jili22
562
A quatorze ans, au plus fort de mon ignorance et de mon infortune, Dieu, préparant l’œuvre de sa miséricorde, m’avait envoyé un ami, ou plutôt un protecteur ; car Gustave n’était ni de mon âge ni de ma condition. Mais nos existences et nos cœurs se trouvèrent bientôt si complétement mêlés, qu’il n’y eut plus de distance entre nous. C’était alors un garçon de vingt ans, très-épris des lettres, …More
A quatorze ans, au plus fort de mon ignorance et de mon infortune, Dieu, préparant l’œuvre de sa miséricorde, m’avait envoyé un ami, ou plutôt un protecteur ; car Gustave n’était ni de mon âge ni de ma condition. Mais nos existences et nos cœurs se trouvèrent bientôt si complétement mêlés, qu’il n’y eut plus de distance entre nous. C’était alors un garçon de vingt ans, très-épris des lettres, des sciences, des arts, et qui avait la généreuse passion de donner ses goûts, c’est-à-dire ses plaisirs, à ceux qu’il rencontrait.

Louis Veuillot et le sens de l'engagement politique chez un catholique

« À cette France qui est belle, qui fut glorieuse, et pour laquelle je prie, je ne refuserais ni mon travail ni mon sang, si elle le demandait. Mais …