Clics583

Le syndrôme "Ted Haggard" et la prétendue homosexualité au Vatican

Point de vue très intéressant et honnête d'un non-catholique, David Vincent, un chrétien évangélique doctorant, portant sur le livre sulfureux à paraître, "Sodoma", écrit par le militant LGBT …Plus
Point de vue très intéressant et honnête d'un non-catholique, David Vincent, un chrétien évangélique doctorant, portant sur le livre sulfureux à paraître, "Sodoma", écrit par le militant LGBT Frédéric Martel.
source : Youtube
@Jean de Roquefort
Extrait d'une interview récente emmanuel.info/don-jean-pateau… de Don Jean Pateau :

" Comment avez-vous accueilli la Lettre du Pape au peuple de Dieu ?

Saint François-Xavier, recevant une lettre de saint Ignace, se mettait à genoux pour la lire, manifestant ainsi respect et esprit filial à l’égard de son supérieur. C’est ainsi qu’un fils de l’Église doit réagir en face d’…Plus
@Jean de Roquefort
Extrait d'une interview récente emmanuel.info/don-jean-pateau… de Don Jean Pateau :

" Comment avez-vous accueilli la Lettre du Pape au peuple de Dieu ?

Saint François-Xavier, recevant une lettre de saint Ignace, se mettait à genoux pour la lire, manifestant ainsi respect et esprit filial à l’égard de son supérieur. C’est ainsi qu’un fils de l’Église doit réagir en face d’un texte ou d’une parole du Saint-Père; ce qui ne signifie pas pour autant s’imaginer que tout ce qui est écrit ou dit bénéficie nécessairement du charisme de l’infaillibilité. Le pape François a choisi de s’exprimer souvent et dans des circonstances très variées, donnant au monde l’image d’un Pape plus accessible.

En même temps, le Saint-Père n’est pas à l’abri d’une imprécision de langage, d’une erreur matérielle ou même de jugement. Ne pouvant savoir tout sur tout, il est aussi conditionné par la présentation qu’on lui aura faite de telle ou telle question. Quoi qu’il en soit, nous lui devons respect et esprit filial.

Les premiers moines recommandaient dans la lecture de l’Écriture Sainte trois types d’attention: ad verba, ad sensum, ad Deum – aux mots, au sens, à Dieu. Une telle lecture des textes du Pape se révèle particulièrement fructueuse.

L’attention aux mots demande de recevoir le texte tel que le Saint-Père l’a écrit et non à travers un extrait plus ou moins long obtenu dans la presse. L’attention au sens exige de comprendre le texte, son orientation et les points particuliers développés, dans leur contexte. La rencontre de la prétendue pensée du Pape à travers un éditorial, un article de presse, voire la parole d’un clerc, peut laisser à désirer. Sous la plume d’un idéologue, un texte devient aisément un manifeste. Est-ce vraiment la pensée du Saint-Père ? L’attention à Dieu enfin demande de se souvenir que le Pape est un pasteur, et que comme tel, il conduit son troupeau vers le Seigneur. "

Fin de citation.
Jean de Roquefort aime ça.
@Jean de Roquefort
Bonjour Jean. En supposant que l'élection du Saint-Père François ait été vraiment valide et en supposant que la renonciation du pape émérite Benoit n'ait pas été faite dans un état de faiblesse et sous quelque pression extérieure rendant éventuellement sa renonciation invalide au regard du droit canonique, ainsi que l'admettent presque unanimement les catholiques, y compris …Plus
@Jean de Roquefort
Bonjour Jean. En supposant que l'élection du Saint-Père François ait été vraiment valide et en supposant que la renonciation du pape émérite Benoit n'ait pas été faite dans un état de faiblesse et sous quelque pression extérieure rendant éventuellement sa renonciation invalide au regard du droit canonique, ainsi que l'admettent presque unanimement les catholiques, y compris manifestement le pape émérite (mais je confesse que pour ma part un doute invincible m'anime), il n'empêche que tout Pape est peccable (au niveau de la volonté) et faillible (au niveau du jugement intellectuel) pour tout ce qui ne concerne pas directement son magistère en matière de foi et de morale. D'autre part et en l'occurrence, la foi catholique ne tient pas que Dieu choisisse forcément des saints pour remplir le saint office pétrinien. L'histoire de l'Eglise témoigne largement du manque de sainteté personnelle de certains papes et pour sa part Saint Vincent Pallotti disait que « quelques Papes, Dieu les veut ; certains, il les permet ; d’autres, il les tolère. »
Bien à vous,
Emmanuel
Jean de Roquefort aime ça.
@La louange de mes lèvres

Cher frère bien-aimé, un grand merci.

Ainsi, vous permettez à toutes et tous de montrer par cette citation de Saint Vincent Pallotti qui disait que « quelques Papes, Dieu les veut ; certains, il les permet ; d’autres, il les tolère », que Dieu n'a jamais dit et ne dira jamais : "ce Pape n'est pas voulu de Moi" !

Oui, tous les Souverains Pontifes validement élus …
Plus
@La louange de mes lèvres

Cher frère bien-aimé, un grand merci.

Ainsi, vous permettez à toutes et tous de montrer par cette citation de Saint Vincent Pallotti qui disait que « quelques Papes, Dieu les veut ; certains, il les permet ; d’autres, il les tolère », que Dieu n'a jamais dit et ne dira jamais : "ce Pape n'est pas voulu de Moi" !

Oui, tous les Souverains Pontifes validement élus depuis 2000 ans sont tous voulus par Dieu, même si certains peuvent avoir gravement péché à certaines époques, mais il n'en demeure pas moins qu'aucun est en Enfer, car tous possède l'Amen de l'âme de Jésus, comme l'affirme une mystique de notre temps.


De façon contemporaine, depuis la fin du 19 ième siècle avec le Pape Léon XIII, tous les Souverains Pontifes depuis lors, ont tous été des Saints, d'ailleurs canonisés par la Sainte Église, comme Saint Pie X, Saint Jean XXIII, Saint Paul VI et Saint Jean-Paul II le Grand.

Les Papes Benoît et François, sont parfaitement dans cette continuité. Le bien qu'il font est si grand ! Si certains ne le voient pas, c'est qu'ils sont victimes d'un aveuglement plus ou moins grand à cause de leur propre péché.

D'après une révélation privée, le Pape Saint-Jean-Paul II est le plus grand Vicaire du Christ, après le Saint Apôtre Pierre, premier Pape de la Sainte Église du Christ.
@Jean de Roquefort
Bonjour et merci cher Jean pour votre commentaire. Je nuancerai cependant votre propos de mon côté. Tous les papes validement élus furent donc au minimum tolérés par la volonté de Dieu. Et d'autre part la Foi catholique n’affirme pas catégoriquement que tous les Papes ayant régné validement soient sauvés. Il est d’ailleurs miraculeux que la Grâce de Dieu a réussi pendant …Plus
@Jean de Roquefort
Bonjour et merci cher Jean pour votre commentaire. Je nuancerai cependant votre propos de mon côté. Tous les papes validement élus furent donc au minimum tolérés par la volonté de Dieu. Et d'autre part la Foi catholique n’affirme pas catégoriquement que tous les Papes ayant régné validement soient sauvés. Il est d’ailleurs miraculeux que la Grâce de Dieu a réussi pendant tous ces siècles à garder intact de toute hérésie intrinsèque ou véritable l’Enseignement des Papes qui concerne directement la foi et la morale, alors que certains Papes furent de grands pécheurs. Le génial écrivain florentin médiéval Dante dans la Divine Comédie imagina même que les papes Nicolas III et Boniface VIII se trouvent en Enfer pour s'être rendus coupables de prévarication, de simonie. Je crois que la plupart des Papes depuis Bx Pie IX eurent plutôt des vies de saints, malgré leurs défauts et leurs erreurs. Enfin, vous connaissez ma prudence quant aux dires des révélations privées mais je respecte que vous puissiez en tenir compte dans votre appréciation de la réalité, à condition de ne jamais les absolutiser, de les tenir pour infaillibles, ce qui ne serait pas juste du tout à la lumière de la Foi catholique. Que Notre Père vous garde et vous bénisse frère bien-aimé en Notre Seigneur.
Jean de Roquefort aime ça.
Sens compter les folies des années 1959 et la suite olé olé olé vive nous ?si vous ne comprenez pas c'est que vous êtes boucher .
Si c'était "prétendu" Notre Dame à la Salette n'aurais pas tant pleurez sur le VATICAN et ses "Pasteurs"?
shazam et 1 utilisateur de plus aime ça.
shazam aime ça.
Legio Patria Nostra aime ça.