Clicks784
fr.news

Les évêques irlandais font une découverte intéressante

Les quatre archevêques d'Irlande ont déclaré que le ministre de la Santé, Stephen Donnelly, avait "clandestinement" fait de l'assistance à la messe quotidienne et dominicale une infraction criminelle passible d'une peine pouvant aller jusqu'à cinq ans de prison.

Ils ont demandé la suspension de cette "mesure draconienne", la décrivant comme un abus de confiance, écrit irishtimes.com (18 avril). L'Église irlandaise demande une réunion urgente avec Donnelly, sollicite un conseil juridique et demande "la suspension de cet instrument statutaire dur et peu clair."

La mesure était clandestine car le gouvernement a signé la loi du 12 avril sans annonce et l'a inscrite dans les statuts le 13 avril.

Le 14 avril, ce changement a été utilisé contre Declan Ganley, du parti Libertas, qui conteste l'interdiction de la messe en Irlande. Un jour plus tard, le Premier ministre irlandais Micheal Martin a rencontré plusieurs évêques mais ne les a pas informés de la loi anti-messe.

Ce n'est que le 16 avril que la loi a été connue lorsqu'un professeur de droit du Trinity College l'a publiée sur Twitter.

#newsAcueewivib