3
4
1
2
Ludovic Denim
385
"Le génocide voilé" par Tidiane N'Diaye L'auteur traite ici de l'esclavage arabo-musulman en Afrique tout en le comparant parfois à celui réalisé par les Européens. En tant que Catholique, je me pose…More
"Le génocide voilé" par Tidiane N'Diaye

L'auteur traite ici de l'esclavage arabo-musulman en Afrique tout en le comparant parfois à celui réalisé par les Européens.

En tant que Catholique, je me pose quand même la question comment il fait pour ne pas voir que l'Eglise Catholique a condamné l'esclavage il y a déjà plus de 5 siècles à travers plusieurs textes émis publiquement (quand les dirigeants africains comme les Churchill, Roosevelt et Staline se taisaient contrairement au Pape Pie XII face aux Nazis ou pour les premiers face à cet esclavage...) et grandement influencé l'abolition de celui-ci, donnant lieu à la récupération de cette abolition par les "révolutionnaires français" pour prendre de cours les Monarchistes et faire croire qu'ils lavaient plus blanc que les Rois de France. Sauf que l'esclavage en France n'existait pas puisque tout esclave qui posait le pied en France était automatiquement libre et qu'il n'avait jamais été fait par aucun pays avant la France l'interdiction de l'esclavage hors de ses frontières... On peut réécrire l'Histoire autant qu'on veut mais c'est bien la France sous l'influence de l'Eglise Catholique qui a fait interdire l'esclavage. Les Anglais ne le voulaient pas comme il le note. Ils se sont d'ailleurs empressés de mettre sur pied le communisme pour le continuer sous d'autres formes.

Quant à croire que l'esclavage se serait arrêté aussi parce que les Blancs s'entre-aideraient, c'est là aussi une erreur puisque les Blancs ne sont pas différents des Noirs et l'exemple à ce titre de ce qu'il se passe actuellement dans des pays comme l'Afrique du Sud tend à le démontrer, ou encore celui du traitement des Anglais vis à vis de leurs pairs devenus Australiens ou encore à la manière dont ils ont traités ceux Irlandais... Il n'y avait pas l'Eglise Catholique prise en compte chez eux et tout le monde - normalement - sait à quoi cela a donné lieu.

Sur la soi-disante malédiction de Cham, le prêtre Sud-Américain Julio Meinvieille a traité de celle-ci dans son livre sur les peuples bibliques et indiqué qu'elle était considérée comme non-avérée d'après les Ecrits des Papes de l'Eglise Catholique, de mémoire.

Sur le fait que les musulmans auraient eu une civilisation brillante en Espagne d'après l'auteur qui doit être aussi sous le coup du syndrome de Stockholm à ses heures, il faut se poser la question pourquoi cela n'aurait eu lieu qu'en Espagne et pas ailleurs et s'il n'est pas plus clair que c'est ce que les musulmans se sont appropriés de ce qu'ils ont trouvé là-bas, de même que ce qu'on peut voir de Constantinople devenu Istanboul et qui a été clairement récupéré par les mêmes côté Turcs...

De façon parallèle, il a été démontré que si en effet les musulmans avaient été capables de faire traduire Aristote, Saint Thomas d'Aquin, le docteur angélique de l'Eglise Catholique, a abandonné leur traduction et a trouvé les moyens de repartir d'une version originale qui lui a semblé beaucoup plus fidèle. Tout le monde peut voir par ailleurs que les Arabo-musulmans n'ont pas inventé grand chose depuis 14 siècles et qu'ils étaient encore dans des tentes au milieu de déserts pour nombre d'entre eux jusqu'à récemment avec la découverte du pétrole (contrairement à la France qui a inventé le moteur, l'avion, l'hélicoptère, le sous-marin, la radio, le cinéma et j'en passe mais pour les aveugles qui sont incapables de faire la différence entre civilisation catholique et islam si ça peut les aider à se rendre compte de qui ils tiennent leur confort de vie actuel...). Que ce livre néanmoins leur permette d'ouvrir les yeux, eux qui prétendent qu'il n'y a pas de source sur l'esclavage qu'ils ont commis et puisque l'esclavage qu'ils continuent de commettre en Mauritanie, au Liban, en Arabie Saoudite, au Qatar, au Yemen, etc. ne leur saute toujours pas aux yeux et qu'ils utilisent l'argent du pétrole pour nous calomnier au lieu de faire leur propre méa-culpa...

Les Arabo-musulmans croient que leur "civilisation" avec la possibilité d'avoir 4 femmes (pour ceux qui le peuvent financièrement, cela peut même être plus avec quelles souffrances pour les enfants de partager leur père avec une quantité ingérable de frères et soeurs pour recevoir de l'affection...), pouvoir battre sa femme à la maison, croire que l'homme serait supérieur à la femme, lapider, pouvoir mentir avec la Taqqiya, conquérir et mettre en esclavage les non-musulmans, serait mieux que ce que la civilisation catholique a apporté au monde avec comme fruits l'abolition de l'esclavage, les soins gratuits, les hôpitaux et la médecine occidentale, les orphelinats, l'instruction gratuite, etc et tout ce qui a été fait au XXème s. comme aides sociales et qui découlent directement des encycliques "Rerum Novarum" du Pape Léon XIII et de "Quadragesimo Anno". Ils viennent vivre en Occident mais croient encore que leur religion apporterait une douceur de vivre supérieure à ce que la religion catholique y a apporté dans un monde devenu paganisé à dessein par la franc-maçonnerie. Ils ne se rendent même pas compte qu'ils sont instrumentalisés justement par cette dernière de la même façon que lorsque celle-ci s'est servi d'eux pour briser l'Empire ottoman comme narré dans le célèbre film "Lawrence d'Arabie" ; ou encore qu'ils vivent beaucoup plus mal dans leurs pays et notamment ceux très riches grâce au pétrole où le coefficient de Gini ne peut pas du tout rivaliser avec celui de la France et des autres pays latins catholiques.

Et enfin, quand l'auteur évoque la Russie pour énoncer une raison indirecte de l'arrêt de l'esclavage en Afrique, il lui faudrait s'intéresser encore au passage du Tsar Pierre le grand à la cour du Roi de France pour comprendre comment ensuite il a réformé son pays sur ce qu'il a vu en France. De toute façon, ce n'est pas la Russie qui est allée en Afrique et on en revient toujours à la France, quoi qu'il puisse dire. C'est bien ce pays principalement et non un autre qui a oeuvré de manière à ce que l'histoire présentement condamne l'esclavage au point que même les musulmans essaient de faire croire qu'ils y seraient opposés dans nos sociétés occidentales alors qu'ils n'attendent que leur effondrement général pour pouvoir l'imposer de nouveau, ainsi que la lapidation... (comme dit dans le reportage "qui a peur de l'islam ?" de Julien Lepers pour ce dernier point notamment par l'un d'entre eux). Certainement, l'auteur ne réalise pas encore suffisamment les bienfaits obtenus par l'Eglise Catholique et la France, notamment pour prétendre que l'Eglise Catholique aurait surtout combattu l'esclavage à partir du XIXème s. Encore quelqu'un qui ne connait pas la différence entre le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel de l'Eglise Catholique, et alors que si l'Eglise Catholique n'avait pas combattu, ils y seraient encore aujourd'hui comme au Moyen-Orient où cela continue sans dénonciation aucune publique des dirigeants notamment africains... Tous n'ont que leurs intérêts financiers à la bouche...et tous se permettent de critiquer l'Eglise Catholique comme s'ils avaient fait ne serait-ce qu'un millième..........
Ludovic 2Nîm and one more user link to this post