Gloria.tv And Coronavirus: Huge Amount Of Traffic, Standstill in Donations
Clicks49

Francklin Gracia, spsj Diacre: Qu’ils soient un.

L’unité c’est peut-être le souhait le plus cher de plus d’un, même si parfois la manière de comprendre cette unité peut paradoxalement créer des conflits. Car le risque c’est de vouloir une …More
L’unité c’est peut-être le souhait le plus cher de plus d’un, même si parfois la manière de comprendre cette unité peut paradoxalement créer des conflits. Car le risque c’est de vouloir une uniformité où tout le monde voit tout de la même manière ; ce qui est impossible. Il est important de découvrir la richesse de la différence. Chacun est unique et peut apporter une expérience unique dans la construction d’un monde meilleur. St Paul dans sa lettre aux corinthiens rappelle la beauté de la diversité à travers l’image du corps. « Le corps ne fait qu’un, il a pourtant plusieurs membres ; et tous les membres, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps » (1Co 12, 12). Le Christ, de même qu’il est uni à son Père, veut que nous vivions dans l’unité. Pour vivre cette vraie unité, il faut que chacun puisse la vivre déjà avec lui-même. N’ayez pas peur de vivre dans l’unité avec vous-mêmes. C’est un don à accueillir afin de pouvoir le partager. Le lieu privilégié où se manifeste cette unité, c’est l’eucharistie. Car le Christ se donne dans l’eucharistie et nous allons communier au même Corps. C’est le signe le plus grand de l’unité. Au milieu de tant de divisions qui rongent notre monde, demandons la grâce de l’unité.
Si beaucoup même de non-croyants sont scandalisés quand un chrétien fait une mauvaise action, c’est parce qu’ils reconnaissent en nous le témoin de l’amour de Dieu. Ne soyons pas surpris si le monde est exigeant à notre égard, il attend de nous une parole, un témoignage, une action qui soient différents de tout ce qu’il a l’habitude d’entendre. C’est pourquoi, nous avons la nécessité de nous rappeler que « nous sommes dans le monde mais nous ne sommes pas du monde ». C’est dans ce monde que nous avons à faire grandir le germe de la sainteté que Dieu sème en chacun de nous. Le pape François nous le rappelle dans son exhortation apostolique sur l’appel à la sainteté « Nous sommes tous appelés à être des saints en vivant avec amour et en offrant un témoignage personnel dans nos occupations quotidiennes, là où chacun se trouve » (GE 14). Chaque chrétien est invité à travailler pour qu’ensemble nous devenions davantage des disciples unis au Christ dans la charité fraternelle ; et ceci pour la gloire de Dieu et le salut du monde.