Clicks1.5K

Roberto de Mattei

jacbuffet
51
Nous vous proposons de réentendre une interview du Professeur Roberto de Mattei que nous avons réalisée enJuillet 2014 pour MPI-TV. Elle prend tout son sens aujourd'hui.
Pouvez-vous, LOLA125, donner la référence exacte et précise de cette citation de M.J. Jahenny (dans Roberdel ?), personne sur laquelle je reste tout de même assez sceptique malgré des prophéties très troublantes qui semblent se réaliser à la lettre (Islam par exemple). Merci
AveMaria44
Les règles de la canonisation ont changé, c'est d'ailleurs sur cet argument que certains s'appuient pour ne pas les reconnaître, comme l'abbé Gleize de la FSSPX. Mais cela est contradictoire, car l'infaillibilité de l’Église doit nous donner à révérer de véritables saints qui doivent être aussi des modèles.
Jean-Paul II a canonisé pendant son pontificat (16 octobre 1978 - 2 avril 2005) 482 saint…More
Les règles de la canonisation ont changé, c'est d'ailleurs sur cet argument que certains s'appuient pour ne pas les reconnaître, comme l'abbé Gleize de la FSSPX. Mais cela est contradictoire, car l'infaillibilité de l’Église doit nous donner à révérer de véritables saints qui doivent être aussi des modèles.
Jean-Paul II a canonisé pendant son pontificat (16 octobre 1978 - 2 avril 2005) 482 saints plus qu’aucun de ses prédécesseurs. On peut légitimement se demander si toutes furent faites avec le sérieux exigé. Le charisme de l’infaillibilité, ne dispensant pas, exigeant au contraire que l’enquête soit vraiment approfondie.
LOLA125
Marie julie Jahenny avait dit qu'on élèverait sur les autels des âmes qui ne devraient pas être canonisées.
Ne nous laissez pas sucomber likes this.
- Les minutes d'un procès (de canonisation) sont-elles accessibles au public Catholique ? Si elles ne le sont pas, cela est-il normal ?
- Est-il normal qu'il ne soit pas répondu aux mémoires adressés au Postulateur d'une cause ? Il semble que, au moins dans le cas des Papes Jean-Paul II et Jean XXIII, les mémoires (critiques) adressés à Rome aient fini au panier, sans la moindre réponse ou …More
- Les minutes d'un procès (de canonisation) sont-elles accessibles au public Catholique ? Si elles ne le sont pas, cela est-il normal ?
- Est-il normal qu'il ne soit pas répondu aux mémoires adressés au Postulateur d'une cause ? Il semble que, au moins dans le cas des Papes Jean-Paul II et Jean XXIII, les mémoires (critiques) adressés à Rome aient fini au panier, sans la moindre réponse ou contre-argumentation : qu'en est-il ? Je n'ai non plus jamais entendu parler, particulièrement en ce qui concerne ces deux Papes, des arguments développés par celui que l'on appelle l'"avocat du diable"...
- Certains miracles attribués à Jean-Paul II sont, médicalement, pour le moins doûteux : qu'a-t-il été répondu aux critiques ou aux graves réserves des scientifiques ?
- La procédure à suivre pour une canonisation a-t-elle réellement été modifiée depuis le Concile ? et, si oui, en quoi ?
- Un saint "canonisé" peut-il être retiré de la liste des saints catholiques ? Il semble que oui, si l'on considère le cas de sainte Philomène.
Je remercie beaucoup par avance de leur réponse ceux qui ont la science et le savoir sur ces questions méprisées ou ignorées par le tout venant.
P.S. : le futur Pape Jean-Paul II a eu également un rôle important dans l'élaboration de certains documents conciliaires; Jean XXIII et Paul VI ne sont pas les seuls "responsables" (terme utilisé par ce professeur italien).
Ne nous laissez pas sucomber likes this.
AveMaria44
Les canonisations SONT infaillibles, le problème que le professeur Mattei ne veut pas envisager, c'est que celui qui professe l'hérésie est un hérétique, et qu'un hérétique ne peut pas être pape. Continuer la Tradition, sans et contre le Magistère, cela ne tient pas, surtout si en plus on considère l'occupant du Siège comme le Vicaire de Notre Seigneur Jésus-Christ. De même on ne corrige pas le …More
Les canonisations SONT infaillibles, le problème que le professeur Mattei ne veut pas envisager, c'est que celui qui professe l'hérésie est un hérétique, et qu'un hérétique ne peut pas être pape. Continuer la Tradition, sans et contre le Magistère, cela ne tient pas, surtout si en plus on considère l'occupant du Siège comme le Vicaire de Notre Seigneur Jésus-Christ. De même on ne corrige pas le Docteur Suprême, on n'est pas obligé de lui demandé de s'exprimer clairement........
Ne nous laissez pas sucomber likes this.