Clicks492
fr.news
1

Au nom de Dieu ? Le gouvernement interdit la communion à la messe

La ville et le comté de Knox, dans le Tennessee, ont publié le 1er mai des directives pour la réouverture de la société après la crise du coronavirus. Elles comprennent une section pour les lieux de culte.

Les directives n'autorisent qu'un "culte central", mais interdisent la sainte communion et le baptême. "La prise physique de la communion/sacrement ne doit pas être effectuée en raison de la rupture en série de l'éloignement physique à travers une congrégation".

Les catholiques, mais aussi les baptistes et les méthodistes, doivent donc "envisager de guider les paroissiens sur la manière de se connecter aux aspects spirituels de ces pratiques pendant cette phase".

L'Église a si longtemps joué à la légère avec la sainte communion que cette interdiction gouvernementale pourrait empêcher plus de sacrilèges que de grâces.

#newsLlhvifpifk

Claudius Cartapus
Mais qui y pensait ? Les enfants ne sont plus baptisés ! À un moment donné, l'Église doit mettre ses culottes et défendre ses juridictions. Elle doit aussi se demander pourquoi elle existe (pour sauver des âmes), sinon elle va disparaître avec tant de laxisme. 😡