Clicks611

La Lumiere du Desert

shazam
22
Français avec eng.sub. La résurrection d'un des plus vénérables monastère du désert égyptien, peut-être le plus ancien du monde. Dans l'intimité des moines d'Egypte, successeurs et héritiers des Père…More
Français avec eng.sub.
La résurrection d'un des plus vénérables monastère du désert égyptien, peut-être le plus ancien du monde.
Dans l'intimité des moines d'Egypte, successeurs et héritiers des Pères du désert C'est sans doute ici, à Wadi Natroun, qu'est née la vie monastique. En 360, saint Macaire, disciple de saint Antoine, le premier Père du désert, rassemble quelques compagnons. Au fil des siècles, ils seront jusqu'à plusieurs milliers de moines derrière ces hauts murs, où la présence monastique n'a jamais été interrompue.
Dans les années 1960, le père Matta el Meskine (Matthieu le Pauvre) s'y installe, à l'invitation du pape d'Alexandrie Cyrille VI, afin de "faire refleurir le désert". Le vieux monastère est restauré, et à nouveau les vocations affluent. Ils sont aujourd'hui 130 moines et une dizaine d'ermites.
Ce DVD raconte plus d'un millénaire de vie monastique, depuis les fondations jusqu'au renouveau contemporain. Il nous fait partager la vie des moines, leur liturgie. Il nous fait admirer ce monastère qui pousse à la ferveur par sa beauté, ses souvenirs et le désert qui l'entoure. Des moines, peut-être différents en apparence des moines que l'on connaît en occident, mais partageant la même aventure humaine et spirituelle, émaillée de miracles quotidiens, comme une lumière prophétique surgissant des sables d'orient.
Voir aussi le DVD « Entretiens avec le père Wadid ».
gerard57 and one more user like this.
gerard57 likes this.
shazam
Apophtegmes des Pères du désert

L’abbé Sarmate a dit : « Je préfère un homme qui a commis un péché mais qui le reconnaît et en fait pénitence, à celui qui, n’ayant pas péché comme l’autre, se croit juste et innocent. »

Un frère demanda à l’abbé Sisoès : « Que dois-je faire, Abba, car je suis tombé ? ». Le vieillard lui dit : « Relève-toi. » Le frère dit : « Je me suis relevé et je suis tombé …More
Apophtegmes des Pères du désert

L’abbé Sarmate a dit : « Je préfère un homme qui a commis un péché mais qui le reconnaît et en fait pénitence, à celui qui, n’ayant pas péché comme l’autre, se croit juste et innocent. »

Un frère demanda à l’abbé Sisoès : « Que dois-je faire, Abba, car je suis tombé ? ». Le vieillard lui dit : « Relève-toi. » Le frère dit : « Je me suis relevé et je suis tombé de nouveau. » Le vieillard dit : « Relève-toi encore et encore. » Alors le frère demanda : « Jusqu’à quand ? » Le vieillard répondit : « Jusqu’à ce que tu sois emporté ou dans le bien ou dans la chute ; car dans l’état où se trouve l’homme, ainsi s’en va-t-il au jugement. »

Les frères demandent à abba Agathon : "Parmi toutes les bonnes actions, quelle est celle qui demande le plus d'efforts ?". Il répond : "Excusez-moi, mais je crois que c'est la prière. Oui, chaque fois que tu veux prier, tes ennemis veulent t'empêcher de le faire. En effet, ils le savent : pour arrêter ta marche vers Dieu, il n'y a qu'un moyen : te détourner de la prière ! Quand tu commences quelque chose de bien, n'importe quoi, si tu continues avec courage, tu trouveras le repos. Mais pour la prière, tu dois combattre tes ennemis jusqu'à la mort".

Un jour, des anciens viennent voir abba Antoine. Abba Joseph est avec eux. Abba Antoine veut les mettre à l'épreuve. Alors il leur donne une parole de la Bible. Abba Antoine interroge d'abord les plus jeunes. Il leur demande : "Que veut dire cette parole ? " Chacun explique le mieux possible. Mais abba Antoine dit à chacun : "Non, tu n'as pas trouvé". Abba Joseph est le dernier qui doit répondre ; l'ancien lui dit : "Et toi, abba Joseph, comment expliques-tu cette parole de la Bible ? " Il répond : "Je ne sais pas". Alors abba Antoine dit : "Vraiment, abba Joseph a trouvé le vrai chemin. En effet, il a dit : "Je ne sais pas".

Abba Antoine dit : " Je connais des moines qui ont supporté beaucoup de fatigues. Pourtant ils sont tombés et ils sont devenus orgueilleux parce qu'ils avaient mis leur confiance dans leurs actes et avaient oublié de citer le précepte de celui qui dit : "Interroge ton père et il t'enseignera".

En ce temps-là, abba Arsène habite encore dans le palais du roi. Il fait cette prière à Dieu : "Seigneur, conduis-moi sur le chemin où je serai sauvé". Une voix lui répond : "Arsène, fuis loin des hommes et tu seras sauvé". Arsène part loin des hommes. Il vit seul. Il recommence la même prière : "Seigneur, conduis-moi sur le chemin où je serai sauvé". Il entend une voix. Elle dit : "Arsène, fuis, tais-toi, demeure en repos. Voilà les racines d'une vie sans péché".

Abba Mios, de Bélos, dit : "L'obéissance répond à l'obéissance. Quand quelqu'un obéit à Dieu, Dieu aussi lui obéit".

Quelques-uns des vieillards vont chez abba Poémen et lui disent : "A ton avis, quand nous voyons un frère dormir à l'office, faut-il le secouer pour qu'il se tienne éveillé durant la prière ? ". Il leur dit : "Moi, quand je vois le frère dormir, je lui mets la tête sur mes genoux et je le fais reposer".

A Scété, abba Sylvain avait un disciple appelé Marc qui obéissait à merveille. Il était calligraphe. Et l'ancien l'aimait à cause de son obéissance. Or il avait onze autres disciples, et ceux-ci étaient peinés de ce qu'abba Sylvain aimait Marc plus qu'eux. Les anciens l'ayant appris, s'en attristèrent. Ils vinrent donc un jour chez abba Sylvain pour lui faire des reproches. Alors Sylvain prend les anciens avec lui. Puis il va frapper à la porte de chaque cellule en disant : " Frère, viens ici. J'ai besoin de toi". Mais aucun frère ne le suit tout de suite. Abba Sylvain arrive à la cellule de Marc. Il frappe alors et dit : "Marc !". En entendant la voix de l'ancien, lui, il bondit aussitôt dehors. Et l'ancien lui fait faire une commission, puis il dit aux anciens : " Pères, où sont les autres frères ? " Il entre dans la cellule de Marc et il prend son cahier. Il remarque ceci : Marc a commencé à former la lettre oméga, mais en entendant la voix de son abba, il n'avait pas fini de l'écrire. Alors les anciens disent : "Vraiment, abba, celui que tu aimes, nous l'aimons aussi parce que Dieu l'aime".

Amma Synclétique dit : "Au début, ceux qui s'approchent de Dieu luttent et se fatiguent beaucoup. Ensuite ils connaissent une joie qu'on ne peut dire. En effet, ceux qui allument du feu sont d'abord dans la fumée et ils pleurent. Par ce moyen, ils obtiennent ce qu'ils cherchent. En effet, dans la Bible on lit : "Notre Dieu est un feu brûlant" (Hébreux 12, 29). De la même façon, nous devons, nous aussi, allumer en nous le feu de Dieu, avec des larmes et des peines".

Un frère interrogea un ancien : "Comment se fait-il que mon âme désire pleurer comme les anciens, et que les larmes ne viennent pas, alors que mon âme est affligée ? " L'ancien lui dit : "C'est au bout de quarante ans que les fils d'Israël sont entrés dans la Terre promise. Si tu arrives à y entrer, tu n'auras plus de combat à livrer. Car Dieu veut que l'âme soit tourmentée, afin qu'elle désire toujours entrer dans cette terre.

Deux anciens demeuraient ensemble depuis de nombreuses années, et jamais ils ne s'étaient battus. Le premier dit à l'autre : "Faisons, nous aussi, une bataille pour faire comme tous les autres hommes". L'autre répondit : "Je ne sais pas comment on fait une bataille". Le premier dit : "Vois, je vais mettre au milieu une brique et je vais dire qu'elle est à moi ; toi, tu diras : 'Non elle est à moi', et ainsi commencera la bataille". Ils mirent donc une brique au milieu d'eux, et le premier dit : "Cette brique est à moi". Et l'autre dit : "Non, elle est à moi". Et le premier reprit : "Si elle est à toi, prends-la et va-t’en". Et ils se retirèrent sans avoir réussi à se disputer.

Abba Mégéthios disait : " Au début, lorsque nous nous réunissions et que nous parlions de choses édifiantes en nous exhortant les uns les autres, nous étions " comme des anges ", et nous montions jusqu’aux cieux. Mais maintenant, nous nous réunissons, nous entraînant l’un l’autre à la médisance, et nous descendons en bas. "

Un évêque très exigeant vint un jour visiter un monastère de la Thébaïde. Lorqu’on le reçut à table, il dit: – Deux oeufs me suffiront, mais cuits sur une pierre et non dans un plat, doux, pas trop cuits, bien salés mais sans poivre, assaisonnés avec un quart de cuillère d’huile et surtout très chauds. Le frère qui servait fit une métanie et dit: – Evêque, tout sera fait selon ton désir. le nom de la poule qui a pondu les œufs est Zichina. ça te va bien?

Un certain jeune moine demanda à un starets: – Père, maintenant dois-je renoncer complètement au monde? – Ne crains rien, répondit le staretz, si tu vis une vie vraiment chrétienne, le monde renoncera immédiatement à toi.

Un évêque d’Alexandrie, peu habitué aux austérités de la vie monastique, fut obligé de passer une nuit au monastère d’Ennaton. Avant de s’étendre sur le grabat de le cellule qu’on lui avait désignée, il remarqua sur le sol trois punaises. Il appela un frère et lui dit : – Tu vois ? – Ne t’inquiète pas, abba, au fond ce ne sont que des punaises… Et puis, regarde, elles sont mortes. Au petit matin, l’évêque se leva et, voyant le frère, lui dit : – Les trois punaises d’hier soir étaient vraiment mortes ; mais quelle foule à leur enterrement !"

abba Théophile, l'archevêque, vint un jour à Scété. Les frères qui s'étaient réunis dirent à abba Pambo : « Dis une parole au pape, afin qu'il soit édifié. » Le vieillard leur dit : « S'il n 'est pas édifié de mon silence, il n 'aura pas non plus à s'édifier de ma parole. »

Un frère à Scété commit une faute. On tint un conseil auquel on invita abba Moïse. Mais il refusa de s'y rendre. Alors le prêtre envoya quelqu'un lui dire: « Viens, car tout le monde t'attend. » Alors il se leva et partit. Il prit une corbeille percée, la remplit de sable et la porta. Les autres, sortant pour aller à sa rencontre, lui dirent: « Qu'est-ce que ceci, Père ?» Le vieillard leur dit : « Mes péchés s'écoulent derrière moi et je ne les vois pas, et je viens aujourd'hui pour juger la faute d'un autre. » Entendant cela, ils ne dirent rien au frère, mais lui pardonnèrent.

Abba Hypéréchios dit : " Il vaut mieux manger de la viande et boire du vin, et ne pas manger la chair de ses frères dans les calomnies. "

Abba Poemen dit : " La victoire sur toute peine qui te surviens, c’est de garder le silence. "

Un frère demande à un ancien : " Dis-moi : Comment me sauver ?". L'ancien lui répond : " Si tu peux être injurié et le supporter, c'est une grande chose, plus grande que toutes les vertus".

L’abbé Or a dit : « La couronne d’un moine est l’humilité ».
shazam
Le Père Mina (la première photo ci-dessous) a été le premier compagnon du Père Matta El-Maskine, un des 7 ermites du Monastère Saint Macaire. Il vit ici à la manière des premiers moines du désert.
Q: "Qu'apprend-ton dans le désert?"
Père Mina: "D'avoir un Amour authentique sincère envers le Christ"
Q: "Quelle expérience de Dieu fait-on?"
Père Mina: "On fait l'expérience de l'amitié personnell…More
Le Père Mina (la première photo ci-dessous) a été le premier compagnon du Père Matta El-Maskine, un des 7 ermites du Monastère Saint Macaire. Il vit ici à la manière des premiers moines du désert.
Q: "Qu'apprend-ton dans le désert?"
Père Mina: "D'avoir un Amour authentique sincère envers le Christ"
Q: "Quelle expérience de Dieu fait-on?"
Père Mina: "On fait l'expérience de l'amitié personnelle intime avec la personne du Seigneur Jésus-Christ... Le sentiment intérieur réel vécu de l'intimité avec le Seigneur: Je Suis avec vous."
Q: "Merci"

Father Mina was the first companion of Father Matta El-Maskine, one of the first 7 hermits of the Saint Macarius Monastery. He lives here in the manner of the first monks of the desert.
Q: "What does one learn in the desert?"
Father Mina: "To have an authentic sincere Love towards Christ"
Q: "What experience of God do we make here?"
Father Mina: "We make the experience of the personal intimate friendship with the person of the Lord Jesus-Christ... The interior real lived sentiment of the intimacy with the Lord: I Am with you."
Q: "Thank you"
-
Pour acquérir le DVD : La Lumière du Désert
www.laprocure.com/…/5552008051027.h…
Psaume 62 likes this.