fr.news
3722

François, le dictateur, se sent "assiégé"

Tout est en suspens, comme cela a été le cas tout au long du pontificat de François, écrit Specola (InfoVaticana.com, 18 janvier).

Selon Specola, cela montre que François se sent "assiégé" - c'est pourquoi il prend seul toutes les décisions de son "Église synodale" tout en prétendant faire le contraire.

Pour cacher ses décisions, François nomme des commissions sans aucune intention de respecter le résultat Lorsque les controverses ont porté sur les finances, il a créé deux commissions (la Banque du Vatican et le système économico-administratif du Vatican). Leurs résultats secrets, partiellement divulgués depuis, ont été oubliés.

La commission sur le diaconat féminin a abouti à un refus du projet. Mais face à une nouvelle pression des médias, François a simplement créé une seconde commission.

La Congrégation pour la doctrine de la foi a clarifié - avec la bénédiction de François - que les couples homosexuels ne peuvent pas être "bénis". Après les critiques, François s'est présenté comme une victime des "courants conservateurs."

Image: © Mazur/catholicnews.org.uk, CC BY-NC-ND, #newsKekgqffeab

Etienne bis
Bien évidemment...
Quand on s'habille en blanc et que simultanément on est incapable de se (re) tenir, la saleté se tout de suite. 🤫🤫🤫
Etienne bis
"la saleté se voit tout de suite". 1000 excuses.