfoncé. Paul Reynaud l’appelle au secours. Pétain n’hésite pas. Il demande audience au général Franco pour lui annoncer son départ.

Vous avez tort, Monsieur le Maréchal, dit le général. Une fois engagée dans la tempête, il vous sera impossible de vous retirer. On vous poussera à jouer un rôle de porte-drapeau. Vous êtes le vainqueur de Verdun, la plus haute gloire vivante de la France. Vous êtes le symbole de la France victorieuse, de la France puissante. Vous risquez de devenir l’otage du renoncement. Votre pays semble glisser vers la débâcle. Vous marchez au sacrifice. Vous subirez des amertumes que vous ne méritez en rien.

Je sais ce qui m’attend, répondit le Maréchal, avec cette prémonition qui tient de la voyance. Mais j’ai 84 ans. Je n’ai rien à offrir à mon pays, sinon moi-même. Mon choix est fait. Puisque, en me sacrifiant, je puis être utile à la France.

Il me semble entendre Mgr Lefebvre : qu’importe mon sacrifice, si en me sacrifiant je suis utile à la vérité de l’Eglise.
François Brigneau – National Hebdo – 4 avril 1991
crocodile12

2007 - Hommage au Maréchal Pétain, par l'abbé de Cacqueray (FSSPX)

« Beaucoup suivent Jésus jusqu’à la fraction du pain, mais peu jusqu’à boire le calice de Sa Passion. »
(Imitation de Jésus-Christ)


Si différent qu’il soit par les objectifs et les aspirations, le destin de Mgr Lefebvre n’est pas sans ressembler à celui de Georges Bidault et Jacques Soustelle. Lui aussi aurait pu conserver les honneurs, les ors et les charges en se taisant. Quand on possède …More
« Beaucoup suivent Jésus jusqu’à la fraction du pain, mais peu jusqu’à boire le calice de Sa Passion. »
(Imitation de Jésus-Christ)


Si différent qu’il soit par les objectifs et les aspirations, le destin de Mgr Lefebvre n’est pas sans ressembler à celui de Georges Bidault et Jacques Soustelle. Lui aussi aurait pu conserver les honneurs, les ors et les charges en se taisant. Quand on possède du renom et de l’influence, complice muet est un rôle sans risque, qui rapporte gros.

Mais comment le tenir quand on est chrétien ? Quand on croit à la vérité et qu’on la voit trahie ? Quand on sait « qu’on n’allume pas la lampe pour la mettre sous le boisseau… on la met sur le support et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. » (Mt, 15)

Durant la longue méditation dont je parlais plus haut, Mgr Lefebvre acquit la conviction, nourrie par des exemples quotidiens, des faits, des prises de position, des attitudes, la politique poursuivie par le Vatican avec autant de prudence que de résolution, que l’Eglise ne voulait plus gagner la guerre poursuivie contre elle, depuis des siècles, par le modernisme.

Ce constat annonçait la trahison de la Tradition. Or, pour Mgr Lefebvre, la meilleure arme et la meilleure armure de l’Eglise, son cœur et son bras, étaient la Tradition. Celle-ci n’occupait plus dans l’Eglise – en particulier dans l’Eglise après le Concile – la place qu’elle aurait dû occuper. Il convenait donc de parler haut et clair, le plus haut et le plus clair qu’il fût possible, afin qu’elle la retrouvât.

C’est quand il s’aperçut que sa voix ne portait plus à l’intérieur, qu’elle était ignorée ou étouffée, que Mgr Lefebvre reprit son bâton de missionnaire et s’en alla dire dehors ce qu’on ne voulait plus entendre dedans.

L’écho fut immédiat. De nombreux concours se manifestèrent aussitôt. Des prêtres, des séminaristes, des intellectuels de la foi, des fidèles de toutes conditions qui avaient mal à l’Eglise, se rassemblèrent spontanément. Dans le désert catholique français, la rapidité de ce mouvement, son étendue, sa puissance, les moyens matériels qui furent trouvés, tenaient du miracle.

Mgr Lefebvre y vit une intervention divine. Il l’a dit : « Le Bon Dieu a voulu la Tradition. Je suis intimement convaincu que la Fraternité [Saint Pie X] représente le moyen que le Bon Dieu a voulu pour garder et maintenir la foi, la vérité de l’Eglise et ce qui peut être encore sauvé dans l’Eglise. » (Fideliter n°79)

Dès lors le devoir était tout tracé et rien ni personne n’aurait pu empêcher Mgr Lefebvre de le suivre jusqu’au bout – sauf Dieu.

C’est ce qui lui donna cette force hors du commun, cette résistance à toute épreuve, et cette sérénité dans l’adversité. J’en ai eu la certitude bien avant Suresnes. Je l’ai écrit ici même, il y a deux ans. « Mgr Lefebvre, c’est le Maréchal Pétain. »

Le Maréchal, à qui, aussi, le devoir servait de cuirasse.

Une des scènes de sa vie qui le démontre le mieux se passe le 16 mai 1940. Le Maréchal est à Madrid, ambassadeur de France. Arrive une dépêche chiffrée à l’ambassade. Le front français est enfoncé. Paul Reynaud l’appelle au secours. Pétain n’hésite pas. Il demande audience au général Franco pour lui annoncer son départ.

Vous avez tort, Monsieur le Maréchal, dit le général. Une fois engagée dans la tempête, il vous sera impossible de vous retirer. On vous poussera à jouer un rôle de porte-drapeau. Vous êtes le vainqueur de Verdun, la plus haute gloire vivante de la France. Vous êtes le symbole de la France victorieuse, de la France puissante. Vous risquez de devenir l’otage du renoncement. Votre pays semble glisser vers la débâcle. Vous marchez au sacrifice. Vous subirez des amertumes que vous ne méritez en rien.

Je sais ce qui m’attend, répondit le Maréchal, avec cette prémonition qui tient de la voyance. Mais j’ai 84 ans. Je n’ai rien à offrir à mon pays, sinon moi-même. Mon choix est fait. Puisque, en me sacrifiant, je puis être utile à la France.

Il me semble entendre Mgr Lefebvre : qu’importe mon sacrifice, si en me sacrifiant je suis utile à la vérité de l’Eglise.
François Brigneau – National Hebdo – 4 avril 1991
crocodile12

29.6.1976 - Marcel Lefebvre

En date du 2 juin, Mgr Lefebvre envoyait au Saint-Père la lettre suivante :
Ecône, le 2 juin 1988


TRÈS SAINT PÈRE,

Les colloques et entretiens avec le cardinal Ratzinger et ses collaborateurs, bien
qu'ils aient eu lieu dans une atmosphère de courtoisie et de charité, nous ont
convaincus que le moment d'une collaboration franche et efficace n'était pas encore
arrivé.
En effet, si tout chrétien …More
En date du 2 juin, Mgr Lefebvre envoyait au Saint-Père la lettre suivante :
Ecône, le 2 juin 1988


TRÈS SAINT PÈRE,

Les colloques et entretiens avec le cardinal Ratzinger et ses collaborateurs, bien
qu'ils aient eu lieu dans une atmosphère de courtoisie et de charité, nous ont
convaincus que le moment d'une collaboration franche et efficace n'était pas encore
arrivé.
En effet, si tout chrétien est autorisé à demander aux autorités compétentes de
l'Église qu'on lui garde la foi de son baptême, que dire des prêtres, des religieux, des
religieuses ?
C'est pour garder intacte la foi de notre baptême que nous avons dû nous opposer
à l'esprit de Vatican II et aux réformes qu'il a inspirées.
Le faux oecuménisme, qui est à l'origine de toutes les innovations du Concile, dans
la liturgie, dans les relations nouvelles de l'Église et du monde, dans la conception de
l'Église elle-même, conduit l'Église à sa ruine et les catholiques à l'apostasie.
Radicalement opposés à cette destruction de notre foi, et résolus à demeurer dans
la doctrine et la discipline traditionnelle de l'Église, spécialement en ce qui concerne la
formation sacerdotale et la vie religieuse, nous éprouvons la nécessité absolue d'avoir
des autorités ecclésiastiques qui épousent nos préoccupations et nous aident à nous
prémunir contre l'esprit de Vatican II et l'esprit d'Assise.
C'est pourquoi nous demandons plusieurs évêques, choisis dans la Tradition, et la
majorité des membres dans la Commission Romaine, afin de nous protéger de toute
compromission.
Étant donné le refus de considérer nos requêtes, et étant évident que le but de
cette réconciliation n'est pas du tout le même pour le Saint-Siège que pour nous, nous
croyons préférable d'attendre des temps plus propices au retour de Rome à la
Tradition.
C'est pourquoi nous nous donnerons nous-mêmes les moyens de poursuivre
l'OEuvre que la Providence nous a confiée, assurés par la lettre de Son Éminence le
Cardinal Ratzinger datée du 30 mai, que la consécration épiscopale n'est pas contraire
à la volonté du Saint-Siège, puisqu'elle est accordée pour le 15 août.
Nous continuerons de prier pour que la Rome moderne, infestée de modernisme,
redevienne la Rome catholique et retrouve sa Tradition bimillénaire. Alors le problème
de la réconciliation n'aura plus de raison d'être et l'Église retrouvera une nouvelle
jeunesse.
Daignez agréer, Très Saint Père, l'expression de mes sentiments très respectueux
et filialement dévoués en Jésus et Marie.
Mgr Marcel LEFEBVRE, archevêque-évêque émérite de Tulle,
fondateur de la Fraternité Saint-Pie X.
crocodile12

2007 - Hommage au Maréchal Pétain, par l'abbé de Cacqueray (FSSPX)

Maître Isorni "il faut aussi que les Français connaissent la longue, la douloureuse infortune ou ce que d'autres ont plus justement appelé le martyre de celui qu'ils avaient déjà tant aimé et qui les a davantage aimé encore"
l'inscription sur la tombe de Mgr Lefebvre "Nous avons cru à la charité"
Mr l'abbé de Cacqueray "ces Hommes qui appartiennent a une race rare ici bas celle des sauveurs"
"…More
Maître Isorni "il faut aussi que les Français connaissent la longue, la douloureuse infortune ou ce que d'autres ont plus justement appelé le martyre de celui qu'ils avaient déjà tant aimé et qui les a davantage aimé encore"
l'inscription sur la tombe de Mgr Lefebvre "Nous avons cru à la charité"
Mr l'abbé de Cacqueray "ces Hommes qui appartiennent a une race rare ici bas celle des sauveurs"
"nul honneur n'est plus comparable a celui de souffrir la violence injuste pour une idée juste"
crocodile12

2007 - Hommage au Maréchal Pétain, par l'abbé de Cacqueray (FSSPX)

Bel hommage rendu au Maréchal Pétain
crocodile12

2007 - Hommage au Maréchal Pétain, par l'abbé Beauvais (FSSPX)

Le Maréchal était le seul homme capable de rassembler les Français. Ils étaient tous derrière lui. Le Premier ministre Paul Reynaud est allé le chercher il n'y avait personne qui ne pouvait faire face à cette pagaille . Le Maréchal a obtenu les pleins pouvoirs avec 567 voies pour, 80 contre et 17 abstentions. Il avait 84 ans et aurait préféré rester tranquille. L'infamie du procès et l'histoire …More
Le Maréchal était le seul homme capable de rassembler les Français. Ils étaient tous derrière lui. Le Premier ministre Paul Reynaud est allé le chercher il n'y avait personne qui ne pouvait faire face à cette pagaille . Le Maréchal a obtenu les pleins pouvoirs avec 567 voies pour, 80 contre et 17 abstentions. Il avait 84 ans et aurait préféré rester tranquille. L'infamie du procès et l'histoire erronée resteront une honte pour la France qui continue à se voiler la face. Seuls les menteurs pathologiques tiennent dans cette république mais le Maréchal avait le sens de l'honneur qui plus catholique il était donc à éliminer. Le Bon Dieu lui a sûrement donné une place de choix ayant était "le sauveur" des Français et la "victime" des scélérats.
crocodile12

Intervention de Marion Maréchal-Le Pen

Stéphane77 - Merci, je vais lire le Testament. Cette vidéo n'a pas pour but de faire l'apologie de FN mais de dire exactement ce qui se passe et l'insuccés des solutions proposées
crocodile12

L'église conciliaire n'est pas l'église catholique

Je remercie le Bon Dieu de nous avoir donné Mgr Lefebvre pour maintenir la foi en préservant la vérité de toujours. Il est notre boussole dans le combat. Quoi l'Eglise aurait été à côté de ses pompes pendant 2000 ans pour d'un seul coup découvrir la lumière avec Vatican II ? ne vous en déplaise la vérité ne change pas aussi vrai que Dieu ne change pas et que l'homme devra toujours implorer sa …More
Je remercie le Bon Dieu de nous avoir donné Mgr Lefebvre pour maintenir la foi en préservant la vérité de toujours. Il est notre boussole dans le combat. Quoi l'Eglise aurait été à côté de ses pompes pendant 2000 ans pour d'un seul coup découvrir la lumière avec Vatican II ? ne vous en déplaise la vérité ne change pas aussi vrai que Dieu ne change pas et que l'homme devra toujours implorer sa miséricorde.
crocodile12

Réponse historique du Pape lors de son face-à-face avec le Linceul

Bonjour, Prière du Pape "Ah! Bon Dieu! qu' c'est embêtant d'être tjrs patraque...Je ne suis pas bien portant" 😁
Paroxysme scandaleux 'les ténèbres' 🤫
crocodile12

Le Miracle de ta Vie : les 9 mois de Grossesse en 13 min. vidéo (film d'une grossesse mois par …

la toute puissance créative de Dieu se laisse contempler afin que nous puissions vivre de sa nature et essence trinitaire à tout jamais, avec la grâce de Notre Seigneur Jésus Christ, merci pour la vidéo 👏