Clicks5.2K

Sans le latin, la messe nous emmerde

Royco
214
Tempête dans un bénitier Le souverain pontife avecque Les évêques, les archevêques Nous font un satané chantier Ils ne savent pas ce qu'ils perdent Tous ces fichus calotins Sans le latin, sans le …More
Tempête dans un bénitier
Le souverain pontife avecque
Les évêques, les archevêques
Nous font un satané chantier

Ils ne savent pas ce qu'ils perdent
Tous ces fichus calotins
Sans le latin, sans le latin
La messe nous emmerde
A la fête liturgique
Plus de grand's pompes, soudain
Sans le latin, sans le latin
Plus de mystère magique
Le rite qui nous envoûte
S'avère alors anodin
Sans le latin, sans le latin
Et les fidèl's s'en foutent
O très Sainte Marie mèr' de
Dieu, dites à ces putains
De moines qu'ils nous emmerdent
Sans le latin

Je ne suis pas le seul, morbleu
Depuis que ces règles sévissent
A ne plus me rendre à l'office
Dominical que quand il pleut

Il ne savent pas ce qu'ils perdent
Tous ces fichus calotins
Sans le latin, sans le latin
La messe nous emmerde
En renonçant à l'occulte
Faudra qu'ils fassent tintin
Sans le latin, sans le latin
Pour le denier du culte
A la saison printanière
Suisse, bedeau, sacristain
Sans le latin, sans le latin
F'ront l'églis' buissonnière
O très Sainte Marie mèr' de
Dieu, dites à ces putains
De moines qu'ils nous emmerdent
Sans le latin.

Ces oiseaux sont des enragés
Ces corbeaux qui scient, rognent, tranchent
La saine et bonne vieille branche
De la croix où ils sont perchés

Ils ne savent pas ce qu'ils perdent
Tous ces fichus calotins
Sans le latin, sans le latin
La messe nous emmerde
Le vin du sacré calice
Se change en eau de boudin
Sans le latin, sans le latin
Et ses vertus faiblissent
A Lourdes, Sète ou bien Parme
Comme à Quimper Corentin
Le presbytère sans le latin
A perdu de son charme
O très Sainte Marie mèr' de
Dieu, dites à ces putains
De moines qu'ils nous emmerdent
Sans le latin
Tonino
Spina Christi 2
francese 12:55
"Le latin a sa place dans les monastères mais plus dans le monde."
Le monde en effet a son propre langage... Et puis l'Eglise n'est pas du monde.

"Il faut avancer et non rester immobile dans la pensèe des intégristes."
Dieu ne change pas ! Et l'enseignement bi-millénaire est toujours valable ! Si "avancer" signifie aller dans l'apostasie, non merci !

"Et si une personne va à une …More
francese 12:55
"Le latin a sa place dans les monastères mais plus dans le monde."
Le monde en effet a son propre langage... Et puis l'Eglise n'est pas du monde.

"Il faut avancer et non rester immobile dans la pensèe des intégristes."
Dieu ne change pas ! Et l'enseignement bi-millénaire est toujours valable ! Si "avancer" signifie aller dans l'apostasie, non merci !

"Et si une personne va à une messe, que celle-ci est en latin et qu'il ne connaît pas cette langue. Comment fait il ?"
Comment fait-il ...? Voyons-voir...
Ah j'ai une idée ! Oui, c'est cela : il utilise un Missel !


"Le monde avance alors avançons avec en suivant la doctrine du Christ. La liturgie latine a sa place dans les monastères mais n'a rien à faire dans la société."
Il n'y a pas que le latin qui a été supprimé, mais le Sacrifice offert à Dieu pour les hommes ! Et puis la génuflexion aussi, et encore la confession, et la lecture de l’Évangile selon Saint Jean...

"Le latin est magnifique mais il faut sortir de cette liturgie et vivre dans le monde d'aujourd'hui selon ce que nous dit le Concile Vatican II."
Il "FAUT sortir" de cette liturgie ?!
Comment ça "il faut sortir" ?
C'est une obligation ? Qui êtes-vous pour décider de quoi il "faut sortir" ou non ! Je vous signale que la liturgie "extraordinaire du rite Romain" est encore officiellement maintenue !
Et si vous vous fiez au concile, le concile il dit aussi que les musulmans adorent le Vrai Dieu Créateur... Alors, vous savez, le concile...
C'est quoi ce poison qui décrète qu'"il faut vivre dans le monde d'aujourd'hui" ?
Vous savez ce qu'est "le monde d'aujourd'hui" ? : Apostasie, syncrétisme, avortement, mariage homo, contraception, euthanasie, théorie du genre, métissage, laïcité, découronnement du Christ, noachisme, déchristianisation, islamisation, impudicité, passions de la chair...

"N'aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est point en lui; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l'orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde."

(Ce n'est pas écrit en latin mais en français, vous devriez arriver à comprendre...)


perceval2507 likes this.
Spina Christi 2
Pauvre, pauvre Kénose...
Kénose
Spina Christi 2 02/10/2013 17:30:05

Bla bla bla !

Épargnez-moi vos larmes de crocodile, votre hypocrisie et invocations du Nom de Dieu en vain à l’encontre de vos contradicteurs.
Spina Christi 2
Oui oui ! Ça doit être cela un pharisien, qui ne supporte pas une once de remise en question...
... Pourtant je ne fais que citez notre Bible : « Christ est ressuscité » Alléluia ! »


Par pitié pour vous Kénose, arrêtez ça ! Vous vous faites du mal ! Vos accusations sont terribles, mais terribles pour vous-même.
Où voyez-vous que j'ai à remettre en question ma Foi sur la Résurrection du Seigneur…
More
Oui oui ! Ça doit être cela un pharisien, qui ne supporte pas une once de remise en question...
... Pourtant je ne fais que citez notre Bible : « Christ est ressuscité » Alléluia ! »


Par pitié pour vous Kénose, arrêtez ça ! Vous vous faites du mal ! Vos accusations sont terribles, mais terribles pour vous-même.
Où voyez-vous que j'ai à remettre en question ma Foi sur la Résurrection du Seigneur ? Quelles ténèbres envahissent votre coeur et votre esprit ?
Quelle colère destructrice vous anime t-elle en ce moment que vous soyez ainsi à m'accuser ! Le Seigneur vous voit, prenez-garde !
Kénose
Spina Christi 2 « Prétendre que La Bonne Nouvelle de Sa Résurrection "me fait mal" selon que je reçois aussi Son Sacrifice sanglant, long et douloureux (selon que je mange son Corps et bois Son Sang), ce qu'on appelle "Sa Passion", est une accusation bourrine, jobarde, sans fondement, gratuite, méchante, mauvaise, qui ne peut pas être inspirée de L'Esprit Saint, et dont vous seul ici êtes …More
Spina Christi 2 « Prétendre que La Bonne Nouvelle de Sa Résurrection "me fait mal" selon que je reçois aussi Son Sacrifice sanglant, long et douloureux (selon que je mange son Corps et bois Son Sang), ce qu'on appelle "Sa Passion", est une accusation bourrine, jobarde, sans fondement, gratuite, méchante, mauvaise, qui ne peut pas être inspirée de L'Esprit Saint, et dont vous seul ici êtes capable».

Ha oui, oups, il est vrai que j’oubliais Spina que vous étiez au-dessus de tout soupçon, étant la volonté de Dieu en personne, et que l’Accusateur de ses frères c’est vous !. Désolez pour cette usurpation de pouvoir passagère.
Spina Christi 2
Le Christ est ressuscité, s'Il n'est pas ressuscité notre foi est vaine, de même qu'est vaine la foi des musulmans qui nient la Crucifixion et la Résurrection du Seigneur.
Mais Il est Ressuscité !
Mais avant, et afin, d'être Réssuscité par Dieu Le Père, Le Seigneur est mort sur la Croix.

"J'étais mort; et voici, Je Suis Vivant aux siècles des siècles"
Et Le Seigneur a beaucoup souffert, Agneau …More
Le Christ est ressuscité, s'Il n'est pas ressuscité notre foi est vaine, de même qu'est vaine la foi des musulmans qui nient la Crucifixion et la Résurrection du Seigneur.
Mais Il est Ressuscité !
Mais avant, et afin, d'être Réssuscité par Dieu Le Père, Le Seigneur est mort sur la Croix.

"J'étais mort; et voici, Je Suis Vivant aux siècles des siècles"
Et Le Seigneur a beaucoup souffert, Agneau Immolé.
Prétendre que La Bonne Nouvelle de Sa Résurrection "me fait mal" selon que je reçois aussi Son Sacrifice sanglant, long et douloureux (selon que je mange son Corps et bois Son Sang), ce qu'on appelle "Sa Passion", est une accusation bourrine, jobarde, sans fondement, gratuite, méchante, mauvaise, qui ne peut pas être inspirée de L'Esprit Saint, et dont vous seul ici êtes capable.

"Passion" : de "passio", de "patior" = éprouver, endurer, souffrir.
Kénose
Spina Christi 2 « Ca doit-être vrai, finalement, que vous êtes jobar »

Oui oui ! Ça doit être cela un pharisien, qui ne supporte pas une once de remise en question alors qu’il remet en cause tous les autres que soi (à la fois -toute l’Église, mais à la fois -sauf l’Église) selon sa petite volonté.

"Jobar", telle est votre réponse, parfait !

Pourtant je ne fais que citez notre Bible : « Chris…More
Spina Christi 2 « Ca doit-être vrai, finalement, que vous êtes jobar »

Oui oui ! Ça doit être cela un pharisien, qui ne supporte pas une once de remise en question alors qu’il remet en cause tous les autres que soi (à la fois -toute l’Église, mais à la fois -sauf l’Église) selon sa petite volonté.

"Jobar", telle est votre réponse, parfait !

Pourtant je ne fais que citez notre Bible : « Christ est ressuscité » Alléluia ! »
Spina Christi 2
"Mais si vous avez mal quand vous souriez Spina, Soufrez donc que le Christ soit Ressuscité, si cette Bonne Nouvelle vous fait mal !."

???????????????????????????????????????????????????????????????????????????
???????????????????????????????????????????????????????????????????????????
???????????????????????????????????????????????????????????????????????????
Ca doit-être vrai, finalement, …
More
"Mais si vous avez mal quand vous souriez Spina, Soufrez donc que le Christ soit Ressuscité, si cette Bonne Nouvelle vous fait mal !."

???????????????????????????????????????????????????????????????????????????
???????????????????????????????????????????????????????????????????????????
???????????????????????????????????????????????????????????????????????????
Ca doit-être vrai, finalement, que vous êtes jobar
.
Kénose
perceval2507 02/10/2013 11:21:14 « Petit rappel à l'intention de ces kénoses dont les références juste cinématographiques »

Je crois que la formule qui serait employée par SPINA est : « perceval2507 vous faites preuve de "bourrinisme" ! »

Vous me faites un long copier-coller sur la défense du latin. Or ce n’est pas cela que je remets en question, mais c’est le rapport d’énergumènes, à la « …More
perceval2507 02/10/2013 11:21:14 « Petit rappel à l'intention de ces kénoses dont les références juste cinématographiques »

Je crois que la formule qui serait employée par SPINA est : « perceval2507 vous faites preuve de "bourrinisme" ! »

Vous me faites un long copier-coller sur la défense du latin. Or ce n’est pas cela que je remets en question, mais c’est le rapport d’énergumènes, à la « messe en latin ». Si j’avais mis en question leur rapport à la Bible vous m’auriez mis un copié/collé de la Bible, me disant que la Bible c’est Bien !.

Pour ma part, je n’ai aucune objection à ce que les traditionalistes célèbrent la Messe qui leur chante, et n’est rien contre le latin qui peut avoir du sens, ni rien contre le fait de communier dans la bouche. C’est le rapport des traditionalistes qui eux par contre -n’ont de cesse de calomnier et dénigrer parce que ça les emmerde (comme dirait Brassens) que l’on ne suive pas la même « route » qu’eux, notamment en se voulant être et demeurer Catholiques de toujours, jusque dans l’Église des temps présents et ce jusqu’au jour d’aujourd’hui que Dieu fait.

perceval2507 « Quant à l'ironie de G-Brassens sur son penchant pour le latin, nous sommes bien d'accord ! Cette formule n'est qu'un étendard pour certains modernistes, tel que kénose »

Quand à mes références cinématographiques, vous avez vos saltimbanques perceval, j’ai les miens. Ceci dit je m’étonne que vous ne criiez pas « au blasphème » tout comme quelqu’un effrayé par une souris, quant à ses Paroles « La messe sans le latin nous emmerde » de de la part de Brassens votre chantre, que vous vous contentez bizarrement de trouver « ironique » sic. Que le SAINT SACRIFICE PERPETUEL l’emmerde comme il emmerde des chrétiens pour simple absence du Latin, ne scandalise pas perceval2507 si ce sont ses petits copains qui blasphèment (gazou gazou).

perceval2507 02/10/2013 14:10:08
"(...) Le Père : Le latin ? Mais c’est notre langue maternelle, tout simplement. L’Église romaine est notre mère, elle veut rassembler tous ses enfants dans l’unité d’une même langue, quelle que soit leur nationalité."

Ce n’est pas cela, le Latin, qui du point de vue CATHOLIQUE, fait l’unité, mais c’est :
« Par lui, avec lui et en lui, à toi, Dieu le Père tout-puissant, dans l’unité du Saint-Esprit, tout honneur et toute gloire, pour les siècles des siècles ». A sacraliser le Latin, vous en êtes encore au stade de ceux sacralisant le petit et le grand luminaire qui en Genèse sont désacralisés. Pourquoi, vous faut-il substituer quelque chose à la place qui revient à l’Esprit Saint ? Estimez-vous que vos célébrations en soient démunies ?

Je récapitule donc : Je ne dis pas qu’il n’y a pas d’intérêt au Latin, mais je dis que l’argument de l’unité par le Latin n’est que vanité.

_______________________________________________________________________

Spina Christi 2 02/10/2013 14:06:51
"Résurrection du Christ qu’il devient tabou d’évoquer (??????????????????????) aux oreilles de ceux qui voudraient vous obliger à effectuer un arrêt sur image sur le Christ soufrant en nous convoquant à s'en délecter sans fin -comme d’un film tel que « la Passion du Christ » selon Mel Gibson."

Tandis que vous, Kénose, restez le doigt appuyé sur la touche "avance rapide", voire même "chapitre suivant", ou encore carrément "stop" !!!!

Quel est votre problème, Kénose ??? Etes-vous donc de ceux qui veulent abolir le Sacrifice Perpétuel ?.


Il vous faudrait déjà savoir Spina si vous faites la différence entre une « avance rapide » et un « stop » (ca peut vous servir pour visionner une vidéo). Si parce que l’on prend en compte la résurrection du Christ : « Christ est Ressuscité » Alléluia ! l’on fait alors une « avance rapide » je vous laisse le « stop » de votre force d’inertie et arrêt sur image perpétuel station croix !. Or « Si le Christ n’est pas ressuscité, notre foi est vaine » (1 Co, 15, 14). S’il est juste est Bon de rendre grâce à notre Seigneur…c’est bien qu’il EST Ressuscité ! Mais si vous avez mal quand vous souriez Spina, Soufrez donc que le Christ soit Ressuscité, si cette Bonne Nouvelle vous fait mal !.

Pour ma Part je prends en compte tous les Mystères qui sont à unifiez dans la Foi qui n’est pas un puzzle.
Merci à vous, Perceval de m'ouvrir les yeux en attirant mon attention sur le charabia obscur de ce guignol; sans vous, je n'aurais jamais osé imaginer que le "kénose" puisse s'abaisser jusqu'au point de sous-entendre ou même de prétendre que les "intégristes" (brrrr....) imbéciles, arriérés, stupides et bornés faisaient d'un saltimbanque comme Brassens, certes talentueux mais libre-penseur et se …More
Merci à vous, Perceval de m'ouvrir les yeux en attirant mon attention sur le charabia obscur de ce guignol; sans vous, je n'aurais jamais osé imaginer que le "kénose" puisse s'abaisser jusqu'au point de sous-entendre ou même de prétendre que les "intégristes" (brrrr....) imbéciles, arriérés, stupides et bornés faisaient d'un saltimbanque comme Brassens, certes talentueux mais libre-penseur et se moquant éperdument du Catholicisme, leur maître à penser sur l'usage du latin dans la liturgie. Vraiment, ces gens sont prêts à toutes les abjections pour souiller leurs adversaires. Il doivent appeler cela le "débat démocratique" ! Bonne soirée à vous et bien amicalement. Je m'en vais car j'ai l'estomac qui me chatouille...
perceval2507
"(...) Le Père : Le latin ? Mais c’est notre langue maternelle, tout simplement. L’Eglise romaine est notre mère, elle veut rassembler tous ses enfants dans l’unité d’une même langue, quelle que soit leur nationalité." Voici qui résume bien vos propos cher ami Catholique et Français. Quant à l'ironie de G-Brassens sur son penchant pour le latin, nous sommes bien d'accord ! Cette formule n'est qu'…More
"(...) Le Père : Le latin ? Mais c’est notre langue maternelle, tout simplement. L’Eglise romaine est notre mère, elle veut rassembler tous ses enfants dans l’unité d’une même langue, quelle que soit leur nationalité." Voici qui résume bien vos propos cher ami Catholique et Français. Quant à l'ironie de G-Brassens sur son penchant pour le latin, nous sommes bien d'accord ! Cette formule n'est qu'un étendard pour certains modernistes, tel que kénose, pour rire des traditionnalistes et définitivement rayer, effacer, ridiculiser l'emploi du latin de toutes messes ! Le but étant, comme vous l'écrivez, de faire "évoluer" vers des interprétations douteuses les mots en fonction des modes etc... Bien amicalement.
Spina Christi 2
"Résurrection du Christ qu’il devient tabou d’évoquer (??????????????????????) aux oreilles de ceux qui voudraient vous obliger à effectuer un arrêt sur image sur le Christ soufrant en nous convoquant à s'en délecter sans fin -comme d’un film tel que « la Passion du Christ » selon Mel Gibson."

Tandis que vous, Kénose, restez le doigt appuyé sur la touche "avance rapide", voire même "chapitre …More
"Résurrection du Christ qu’il devient tabou d’évoquer (??????????????????????) aux oreilles de ceux qui voudraient vous obliger à effectuer un arrêt sur image sur le Christ soufrant en nous convoquant à s'en délecter sans fin -comme d’un film tel que « la Passion du Christ » selon Mel Gibson."

Tandis que vous, Kénose, restez le doigt appuyé sur la touche "avance rapide", voire même "chapitre suivant", ou encore carrément "stop" !!!!

Quel est votre problème, Kénose ??? Etes vous donc de ceux qui veulent abolir le Sacrifice Perpétuel ?
Cher ami Perceval2507, Georges Brassens était un libre penseur, pas Catholique pour un sou et ses raisons d'aimer le latin me paraissent très... déraisonnables. Pourtant, il me semble que nous n'avons rien gagné à la disparition du latin; dans mon enfance, bien que pas très riche, j'ai eu successivement, au fil des années de Catéchisme, plusieurs Missels : TOUS étaient BI-LINGUES, français-latin …More
Cher ami Perceval2507, Georges Brassens était un libre penseur, pas Catholique pour un sou et ses raisons d'aimer le latin me paraissent très... déraisonnables. Pourtant, il me semble que nous n'avons rien gagné à la disparition du latin; dans mon enfance, bien que pas très riche, j'ai eu successivement, au fil des années de Catéchisme, plusieurs Missels : TOUS étaient BI-LINGUES, français-latin (sur la même page !) AFIN que les fidèles, même les petites gens, puissent suivre la Messe... en LATIN. J'ajoute d'ailleurs que, même enfant, je comprenais parfaitement la Messe (car les bonnes dames catéchistes m'avait tout expliqué, avec patience) et je savais, comme mes camarades, mon "Pater Noster" et mon "Ave Maria" en français... et en latin ! Mais tout cela, c'était avant le déluge et la plupart des enfants que je vois maintenant ne comprennent même pas ce qui se passe à la Messe... en français et ne savent pas non plus leur Notre Père et leur Je vous Salue Marie... même en français. Par ailleurs, le latin avait d'énormes avantages dont, par exemple, ceux-ci, parmi une longue liste : jusqu'au Concile, un globe-trotter avait plus de facilité pour suivre sans difficulté aucune la Messe en latin, quelle que soit la langue parlée dans le pays où il se trouvait; j'ai même connu des gens cultivés qui communiquaient... en latin. Le latin avait aussi cet énorme avantage d'être une langue morte et donc figée; le sens des mots était beaucoup moins sujet aux interprétations douteuses ou carrément hérétiques, comme on le voit trop de nos jours avec des langues dont le sens des mots évolue selon les modes, le caprice des clercs, ou les endroits où elles sont parlées etc... etc...
Bereshit likes this.
perceval2507
Petit rappel à l'intention de ces kénoses dont les références juste cinématographiques, font qu'ils "osent tout" !!! La messe traditionnelle Chapitre et association Saint Louis-Marie Grignion de Montfort Un Pèlerin : Mon Père, qu’est-ce que la Messe ? Le Père : Le catéchisme en donne la signification suivante : “ la sainte messe est le sacrifice du Corps et du Sang de Jésus Christ, offert sur …More
Petit rappel à l'intention de ces kénoses dont les références juste cinématographiques, font qu'ils "osent tout" !!! La messe traditionnelle Chapitre et association Saint Louis-Marie Grignion de Montfort Un Pèlerin : Mon Père, qu’est-ce que la Messe ? Le Père : Le catéchisme en donne la signification suivante : “ la sainte messe est le sacrifice du Corps et du Sang de Jésus Christ, offert sur nos autels sous les espèces du pain et du vin, en mémoire du sacrifice de la Croix ” Le Pèlerin : Mais quelle est l’utilité de ce sacrifice ? Le Père : C’est une bien longue histoire : celle de l’homme, créature libre et intelligente, qui, par le péché se rebelle contre son créateur. Comme Dieu est parfait, le plus petit péché, du plus saint des hommes, lui apparaît comme un mal infini. Le Pèlerin : C’est pour cela, que, pour réparer un mal infini, il faut un acte, lui même parfait et infini ? Le Père : En effet, voici pourquoi Jésus Christ, fait homme, a voulu nous racheter par un sacrifice parfait, celui de la Croix. Le Pèlerin : Mais qui obligeait Dieu à effectuer cet acte ? Le Père : Mais personne ! il s’agit d’un acte parfaitement gratuit, émanant d’une personne infiniment aimante ! Le Pèlerin : Parlez moi maintenant de la liturgie de la messe. Elle ressemble si peu au repas de la Cène. Le Père : Au début, en effet, les tous premiers chrétiens se sont assemblés à la fin d’un repas pour la messe. Puis, des abus eurent lieu, et les chefs de l’Eglise, dont St Paul, dûrent réglementer la messe pour lui garder sa piété et le respect dû à Dieu. Ainsi, dès le IIIème siècle, la liturgie que nous connaissons était définie. Le Pèlerin : Pourquoi dit-on la messe en latin ? Le Père : Le latin ? Mais c’est notre langue maternelle, tout simplement. L’Eglise romaine est notre mère, elle veut rassembler tous ses enfants dans l’unité d’une même langue, quelle que soit leur nationalité. Le latin est le signe de notre unité. C’est ainsi depuis de nombreux siècles... Le Pèlerin : Mais qui comprend le latin aujourd’hui ? Le Père : Et bien … Dieu tout d’abord ! N’est-ce pas l’essentiel, puisque c’est à lui que l’on, s’adresse ? Le missel offre les traductions de toutes les prières de la messe. Le latin a par ailleurs de nombreux autres avantages : une langue différente de nos langues, consacrée par un usage plus que millénaire, n’est-ce pas un langage sacré, plus apte à célébrer le culte divin qu’une langue banalisée par l’usage courant ? Le Pèlerin : J’ai remarqué aussi que le prêtre nous tourne le dos à l’autel. Quelle en est la raison ? Le Père : C’est tout simple, et c’est très beau. Dès les origines, les chrétiens se sont tournés vers l’Orient pour prier. Ils ont vu, en effet, dans le soleil levant, le symbole du Christ ressuscité, et de son retour à la fin des temps. On a donc naturellement construit les églises de telle manière que les fidèles et le prêtre à l’autel soient tournés vers l’Orient. De cette manière, nous sommes tous tournés vers Dieu. Le Pèlerin : Et pourquoi communie-t-on à genoux ? Le Père : Par la communion, nous recevons Dieu en nous. Un être immense, que l’univers ne saurait contenir, plus grand que tous les rois, créateur des galaxies et de l’infiniment petit ! N’est-ce pas la moindre des choses de lui marquer un peut de respect ? C’est pourquoi, seul le prêtre dont les mains ont été consacrées, a le droit de le toucher de ses mains. Le Pèlerin : Comment suivre la messe dans un missel ? Le Père : un missel est composé de trois grandes parties : Le Temporal : ce sont les textes propres aux dimanches et jours de fête Le Sanctoral : ce sont les textes propres aux autres jours de l’année, chaque jour étant dédié à un saint. Le Commun : ce sont les textes communs à toutes les messes : le Kiriale (Kirie, Gloria, Sanctus et Agnus Dei) et d’autres textes (Credo, Pater et bien sûr le Canon). Pour suivre la messe dans son missel, il faut donc suivre le commun, puis, sauter aux textes du jour lorsqu’il y a lieu (Epître, Evangile, Offertoire …). C’est un exercice un peu difficile au début, mais on prend vite l’habitude ! Le Pèlerin : Je sens qu’il me reste beaucoup de rites à découvrir, beaucoup de mystères à approfondir, beaucoup de textes à méditer. Par quoi commencer ? Le Père : Eh bien, vivez au rythme de l’Eglise : allez à la messe chaque dimanche, mais aussi en semaine pour apprécier la liturgie de chaque jour. Ménagez vous des instants de silence et de recueillement pour lire votre missel, votre catéchisme. Oui, vivez au rythme de Dieu et de sa belle liturgie traditionnelle ! Pour en savoir plus, nous vous recommandons les ouvrages suivants : « La Messe commentée » Abbaye Notre Dame, 36220 FONTGOMBAULT Le missel de 1962 (autorisé par Rome) est disponible aux éditions Sainte Madeleine Tiré du carnet du Pèlerinage de Notre Dame de Chrétienté (Chartres 1998)
Kénose
@Catholique et Français

Salut Docteur ! Est ce que je vais bien aujourd'hui ? Con ! (avé l'accent du midi)

Au fait ! Nous sommes des frères ch'tis, si j'ai bien compris !?
"bla, bla, bla...j’ose dire. Résurrection du Christ qu’il devient tabou d’évoquer aux oreilles de ceux qui voudraient vous obliger à effectuer un arrêt sur image sur le Christ soufrant en nous convoquant à s'en délecter sans fin -comme d’un film tel que « la Passion du Christ » selon Mel Gibson. De quoi précède cet hystérie... bla, bla, bla..."

De fait, "les "cons", ça ose tout (dire), c'est …More
"bla, bla, bla...j’ose dire. Résurrection du Christ qu’il devient tabou d’évoquer aux oreilles de ceux qui voudraient vous obliger à effectuer un arrêt sur image sur le Christ soufrant en nous convoquant à s'en délecter sans fin -comme d’un film tel que « la Passion du Christ » selon Mel Gibson. De quoi précède cet hystérie... bla, bla, bla..."

De fait, "les "cons", ça ose tout (dire), c'est même à ça qu'on les reconnait !"
Kénose
La vie chrétienne est un chemin de résurrection qui passe par la croix, j’ose dire. Résurrection du Christ qu’il devient tabou d’évoquer aux oreilles de ceux qui voudraient vous obliger à effectuer un arrêt sur image sur le Christ soufrant en nous convoquant à s'en délecter sans fin -comme d’un film tel que « la Passion du Christ » selon Mel Gibson.

De quoi précède cet hystérie qui voudrait tel …More
La vie chrétienne est un chemin de résurrection qui passe par la croix, j’ose dire. Résurrection du Christ qu’il devient tabou d’évoquer aux oreilles de ceux qui voudraient vous obliger à effectuer un arrêt sur image sur le Christ soufrant en nous convoquant à s'en délecter sans fin -comme d’un film tel que « la Passion du Christ » selon Mel Gibson.

De quoi précède cet hystérie qui voudrait tel dans cet autre film « orange mécanique » que l’on maintienne par des prothèses, les yeux écarquillés d’Alex De Large, afin qu’il soit obligé de bien se trouver lobotomiser par telle ou telle scène de violence qu’on le force à regarder à l’en dégouter. Même hystérie que, celle qui voudrait vous faire absolument prendre surper-conscience, de -à quel point le Christ à souffert sur la croix. Super-conscience qui se vérifierait à l’instant T de recevoir la communion dans la bouche. Comme s’il ne s’agissait non pas -de boire une simple gorgée du sang du Christ en laissant véritablement s’incorporer cette grâce en nous, mais qu’il s’agissait de baigner dans un bain de sang divin.

Ça en arrive à ce point d’hystérie, que même ceux qui pourtant ne sont connus ni d’Ève ni d’Adam se voient soupçonner par l’intégriste T-radicaux, de mal communier, si ce n’est de communier au mal. Accusation systémiquement faites, par principe de précaution inquisitrice.

Pourtant, comme l'un de mes bons Pères « La Messe est la célébration de l’Eucharistie (Mystère Pascal) qui ne se vérifie pas qu’à l’instant T de recevoir l’Hostie en bouche, mais Mystère Pascal, qui a lieu d’être toute sa vie au quotidien en ce qui nous parait le plus ordinaire et le moins héroïque et qui touche à notre finitude la plus concrète.

Ordinaire, qu’accusent et essuient d’ennui, certains chrétiens qui d’une part prétendent -avoir une super-conscience hystérique de ce qui se joue lors de la Sainte Messe, mais qui portant avouent que « Sans le latin, la messe nous emmerde » reprenant à leur compte la réplique de Brassens. Voilà que le Sacrifice Saint sur la Croix auquel des intégristes t-radicaux ont super-conscience, leur devient emmerdant du simple fait qu’il ne soit plus célébré en Latin, puisque c’est là que tout se joue. Si l’on n’est pas là dans la religiosité qui vernit les surfaces et les faces !
Acedian and 2 more users like this.
Acedian likes this.
Le fuilet likes this.
iivari likes this.
Bereshit
La dégénérescence est telle que je ne me vois pas vous contredire ouvertement Sylvanus.Néanmoins profitons en pour faire une piqûre de rappel:

www.youtube.com/watch
Sylvanus
Très drôle il est vrai! Brassens se rie de ceux qui ne voient dans la messe que le côté "mystère magique" et rite "occulte" qui "envoute" venant d'une langue qu'ils ne comprennent pas, le latin. Bien peu nombreux d'ailleurs sont ceux des traditionnalistes qui connaissent, comprennent ou étudient le latin. Le mieux est souvent de ne rien comprendre, ça fait plus trip magique. Le plus authenthique …More
Très drôle il est vrai! Brassens se rie de ceux qui ne voient dans la messe que le côté "mystère magique" et rite "occulte" qui "envoute" venant d'une langue qu'ils ne comprennent pas, le latin. Bien peu nombreux d'ailleurs sont ceux des traditionnalistes qui connaissent, comprennent ou étudient le latin. Le mieux est souvent de ne rien comprendre, ça fait plus trip magique. Le plus authenthique serait de participer à des liturgies en araméen ou grec, mais ça n'a pas trop la cote du côté traditionnaliste.
bwailliez likes this.
Bereshit