Clicks540
fr.news
2

Le complot amazonien surgit de la boue : Hummes et Baldisseri veulent des femmes "diacres" et l'abolition du célibat

La réunion secrète du 25 juin de plusieurs prélats, en particulier de l'Église allemande décadente, a publié un rapport final sur RedAmazonica.org, un réseau créé en 2014 par les diocèses amazoniens.

Le rapport propose d'introduire un "diaconat féminin" prétendument "dans la perspective du Concile Vatican II" [qui n'avait rien à voir avec une telle hérésie] et d'abolir le célibat.

Deux cardinaux modernistes du Synode d'Amazonie ont participé à cette rencontre :

Claudio Hummes, Relateur général du Synode, et

Lorenzo Baldisseri, secrétaire général du Synode.

Il est impensable qu'ils aient agi à l'insu et sans le consentement du pape François.

Le rapport démasque le Cardinal Walter Kasper en tant que menteur, qui a affirmé que l'abolition du célibat n'était "pas le sujet" de la rencontre.

Image: © Mazur/catholicnews.org.uk, CC BY-NC-SA, #newsShlancpvss
Siagrius
Cette traduction étant la traduction Google d'un document original, elle n'est que peu fiable.…

Réseau ecclésial panamazonien
Passer au contenu
Accueil
Synode
informations
École DD.HH.
Réseaux nationaux
Multimédia
«Courage! C'est moi. N'ayez pas peur! "- Symposium théologique pour l'étude de l'Instrumentum Laboris du Synode pour l'Amazone, REPAM
Catégorie Papa Francisco, Peuples d'Amazonie, …
More
Cette traduction étant la traduction Google d'un document original, elle n'est que peu fiable.…

Réseau ecclésial panamazonien
Passer au contenu
Accueil
Synode
informations
École DD.HH.
Réseaux nationaux
Multimédia
«Courage! C'est moi. N'ayez pas peur! "- Symposium théologique pour l'étude de l'Instrumentum Laboris du Synode pour l'Amazone, REPAM
Catégorie Papa Francisco, Peuples d'Amazonie, Red Pan Amazónica
26 juin 2019

Le réseau ecclésial panamazonien - REPAM, a mené une série d'activités d'écoute diverses en prévision du synode, en collaboration avec le secrétariat du synode des évêques. Il a également dirigé des réunions d’étude et de préparation pour approfondir l’instrumentum laboris. Dans ce contexte, une réunion est organisée à Rome avec les autorités ecclésiales, des experts spécialisés et des représentants du territoire pour étudier le document de travail. REPAM en tant que réseau ecclésial accompagnera les réunions des conférences épiscopales des prochains mois dans le cadre de sa fonction de service ecclésial.

Rome 26.06.2019

Rapport final

Le 15 octobre 2017, le pape François a annoncé la convocation d'une assemblée spéciale du synode des évêques pour la région amazonienne. Lors de sa visite à Puerto Maldonado (19/01/2018) dans la même région, il a lancé le processus d'écoute synodale. Selon la Constitution Episcopalis Communio, un synode passe par trois phases successives: la préparation; la célébration; la performance Nous passons maintenant aux étapes de préparation, de consultation et d’écoute orientées vers la réalisation de l’assemblée synodale.

TELECHARGEZ LE RAPPORTEUR ICI
En route pour le synode
Le Synode a un thème unique: AMAZON: NOUVELLES ROUTES POUR L'ÉGLISE ET POUR UNE ÉCOLOGIE GLOBALE. Le sujet considère l'Amazonie non seulement comme un territoire socioculturel, mais comme une Eglise avec son propre visage, comme un nouveau sujet ecclésial. Le point décisif est la recherche de nouvelles voies à la fois pour la vie ecclésiale et pour l’écologie intégrale.

À ce stade, nous étudions l’Instrumentum Laboris (IL), fruit de ce long processus d’écoute, qui vise à développer le thème synodal de manière ordonnée, bien que provisoire. Le document indique clairement que le processus se poursuivra avec l'étape de la réception et de l'action: "Ce processus doit se poursuivre pendant et après le Synode, en tant qu'élément central de la vie future de l'Église" (IL 3).

"L’Instrumentum Laboris se compose de trois parties: la première, la voir-écoute, est intitulée La voix de l’Amazone et a pour but de présenter la réalité du territoire et de ses peuples. Dans la deuxième partie, Ecologie intégrale: la clameur de la terre et des pauvres, les problèmes écologiques et pastoraux sont rassemblés, et dans la troisième partie, l’Église prophétique en Amazonie: défis et espoirs, les problèmes ecclésiologiques et pastoraux "(IL 4 ).

Notre symposium a été convoqué par le REPAM afin de constituer un espace de réflexion, de dialogue et de proposition dans cette phase de préparation de l'assemblée synodale. Dans le cadre de la troisième partie ecclésiologique de la littérature chrétienne, nous avons réfléchi aux ministères ecclésiaux des perspectives biblique, historique, systématique, pastorale et canonique. Cette contribution souhaite collaborer avec les Pères du Synode et avec tous ceux qui s'intéressent au Synode.

Dans notre symposium, nous considérons que
L'Amazonie est un lieu théologique (IL 144), une région où Dieu nous interpelle, un lieu d'expérience pascale, un lieu blessé (IL 23) des pauvres et des autres, un lieu de migrations, de désaccord et d'extermination des peuples (IL 23). ), mais aussi un lieu d’espoir et de bien vivre (IL 24). En même temps, l’Amazonie est un lieu de grandes distances géographiques, de diversités biologiques et de différences culturelles qui, dans la pastorale de l’Église, n’ont pas encore été suffisamment assumées.

Le Synode nous demande d’écouter la voix de l’Amazone (partie I, partie I), d’entendre le bruit des terres disputées, des pauvres et des autres: peuples autochtones, citadins, ribereños, métis, occupants de terres, descendants d’afro et paysans, groupes sociaux différenciés par leurs cultures multiples (IL part II), et écoutant en même temps les défis et les espoirs d’une Eglise prophétique, samaritaine et dialogique (IL part III).

L'Amazonie est une terre contestée non seulement par des groupes économiques multinationaux, mais également par des groupes qui propagent une théologie de la prospérité basée sur une lecture fondamentaliste de la Bible. Ces groupes attirent les gens bien qu'ils n'évaluent pas positivement leurs cultures.

En grande partie, ces mouvements ont été prolongés par l’absence prolongée de ministres catholiques et par le sacrement de l’Eucharistie, constitutif de l’Église, source et sommet de la vie chrétienne. Cette absence de sacrements met en péril la structure sacramentelle de l'Église.
Nous apprécions le célibat en tant que charisme au service de l'Église. Dans le même temps, nous sommes conscients que son obligation de ministère presbytériel est une loi de l’Église latine. Nous notons également que des dérogations ont été accordées dans l’Église latine pour ordonner aux hommes mariés. Par conséquent, compte tenu des besoins de l'Église en Amazonie, non seulement les célibataires, mais également les hommes mariés devraient être admis au ministère presbytéral.

De l'écoute à la réalité amazonienne, la mission essentielle des femmes est évidente. Par conséquent, il est urgent que l'Église identifie le type de ministère officiel pouvant être conféré aux femmes, en tenant compte du rôle central qu'il joue aujourd'hui dans l'Église amazonienne. (voir IL 129 a3). En ce sens, nous proposons que leurs dirigeants soient reconnus, en promouvant diverses formes de service et d'autorité ministérielles, et en particulier une réflexion sur le diaconat des femmes dans la perspective de Vatican II (voir LG 29, AG 16 IL). 129 c2). Forts de notre espoir, nous espérons que les thèses synodales contribueront à promouvoir la dignité et l'égalité des femmes dans les sphères publique, privée et ecclésiale (IL 146).

S'agissant de la pertinence de l'Église locale pour l'Église universelle, l'IL suit les considérations du GE: "Nous ne défendons pas un projet de plusieurs membres à une minorité éclairée" (EG 239). Dans le dialogue, nous entremêlons "un accord de vie commune, un pacte social et culturel" (ibidem). Pour ce pacte, l’Amazonie représente un pars pro toto, un paradigme, un espoir pour le monde "(IL 37). Les principaux problèmes de l'humanité sont évidents en Amazonie. "L'Amazonie nous invite à découvrir la tâche éducative en tant que service intégral pour toute l'humanité dans la perspective d'une" citoyenneté écologique "(LS, 211)" (IL 96). L’Amazonie est un lieu de macro-parenté: tout est connecté, toute l’humanité est une famille (voir IL 20ss).

Nous concluons en rappelant l'une des propositions finales de l'Instrumentum Laboris: "Compte tenu des caractéristiques du territoire amazonien, il est suggéré d'examiner la nécessité d'une structure épiscopale amazonienne réalisant l'application du Synode" (IL 129 f 3).

«Seigneur, si c'est toi, envoie-moi à ta rencontre en marchant sur l'eau» (Mt 14,28).
Siagrius
redamazonica.org/…/coraje-soy-yo-n…

Voici le document publié dans redamazonia.org du 26 ,06,2019. Il est en espagnol. Je vous demande de le faire traduire