Clicks404

La véritable histoire (horrible) du radeau de la Méduse

shazam
14
L’histoire du radeau de la Méduse Le célèbre tableau de Théodore Géricault représente la scène finale d'une tragédie peu connue et qui s'est déroulée il y a 203 ans La frégate La Méduse s'est écho…More
L’histoire du radeau de la Méduse
Le célèbre tableau de Théodore Géricault représente la scène finale d'une tragédie peu connue et qui s'est déroulée il y a 203 ans

La frégate La Méduse s'est échouée le 2 juillet 1816 sur un banc de sable, le ban d’Arguin, un obstacle bien connu des navigateurs couvrant un tiers du littoral mauritanien et situé à une soixantaine de kilomètres des côtes de l'actuelle Mauritanie.

------------------------

"Un obstacle bien connue"...

Si l’on dresse un bilan de ce drame, c’est un ‘tableau’ d’incompétences et de conséquences désastreuses :

- Le commandant n’a quasiment pas navigué depuis 25 ans, et l’on lui confère le commandement de 4 navires, l’ensemble de la flottille !
- Tel un immature, le commandant veut aller le plus vite possible et se retrouve séparé des trois autres navires ; seul la corvette l’Echo va finalement arriver à retrouver, et suivre la frégate du commandant

- Au lieu de suivre les recommandations de navigation, le commandant préfère écouter non pas un marin mais un explorateur, et qui va se révéler de très mauvais conseil, en fait l’une de ces puériles grande gueule qui donne ‘ses avis’ sur tout et qu’il ne faut surtout pas consulter si l’on veut éviter les catastrophes

- Toute une nuit la corvette l’Echo fait des signaux pour indiquer au commandant qu’il fait erreur, mais le commandant préfère écouter ‘l’explorateur’ plutôt que le compétent capitaine de l’Echo.
- et donc, le 2 juillet, la Méduse s’échoue sur le ban d’Arguin...
- Un radeau est construit, le commandant et ses hommes les plus proches s’octroient les canots
- finalement le radeau avec ses 147 personnes est abandonné en pleine mer.

- Au final 13 jours plus tard 160 personnes mourront, il ne restera que 15 survivants...

Ils seront sauvés par le navire l’Argus ; c’est cette scène qu’a voulu peindre Géricault.
gerard57 and 3 more users like this.
gerard57 likes this.
La louange de mes lèvres likes this.
CoeurdeFrance likes this.
shazam
Photo : Reconstitution en 2014 du radeau de la méduse au musée de la marine de Rochefort.