Un prêtre condamné à 30 ans de prison "avec travaux forcés"

La Haute Cour du Malawi a condamné le père Thomas Muhosha le 27 juin à trente ans de prison "avec travaux forcés" pour son implication dans le meurtre en 2018 de MacDonald Masambuka, 22 ans, un albinos.

Cinq autres suspects ont été condamnés à la prison à vie. L'un d'entre eux était le frère de la victime. Muhosha avait prévu de vendre les parties du corps de la victime que ses tueurs ont attiré dans un piège mortel en lui promettant qu'ils lui avaient trouvé une femme.

Le meurtre des albinos est motivé par la superstition selon laquelle les parties de leur corps et leurs os apportent richesse et chance.

#newsPddixuqfgm

Ludovic 2Nîm
Clairement ce type n'aurait jamais dû être prêtre vu qu'il continuait à y mêler ses superstitions en plus d'être totalement antichrist vis à vis des personnes comme les Albinos.
Les gens de ces pays vont ensuite se plaindre que leurs pays ne décollent pas mais s'ils pratiquent encore de nos jours en essayant de plaire à Baal et à Dieu, il est certain que Dieu ne va pas leur envoyer des grâces...
More
Clairement ce type n'aurait jamais dû être prêtre vu qu'il continuait à y mêler ses superstitions en plus d'être totalement antichrist vis à vis des personnes comme les Albinos.

Les gens de ces pays vont ensuite se plaindre que leurs pays ne décollent pas mais s'ils pratiquent encore de nos jours en essayant de plaire à Baal et à Dieu, il est certain que Dieu ne va pas leur envoyer des grâces...

Mieux vaut une église petite avec des gens qui ont la foi intégrale que prendre n'importe qui qui nuit à l'église.