Clicks1.3K
fr.news
1

L'Église italienne se noie dans l'immoralité

Après cinq ans de pontificat de François, un tsunami de perversion frappe l’Église italienne. L'exemple le plus récent : un événement de propagande gay le 18 novembre dont le responsable est l'évêque Antonio Napolioni de Crémone.

Il se déroule dans la monumentale église Notre-Dame de Fonte di Caravaggio, le sanctuaire marial le plus important du nord de l'Italie, et constitue un "dialogue" entre les diocèses locaux et les "catholiques LGBT". Le dépliant montre des homosexuels qui se tiennent la main.

Mais Napolioni a ses fidèles contre lui : plus de 300 personnes ont signé une lettre soulignant qu'il ne saurait y avoir de collaboration pastorale avec des groupes homosexuels sans indiquer que "l'activité homosexuelle est immorale".

Image: Antonio Napolioni, #newsGqzxjyxxfy
GChevalier
Il ne reste plus à l'Antéchrist qu'à faire pareil dans la basilique Saint-Pierre.