Clicks693

Italie : béatification de mère Maria Teresa Casini Une bienheureuse d’origine française

Irapuato
31
MarygioFalco. Mère Maria Teresa Casini, fondatrice des Sœurs Oblates du Sacré-Cœur de Jésus, a été béatifiée, samedi dernier, 31 octobre, 2015, en la cathédrale Saint-Pierre Apôtre de Frascati (…More
MarygioFalco. Mère Maria Teresa Casini, fondatrice des Sœurs Oblates du Sacré-Cœur de Jésus, a été béatifiée, samedi dernier, 31 octobre, 2015, en la cathédrale Saint-Pierre Apôtre de Frascati (Italie), rapporte Radio Vatican.
La cérémonie a été présidée par le représentant du pape, le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les causes des saints.
Dans son homélie, le cardinal Amato a rappelé l’histoire de Maria Teresa Casini (1864-1937) dont la cause de béatification avait été ouverte le 26 janvier 1981.
Née dans une famille de la grande bourgeoisie, d’origine française, elle avait dû surmonter plusieurs difficultés avant de remplir sa vocation. Mais la jeune Teresa Casini a été soutenue par son père, « un homme pieux et dévoué à l’Église », a expliqué le cardinal Amato.
« Le jour du baptême de sa plus jeune fille », son père a invité « les pauvres de la ville » et leur a donné « une aumône généreuse », a précisé le cardinal. C’est la petite Teresa qui a « offert l’argent aux pauvres » : « Cet acte de charité est resté à jamais gravé dans la mémoire de Teresa » et, « en grandissant, elle est devenue de plus en plus généreuse avec les nécessiteux, auxquels elle donnait ce qu’elle avait, en silence et avec discrétion. »
Le noviciat de Teresa a été particulier : elle a abandonné la clôture pour des raisons de santé et, avec la bénédiction de son père spirituel, l’abbé Pellegrini, elle a rejoint un groupe de femmes dans lequel elle pouvait vivre temporairement en tant que laïque consacrée.
En devenant plus tard l’animatrice de ce groupe de femmes qui avaient décidé de se consacrer au Christ sous le nom de « victimes du Sacré-Cœur », Teresa a essayé d’annoncer l’Évangile. Ainsi, la communauté des Sœurs Oblates du Sacré-Cœur de Jésus est née, en 1894.
Quelques années plus tard, Teresa a commencé un projet intitulé « Les Petits amis de Jésus », en vue de promouvoir et de cultiver les vocations de prêtres. « Donner à l’Église de saints prêtres », telle était sa mission principale, a résumé le cardinal Amato. C’était « la raison » de l’apostolat et de la « pédagogie professionnelle courageuse et prophétique » de Teresa, a-t-il ajouté.
Le cardinal a invité les Sœurs Oblates à « persévérer dans leur apostolat de l’éducation et de la formation des jeunes pour un chemin vocationnel, et à promouvoir le travail des Petits Amis de Jésus ». Il les a appelés à « renouveler leur engagement à l’accueil et à l’assistance aux prêtres en paroisses, aux séminaristes, aux évêques ». Enfin, le cardinal a exhorté les Sœurs à « fonder leur apostolat sur la spiritualité oblative, faite de la sainteté quotidienne, nourrie par la prière et le sacrifice ».
Aujourd’hui, les Sœurs Oblates sont présentes dans le monde entier avec leurs œuvres éducatives pour les femmes pauvres et les jeunes. Elles servent dans les paroisses et les orphelinats, s’occupent de prêtres âgés et de malades.
fr.zenit.org/…/italie-beatific…
Irapuato
Ludovic Denim likes this.
dvdenise
Homélie du Pape Jean-Paul II le 10 juin 2001, en la Solennité de la Sainte Trinité.
w2.vatican.va/…/hf_jp-ii_hom_20…
Irapuato likes this.