Clicks591
fr.news
2

En rire n'est pas interdit : Un évêque allemand fou interdit les messes sans distribution de communion

Indépendamment de l'État qui autorise les assemblées liturgiques, l'évêque de Würzburg Franz Jung continuera d'interdire la messe.

Le 29 avril, il a annoncé qu'il n'autoriserait que les "formes de culte non eucharistiques", c'est-à-dire les liturgies sans distribution de communion. Il recommande de regarder la messe en ligne.

M. Jung estime que pendant la crise de la couronne, la protection de la santé est "la chose la plus importante" [et non le salut].

Selon lui, les "célébrations eucharistiques" où (pour des raisons d'hygiène) seul le prêtre communie ne sont "pas autorisées" car leur "forme de signification" contredit la célébration liturgique.

Au cours de la croissance et l'épanouissement de l'Église, les messes sans distribution de la sainte communion ont été pendant des siècles une pratique courante.

Image: Franz Jung, © wikicommons, CC BY-SA, #newsKdwwozzlft

Xavier S
Jusqu'à l'ouverture du concile Vatican II, les gens communiaient très peu, et seulement après s'être confessé. Avant le Concile, on se confessait beaucoup et on communiait peu. Je me souviens très bien que dans les années 50-60, pour annoncer la messe scolaire du premier vendredi du mois, mon école affichait "messe de communion" pour inciter les élèves à communier.
Gérard de Majella
Et nous nous avions la messe de 8 heure pour les enfants , les confessions le samedi la messe le Dimanche , dans la semaine je servais les messes de 6 heure , c'était un bonheur et ce temps là est aujourd'hui perdu et vendu aux pourceaux .