Clicks1.9K

Luther, la réforme et le pape

Guillaume Chazerain
72
Un documentaire allemand diffusé le 6 juin dernier sur Arte retrace avec justesse le parcours de Luther et le bras de fer entamé avec Rome pour défendre ses 95 thèses.
Ineffable
Curieux que l'on puisse aller dans les archives "secrètes" du Vatican et manipuler de vieux documents avec nos mains, sans mettre de gants.
tantumergo+
Documentaire assez intéressant cher Guillaume, mais à mon avis très tendancieux jusqu'à même tomber dans ... l'hagiographie envers Luther, ce qui est très fort relativement à un protestant ! :) La dite Réforme protestante fut sous bien des aspects une catastrophe pour le monde chrétien, Réforme qui s'explique, entre autres très nombreuses causes, par les faiblesses réelles du catholicisme de …More
Documentaire assez intéressant cher Guillaume, mais à mon avis très tendancieux jusqu'à même tomber dans ... l'hagiographie envers Luther, ce qui est très fort relativement à un protestant ! :) La dite Réforme protestante fut sous bien des aspects une catastrophe pour le monde chrétien, Réforme qui s'explique, entre autres très nombreuses causes, par les faiblesses réelles du catholicisme de cette époque dont les dérives du fameux commerce des indulgences pour construire la basilique Saint-Pierre, l'interdiction pour un "simple" fidèle de lire la Bible en langue maternelle *** (jusqu'à Grégoire XVI au XIXe siècle !), etc. Puisse le Seigneur sauver les âmes des chrétiens protestants honnêtes, qui sont nombreux, par les moyens mystérieux de Son amour infini, et qu'au final tout ait concouru, même le mal, au bien des hommes de bonne volonté !

*** " Ceux-ci avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique, et ils accueillirent la Parole de tout leur cœur, interrogeant chaque jour les Écritures pour voir si ce que l’on disait était exact. " (Actes 17,11)
Guillaume Chazerain likes this.
Vade retro satanas !
AveMaria44
Luther avait les mœurs de sa théologie, son incapacité à l'ascèse est la source de tous ses délires.
Charles-Quint est coupable d'avoir laissé pourrir la situation, s'il avait réagit comme l'on a fait pour les cathares, on aurait épargné une immense quantité de perte d'âmes et l'affaiblissement de la chrétienté.
De même, c'est pour un problème d'ascèse qu'Henry VIII entraina tout son pays dans …More
Luther avait les mœurs de sa théologie, son incapacité à l'ascèse est la source de tous ses délires.
Charles-Quint est coupable d'avoir laissé pourrir la situation, s'il avait réagit comme l'on a fait pour les cathares, on aurait épargné une immense quantité de perte d'âmes et l'affaiblissement de la chrétienté.
De même, c'est pour un problème d'ascèse qu'Henry VIII entraina tout son pays dans le schisme.
Roy-XXIII and 2 more users like this.
Roy-XXIII likes this.
Catholique et Français likes this.
Spina Christi 2 likes this.
22'46 :
"Dans le fond, seules deux thèses sont sujettes à caution, et sur lesquelles vous devrez revenir, naturellement." (cardinal Cajétan lors de l'entrevue d'Augsbourg avec Luther)
Wittemberg, 1518. Martin Luther, un moine allemand, s’apprête à quitter sa ville pour défendre un ouvrage qu’il a écrit l’année précédente, et qui a fait grand bruit. Ses 95 thèses provoqueront un schisme qui marquera le catholicisme à tout jamais, en ouvrant la porte à la Réforme protestante.
Le documentaire diffusé samedi 6 juin sur la chaîne franco-allemande retrace avec justesse le parcours …More
Wittemberg, 1518. Martin Luther, un moine allemand, s’apprête à quitter sa ville pour défendre un ouvrage qu’il a écrit l’année précédente, et qui a fait grand bruit. Ses 95 thèses provoqueront un schisme qui marquera le catholicisme à tout jamais, en ouvrant la porte à la Réforme protestante.
Le documentaire diffusé samedi 6 juin sur la chaîne franco-allemande retrace avec justesse le parcours de Luther, dont le monde protestant s’apprête à faire mémoire, 500 ans après.
Il rappelle la révolte du moine allemand contre le commerce des indulgences, et contre ce qu’il perçoit comme étant la toute-puissance du pape. De Léon X au cardinal Cajétan, qui fut chargé par le pape d’examiner le « cas Luther », en passant par l’empereur Charles Quint, le documentaire met bien en perspective le contexte historique et politique dans lequel se déroule la Réforme.

un réformateur, « modeste moine de province »
Faisant intervenir des psychologues, des théologiens et des historiens, s’appuyant en partie sur des documents des archives secrètes du Vatican, Thomas Furch, le réalisateur, parvient à rendre l’extrême tension à laquelle fut soumis le moine allemand. Pour cela, il a fait le pari, plutôt réussi, de présenter le parcours du « réformateur » sous une forme contemporaine : on y voit par exemple Luther pianotant une lettre d’adieu à sa paroisse, dans le train qui le conduit à Augsburg, où il doit rencontrer le cardinal venu de Rome.
Plus loin, la promotion des indulgences est symbolisée par des publicités à la télévision… À l’époque, leur commercialisation par l’Église est l’un des sujets qui oppose Luther et Rome.
A contrario, le documentaire sous-estime le personnage de Luther, le présentant à plusieurs reprises comme un « modeste moine de province », oubliant de préciser que le réformateur était également docteur en théologie à partir de 1512, puis professeur à l’université de Wittemberg.

Loup Besmond de Senneville
la-croix.com
Roy-XXIII
Alors Chazerain on proteste ?
Jean de Roquefort and one more user like this.
Jean de Roquefort likes this.
judieuse likes this.