Clicks1.3K

GILETS JAUNES : UN POLICIER MET EN CAUSE LE GOUVERNEMENT

La maçonnerie est l'arme des Luthériens ,protestant anti Catholique ,ils non jamais avaler le Concile de TRENTE ,d'ou les guerres de "religions" et la révolution et aujourd'hui le triste Concile Vatican II ,j'espère que leur "gloire" sera de coute durée ,leur chef les attend .
La Démoncratie: on fait croire aux esclaves qu'ils ont voix au chapitre en élisant les valets de leurs maîtres. Après les élections, les maîtres et leurs valets font ce qu'ils veulent.
Ce n'est que par les Cœurs de Jésus et de Marie que nous pourrons être délivrés de ces griffes infernales.
Ceci dit, j'ai bien aimé la finale.
gerard57
Les donneurs d'ordre doivent être punis. Les haut-gradés sont souvent des franc-maçons, et c'est eux qui oppriment aussi les petits policiers se suicident. Tous ces haut-gradés, préfets et autres fonctionnaires haut placés dans d'autres ministères aussi (armée, éducation nationale, intérieur, etc.) doivent être éliminés comme autant de nuisibles, avec les politiques et les "fraternelles" …More
Les donneurs d'ordre doivent être punis. Les haut-gradés sont souvent des franc-maçons, et c'est eux qui oppriment aussi les petits policiers se suicident. Tous ces haut-gradés, préfets et autres fonctionnaires haut placés dans d'autres ministères aussi (armée, éducation nationale, intérieur, etc.) doivent être éliminés comme autant de nuisibles, avec les politiques et les "fraternelles" maçonniques.
gerard57 and 3 more users like this.
gerard57 likes this.
Gallo-Romain likes this.
durdur bis shares this.
durdur bis
crocodile likes this.
shazam
Courageux policier... Un homme d'honneur.
crocodile likes this.
Il y a fort à parier que les loges soient bien présentes au sein de l'armée, de la gendarmerie et de la police...
gerard57 and one more user like this.
gerard57 likes this.
Olivier L likes this.
Mon arrière-grand père, colonel instructeur à Saint Cyr, a été fiché par Combes, car catholique. A la veille de la Révolution il y avait une multitude de loges militaires
"...A la veille de la Révolution il y avait une multitude de loges militaires..." : c'est parfaitement exact et même un élément capital des évènements de 1789 à 1792, beaucoup trop négligé : l'armée était complètement gangrénée par la maçonnerie; elle était probablement le corps le plus gangrené de toute la société française pré-révolutionnaire ! Cette lèpre maçonnique s'était propagée plus …More
"...A la veille de la Révolution il y avait une multitude de loges militaires..." : c'est parfaitement exact et même un élément capital des évènements de 1789 à 1792, beaucoup trop négligé : l'armée était complètement gangrénée par la maçonnerie; elle était probablement le corps le plus gangrené de toute la société française pré-révolutionnaire ! Cette lèpre maçonnique s'était propagée plus rapidement dans l'armée à cause des nombreux changements de garnison des officiers accélérant la propagandes des sectes, à cause de la relative oisiveté dans les garnisons et aussi à cause de l'énivrement provoqué par la toute récente révolte d'Amérique à laquelle beaucoup avaient participé. L'abbé Augustin Barruel a été le témoin oculaire privilégié de cette infestation; à ma connaissance, c'est lui qui en parle le mieux et son témoignage (il a vu ces choses de ses yeux !) est proprement ahurissant, stupéfiant ! Beaucoup d'évènements des premières années de la Révolution n'auraient pas eu le cours que nous savons sans le rôle essentiel de l'armée (retournement des Gardes Françaises, conduite incompréhensible des militaires pendant l'épisode de Varennes en juin 1791, liste interminable d'officiers généraux ou supérieurs de l'Ancien Régime retournés dès les débuts de la Révolution etc... etc...)
ne nous laissez pas succomber and 2 more users like this.
Roy-XXIII likes this.
AveMaria44 likes this.
Oui, un très bon rappel, je ne sais pas dans quel ouvrage l'abbé Barruel parle de cela, mais je fais confiance à votre mémoire.
"Mémoires du Jacobinisme" réédité à plusieurs reprises : 2 tomes disponibles ICI. J'ai longtemps hésité à le lire car il est constamment critiqué par les bien-pensants. De fait, j'ai eu tort et la lecture de ce livre écrit par un témoin perspicace de la pré-révolution est absolument essentielle pour la compréhension des évènements; les quelques erreurs factuelles dont se sont servis ses …More
"Mémoires du Jacobinisme" réédité à plusieurs reprises : 2 tomes disponibles ICI. J'ai longtemps hésité à le lire car il est constamment critiqué par les bien-pensants. De fait, j'ai eu tort et la lecture de ce livre écrit par un témoin perspicace de la pré-révolution est absolument essentielle pour la compréhension des évènements; les quelques erreurs factuelles dont se sont servis ses détracteurs pour le dénigrer proviennent du fait qu'il a été écrit à chaud (en 1796 je crois), sans le recul du temps nécessaire et depuis l'étranger où l'auteur était exilé (ce qui rendait les vérifications impossibles). Mais, je le répète : c'est un livre capital sur les origines de la Révolution; toute personne qui s'y intéresse doit absolument l'avoir lu.
@Catholique et Français Merci pour votre précision, oui effectivement c'est un ouvrage fondamental.
Roy-XXIII
« En France, Louis XVI marcha à la mort au milieu de 60000 hommes armés, qui n’eurent pas un coup de fusil pour Santerre : pas une voix ne s’éleva pour l’infortuné monarque, et les provinces furent aussi muettes que la capitale. On se serait exposé, disait-on. Français ! si vous trouvez cette raison bonne, ne parlez pas tant de votre courage, ou convenez que vous l’employez bien mal. L’…More
« En France, Louis XVI marcha à la mort au milieu de 60000 hommes armés, qui n’eurent pas un coup de fusil pour Santerre : pas une voix ne s’éleva pour l’infortuné monarque, et les provinces furent aussi muettes que la capitale. On se serait exposé, disait-on. Français ! si vous trouvez cette raison bonne, ne parlez pas tant de votre courage, ou convenez que vous l’employez bien mal. L’indifférence de l’armée ne fut pas moins remarquable. Elle servit les bourreaux de Louis XVI bien mieux qu’elle ne l’avait servi lui-même, car elle l’avait trahi. On ne vit pas de sa part le plus léger témoignage de mécontentement.»
Joseph de Maistre, Considérations sur la France (1796).
Roy-XXIII
« Chaque goutte du sang de Louis XVI en coûtera des torrents à la France » Joseph de Maistre, 1796
Catholique et Français and one more user like this.
Catholique et Français likes this.
L'indifférence de l'armée prouve qu'elle avait le cerveau bien lavé par les idées nouvelles, tout comme une grande partie de la noblesse. Elle a trahi le roi, et par cela même la patrie, la France.
Roy-XXIII likes this.
Oui, c'est vrai, cher "Roy-XXIII", Louis XVI fut assassiné à Paris dans le silence le plus total. Mais je crois que Joseph de Maistre, qui n'était pas présent, se trompe beaucoup sur son interprétation de ce silence. J'ai lu plusieurs récits de témoins parisiens de l'évènement : il y eut bien une ou deux tentatives courageuses pour sauver le roi sur le parcours depuis le Temple (dont celle du …More
Oui, c'est vrai, cher "Roy-XXIII", Louis XVI fut assassiné à Paris dans le silence le plus total. Mais je crois que Joseph de Maistre, qui n'était pas présent, se trompe beaucoup sur son interprétation de ce silence. J'ai lu plusieurs récits de témoins parisiens de l'évènement : il y eut bien une ou deux tentatives courageuses pour sauver le roi sur le parcours depuis le Temple (dont celle du Baron de Batz); elles tournèrent court à cause de l'énorme présence de forces de l'ordre depuis le Temple jusqu'à la place Louis XV. Plus encore, les parisiens du temps, pour lesquels le roi était l'équivalent du pape pour un catholique contemporain, étaient sidérés et littéralement paralysés de stupéfaction et d'horreur devant cet événement inouï, croyant presque que le ciel allait leur tomber sur la tête après une telle abomination ! Les témoignages sur ce point sont très impressionnants et la lâcheté en est absente, contrairement à la sidération. La souris surprise par le serpent ! D'ailleurs, beaucoup de gens furent très étonnés de la condamnation à mort sans aucun sursis, l'opinion publique étant encore persuadée deux jours avant que Louis XVI garderait sa tête.
Roy-XXIII likes this.
Roy-XXIII
Je pense cher Catholique et Français que Joseph de Maistre (par les mots qui suivent) ne prétende pas le contraire : « Enfin, jamais un plus grand crime n’appartint (à la vérité avec une foule de gradations) à un plus grand nombre de coupables. Il faut encore faire une observation importante : c’est que tout attentat commis contre la souveraineté, au nom de la nation, est toujours plus ou …More
Je pense cher Catholique et Français que Joseph de Maistre (par les mots qui suivent) ne prétende pas le contraire : « Enfin, jamais un plus grand crime n’appartint (à la vérité avec une foule de gradations) à un plus grand nombre de coupables. Il faut encore faire une observation importante : c’est que tout attentat commis contre la souveraineté, au nom de la nation, est toujours plus ou moins un crime national ; car c’est toujours plus ou moins la faute de la Nation, si un nombre quelconque de factieux s’est mis en état de commettre le crime en son nom. Ainsi, tous les Français, sans doute, n’ont pas voulu la mort de Louis XVI ; mais l’immense majorité du peuple a voulu, pendant plus de deux ans, toutes les folies, toutes les injustices, tous les attentats qui amenèrent la catastrophe du 21 janvier.»

Il me semble, cher "@Roy-XXIII", pour résumer et condenser au maximum que la Révolution Française est la punition de la Monarchie (et non du peuple !) qui a refusé catégoriquement de saisir les Armes que le Ciel lui tendait depuis 1689 pour résister victorieusement à la barbarie qui montait (protestantisme, "Lumières", philosophisme, franc-maçonnerie, cupidité...) et pour amener la France à un …More
Il me semble, cher "@Roy-XXIII", pour résumer et condenser au maximum que la Révolution Française est la punition de la Monarchie (et non du peuple !) qui a refusé catégoriquement de saisir les Armes que le Ciel lui tendait depuis 1689 pour résister victorieusement à la barbarie qui montait (protestantisme, "Lumières", philosophisme, franc-maçonnerie, cupidité...) et pour amener la France à un degré de Gloire (surtout surnaturelle) absolument prodigieux... Affirmer que "l’immense majorité du peuple a voulu, pendant plus de deux ans, toutes les folies, toutes les injustices, tous les attentats qui amenèrent la catastrophe du 21 janvier." me semble absolument scandaleux et totalement contraire à la réalité des faits; contrairement à la propagande que l'on nous sert malignement depuis deux siècles, le peuple de France n'a pas voulu, ni même "permis" la catastrophe. Je peux le prouver par mille exemples. Accuser le peuple est une honte et une infamie quand c'est la tête qui est seule responsable ! Comme si l'on accusait le peuple catholique de 1960 de la catastrophe de Vatican II !!!
Oui, il y a eut sans doute un effet "surprise". Et puis la Nation était majoritairement royaliste, mais c'est au nom d'une autre Nation que la condamnation a été prononcé, avec les complicités que l'on connait.
Roy-XXIII likes this.
En revanche, là où Joseph de Maistre a entièrement raison, c'est lorsqu'il a été l'un des premiers à affirmer que la Révolution Française n'avait pas une (ou des) cause(s) humaine(s) mais surnaturelle(s).
Roy-XXIII likes this.
Roy-XXIII
Malgré Foi et Courage ... Le Peuple Catholique Vendéen ne paya t'il pas le Prix de (pour) son réveil trop tardif ?
Son réveil fut dû à la conscription, il fallait, en plus, aller verser son sang pour défendre la république régicide et anticatholique. La Vendée a payé cher, mais les soutiens qui devaient être là ont aussi faillis (Noirmoutiers). Et puis elle s'est fait avoir par Napoléon. Napoléon le Messie de la révolution, le tueur de Pape....
Il me semble que ce n'est absolument pas le rôle de la Police française ou de l'Armée française de foutre ce régime à la poubelle pour sauver la Patrie; en France du moins, une telle action est à juste titre mal accueillie, suspectée et finalement néfaste au peuple (Bonaparte, Boulangisme, "Pustch" d'Alger...); ce boulot ingrat revient aux civils et SEULEMENT aux civils, lorsqu'ils seront réel…More
Il me semble que ce n'est absolument pas le rôle de la Police française ou de l'Armée française de foutre ce régime à la poubelle pour sauver la Patrie; en France du moins, une telle action est à juste titre mal accueillie, suspectée et finalement néfaste au peuple (Bonaparte, Boulangisme, "Pustch" d'Alger...); ce boulot ingrat revient aux civils et SEULEMENT aux civils, lorsqu'ils seront réellement organisés... s'ils le sont un jour, car l'absence de Dieu et de son Oint se font cruellement et de plus en plus sentir; peut-être Notre-Dame aura-t-Elle Pitié... Cependant, au moment où l'aiguille du destin hésitera entre les deux versants, il sera alors nécessaire et absolument indispensable que Police et Armée françaises se retournent et appuient de tout leur poids pour faire basculer l'Histoire dans le bon sens. Vive la France qui ne mourra pas !
Olivier L and one more user like this.
Olivier L likes this.
blanche52
édifiant, en effet ! cet entretien fait mieux comprendre le comportement des policiers !