Clicks765
fr.news
2

Archevêque : L'ancien rite "touche mon cœur d'une manière que le Novus Ordo n'a JAMAIS fait ni pu faire".

Mgr Thomas Gullickson, ancien nonce en Suisse, a emménagé dans sa maison de retraite de Sioux Falls le 3 janvier.

Lorsqu'il n'est pas en service à la paroisse Saint Marie de Salem ou ailleurs, il célèbre l'ancienne messe en latin.

Dans un post du 23 mars, il encourage les évêques à prendre en charge la célébration publique de l'ancien rite, soit en tant que grand-messe pontificale, soit en tant que Missa Praelatitia. "Il n'y a rien de tel que cette expérience d'être porté par l'Église en la personne de ses ministres", témoigne-t-il.

M. Gullickson affirme que la célébration de la Messe basse "me captive" et "m'attire". Non seulement elle attire son attention et sa concentration, mais elle touche mon cœur d'une manière que le Novus Ordo n'a jamais fait ou pu faire.

L'archevêque voit un avenir radieux car "le Seigneur m'a convaincu que nous n'aurons pas besoin d'une autre génération pour être en mesure de voir et de nous réjouir de la consolation de l'Église par la restauration de la Sainte Liturgie dans toute sa gloire."

#newsVtdjkubqpp

Simple curieux
Fallait-il attendre la retraite pour offrir bien tard cette vérité ? Combien de catholiques ont déserté la messe, et combien d'âmes perdues ?
AveMaria44
Mais on reste dans le subjectivisme. L'"ancien rit" est le seul rit valide non abrogé.......avec tous les sacrements qui vont avec et la doctrine intégrale.