Clicks803

Fortunat (1960)

shazam
11
Le 20 mai 1942, pendant la Seconde Guerre mondiale, sous l'occupation de la France, le destin réunit le braconnier Noël Fortunat (Bourvil), brave bougre quelque peu porté sur la boisson, et Juliette …More
Le 20 mai 1942, pendant la Seconde Guerre mondiale, sous l'occupation de la France, le destin réunit le braconnier Noël Fortunat (Bourvil), brave bougre quelque peu porté sur la boisson, et Juliette Valécourt (Michelle Morgan), femme élégante accompagnée de ses deux enfants : Pierre et Maurice.

Mlle Massillon, une institutrice secourable, tente d'aider Juliette qui est recherchée par les nazis depuis que son mari, un chef de la Résistance, a été arrêté. Juliette et ses enfants doivent gagner la zone libre pour se réfugier à Toulouse. Pour cela, il leur faut franchir la ligne de démarcation. C'est Fortunat qui est chargé de conduire en lieu sûr les deux enfants et leur mère. Pour la circonstance, Fortunat se fait passer pour le mari de Juliette. Alors qu'il devait retourner au village après avoir installé Juliette et ses enfants à Toulouse, Fortunat, qui s'est attaché à ses protégés, reste avec eux et subvient à tous les besoins de la famille.

Au fil des mois, Fortunat et Juliette tissent des liens de plus en plus étroits. Au moment de la Libération, Juliette retrouve son mari. Fortunat repart alors vers son destin d'homme solitaire.
Psaume 62 likes this.
shazam
Le candide et la grâce dans un mélo poignant. Déportation, rapport de classes, et rôle ingrat des papas ou maris de substitution.
Bouleversant Bourvil.C’est l'un de ses films les moins connus, et probablement le rôle le plus fin, pudique et sensible. (Télérama)
-

1942, Alex Fortunat, brave homme un peu benêt, aide une grande bourgeoise à franchir la ligne de démarcation et à s'installer à …More
Le candide et la grâce dans un mélo poignant. Déportation, rapport de classes, et rôle ingrat des papas ou maris de substitution.
Bouleversant Bourvil.C’est l'un de ses films les moins connus, et probablement le rôle le plus fin, pudique et sensible. (Télérama)
-

1942, Alex Fortunat, brave homme un peu benêt, aide une grande bourgeoise à franchir la ligne de démarcation et à s'installer à Toulouse avec ses deux enfants. Ils resteront deux ans ensemble. C'est le genre de film, tourné en pleine "Nouvelle vague", qui fut vilipendé pour son académisme.

Avec la patine du temps, le regard a changé. Fortunat est une œuvre pleine de tact et de pudeur, qui évite les pièges du mélodrame, et recrée avec soin la période de l'Occupation. Michèle Morgan et Bourvil se retrouvent deux ans après Le miroir à deux faces. A la finesse de jeu de la première répond la faconde et la sensibilité du deuxième, dans un de ses tous meilleurs rôles.
‘Surprise du chef’ : l'un des enfants est incarné, non sans tempérament, par un dénommé ... Frédéric Mitterrand. (SensCritique)

(4/5 AlloCiné, 3/5 Télérama, 7,2/10 SensCritique)
Thierry73 likes this.