Clicks881
fr.news
4

La police a trouvé des démons, François les exposera à Saint-Pierre.

"Je présente mes excuses à ceux qui ont été offensés par le vol et le naufrage des statuettes amazoniennes dans le Tibre", a déclaré François à son synode amazonien le 25 octobre, faisant des adorateurs de la Pachamama des "victimes".

Selon IMedia.info.org, François a identifié les statuettes comme celles de la déesse andine Pachamama. InfoVaticana.com sait qu'il a également dit que les idoles ont été récupérées par la police italienne.

François a continué par le mensonge selon lequel les idoles étaient exposées à Santa Maria in Traspontina "sans idolâtrie".

Puis il a annoncé qu'elle seront exposées à Saint-Pierre lors de la messe de clôture du Synode de Pachamama.

#newsCzdmfkfwtv

Ainsi le synode du diable aura été inauguré et clôturé par le diable. Je signale que pour Vatican II ce fut la même chose, mais implicitement : voir le discours d'ouverture de Jean XXIII du 11 octobre 1962, et le discours de clôture de Paul VI du 7 décembre 1965, deux discours absolument horrible.
blanche52
Si, dans l'aveuglement généralisé, les catholiques n'avaient pas encore compris ce qui se passe à Rome, la Providence a permis qu'on retrouve ces idoles pour que l'horreur de tout cela soit bien en vue de tout le monde !
Psaume 62
Roy-XXIII
Je ne comprends pas le commentaire !
perceval2507 likes this.