Clicks6.5K

Bertrand VERGELY (philosophe) : "il y a là un rapt fait aux enfants de leur propre structuration"

Jésus est Dieu
9
Bertrand VERGELY, normalien agrégé de philosophie, professeur de khâgne et à l'Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge. Ici son excellent article : www.france-catholique.fr/IMG/pdf/BERTRAND-…More
Bertrand VERGELY, normalien agrégé de philosophie, professeur de khâgne et à l'Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge.
Ici son excellent article :
www.france-catholique.fr/IMG/pdf/BERTRAND-VERGELY.pdf

Source : www.youtube.com/watch
Jésus est Dieu
Roy-XX, vous avez raison, il faudrait en bon français parler de "paire homosexuelle" et non de "couple".
Le problème, c'est que "paire" donne l'impression de désigner des objets (une "paire de ciseaux"), ce qui peut jeter de l'huile sur le feu inutilement quand on débat avec un partisan du projet Taubira.
Jésus est Dieu
Marion Maréchal-Le Pen ne vote pas sur le mariage gay car "déposer un bulletin est vain"
Par Delphine Legouté
| 05/02/13 - 07:47
lelab.europe1.fr/t/marion-marechal…

La manif' plus "utile" que le vote. Le site chrétienté.info publie le 4 février la réponse de l'assistant parlementaire de Marion Maréchal-Le Pen à un lecteur. Ce dernier s'interroge : pourquoi la députée frontiste ne participe-t-…More
Marion Maréchal-Le Pen ne vote pas sur le mariage gay car "déposer un bulletin est vain"
Par Delphine Legouté
| 05/02/13 - 07:47
lelab.europe1.fr/t/marion-marechal…

La manif' plus "utile" que le vote. Le site chrétienté.info publie le 4 février la réponse de l'assistant parlementaire de Marion Maréchal-Le Pen à un lecteur. Ce dernier s'interroge : pourquoi la députée frontiste ne participe-t-elle pas au vote contre le projet de loi sur le mariage pour tous, et notamment contre son tout premier article ?

Explication de son assistant : voter ne sert à rien dans un tel contexte.

Voilà ce que l'on peut lire sur le site :

Comme vous le savez, les partisans du mariage pour tous, appartenant à la gauche et pour partie à la droite classique, sont majoritairesà l’assemblée nationaleen raison d’un mode de scrutin particulièrement anti démocratique en ce qui concerne les représentants du mouvement national.

Il est donc vain de déposer un bulletin de vote qui n’aurait aucun effet sur le dénouement du débat parlementaire.


La jeune députée ne souhait donc pas prendre part au vote, jugeant que sa participation n'aurait aucune incidence sur l'adoption finale.

Notons qu'aucun "non inscrit" (c'est-à-dire les députés n'appartenant à aucun groupe parlementaire comme ceux du Rassemblement bleu marine) n'a participé au vote. En tout, 348 ont voté sur 577.

L'assistant de Marion Maréchal-Le Pen explique également que "le fait de participer aux manifestations" anti-mariage gay le 13 janvier et le 2 février est une "attitude beaucoup plus utile pour contrer l'entreprise du gouvernement". Et de conclure que le vote est, au final, "purement symbolique".

Un choix de manifester que n'avait d'ailleurs pas fait Marine Le Pen estimant que ce rendez-vous était l'occasion de "détourner l’attention des Français des questions urgentes que sont la sécurité, la prospérité et la défense de l’identité".

Notons que malgré son refus de participer au vote du premier article (celui qui autorise le mariage pour les couples du même sexe), Marion Maréchal-Le Pen est intervenue en séance le vendredi 1er février pour défendre son amendement anti-mariage gay. Elle a alors estimé que élargir l'institution du mariage sera la "détruire" :

Ce n’est pas l’orientation sexuelle qui fonde le droit de se marier, mais le sexe, c’est-à-dire la distinction anthropologique entre un homme et une femme.

Les hommes et les femmes homosexuelles ou hétérosexuelles ont le droit de se marier, mais avec une personne de sexe différent [un argument déjà utilisé par Christine Boutin, ndlr], parce que les sexes ne sont pas interchangeables. (...)

Si nous considérons que la société ne doit pas imposer à l’individu de rentrer dans un standard juridique fondé sur les lois naturelles, pourquoi ne pas laisser les personnes organiser leur vie privée comme elles l’entendent et reconnaître après cela les poly-amours ou les « trouples », mot employé dans un article de la revue Têtu ?
DT
Jésus est Dieu
Je vous rassure, d'un point de vue moral, ne pas voter contre cette loi intrinsèquement (extrêmement) mauvaise est inexcusable. Ce que je constatais, c'est qu'il y avait une rationalité politicienne, de la part des députés de droite, à s'abstenir, ce qui n'était pas le cas des députés de gauche. Au contraire, ils avaient toutes les raisons de voter "pour" en masse, afin d'infliger une défaite …More
Je vous rassure, d'un point de vue moral, ne pas voter contre cette loi intrinsèquement (extrêmement) mauvaise est inexcusable. Ce que je constatais, c'est qu'il y avait une rationalité politicienne, de la part des députés de droite, à s'abstenir, ce qui n'était pas le cas des députés de gauche. Au contraire, ils avaient toutes les raisons de voter "pour" en masse, afin d'infliger une défaite symbolique plus forte à la droite.
J'y vois là une protestation contre ce projet par la politique de la chaise vide. Il n'est pas rare d'entendre des responsables d'associations, plus ou moins liés à la Manif pour tous, dire que des députés de gauche avouent être "contre", mais qu'ils n'osent pas le dire de peur de perdre leur poste.
Il y a une fracture entre la jeune garde socialiste qui se croit chez les Verts, et les socialistes "tradi" qui soit à la base s'en moquent (Hollande, Ayrault) soit sont contre (Jospin, Collomb).
Le couac d'aujourd'hui entre Ayrault et Bertinotti est à ce titre très révélateur. Si Ayrault veut repousser la PMA, c'est parce qu'il sait que l'opinion est majoritairement contre (on ne doit pas fabriquer des enfants sans père !) et qu'avec la saisine du Conseil économique et social (qui se produira quand la Manif aura récolté suffisamment de signatures), cette autorisation risque d'être votée avant le "mariage pour tous" ! De l'autre côté , il a l'air dépassé par ses ministres et certains responsables du parti (Harlem Désir) et risque donc de passer pour un faible (avec Hollande). Il est coincé et s'il y a division à la tête de l'Etat, c'est toute la chape de plomb qui va se fracturer.
😇
DT
1/ Le rôle de député est de voter pour le bien commun de la nation, sa légitimité provient des électeurs qui votèrent pour lui, les excuses cela suffit, chaque hommes ont des valeurs pour la nation, qui dans les moments de crise ( j'ai été nourri au civisme, trop idéalisé ) prend le dessus sur des motifs :

<<"démobilisation, jouer l'absentéisme pour minimiser la défaite "médiatique", et le souff…More
1/ Le rôle de député est de voter pour le bien commun de la nation, sa légitimité provient des électeurs qui votèrent pour lui, les excuses cela suffit, chaque hommes ont des valeurs pour la nation, qui dans les moments de crise ( j'ai été nourri au civisme, trop idéalisé ) prend le dessus sur des motifs :

<<"démobilisation, jouer l'absentéisme pour minimiser la défaite "médiatique", et le souffle électoral " >> .

Mais alors c'est devenu une "carrière" non plus le devoir envers la nation, le Graal de chaque Français de se sentir investir d'une tâche de pouvoir représenter ses concitoyens?

L’abstention dans le pays augmente, pour les législatives premier tour 42,78% et le second 44,59 % ( fr.wikipedia.org/wiki/Abstention_en_France ) il ne faut pas s'étonner que les Français n'aillent plus voter, le désamour, le désenchantement pour la république... que propose-t-on aux Français dans la crise ? des lois dites sociétales...

2/ Si pour vous la victoire est que la gauche n'a pas fait son "plein" de vote pour la loi alors... les députés sont dans des groupes politiques ( lesalonbeige.blogs.com/…/bruno-le-roux-p… ) alors qu'un référundum, le peuple s'en cure dans l'isoloir ils sont seul(e)s avec leurs consciences. ( comme le traité européen refusé)

La PMA et GPA seront autorisées aucun doute possible la dessus, cela mettra du temps mais au final cela sera possible, la société libérale n'est pas un mal en soi même, par contre le "libertarianisme" entre plus dans votre vision, n'oubliez pas que les états unis sont des états avec leurs lois propres.

3/Et si les "jeunes" approuvent, je n'imagine pas les "vieux socialistes" (à la Jospin) avaler ça

" on n’arrête pas le progrès " 😀

4/ purement électorales 2014 c'est les mairies, surtout que l'UMP avec l'histoire Copé/Fillon a donnée vraiment un mauvais coup à l'image du premier parti de France.

5/ Donc des pressions existent sur des personnes contre le projet de loi, mais " pourquoi,comment " ?

Madame Sylviane Agacinski est très courageuse, comme beaucoup de personnes contre le marriage pour tous ( avec les arguments) mais malheureusement c'est prêcher dans le désert.

6/ Il faut un ennemi pour être solidaire, reformer le bataillon, la lutte contre l'homophobie et l'anti cléricalisme est le ciment de la bataille, combien d'attaques sur le Catholicisme qui est "homophobe" ou rétrograde etc..

7/ Il reste l'euthanasie, et le vote des étrangers, la guerre au Mali, vu le temps passé sur la loi du mariage pour tous, je me dis que c'est bon, pas de soucis sur l'économie, quelques emprunts sur les marchés suffiront à tenir.
Jésus est Dieu
Bref, contrairement à vous, j'y vois un signe d'encouragement, d'autant que la position officielle de l'UMP est l'opposition totale à ce projet et que le représentant du groupe à l'Assemblée, Christian Jacob, et d'autres députés, se sont affichés publiquement à la Manif pour tous d'aujourd'hui pour redire leur détermination (d'où l'importance d'avoir maintenu la pression aujourd'hui).

Le but …More
Bref, contrairement à vous, j'y vois un signe d'encouragement, d'autant que la position officielle de l'UMP est l'opposition totale à ce projet et que le représentant du groupe à l'Assemblée, Christian Jacob, et d'autres députés, se sont affichés publiquement à la Manif pour tous d'aujourd'hui pour redire leur détermination (d'où l'importance d'avoir maintenu la pression aujourd'hui).

Le but aujourd'hui, quel est-il ? pas que la majorité des députés de gauche vote "contre". Il ne faut pas rêver, ils ne vont pas se faire harakiri. Et ça n'a jamais été l'objectif de la Manif pour tous.
Non, il s'agit de gagner du temps, et de profiter du temps gagné pour diviser les chefs (politiques, médiatiques, intellectuels) de la gauche sur ce sujet, ou plus exactement dépassionner politiquement le débat, en fournissant des justifications très techniques et précises (l'appel de la Manif pour tous en faveur "d'Etats généraux" n'a pas d'autres buts), pour que la majorité des spécialistes (le Pr. Maurice Berger rappelait que presque tous ses collègues pédopsychiatres étaient "contre" et qu'Yves Calvi avait du avouer que maints experts refusaient de venir de peur de prendre des coups) et pour que ceux à gauche qui sont "contre" dans leur for intérieur, s'autorisent à le dire publiquement. Sylviane Agacinski de même que d'autres têtes d'affiche ne disaient-elles pas qu'elles connaissaient beaucoup de gens de leur bord qui étaient "contre", mais avaient peur de s'exprimer devant "l’impressionnant" rouleau -compresseur idéologique et médiatique qui s'était mis en marche ?

Alors, quand les dissensions se multiplieront à sa tête, c'est tout l'édifice idéologique qui s'écroulera. Le Christ n'a pas dit autre chose à travers sa parabole du royaume divisé en lui-même. Car alors, la base de gauche s'autorisera non plus une lecture idéologique du projet de loi, mais à écouter la voix du bon sens : l'enfant a besoin de savoir qu'il vient d'un père et d'une mère.
Dès lors, si la pétition saisissant le Conseil économique et social réussit (et le CESE met habituellement de très nombreux mois avant de rendre son avis), croyez-vous que Hollande se hâte de faire passer cette loi ? et d'autant moins qu'il sera confronté à d'autres priorités (une situation sociale, économique et financière encore plus catastrophique qu'actuellement).
Jésus est Dieu
Pourquoi cette violence ?
Qu'il manque des voix à droite, la moitié (je mets à part l'UDI qui s'est prononcée "pour" à travers son président Borloo), ce n'est pas glorieux mais guère surprenant, car de multiples raisons y encourageaient (démobilisation à cause d'un résultat connu d'avance, volonté de jouer l'absentéisme pour minimiser médiatiquement l’impact de la défaite, désir de profiter d'un …More
Pourquoi cette violence ?
Qu'il manque des voix à droite, la moitié (je mets à part l'UDI qui s'est prononcée "pour" à travers son président Borloo), ce n'est pas glorieux mais guère surprenant, car de multiples raisons y encourageaient (démobilisation à cause d'un résultat connu d'avance, volonté de jouer l'absentéisme pour minimiser médiatiquement l’impact de la défaite, désir de profiter d'un week-end tranquille alors que durant ces 15 jours les députés seront mobilisés nuits et jours, prudence de la part de politiciens qui ne savent pas dans quel sens soufflera le vent dans quelques années et donc qui ont peur de traîner un boulet, etc.).

En revanche, que la gauche n'ait pas fait le plein des voix (249 voix "pour" alors que la gauche compte 320 députés), c'est-à-dire qu'il manque près d'1/4 des voix !, alors qu'il s'agit "du" vote, sur l'article phare de "la" loi phare de tout le mandat de Hollande et alors que le PS avait imposé une discipline de vote très stricte, interpelle. Si tous les "contre" avaient été présents et si 1 autre quart de "pour" s'était abstenu (et je ne dis même pas "aurait voté contre"), la loi ne serait pas passée). Ce n'est pas pour rien si le PS a refusé la liberté de vote. Et ça promet de grands rebondissements lorsqu'il s'agira de la PMA (qui est rejetée par beaucoup de députés de gauche). Or, les raisons objectives pour cet absentéisme sont beaucoup moins évidentes. Ces députés ne sont pas dupes : si probablement la majorité sont favorables au mariage en tant que telle, beaucoup sont contre l'adoption et encore plus contre la PMA et la GPA. Ils savent très bien que les rapporteurs de ce projet veulent les emmener vers la marchandisation de l'enfant, vers une société libérale à l'américaine. Et si les "jeunes" approuvent, je n'imagine pas les "vieux socialistes" (à la Jospin) avaler ça facilement.
siloe
Michel Garroté, réd en chef – Il s’agit donc de Frigide Barjot, de son vrai nom Virginie Merle (mariée ; deux enfants). Il s’agit également de son scooter rose vif, de sa minijupe ultracourte et de ses bottines à talons aiguilles, tout ça à l’âge de 50 ans. « Frigide Barjot », une contrepèterie de son prénom due, nous dit-on, à sa vénération pour Brigitte Bardot ; une contrepèterie, écrivais-je, …More
Michel Garroté, réd en chef – Il s’agit donc de Frigide Barjot, de son vrai nom Virginie Merle (mariée ; deux enfants). Il s’agit également de son scooter rose vif, de sa minijupe ultracourte et de ses bottines à talons aiguilles, tout ça à l’âge de 50 ans. « Frigide Barjot », une contrepèterie de son prénom due, nous dit-on, à sa vénération pour Brigitte Bardot ; une contrepèterie, écrivais-je, qui serait, paraît-il, une idée de son mari, Bruno Tellenne, alias Basile de Koch.

Frigide Barjot prétend qu’elle serait financièrement ruinée, par ce qu’elle appelle, elle-même, son « COC », son coming out catholique. Frigide Barjot est, pour ce qui concerne la Manif pour tous du 13 janvier prochain (manif contre le mariage gay avec adoption d’enfants), l’un des sept porte-parole. Mais elle pense avoir créé elle-même cette manif, en sa qualité, présumée et contestée, de « communicante » (cf. liens vers sources en bas de page).

En fait, la catho Frigide Barjot agace.

Frigide Barjot dit et répète son hostilité viscérale envers ceux qui ne se reconnaissent pas dans les objectifs de « sa » manif du 13 janvier (ce n’est pas sa manif). Et Frigide Barjot dit et répète son hostilité viscérale envers ceux qui entendent se réunir – en marge et ailleurs – à l’appel de Civitas, et, à l’appel de plusieurs autres mouvements de tendance traditionaliste, pour défiler sous des bannières explicitement catholiques, voire catholiques de tradition (cf. liens vers sources en bas de page).

Pour ce qui me concerne, il est exact que Civitas et ses amis de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX) sont des catholiques très traditionalistes. Cela dit, Civitas n’est pas un mouvement illégal, violent ou clandestin. Si la manif pour tous est vraiment pour tous, alors ce n’est pas très catholique que la catholique Barjot stigmatise les catholiques de Civitas. Certes, Civitas, ce n’est pas du tout ma tasse de thé. Cela dit, Civitas, ce n’est ni le Hamas, ni le Hezbollah, ni l’Organisation de la Coopération islamique (OCI).

Frigide Barjot se désolidarise des « identitaires intégroïdes » (l’on peut légitimement se demander s’il s’agit, dans son esprit, de Génération Identitaire ou de Civitas ; dans les deux cas, la formule est trop facile ; et elle dénote de sérieuses carences en matière de culture politique et historique, chez cette dame frigide et barjot).

Frigide Barjot s’engage solennellement – en le jurant « sur la tête » de ses enfants – qu’il n’y aura pas un seul « intégriste » le 13 janvier à la Manif pour tous qui sera « nette de fachos ». Tout est prévu pour éjecter les mal-pensants. La préfecture de police de Paris a été sollicitée pour les tenir à distance. Du coup, il est reproché à Frigide Barjot d’annoncer une manif « pour tous » contre la dénaturation du mariage et dénaturer, elle-même, dans le même temps, le sens des mots « pour tous » (cf. liens vers sources en bas de page).

Que les responsables de la Marche dite pour tous ne soient pas en accord avec ceux de Civitas, c’est une chose, mais il n’était tout de même pas difficile d’établir avec eux un agrément, dans le respect des sensibilités civiques et religieuses, agrément selon lequel leur manifestation suivrait celle de la Marche. Or Frigide Barjot croit, à l’évidence, dialectiquement intelligent, de traiter Civitas & Consorts comme des pestiférés, selon une triste logomachie d’ordinaire d’extrême-gauche. Le projet de loi socialiste de dénaturation du mariage est beaucoup plus qu’une atteinte à l’identité française et chrétienne (cf. liens vers sources en bas de page).

Le projet de loi socialiste de dénaturation du mariage est une attaque visant à la désintégration de l’humanité elle-même, dans sa structure fondamentale. Il faut face à cela une réaction de rue immense. Et donc, il faut la « Marche pour tous ». Mais justement, elle doit être POUR TOUS. D’aucuns n’acceptent pas que la dame qui a choisi le pseudonyme de Barjot confisque – idéologiquement et médiatiquement – l’orientation de la protestation d’immenses foules françaises le 13 janvier prochain. Cette manifestation est, en effet, celle de tous et non la propriété de dame Frigide (cf. liens vers sources en bas de page).

Reproduction autorisée
siloe
SALUT BARJOT ;

Bravo barjot, tu a réussi ..... à ne rien faire. Seulement 97 députés ont votés contre le projet et son article 1° !!!!!

Les 1 399 999 personnes qui t'avaient fait confiance sont une fois de plus trahis. Bois bien à leurs santés avec ton chéri ......
Flamby le bref est fier de toi.