Clicks652

Les chemins de la conversion

shazam
12
Un documentaire intimiste qui suit le parcours de ces adultes qui reçoivent la foi au milieu de leur vie. Des témoignages émouvants et sincères qui nous racontent comment la conversion change la …More
Un documentaire intimiste qui suit le parcours de ces adultes qui reçoivent la foi au milieu de leur vie.
Des témoignages émouvants et sincères qui nous racontent comment la conversion change la vie : le chemin semé de difficultés et de joies de ceux qui choisissent de suivre le Christ.
Une coproduction KTO / Grand Angle Productions 2016. Réalisé par Catherine Derenne. Documentaire du 23/01/2017.
-
Extraits

-Je m’acheminais vers une nouvelle vie. Après le baptême en sortant de l’église, je me suis dit ; je ne serais plus jamais seule, j’ai ressenti ça.

-L’on s’attend à ce que le Seigneur joue de la hache, et pas du tout ! Il joue du scalpel, Il fait des choses toutes petites sur vous, parce que l’on ne pourrait pas le supporter s’il le faisait d’un coup.

-Le diacre : ils ont cette joie de découvrir la bonté du Seigneur, et surtout ils voient, très concrètement, ce qu’ils faut faire pour changer de vie. Une grande chance du catéchuménat, c’est que la personne qui demande la baptême, elle à conscience de son péché, elle a la Lumière sur sa vie. (…) Ils n’ont pas peur, parce qu’ils savent qu’ils doivent changer de vie.

-David Hume (Philosophe écossais, 1711-1776) dit qu’il n’y a pas plus grand changement de l’âme que la conversion, il n’y a pas plus vaste changement, il n’y a pas plus grand changement. (…) Les gens qui vous disent que le baptême ne change rien à leur vie, c’est qu’ils ne l’ont pas reçu. Ceux qui le reçoivent sont changés de la tête au pieds. Ce changement est tellement puissant que les autres ne peuvent pas s’en accommoder.

-C’est par la rencontre que je vis le mieux ma foi.

-Je crois qu’il faut être fort et être faible à la fois. Fort pour accepter les changements, et il faut être suffisamment faible pour ne pas lutter. Si vous êtes toujours fort vous êtes dans la résistance, vous êtes dans la lutte avec l’ange, alors que le jeu c’est pas ça ! Le jeu c’est : laisse-toi aimer. Ce n’est pas un exercice de force, c’est un exercice de faiblesse : d’accepter de ne pas être le plus puissant des deux.

-Tout d’un coup je me suis laissée portée, je n’ai plus réfléchie à ce qui se passait.

-L’idée c’est de se laisser aimer par le Christ plus que d’être l’intellectuel du coin. Le Christ vous aime pour ce que vous êtes, pas pour ce que vous paraissez.

-Le curé : la mission du chrétien, c’est d’être chrétien dans le monde. C’est de sanctifier son travail, sa vie de famille, ses relations de voisinage, c’est là que le Seigneur nous attends. (…) La mission première du chrétien elle est dans sa vie ordinaire ; c’est là que le Seigneur nous attend. On ne va pas être saint parce que on fait plein de choses dans sa paroisse, on va être saint parce que on a vécu en présence de Dieu - donc avec l’extraordinaire de la présence de Dieu -, l’ordinaire de notre vie ! Et c’est là, que le baptisé a à mettre la présence de Dieu...

-Presque malgré moi, je me laisse faire (par Dieu), et c’est divin.
shazam and one more user like this.
shazam likes this.
shazam
Photos :

Le Baptême du Christ par Saint Jean Baptiste, l'église de la Madeleine, Paris, France ; par le sculpteur François Rude (1784-1855) l'un des chefs-d'œuvre du sculpteur connu surtout pour son Le Départ des volontaires, à l'Arc-de-Triomphe.

Avant / Après Restauration du groupe Sculpté du Baptême du Christ de François Rude.

Église la Madeleine
www.eglise-lamadeleine.com/avenir-paris-…More
Photos :

Le Baptême du Christ par Saint Jean Baptiste, l'église de la Madeleine, Paris, France ; par le sculpteur François Rude (1784-1855) l'un des chefs-d'œuvre du sculpteur connu surtout pour son Le Départ des volontaires, à l'Arc-de-Triomphe.

Avant / Après Restauration du groupe Sculpté du Baptême du Christ de François Rude.

Église la Madeleine
www.eglise-lamadeleine.com/avenir-paris-madeleine