Clicks423
fr.news
1

Le cardinal Zen qualifie le journal diocésain de Hong Kong de "scandaleux".

"C'est trop ! Quelqu'un nous doit des excuses", a écrit le cardinal Zen de Hong Kong, âgé de 89 ans, sur le site hkdavc.com (16 avril) en faisant référence au journal diocésain Sunday Examiner de Hong Kong.

Le 28 mars, l'Examiner a écrit : "Beaucoup d'entre nous se souviennent encore à quel point nous étions tous déprimés durant les derniers jours du pontificat du pape Benoît XVI. Lui et son prédécesseur, le pape Saint Jean Paul II, avaient entravé l'Église, en restreignant sévèrement la liberté d'expression et en sabotant plusieurs initiatives du Concile du Vatican".

De fait, cette déclaration exprime parfaitement l'état actuel de l'Église sous le régime tyrannique de François.

Pour Zen, l'affirmation révisionniste de l'Examiner est "incroyable" et "scandaleuse". Il s'interroge : "S'attendent-ils à ce que les lecteurs de Hong Kong avalent une telle absurdité arrogante et insultante ?" Lorsqu'il a lu cela, il a espéré que d'autres personnes répondraient, mais "rien ne s'est produit".

Il conclut donc qu'"à l'exception de nos sœurs philippines", plus personne ne lit l'Examiner.

Image: Joseph Zen, © Mazur, CC BY-NC-ND, #newsBlvlxanbes

Ludovic Denim
Le mec qui a participé à détruire l'Eglise Catholique en coupant l'accès aux grâces via la messe tridentine qui demande des excuses... il est trop fort !

T'as la 3ème guerre mondiale qui pointe le bout de son nez avec des cascades d'évènements de toutes sortes comme on en a jamais vu, et il nous parle de son petit égo...

Quoi de plus étonnant avec un moderniste ?