Christmas Campaign: Financial Insights
Clicks299
Psaume 62
6
Coronavirus : 25 ans d'alertes scientifiques restées lettre morte. Si la France manque autant de personnel soignant, de masques, de lits, de respirateurs, de gel hydroalcoolique et de blouses, c’est …More
Coronavirus : 25 ans d'alertes scientifiques restées lettre morte.

Si la France manque autant de personnel soignant, de masques, de lits, de respirateurs, de gel hydroalcoolique et de blouses, c’est avant tout, nous dit-on, parce que cette pandémie était imprévisible. Vraiment ? Ce n’est pourtant pas (du tout) ce que laisse entendre ce document mis en ligne lundi par l’INA.

Dans cette vidéo, l’Institut National de l’audiovisuel a compilé quelques-uns des avertissements lancés par des scientifiques français depuis… 25 ans !

Tous ces spécialistes disaient peu ou prou la même chose : nul ne peut prédire avec certitude quand aura lieu la prochaine pandémie ni quelle en sera la nature précise, mais une chose est sûre : elle aura lieu et il faut se tenir prêt.

Ont-il été entendus ? Pas sûr…
Psaume 62
Coronavirus : pourquoi une origine naturelle est l’hypothèse la plus probable ? (Publié le 18/04/2020)

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, les rumeurs vont bon train sur les origines du virus. Scénarios les plus répandus : la manipulation humaine et/ou la fuite depuis un laboratoire. Mais les scientifiques, eux, continuent de pencher pour une origine animale naturelle. Décryptage.

Pourq…More
Coronavirus : pourquoi une origine naturelle est l’hypothèse la plus probable ? (Publié le 18/04/2020)

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, les rumeurs vont bon train sur les origines du virus. Scénarios les plus répandus : la manipulation humaine et/ou la fuite depuis un laboratoire. Mais les scientifiques, eux, continuent de pencher pour une origine animale naturelle. Décryptage.

Pourquoi l’hypothèse d’une origine humaine est écartée…

Le SARS-CoV-2 aurait été fabriqué par l’homme. L’idée a déjà servi plusieurs scénarios, démentis, notamment par l’Institut Pasteur. Dernier en date : des chercheurs l’auraient manipulé et laissé échapper en travaillant sur un vaccin contre le VIH. L’accident serait survenu dans un laboratoire de haute sécurité de Wuhan, d’où l’épidémie semble être partie. Cet Institut de virologie classé P4, construit avec l’aide de la France, a alimenté de nombreux soupçons depuis le début de la pandémie. Cette fois, c’est venu du Washington Post : selon le journal américain, il y a deux ans, l’ambassade des États-Unis à Pékin avait alerté sur des problèmes de sécurité. Dans la foulée, le professeur français Luc Monagnier, co-découvreur du virus du sida, prix Nobel de Médecine en 2008 et désormais habitué des polémiques, ressort la théorie d’un virus dérivé du VIH. Le scénario est bouclé.

« On trouve bien une séquence du VIH dans le génome du SARS-CoV-2 », confirment les scientifiques de l’Institut Pasteur. Mais cela ne prouve pas un copier-coller. De manière imagée, c’est un peu comme trouver un même mot dans deux livres différents, ça n’établit pas un lien, indique Étienne Simon-Lorière pour démonter la fausse information. Au journal « Le Monde », le chercheur explique par ailleurs que le mécanisme très efficace d’entrée du SARS-CoV-2 dans les cellules humaines n’avait jamais été observé auparavant. « Il paraît très peu plausible que des scientifiques aient pu créer un virus qui interagisse aussi bien avec le récepteur ACE2 », la porte d’entrée vers nos cellules.

… et celle d’une origine animale considérée comme la plus probable ?

La certitude que le virus a une origine naturelle, les scientifiques l’ont également acquise grâce à une étude publiée (donc validée) le 17 mars. Basée sur l’analyse des informations génétiques du SARS-CoV-2, elle a montré une similitude de 96 % avec d’autres virus trouvés chez une certaine espèce de chauve-souris. Et une similarité entre la « clé de la porte d’entrée » du SARS-CoV-2 et d’un coronavirus pangolin identifié en 2019. Pour Robert Garry, chercheur à l’université de Tulane aux États-Unis et co-auteur de l’étude, interrogé par Sciences et Avenir : « Il est très clair que le virus à une origine animale. Le plus probable est qu’un virus venant d’une chauve-souris s’est mélangé avec un virus venant d’un pangolin » avant d’atteindre l’homme. cette dernière hypothèse reste à déterminer. Les recherches se poursuivent.

Source : www.lavoixdunord.fr/…/coronavirus-pou…
Psaume 62
« Covid-19 : origine naturelle ou anthropique ? » theconversation.com/covid-19-origin…

Extrait et conclusion : « Si l’on revient à l’origine du Covid-19, tous ces éléments indiquent que l’épidémie est la conséquence directe du trafic illégal de faune sauvage. En effet, les nombreux virus de la lignée SARS-CoV-2 identifiés chez des pangolins destinés à la vente prouvent que ces virus …More
« Covid-19 : origine naturelle ou anthropique ? » theconversation.com/covid-19-origin…

Extrait et conclusion : « Si l’on revient à l’origine du Covid-19, tous ces éléments indiquent que l’épidémie est la conséquence directe du trafic illégal de faune sauvage. En effet, les nombreux virus de la lignée SARS-CoV-2 identifiés chez des pangolins destinés à la vente prouvent que ces virus circulent depuis plusieurs années déjà dans les marchés des provinces du sud de la Chine et très probablement aussi dans les provinces du Nord, comme celle de Hubei. Il est donc urgent d’interdire non pas temporairement mais définitivement le commerce de vertébrés sauvages potentiellement responsables de zoonoses. »
Psaume 62
"Le secret autour des armes biologiques, amplificateur de tous les fantasmes" theconversation.com/le-secret-autou…
Psaume 62
"Coronavirus : le chiffre des patients en réanimation pourrait être trompeur, selon certains médecins" fr.news.yahoo.com/coronavirus-med…
One more comment from Psaume 62
Psaume 62
A lire, ce "thread" ou fil de tweets très instructif threadreaderapp.com/thread/1244349636040671243.html concernant les graves erreurs commises par l'exécutif français dans la gestion de la crise sanitaire actuelle.
gerard57
Tout cela on le savait sans parler de la guerre bactériologique et biologique, mais les gouvernements français n'ont rien fait, diminuant les crédits de l'armée, ceux des systèmes de santé et tenant les Français dans l'ignorance.