Clicks530
fr.news
12

Ce qui va changer avec l'abolition du Summorum Pontificum ? Rien

Bergoglio ne comprend pas la liturgie et ne s'y intéresse donc pas du tout, écrit Caminante-Wanderer.Blogspot.com (7 juin).

Le blog explique que François est incapable de percevoir la dimension surnaturelle de l'Eglise et le mystère exprimé dans la liturgie, "Pour lui, l'Eglise n'est qu'un facteur de pouvoir destiné, au mieux, à maintenir un certain ordre social."

Par conséquent, la liturgie est pour lui un "luxe décadent et inutile" et une "perte de temps" injustifiée, et ceux qui aiment la liturgie doivent nécessairement être "malades", ou "rigides" - en tout cas "ce ne sont pas des gens normaux."

Caminate fait remarquer de manière intéressante que "la situation ne changerait pas du tout" si Summorum Pontificum était limité de la manière dont il a été divulgué : les instituts d'ancien rite ne seraient pas touchés, seulement les prêtres diocésains auraient besoin de la permission de leurs évêques "ce qui était déjà le cas."

Le blog explique que "le pouvoir d'autoriser ou non le rite romain était, en fait, toujours entre les mains de l'évêque diocésain" car l'autorité d'exécution - l'ex-Commission Ecclesia Dei - n'avait aucun pouvoir de coercition pour faire appliquer la norme.

Image: © Joseph Shaw, CC BY-NC-SA, #newsKngrfljzqa

Siagrius
François a sacrifié la recherche du temporel à celle du spirituel : sa formation communiste de base lui a stérilisé l'esprit. C'est pour cela qu'il a pris le parti de l'Antichrist qu'IL CONNAIT car celui-ci le fascine et il attend de lui les honneurs et le pouvoir.
Etienne bis
Cette inutilité des propos récents sur le sujet de la messe est très vraisemblable : m. Bergoglio se contente souvent de faire des effets de manche, des gestes symboliques, etc...

Si l'effet de manche est réussi, sa sainteté (?) est contente. 😉 🤗 😂 😲

Or, on a beaucoup parlé déjà de cette attaque contre le motu proprio (le plus important des quelques-uns énoncés par Benoît XVI) ; le but est …More
Cette inutilité des propos récents sur le sujet de la messe est très vraisemblable : m. Bergoglio se contente souvent de faire des effets de manche, des gestes symboliques, etc...

Si l'effet de manche est réussi, sa sainteté (?) est contente. 😉 🤗 😂 😲

Or, on a beaucoup parlé déjà de cette attaque contre le motu proprio (le plus important des quelques-uns énoncés par Benoît XVI) ; le but est donc atteint et on peut en rester là...
Bla-bla-bla.
Lisi Sterndorfer shares this
530
François est incapable de percevoir la dimension surnaturelle de l'Eglise et le mystère exprimé dans la liturgie, "Pour lui, l'Eglise n'est qu'un facteur de pouvoir destiné, au mieux, à maintenir un certain ordre social."