Clicks538
fr.news

Le père Kentenich est accusé de "violences sexuelles" - mais aucun fait n'est présenté

Le père pallottin allemand Joseph Kentenich (+1968), fondateur du mouvement apostolique de Schoenstatt, a été destitué par le Vatican et envoyé à Milwaukee en 1951 - prétendument - pour "abus sexuels".

Alexandra von Teuffenbach écrit dans Die-Tagespost.de (3 juillet) que Kentenich avait abusé sexuellement de certaines Sœurs de Marie de Schoenstatt, ordre qu'il avait fondée, et que c'est la raison pour laquelle il avait été renvoyé.

Teuffenbach dit avoir trouvé des preuves dans les archives de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, après que François ait rendu accessibles des documents datant de l'époque de Pie XII (+1958).

Ces allégations sont fortement démenties par le mouvement Schoenstatt qui a indiqué qu'elles étaient connues depuis longtemps, mais le fait que Kentenich ait été réintégré en 1965 est la preuve qu'elles n'étaient pas considérées comme vraies.

En outre, le procès de béatification de Kentenich a été ouvert en 1975, ce qui ne serait pas arrivé si ces accusations avaient été jugées vraies.

Les Sœurs de Marie ont été visitées entre 1951 et 1953 par le célèbre père jésuite Sebastian Tromp (+1975) qui a écrit de nombreuses encycliques de Pie XII.

Tromp critiquait le fait que les sœurs étaient obligées de se confesser au père Kentenich, que ce dernier était trop autoritaire, qu'il ne supportait pas les critiques et qu'il existait une "relation pathologique" entre lui et les sœurs.

Teuffenbach affirme en outre qu'il y avait un "secret de famille" qui, selon elle, était de nature sexuelle parce que Kentenich voulait résoudre les tensions sexuelles des soeurs par la "psychologie des profondeurs". Cependant, son article manque de faits concrets.

#newsDldccsemxu