Clicks1.3K
fr.news
11

Infanticide : Un cardinal d'Amazonie gêne le public par son ignorance

Un journaliste a objecté lors de la conférence de presse du synode d'Amazonie du 8 octobre qu'au moins vingt peuples amazoniens tuent des enfants s'ils sont handicapés, mais le synode présente les tribus amazoniennes comme "innocentes" et "pures".

Mgr Pedro Barreto, 75 ans, cardinal de Huancayo au Pérou, a embarrassé le public en répondant à ces faits horribles que "tout n'est pas parfait" chez les indigènes.

Il a poursuivi en disant qu'il n'avait "jamais entendu parler" de la question et qu'une telle accusation "ne peut être formulée aussi facilement car elle indique une situation de sauvagerie".

Barreto est l'un des trois présidents-délégués du synode et le vice-président du Réseau ecclésial panamazonien (REPAM).

La militante autochtone Victoria Lucia Tauli-Corpuz, qui faisait partie du panel de cinq membres de la conférence de presse et a été présentée comme "Rapporteur spécial des Nations Unies sur les peuples autochtones" a confirmé l'existence de ces infanticides.

"En effet, ils ont des pratiques qui ne sont pas cohérentes avec les normes internationales en matière de droits de l'homme. Je ne suis pas d'accord pour que les infanticides soient pratiqués ", a-t-elle encore dit, embarrassant davantage Barreto.

Image: Pedro Barreto, © Miguel Angel Chong , CC BY-SA, #newsQprdkhvcdf

Après tout, les pays civilisés pratiquent aussi l'infanticide : 50 millions d'avortements par an !!!
Vive le Roi likes this.