Clicks550
fr.news
5

Les évêques belges estiment que les divorcés remariés peuvent recevoir la communion

Le 24 mai les évêques belges ont publié une lettre pastorale concernant le document controversé Amoris Laetitia. Ils écrivent "On ne peut décréter que les divorcés et les remariés peuvent tous recevoir la communion. On ne peut pas non tous les en exclure." Les évêques demandent "des décisions pastorales" basées sur la conscience de chaque personne.

Ils semblent ne pas savoir que ces "décisions pastorales" ont été prises par l'Église. Les divorcés remariés civilement peuvent recevoir les sacrements s'ils n'ont pas de rapports sexuels. Autrement ils mangement leur propre jugement en recevant la sainte communion de façon illégale (1ère Épître aux Corinthiens 11,28).

Image: Cardinal Jozef De Kesel of Brussels, © Paul Van Welden, CC BY-SA, #newsVvhdvcrsax
Sainte Blandine
Vatican 2 mène au désastre. Voilà nous nous enfonçons dans une ére satanique.
Ludovic Denim
@Ne nous laissez pas sucomber oui, une totale inversion de valeurs et j'ose même pas imaginer les années à venir.
Ne nous laissez pas sucomber
Et le plus triste ,c'est quand des néo catholiques nous traites de fils de Satan ?
Ludovic Denim
Ce qui m'étonne le plus depuis Vatican 2, c'est le nombre de Catholiques qui sont encore capables d'aller assister à une messe néo-protestante tout en se figurant qu'elle est encore catholique.
Je me suis toujours demandé comment les Protestants pouvaient supporter leur propre messe, mais apparemment même des Catholiques peuvent l'endurer du moment qu'il y a le label ©catholique inscrit sur la …More
Ce qui m'étonne le plus depuis Vatican 2, c'est le nombre de Catholiques qui sont encore capables d'aller assister à une messe néo-protestante tout en se figurant qu'elle est encore catholique.
Je me suis toujours demandé comment les Protestants pouvaient supporter leur propre messe, mais apparemment même des Catholiques peuvent l'endurer du moment qu'il y a le label ©catholique inscrit sur la boîte.
Et là, ils peuvent changer la messe, accepter nombre de réformes sans que ça bronche. C'est stupéfiant parce qu'il ne me semble pas qu'il y ait beaucoup de monde qui s'interroge où se trouve encore la vraie messe même si certains d'entre eux n'ignorent pas pourtant que "les portes de l'Enfer ne prévaudront pas contre l'église". Une sorte de paresse intellectuelle devant cette confusion générale ? Le fait que beaucoup de monde ne prie pas les empêche d'être aidé certainement, et permet que nous nous enfoncions toujours plus bas.
Enfin, je suis soulagé de savoir que ces évêques auront leur compte comme dans le sermon du Curé d'Ars sur le jugement dernier.
Ne nous laissez pas sucomber
Je plein plus la personne par qui le divorce est venu car elle a menti et souvent volontairement .