Clicks2.3K

R. I. P.

siloe
1
Nous avons la profonde tristesse de vous faire part du rappel à Dieu, survenu le Vendredi 31 Août à 10H45 (UTC/GMT +5:30), de Soeur MARIE-REGINA CAZABON, à l'âge de 103 ans. Faite dire de Saintes …More
Nous avons la profonde tristesse de vous faire part du rappel à Dieu, survenu le Vendredi 31 Août à 10H45 (UTC/GMT +5:30), de Soeur MARIE-REGINA CAZABON, à l'âge de 103 ans.

Faite dire de Saintes Messes à son attention.

Soeur Marie-Régina a consacrée sa vie (depuis 1946) à soigner les lépreux de Pondicherry en Inde. Inlassablement elle oeuvra dans l'anonymat auprès des malades et des Dalits (intouchables), leur procurant soins et travail. Prions pour Soeur Marie-Regina q'elle soit accompagnée par la Très Sainte Mère de Dieu vers son SEIGNEUR.

Nous avions rencontrés la Soeur et sa communauté en 2008 dans la léproserie de Rawtakuppam (30 kms au N. de Pondy, sur la route de Madras), Cette rencontre changea notre vie.

" J'irai la voir un jour .... au ciel dans ma patrie,
Oui j'irai voir Marie,
Ma joie et mon amour.

J'irai la voir un jour,
C'est le cri d'espérance
Qui calme ma souffrance
Au terrestre séjour". ,
siloe
« C'EST L'ESPRIT QUI VIVIFIE » (2CO 3,6)

« L'eau que je lui donnerai deviendra en lui source jaillissante pour la vie éternelle » (Jn 4,14). C'est une eau toute nouvelle, vivante et jaillissante, jaillissant pour ceux qui en sont dignes. Pour quelle raison le don de l'Esprit est-il appelé une « eau » ? C'est parce que l'eau est à la base de tout ; parce que l'eau produit la végétation et la vie …More
« C'EST L'ESPRIT QUI VIVIFIE » (2CO 3,6)

« L'eau que je lui donnerai deviendra en lui source jaillissante pour la vie éternelle » (Jn 4,14). C'est une eau toute nouvelle, vivante et jaillissante, jaillissant pour ceux qui en sont dignes. Pour quelle raison le don de l'Esprit est-il appelé une « eau » ? C'est parce que l'eau est à la base de tout ; parce que l'eau produit la végétation et la vie ; parce que l'eau descend du ciel sous forme de pluie ; parce que, tombant sous une seule forme, elle agit pourtant de façon multiforme... Elle est différente dans le palmier, différente dans la vigne, elle se fait toute à tous. Elle n'a qu'une seule manière d'être, et elle n'est pas différente d'elle-même. La pluie ne se transforme pas quand elle descend ici ou là mais, en s'adaptant à la constitution des êtres qui la reçoivent, elle produit en chacun ce qui lui convient.
L'Esprit Saint agit ainsi. Il a beau être un, simple et indivisible, « il distribue ses dons à chacun, selon sa volonté » (1Co 12,11). De même que le bois sec, associé à l'eau, produit des bourgeons, de même l'âme qui vivait dans le péché, mais que la pénitence rend capable de recevoir le Saint Esprit, porte des fruits de justice. Bien que l'Esprit soit simple, c'est lui, sur l'ordre de Dieu et au nom du Christ, qui anime de nombreuses vertus.
Il emploie la langue de celui-ci au service de la sagesse ; il éclaire par la prophétie l'âme de celui-là ; il donne à un autre le pouvoir de chasser les démons ; à un autre encore celui d'interpréter les divines Écritures. Il fortifie la chasteté de l'un, il enseigne à un autre l'art de l'aumône, il enseigne à celui-ci le jeûne et l'ascèse, à un autre il enseigne à mépriser les intérêts du corps, il prépare un autre encore au martyre. Différent chez les différents hommes, il n'est pas différent de lui-même, ainsi qu'il est écrit : « Chacun reçoit le don de manifester l'Esprit en vue du bien de tous » (1Co 12,7).

Saint Cyrille de Jérusalem (313-350)