fr.news
1988

Le cardinal Cupich met en scène une parodie de droit canonique contre l'un de ses meilleurs prêtres

Le père Anthony Buś, curé de la paroisse St Stanislaus Kostka, Chicago, qui porte la soutane, a publié une lettre le 13 décembre sur le site web de sa paroisse, informant que le cardinal Cupich a interdit de célébrer le Novus Ordo face à Dieu alors que c'est la norme établie par Vatican II et les rubriques du Novus Ordo.

Étrangement, Buś avait demandé à Cupich la "permission" de célébrer la ùesse face à Dieu alors que Cupich n'a pas le droit de l'interdire. Buś a annoncé qu'il s'y conformerait. Il a expliqué à l'ignorant Cupich que faire face à Dieu a une signification millénaire et que certains évêques ont commencé à le faire régulièrement. Cupich a eu le culot de "refuser" la demande.

Face à ce qu'il appelle les "changements liturgiques" récemment promulgués, Buś observe que de nombreux fidèles sont "cruellement démoralisés." Il sait "avec certitude" qu'"il n'y aura pas de place pour nos voix dans le soi-disant "Synode sur la synodalité"."

PillarCatholic.com écrit que Buś a reçu l'ordre de retirer la lettre et que Cupich l'a convoqué. Cupich qui est en train de violer le droit canonique et liturgique a dit à Buś que sa lettre aurait pu violer les interdictions canoniques d'incitation à la désobéissance contre un évêque diocésain - un paragraphe qui n'a jamais été invoqué depuis la publication du droit canonique en 1983.

Se pliant à cette mascarade, Buś a regretté le 17 janvier sur les réseaux sociaux que sa lettre ait été interprétée comme une "quasi violation du droit canonique." Il a annoncé qu'il allait faire une retraite d'une dizaine de jours pour réfléchir à son sacerdoce.

#newsEyqyamkbug

Joséphine Cyr shares this
294
PillarCatholic.com écrit que Buś a reçu l'ordre de retirer la lettre et que Cupich l'a convoqué. Cupich qui est en train de violer le droit canonique et liturgique a dit à Buś que sa lettre aurait pu violer les interdictions canoniques d'incitation à la désobéissance contre un évêque diocésain - un paragraphe qui n'a jamais été invoqué depuis la publication du droit canonique en 1983.