Clicks722
fr.news
3

Incohérence au Vatican : "Nous vous baptisons" était "valable" en 2003 et est invalide en 2020

La Congrégation pour la doctrine de la foi a conclu en août que les baptêmes administrés selon la formule "Nous vous baptisons" sont invalides. Cependant, une autre congrégation du Vatican avait déjà donné un avis contraire.

Un sous-secrétaire de la Congrégation pour le Culte Divin a déclaré dans une lettre de 2003 à un diocèse que la formule est "illicite" mais "valable". La lettre a été publiée dans le numéro de 2003 de "Réponses romaines et avis consultatifs de la CLSA" (société américaine du droit canon).

Elle affirme que "l'emploi de la première personne du pluriel, plutôt que du singulier... ne met pas en doute la validité du baptême conféré. C'est-à-dire que si les trois Personnes divines sont nommées spécifiquement comme Père, Fils et Saint-Esprit, l'utilisation de la première personne du pluriel n'invalide pas l'attribution du Sacrement".

Image: © John Ragai, CC BY, #newsEmwoxrovgh

Franck Constant
Le catéchisme dit que Dieu n'est pas obligatoirement lié aux sacrements pour transmettre librement sa grâce hors de l'Eglise visible dans les âmes qu'il trouve bien disposées. Des catholiques qui ont reçu invalidement le baptême mais en qui le désir du baptême était et demeure véritable ont donc quand même été grâciés je suppose.
Xavier S
Le problème du "nous" est qu'il est ambigu: dans les cas dévoilés dans l'archidiocèse de Detroit, le diacre avait exprimé la formule "au nom du papa et de la maman,... au nom de la communauté, nous te baptisons au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit". Or selon la doctrine catholique du baptême, seuls celui qui confère le baptême, celui qui reçoit le baptême et Dieu-Trinité participent au …More
Le problème du "nous" est qu'il est ambigu: dans les cas dévoilés dans l'archidiocèse de Detroit, le diacre avait exprimé la formule "au nom du papa et de la maman,... au nom de la communauté, nous te baptisons au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit". Or selon la doctrine catholique du baptême, seuls celui qui confère le baptême, celui qui reçoit le baptême et Dieu-Trinité participent au sacrement. Pas la communauté et ni les personnes présentes. Quant au parrain ou à la marraine, ils ne font que répondre à la place de l'enfant. L'usage du "nous te baptisons" précédé de "au nom de la communauté, etc" est une grosse erreur, un abus qui provient des milieux progressistes qui insistent que la prière, la messe et les sacrements se déroulent de manière communautaire.
AveMaria44
Et les nouvelles ordinations, les nouveaux sacres à l'exemple des ordinations anglicanes........