fr.news
2574

Jeremy Corbyn, ou Amoris Laetitia sous stéroïdes

The New Statesman rapport que Jeremy Corbyn, 68 ans, leader du Parti Travailliste anglais, a reçu la sainte communion lors d'un enterrement à Londres.

Corbyn vient d'une famille socialiste sans lien avec l'Église catholique. Il a été marié trois fois et a divorcé deux fois, et a trois fils avec sa deuxième femme. Sa troisième femme est d'origine catholique.

Lors d'une interview en décembre 2015, Corbyn a refusé de dire quelles étaient ses croyances religieuses, dont il estime qu'elles appartiennent à la sphère privée, tout en niant être athée. Il s'est déclaré "sceptique" quand à la présence de Dieu dans sa vie.

Corbyn décrit ses préoccupations au sujet de l'environnement comme une sorte de "spiritualisme". C'est un défenseur de la propagande gay.

Image: Jeremy Corbyn, © Sophie Brown, CC BY-SA, #newsNzribxpnjr
Ne nous laissez pas sucomber
L'Eglise Vatican II offre notre Seigneur aux pourceaux ,alors que tant d’Âmes blessé par la vie ,ce gardent de venir s'agenouillez à la table ,par respect au Saint Sacrement présent et vivant dans la Sainte Hostie .Ce que vous voyez aujourd'hui ,que vous dites (on n'a jamais vu) c'est rien a coter de ce qui vous pend au nez et vous l'aurez bien chercher .
GChevalier
Rien de nouveau sous le soleil ! Nous avons vu cela en France avec Jacques Chirac qui a promulgué la loi sur l'avortement sous Giscard et avec Simone Veil et qui en 1995 a persisté et signé, et qui malgré cela a communié nombre de fois publiquement pour des occasions officielles très importantes. Donc... je fume ma pipe en attendant, et là du coup, rien de répréhensible !