Clicks2.2K

Une fausse religion mène à la folie

Ericminurne
26
Cependant voilà d'innombrables années que le public fut alerté. Il suffit de réécouter Monseigneur Lefebvre: youtu.be/nKJLGqvNVUwMore
Cependant voilà d'innombrables années que le public fut alerté. Il suffit de réécouter Monseigneur Lefebvre:
youtu.be/nKJLGqvNVUw
perceval2507
Tonino :" (...)Qui etes vous?
Vous êtes complètement a la ramasse." Dixit un sédévac !
Tonino
Marie Laurence:
"La fidélité à l’Eglise passe, dans ces temps de crise pour la FSSPX et l’Eglise, par la fidélité à la pensée de son fondateur. S’en écarter, c’est prendre des chemins qui ont montré qu’ils sont une voie de mort"

Il faut etre normal pour écrire un truc pareil?
Ce n'est pas signe d'un sectarisme aveugle?
Tonino
Lisez Paul... vous écrivez comme un protestant qui nie le magistère de L’Église et qui interprète les saintes écritures a sa guise.
Qui seriez vous pour avoir a reprendre le pape regle de la foi sur terre a qui NSJC a promis que sa foi ne défaillira point?
Qui etes vous?
Vous êtes complètement a la ramasse.
perceval2507
Encore une fois, lisez Paul... Reconnaître l'autorité d'un Pape ( même si l'on peut et doit le reprendre respectueusement en cas d'erreur dogmatique > exple , la mise en place , coûte que coûte, du syncrétisme dans l'Église depuis Vatican 2) n'est pas schismatique contrairement aux sédévacantistes qui rompent sciemment le lien entre cette autorité du reste de l'assemblée des fidèles. Bonne …More
Encore une fois, lisez Paul... Reconnaître l'autorité d'un Pape ( même si l'on peut et doit le reprendre respectueusement en cas d'erreur dogmatique > exple , la mise en place , coûte que coûte, du syncrétisme dans l'Église depuis Vatican 2) n'est pas schismatique contrairement aux sédévacantistes qui rompent sciemment le lien entre cette autorité du reste de l'assemblée des fidèles. Bonne journée.
Tonino
Bonne journée.
Tonino
@perceval2507
J'en deduis que tout ceux qui remette en cause les prérogatives des souverains pontifes "ont toujours été reconnus comme schismatiques par L’Église catholique" cf Pie IX et que "les fils dévoués du Pape sont ceux qui obéissent à sa parole et le suivent en tout," cf St Pie X.
perceval2507
@Tonino: "...Enfin, je garde très fermement et je garderai jusqu'à mon dernier soupir la foi des Pères sur le charisme certain de la vérité qui est, qui a été et qui sera toujours "dans la succession de l'épiscopat depuis les apôtres", non pas pour qu'on tienne ce qu'il semble meilleur et plus adapté à la culture de chaque âge de pouvoir tenir, mais pour que "jamais on ne croie autre chose, ni …More
@Tonino: "...Enfin, je garde très fermement et je garderai jusqu'à mon dernier soupir la foi des Pères sur le charisme certain de la vérité qui est, qui a été et qui sera toujours "dans la succession de l'épiscopat depuis les apôtres", non pas pour qu'on tienne ce qu'il semble meilleur et plus adapté à la culture de chaque âge de pouvoir tenir, mais pour que "jamais on ne croie autre chose, ni qu'on ne comprenne autrement la vérité absolue et immuable prêchée depuis le commencement par les apôtres..." (Aussi de Saint Pie X ... ) Maintenant, vous comprenez la nuance Tonino ? Sinon, j'ai encore Saint Paul...
saint nilus prier pour nous likes this.
perceval2507
@Tonino. SAINT PIE X (allocution au consistoire , 27 mai 1914) 1914 ! Vous en déduisez quoi ?
Tonino
@perceval2507

"Si jamais vous rencontriez des gens qui se vantent d'être croyants, dévoués au Pape, et veulent être catholiques mais considéreraient comme la plus grande insulte d'être appelés cléricaux, dites solennellement que les fils dévoués du Pape sont ceux qui obéissent à sa parole et le suivent en tout, non ceux qui étudient les moyens d'éluder ses ordres ou de l'obliger par des …More
@perceval2507

"Si jamais vous rencontriez des gens qui se vantent d'être croyants, dévoués au Pape, et veulent être catholiques mais considéreraient comme la plus grande insulte d'être appelés cléricaux, dites solennellement que les fils dévoués du Pape sont ceux qui obéissent à sa parole et le suivent en tout, non ceux qui étudient les moyens d'éluder ses ordres ou de l'obliger par des instances dignes d'une meilleure cause à des exemptions ou des dispenses d'autant plus douloureuses qu'elles causent plus de mal et de scandale".

SAINT PIE X (allocation au consistoire, 27 mai 1914)
Tonino
Vous êtes des libéraux qui ne voulez pas mener le combat de la foi.
C'est vous les hypocrites.
perceval2507
tonino : " Mgr Lefebvre n'est pas resté fidèle à l'Eglise" ??????
perceval2507
"SERMENT ANTIMODERNISTE
...je reçois sincèrement la doctrine de la foi transmise des apôtres jusqu'à nous toujours dans le même sens et dans la même interprétation par les pères orthodoxes ; pour cette raison, je rejette absolument l'invention hérétique de l'évolution des dogmes, qui passeraient d'un sens à l'autre, différent de celui que l'Eglise a d'abord professé...."
Il y a dans la posit…More
"SERMENT ANTIMODERNISTE
...je reçois sincèrement la doctrine de la foi transmise des apôtres jusqu'à nous toujours dans le même sens et dans la même interprétation par les pères orthodoxes ; pour cette raison, je rejette absolument l'invention hérétique de l'évolution des dogmes, qui passeraient d'un sens à l'autre, différent de celui que l'Eglise a d'abord professé...."
Il y a dans la position sédévacantiste une hypocrisie détestable, qui consiste à exagérer les prérogatives du Pape... Pour mieux rejeter le Pape ! Il fait du Pape " la règle vivante et prochaine de la foi " sans restriction; mais ne croyez pas qu'il suit cette règle; ce n'est que pour mieux rejeter le Pape qu'il affirme cela. (...) Saint Paul enseigne clairement que l'on doit rejeter les nouveautés d'aujourd'hui si elle s'opposent à "ce qui a été reçu" (Gal. 1. 8-10).
Roy-XXIII and one more user like this.
Roy-XXIII likes this.
Spina Christi 2 likes this.
One more comment from perceval2507
perceval2507
SERMENT ANTIMODERNISTE
Motu proprio Sacrorum antistitum,
1er septembre 1910, promulgué par le pape Saint Pie X
Moi, N..., j'embrasse et reçois fermement toutes et chacune des vérités qui ont été définies, affirmées et déclarées par le magistère infaillible de l'Eglise, principalement les chapitres de doctrine qui sont directement opposés aux erreurs de ce temps.
- Et d'abord, je professe …
More
SERMENT ANTIMODERNISTE
Motu proprio Sacrorum antistitum,
1er septembre 1910, promulgué par le pape Saint Pie X
Moi, N..., j'embrasse et reçois fermement toutes et chacune des vérités qui ont été définies, affirmées et déclarées par le magistère infaillible de l'Eglise, principalement les chapitres de doctrine qui sont directement opposés aux erreurs de ce temps.
- Et d'abord, je professe que Dieu, principe et fin de toutes choses, peut être certainement connu, et par conséquent aussi, démontré à la lumière naturelle de la raison "par ce qui a été fait" Rm 1,20 , c'est-à-dire par les œuvres visibles de la création, comme la cause par les effets.
- Deuxièmement, j'admets et je reconnais les preuves extérieures de la Révélation, c'est-à-dire les faits divins, particulièrement les miracles et les prophéties comme des signes très certains de l'origine divine de la religion chrétienne et je tiens qu'ils sont tout à fait adaptés à l'intelligence de tous les temps et de tous les hommes, même ceux d'aujourd'hui.
- Troisièmement, je crois aussi fermement que l'Eglise, gardienne et maîtresse de la Parole révélée, a été instituée immédiatement et directement par le Christ en personne, vrai et historique, lorsqu'il vivait parmi nous, et qu'elle a été bâtie sur Pierre, chef de la hiérarchie apostolique, et sur ses successeurs pour les siècles.
- Quatrièmement, je reçois sincèrement la doctrine de la foi transmise des apôtres jusqu'à nous toujours dans le même sens et dans la même interprétation par les pères orthodoxes ; pour cette raison, je rejette absolument l'invention hérétique de l'évolution des dogmes, qui passeraient d'un sens à l'autre, différent de celui que l'Eglise a d'abord professé. Je condamne également toute erreur qui substitue au dépôt divin révélé, confié à l'Epouse du Christ, pour qu'elle garde fidèlement, une invention philosophique ou une création de la conscience humaine, formée peu à peu par l'effort humain et qu'un progrès indéfini perfectionnerait à l'avenir.
- Cinquièmement, je tiens très certainement et professe sincèrement que la foi n'est pas un sentiment religieux aveugle qui émerge des ténèbres du subconscient sous la pression du cœur et l'inclination de la volonté moralement informée, mais qu'elle est un véritable assentiment de l'intelligence à la vérité reçue du dehors, de l'écoute, par lequel nous croyons vrai, à cause de l'autorité de Dieu souverainement véridique, ce qui a été dit, attesté et révélé par le Dieu personnel, notre Créateur et notre Seigneur.
Je me soumets aussi, avec la révérence voulue, et j'adhère de tout mon cœur à toutes les condamnations, déclarations, prescriptions, qui se trouvent dans l'encyclique Pascendi (3475-3500) et dans le décret Lamentabili 3401- 3466, notamment sur ce qu'on appelle l'histoire des dogmes.
De même, je réprouve l'erreur de ceux qui affirment que la foi proposée par l'Eglise peut être en contradiction avec l'histoire, et que les dogmes catholiques, au sens où on les comprend aujourd'hui, ne peuvent être mis d'accord avec une connaissance plus exacte des origines de la religion chrétienne.
Je condamne et rejette aussi l'opinion de ceux qui disent que le chrétien savant revêt une double personnalité, celle du croyant et celle de l'historien, comme s'il était permis à l'historien de tenir ce qui contredit la foi du croyant, ou de poser des prémices d'où il suivra que les dogmes sont faux ou douteux, pourvu que ces dogmes ne soient pas niés directement.
Je réprouve également la manière de juger et d'interpréter l'Ecriture sainte qui, dédaignant la tradition de l'Eglise, l'analogie de la foi et les règles du Siège apostolique, s'attache aux inventions des rationalistes et adopte la critique textuelle comme unique et souveraine règle, avec autant de dérèglement que de témérité.
Je rejette en outre l'opinion de ceux qui tiennent que le professeur des disciplines historico-théologiques ou l'auteur écrivant sur ces questions doivent d'abord mettre de côté toute opinion préconçue, à propos, soit de l'origine surnaturelle de la tradition catholique, soit de l'aide promise par Dieu pour la conservation éternelle de chacune des vérités révélées ; ensuite, que les écrits de chacun des Pères sont à interpréter uniquement par les principes scientifiques, indépendamment de toute autorité sacrée, avec la liberté critique en usage dans l'étude de n'importe quel document profane.

Enfin, d'une manière générale, je professe n'avoir absolument rien de commun avec l'erreur des modernistes qui tiennent qu'il n'y a rien de divin dans la tradition sacrée, ou, bien pis, qui admettent le divin dans un sens panthéiste, si bien qu'il ne reste plus qu'un fait pur et simple, à mettre au même niveau que les faits de l'histoire : les hommes par leurs efforts, leur habileté, leur génie continuant, à travers les âges, l'enseignement inauguré par le Christ et ses apôtres.
Enfin, je garde très fermement et je garderai jusqu'à mon dernier soupir la foi des Pères sur le charisme certain de la vérité qui est, qui a été et qui sera toujours "dans la succession de l'épiscopat depuis les apôtres", non pas pour qu'on tienne ce qu'il semble meilleur et plus adapté à la culture de chaque âge de pouvoir tenir, mais pour que "jamais on ne croie autre chose, ni qu'on ne comprenne autrement la vérité absolue et immuable prêchée depuis le commencement par les apôtres.

Toutes ces choses, je promets de les observer fidèlement, entièrement et sincèrement, et de les garder inviolablement, sans jamais m'en écarter ni en enseignant ni de quelque manière que ce soit dans ma parole et dans mes écrits. J'en fais le serment ; je le jure. Qu'ainsi Dieu me soit en aide et ces saints Evangiles.
Spina Christi 2 likes this.
natale07
Voilà ce que tu dois rappeler, en déclarant solennellement devant Dieu qu’il faut bannir les querelles de mots : elles ne servent à rien, sinon à perturber ceux qui les écoutent.(2 Tm2,16)
shazam likes this.
Tonino
"En effet, tous ceux qui résistent obstinément aux Prélats légitimes de l’Eglise, spécialement au Souverain Pontife, et refusent d’exécuter leurs ordres , ne reconnaissant pas leur dignité, ont toujours été reconnus comme schismatiques par l’Eglise catholique."
Pie IX (Encyclique Quartus supra)
natale07 likes this.
Tonino
@perceval2507
Les textes que vous citez dans le post ci-dessous ne valide en rien la position de Msg Lefebvre.
perceval2507
@Tonino: Saint Paul enseigne clairement que l'on doit rejeter les nouveautés d'aujourd'hui si elle s'opposent à "ce qui a été reçu" (Gal. 1. 8-10). C'est encore par fidélité au magistère des Papes depuis Saint Pierre, qu'on doit rejeter les nouveautés des Papes récents, dans la mesure où elles s'opposent à ce magistère passé et constant. Et cette référence au magistère passé est explicitement …More
@Tonino: Saint Paul enseigne clairement que l'on doit rejeter les nouveautés d'aujourd'hui si elle s'opposent à "ce qui a été reçu" (Gal. 1. 8-10). C'est encore par fidélité au magistère des Papes depuis Saint Pierre, qu'on doit rejeter les nouveautés des Papes récents, dans la mesure où elles s'opposent à ce magistère passé et constant. Et cette référence au magistère passé est explicitement enseigné par Saint Vincent de Lérins :" Que faire si une nouvelle contagion essaye d'infecter non seulement une partie de l'Eglise, mais le tout ? C'est alors qu'il faut s'attacher à l'antiquité, qui ne peut plus être séduite par les fraudes et nouveautés d'aujourd'hui." ( Commonitorium, 3) "
Spina Christi 2 likes this.
perceval2507
One more comment from perceval2507
perceval2507
@Tonino.
Relations entre Mgr Lefebvre et Rome

.
Mgr Lefebvre: nous n'avons pas la même façon de concevoir la réconciliation.

.

Nous n'avons pas la même façon de concevoir la réconciliation. Le Cardinal Ratzinger la voit dans le sens de nous réduire, de nous ramener à Vatican II. Nous, nous la voyons comme un retour de Rome à la Tradition. On ne s'entend pas. C'est un dialogue de sourds. Je ne …More
@Tonino.
Relations entre Mgr Lefebvre et Rome

.
Mgr Lefebvre: nous n'avons pas la même façon de concevoir la réconciliation.

.

Nous n'avons pas la même façon de concevoir la réconciliation. Le Cardinal Ratzinger la voit dans le sens de nous réduire, de nous ramener à Vatican II. Nous, nous la voyons comme un retour de Rome à la Tradition. On ne s'entend pas. C'est un dialogue de sourds. Je ne peux pas beaucoup parler d'avenir, car le mien est derrière moi. Mais si je vis encore un peu, et en supposant que d'ici a un certain temps Rome fasse un appel, qu'on veuille nous revoir, reprendre langue, à ce moment-là, c'est moi qui poserai les conditions.

.

Je n'accepterai plus d'être dans la situation où nous nous sommes trouvés lors des colloques. C'est fini. Je poserai la question au plan doctrinal : « Est-ce que vous êtes d'accord avec les grandes encycliques de tous les papes qui vous ont précédés ? Est-ce que vous êtes d'accord avec QuantaCura de Pie IX, Immortale Dei, Libertas Praestantissimum de Léon XIII, Pascendi de Pie X, QuasPrimas de Pie XI, Humani generis de Pie XII ?

.

Est-ce que vous êtes en pleine communion avec ces papes et avec leurs affirmations ? Est-ce que vous acceptez encore le serment antimoderniste ? Est-ce que vous êtes pour le règne social de Notre Seigneur Jésus-Christ ? Si vous n'acceptez pas la doctrine de vos prédécesseurs, il est inutile de parler. Tant que vous n'aurez pas accepté de reformer le Concile, en considérant la doctrine de ces papes qui vous ont précédé, il n'y a pas de dialogue possible. C'est inutile ».

.
Les positions seraient ainsi plus claires.

.

Ce n'est pas une petite chose qui nous oppose. II ne suffit pas qu'on nous dise : « Vous pouvez dire la messe ancienne, mais il faut accepter cela [le Concile] ». Non, ce n'est pas que cela (la messe) qui nous oppose, c'est la doctrine. C'est clair.
.

C'est ce qui est grave chez dom Gérard et c'est ce qui l'a perdu. Dom Gérard n'a toujours vu que la liturgie et la vie monastique. II ne voit pas clairement les problèmes théologiques du Concile, de la liberté religieuse. Il ne voit pas la malice de ces erreurs. Il n'a jamais été très soucieux de cela. Ce qui le touchait, c'était la réforme liturgique, la réforme des monastères bénédictins. Il est parti de Tournay en disant : " je ne peux pas accepter cela". Alors, il a reformé une communauté de moines avec la liturgie, dans la pensée bénédictine. Très bien, c'était magnifique. Mais je pense qu'il n'a pas suffisamment mesuré que ces reformes qui l'avaient amené à quitter son monastère étaient la conséquence des erreurs qui sont dans le Concile. Pourvu qu'on lui accorde ce qu'il cherchait, cet esprit monastique et la liturgie traditionnelle, il a ce qu'il veut et le reste lui est indifférent. Mais il tombe dans un piège, car les autres n'ont rien cédé sur ces faux principes.

.

C'est dommage, car cela fait tout de même soixante moines, dont une vingtaine de prêtres et trente moniales. II y a presque une centaine de jeunes qui sont là, complètement désemparés et dont les familles sont inquiètes ou même divisées.
.

C'est désastreux.

.

† Marcel LEFEBVRE

.
source: « Je poserai mes conditions a une reprise éventuelle des colloques avec Rome » dans Fideliter n° 66 (septembre-octobre 1988), p. 12-14.
Bien mais alors ils était tous d"accord d'envoyez l'Eglise de notre Seigneur aux ORTIES ?
Tonino
@saint nilus prier pour nous
C'est faux Msg Lefebvre n'est pas resté fidèle a L’Église.
Vous ne trouverez pas un texte d’Église datant de plus de 60 ans qui validerait la position théologique de lui et de sa fraternité.
Si je comprend bien Mr. Tonino Mrs Lefebvre restant fidèle a l'église et la messe ,d'avant Vatican II ,était dans la folie .Depuis Jésus Christ et jusqu'à Vatican II sa en fait un monde de fous ?
Tonino
@francefidele
Le bon Dieu par sa parole et ses enseignements me rend libre de tout mondanisme.
Je préfère au qu'en dira t'on le qu'en dira Dieu si vous voyez ce que je veux dire.
Tonino
Jésus dit donc aux Juifs qui avaient cru en lui : « Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ;
Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. »
fr.wikisource.org/wiki/%C3%89vangile_s…
francefidele
Monsieur Tonino ... vous êtes lourd et vulgaire . Vous desservez bien votre cause.
Tonino
D'ailleurs le Lefebvrisme lui mème mène a la folie