Entretien avec l’abbé Rioult sur « La clef des Écritures »

On avait quitté l’abbé Rioult sur son excellente synthèse sur la question juive. On le retrouve avec une étude approfondie sur les deux Testaments. Dans La clef des Écritures, il est question de théologie et d’histoire. À travers plusieurs réfutations, son livre donne des clés de compréhension de l’ancien Testament et plus largement de la sainte Écriture.
L’idée fondatrice est la suivante : l’ancien Testament préfigure le nouveau. Il annonce l’arrivée du messie Jésus. Car « la loi mosaïque conduit au Christ. » Son livre traite précisément de la complémentarité et de l’harmonie entre l’ancienne et la nouvelle Alliance. L’une étant imparfaite et provisoire, alors que l’autre lui est qualitativement supérieure ; le Fils de Dieu étant le législateur de la nouvelle Alliance et Moïse celui de l’ancienne. Au fil des pages, l’auteur analyse et argumente en s’appuyant sur les évangiles et les Pères de l’Église, afin que le lecteur saisisse mieux dans quel esprit la sainte Écriture doit être comprise.

Bonjour M. l’abbé Rioult, pourquoi avoir écrit ce livre ? D’où vous sont venues l’idée et l’envie de l’écrire ?

Mon premier livre, synthèse de la question juive (2018), traite de l’imposture judaïque à travers « deux mille ans d’histoire chaotique qui ont abouti “au siècle juif” » pour le malheur et le châtiment d’un monde impie, auto-idolâtré et adorateur de Mammon.


Pour lire la suite de l'interview : Entretien avec l'abbé Rioult sur "La clef des Écritures"