Christmas Campaign: Financial Insights
apvs
Par contre : qu'est-ce que le vin ? Selon sainte Hildegarde, c'est "ce qu'il y a de plus adapté à l'homme".
Selon la Bible : "Le vin réjouit le cœur de l'homme".
Selon la diététique : c'est UN ALIMENT, qui contient notamment des flavonoïdes, qui ont un effet protecteur sur le système cardio-vasculaire, rien que ça.
L'alcool, en quantité modérée, est également intéressant : il permet une meilleure…More
Par contre : qu'est-ce que le vin ? Selon sainte Hildegarde, c'est "ce qu'il y a de plus adapté à l'homme".
Selon la Bible : "Le vin réjouit le cœur de l'homme".
Selon la diététique : c'est UN ALIMENT, qui contient notamment des flavonoïdes, qui ont un effet protecteur sur le système cardio-vasculaire, rien que ça.
L'alcool, en quantité modérée, est également intéressant : il permet une meilleure diffusion dans le corps des vertus des plantes.
Ainsi, c'est pour cette raison que sainte Hildegarde prescrit non pas DES INFUSIONS DE PERSIL ( dans de l'eau ) pour les maux de cœur, mais une décoction de persil DANS DU VIN. Le vin est UN REMÈDE central et indispensable de la thérapie hildegardienne.

Le tabac, quant à lui, ne fut utilisé comme remède par les médecins UNIQUEMENT tant que dura leur ignorance à son sujet.

PUISQUE LE VIN EST UN ALIMENT, IL CONVIENT À L'ORGANISME QUI EST ADAPTÉ À L'APSORPTION D'ALIMENTS. ( rien de ce qui entre dans l'homme - les aliments- ne rend l'homme impur )

Mais les poumons , eux, ne sont prévus que pour une seule chose, dans le dessein de Dieu : SE REMPLIR D'AIR, ET EN ABSORBER L'OXYGÈNE.
L'usage du tabac détériore gravement cette fonction vitale, attaque les fonctions cognitives du cerveau, provoque l'apparition de cancer...

Le tabac n'est en aucun cas un aliment, et ceux qui ventent ses "qualités calmantes" n'ont pas puisé la paix dans la prière.

Celui qui est parfaitement en paix grâce à la contemplation, précédée d'une humble contrition, N'AURA DE SA VIE PAS LA MOINDRE VOLONTÉ DE FUMER. CELA LUI SEMBLERA ABJECTE, DÉNUÉ DE SENS COMMUN.

Cher père Zanorti Zorkine, est-ce que si vous faites des micro trous dans les pneus de votre propre véhicule, c'est un péché ? Ou non ?...
apvs
Il y a par contre, des fumeurs qui ne commettent pas tel acte de gourmandise concernant tel aliment sucré,
et tel gourmand qui ne commet pas la faute de fumer...
Chaque pécheur est... absolument unique :))))
apvs
Non, père Zanorti Zorkine, vous avez tort pardon de vous le dire : C'EST OBJECTIVEMENT UN PÉCHÉ DE FUMER, et jamais, au grand jamais, notre Seigneur n'a fait une seule fois l'usage du tabac. Qu'est-ce qui me permet de l'affirmer ? C'est que le fait de fumer N'A AUCUNE FONCTION BENEFIQUE POUR L'ORGANISME, bien au contraire. Or Notre Seigneur a donné comme l'un des principaux témoignages de sa …More
Non, père Zanorti Zorkine, vous avez tort pardon de vous le dire : C'EST OBJECTIVEMENT UN PÉCHÉ DE FUMER, et jamais, au grand jamais, notre Seigneur n'a fait une seule fois l'usage du tabac. Qu'est-ce qui me permet de l'affirmer ? C'est que le fait de fumer N'A AUCUNE FONCTION BENEFIQUE POUR L'ORGANISME, bien au contraire. Or Notre Seigneur a donné comme l'un des principaux témoignages de sa Divinité le retour des corps à la parfaite santé, par le moyen de ses miracles ( rendant même la santé, si j'ose dire, à des morts ! )
Comment d'autre part, LA VIE elle-même pouvait-Elle faire un acte pouvant entraîner la mort ? C'EST UN PARFAIT NON SENS, cher père, j'espère que vous aurez l'humilité de le reconnaître.

Des saints ont fumé ?
Ah, ça, oui, peut-être ! Et même sur ordonnance médicale ! ( sainte Bernadette prisait un peu de tabac pour son asthme). Et bien c'est que, tout "saints" qu'ils étaient, ils étaient surtout toujours... de pauvres pécheurs, et le savaient, et s'en repentaient. Et pour atteindre une parfaite sainteté, ils ont forcément du arrêter.

Le fumeur pèche donc contre lui-même, car il abîme ce que Dieu a fait de lui, non seulement son corps, mais son âme, car le souffle lui est intimement lié. Mais aussi CONTRE SON PROCHAIN QU'IL FORCE À FUMER, ET À SE DÉTÉRIORER LA SANTÉ.

Pour autant, il y a, c'est vrai, des personnes trop strictes, qui voudraient avec le fouet pouvoir anéantir TOUT PÉCHÉ, et surtout chez autrui, comme c'est étrange, sans forcément s'être beaucoup préoccupées d'eux-mêmes...

Par comparaison : dire "merde !" est aussi un péché que le Christ n'a JAMAIS commis... Mais il faudrait aussi veiller à ne pas arrêter le moucheron avec un filtre, quand on engloutit le chameau dans le même temps.

Certes, il serait toujours bon de s'arrêter de fumer ( et de boire en excès, bien sûr ), mais avant, il vaut vraiment mieux arrêter de tuer, ou de mentir, de tromper son conjoint etc... Tout est question de hiérarchie dans le péché.

Que celui qui n'a jamais péché jette au fumeur la première pierre !
Ludovic Denim
Saint Pie X
apvs
lefebvristes.forum-box.com/t2312-Saint-Pie…
Très bonne réponse, à mon sens, de "gentil loup"...
Ludovic Denim
Merci, la conversation même dans son ensemble est assez rigolote :)
apvs
😊 😉
Xavier S
Excellente réponse aux chrétiens en contact avec l'islam.
Gérard de Majella
Le renard du Vatican II en action.
Cohelet
Boire de l'alcool un péché ? C'est une blague. Notre Seigneur a changer l'eau en vin aux noces de Cana. Il était traité de glouton et d'ivrogne par les pharisiens. Noé qui est saoul suite au déluge. Relisez l'Ancien Testament: Dieu ne condamne pas l'alcool, au contraire, il permet d'apaiser le coeur pour ceux qui souffrent dans ce monde (seuls les rois et les dirigeants devraient être sobres car …More
Boire de l'alcool un péché ? C'est une blague. Notre Seigneur a changer l'eau en vin aux noces de Cana. Il était traité de glouton et d'ivrogne par les pharisiens. Noé qui est saoul suite au déluge. Relisez l'Ancien Testament: Dieu ne condamne pas l'alcool, au contraire, il permet d'apaiser le coeur pour ceux qui souffrent dans ce monde (seuls les rois et les dirigeants devraient être sobres car l'alcool altère le jugement). L'abus d'alcool (ivrognerie), oui évidemment.
Quand au tabac, fumer plus que de raison est un péché (car on peut en mourrir, ce qui équivaut à un suicide finalement).
Le prètre Michel-Marie devrait plutôt condamner l'apostasie généralisée suite au concile V2 et aux blasphèmes qui se généralisent. Mais bon ça n'intéresse plus personne.
jili22
Oui !... la question ne se pose même pas